Parc

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

La découverte d'une étrange boite à secrets.  PV 

Jade se promenait dans le parc par cette belle journée. Depuis longtemps, le soleil ne s'était pas montré. Bien qu'un petit courant d'air frais subsistait, la jeune fille avait décidé de profiter de l'après-midi du week-end pour se promener dans le parc du chateau de Poudlard. Elle était passée plusieurs fois près du lac en l'espoir d'apercevoir le "mystérieux calmar géant" qui était censé vivre dans ces eaux sombres. Il semblait qu'elle avait lue cette information dans un livre emprunté à la bibliothèque, ou peut-être était-ce un ragot colporté par un sorcier, qui était tombé directement au creux de son oreille. Difficile de se rappeler de cette source avec toutes les connaissances qu'elle accumulait dans son petit cerveau de jeune fille de onze ans, mais Jade voulait vérifier l'exactitude de ces propos. Ce n'est pas faute d'avoir tourné, tourné, et tourné à proximité des eaux sombres, mais la jeune serpentarde n'avait pas observé le moindre petit morceau de tentacule, ou la moindre petite bulle suspecte qui aurait pu transpercer la surface du lac. Après une bonne heure à avoir tourné en rond pour pas grand chose, Jade s'était intéressée à la faune et la flore du parc, pour ne pas avoir eu la sensation de s'être déplacée pour des paqueretes. Sortant son herbier dont elle ne se séparait jamais, Jade entreprit de coller un petit morceau de branchiflore qu'elle avait déniché aux abords de l'eau, ainsi qu'un petit échantillon de sauge qu'elle avait acquis dans le parc. S'asseyant par terre près d'un buisson, Jade prit des notes sur les pages de son herbier, afin qu'il soit le plus riche possible. Elle avait l'intention de présenter ce travail au nouveau professeur de Botanique, car elle avait espoir qu'un jour, elle étudierait cette matière.

Tout à coup, sans que Jade ne s'y attende, le buisson qui se tenait à ses côtés s'éclaira d'une mince lueur blanche. On croirait presque que la lune était prisonnière de ces curieux branchages. La jeune fille s'approcha, et écarta délicatement la plante pour ne pas l'abîmer. Au milieu de celle-ci, à même le sol, était posée une délicate boite en bois. Au loin,une silhouette s'approchait et semblait aussi avoir vu cette drôle de lumière...


Avec précaution, Jade s'empara de la mystérieuse boite, et scruta attentivement celle-ci. Gravée de motifs floraux, cette boite était magnifique. Toutefois, la verte se rendit rapidement compte que cet objet ne comportait pas de serrure. Comment l'ouvrir ? Et D'ailleurs, que faisait-elle ici cette boite ? Mais à qui pouvait-elle bien appartenir ? Craignant de s'y brûler les ailes, Jade interpela la silhouette qu'elle avait aperçue quelques secondes plus tôt.

"-Hey toi là-bas ? Comment tu t'appelles ? Et puis je sais que tu as aussi vu la lumière autour de cette boite, alors viens m'aider !"


Jade regarda attentivement la boite sous tous ses angles, ne sachant pas vraiment comment s'y prendre pour l'ouvrir. Mais elle était tellement impatiente de découvrir son contenu...

La découverte d'une étrange boite à secrets.  PV 

"-Hey toi là-bas ? Comment tu t'appelles ? Et puis je sais que tu as aussi vu la lumière autour de cette boite, alors viens m'aider !"

Drôle de manière de saluer quelqu'un... les jeunes, plus aucun respect, de nos jours ! Voilà que le jeune garçon se mettait à penser comme un vieux. Précisons qu'il était un peu plus vieux qu'elle, mais pas à ce point là. Mais oui, elle n'avait pas tort, lui aussi avait assisté au phénomène bizarre avec la lueur blanche. Qu'est-ce ça signifiait ? Aucune idée. Dans tous les cas, c'était magique, comme un bon nombre de truc dans l'école. Dangereux ? Peut-être. Mystérieux ? Oh que oui, et ça plaisait beaucoup au garçon de gryffondor ! Vu ses vêtements, son interlocutrice était une serpentard. Sinon, ben, il ne la connaissait pas et vu qu'elle n'avait pas eu la politesse de se présenter, au lieu de l'agresser, notre ami se chargea de le faire, avec un sourire. En tout cas, c'était un peu vexant de voir qu'on ne connaissait pas le capitaine des Red Lights, l'équipe de Quidditch des Gryffondors... Il avait même gagné la Coupe, avec ses camarades ! Enfin bref ..

"- Salut, moi c'est Angelo Tezzi, élève de troisième. Et toi ?" Il attendit sa réponse, "- Enchanté Jade, tu as un prénom original ! J'aime bien !"

La miss une élève de première année, il semblait, tenait l'étrange boîte en main. Ainsi, gentiment, Angelo demanda de la lui remettre, pour y jeter un coup d'oeil de près, lui aussi. Effectivement, pas de serrure, pas de clé, et on ne pouvait pas user le sortilège de déverrouillage, par conséquent. Un mystère à éclaircir, et pas beaucoup d'indice. Y avait-il d'autres éléments sur la boîte ? Un mécanisme ? Réfléchissant un court instant, Angelo prit à nouveau la parole, afin de faire une proposition à la jeune fille présente. Éternel curieux, il ne comptait pas louper une occasion comme celle-ci, quitte à s'attirer des ennuis, ou autrs ! Au pire, Madame Pomfresh, la responsable des l'infirmerie, faisait des miracles, d'après de nombreux témoignages.

"- Je ne sais pas toi, mais j'ai envie de savoir ce qu'il y a dedans ...! Par exemple," Angelo prit sa baguette en main, et tapota la boîte, "- Ouvre toi, s'il te plait !"
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

La découverte d'une étrange boite à secrets.  PV 

La silhouette que Jade avait vu se rapprocha soudainement. Il s'avéra que c'était un garçon appartenant à la maison des Gryffondors. Il ne lui disait rien du tout. En fait, elle ne l'avait sans doute jamais croisé, ni n'avait jamais entendu parler de lui...

"- Salut, moi c'est Angelo Tezzi, élève de troisième. Et toi ?"

Il arborait un air charmant, ce qui destabilisa la jeune serpentarde. En effet, on ne pouvait pas dire qu'elle avait accueillie d'une manière aimable. Elle lui avait donné l'ordre de s'approcher pour ouvrir la mystérieuse boite qu'elle avait trouvé.

"- Bonjour, Moi c'est Jade, Jade Wellington. Nouvelle élève de première année."


"- Enchanté Jade, tu as un prénom original ! J'aime bien !"


Jade le rose aux joues, sentie une joie immense l'envahir. Quoi de mieux que de recevoir des compliments ? Cependant, bien trop fière, elle ne prit même pas la peine de lui répondre... Le jeune homme lui demande gentiment la permission de prendre la boite pour l'observer de plus près, dans le but de trouver un moyen de l'ouvrir. Jade lui tendit avec une moue dédaigneuse. Genre il allait trouver une solution alors que c'est elle qui cherchait depuis au moins deux minutes sans succès !

"- Je ne sais pas toi, mais j'ai envie de savoir ce qu'il y a dedans ...! Par exemple: Ouvre toi, s'il te plait !"


- Tu crois que moi je n'ai pas envie de voir ce qu'il y a dedans peut-être ?! Pourquoi je t'aurais demandé ton aide alors ? Non mais !"

Jade perdait patience. Angelo avait essayé de lancer un sort avec sa baguette en l'espoir que la boite s'ouvre. Et en fait, elle n'avait pas bougé d'un poil... Jade lui reprit violemment la boite des mains et l'observa attentivement dans le moindre détail. Avec ses yeux de lynx, la jeune fille découvrit rapidement un minuscule trou sur l'un des côtés du coffret. Seule une petite épingle devait pouvoir pénétrer dedans. Mais quel était donc ce trou ? La magie ne marchait pas, donc était-ce un trou permettant de débloquer un mécanisme d'ouverture ? Jade rendit la boîte à Angelo d'un geste sec. Puis, sans prendre garde, elle s'appliqua à farfouiller dans ses cheveux pendant une longue minute. Elle en dégota une longue épingle noire pointue. C'était un accessoire qu'elle avait l'habitude d'utiliser pour se faire un chignon compliqué chaque matin. Cette action lui prenait bien 23 minutes précisément chaque jour, mais une épingle est toujours utile, la preuve ! Jade s'approcha doucement de la boite, et enfonça avec douceur son épingle à cheveux dans le trou du coffret, pour ne pas brusquer le mécanisme, si il y en avait un.

"Clic"

Un minuscule cliquetis se fit entendre et la boite se déverrouilla "comme par magie". Quelle ironie...Jade replaça méticuleusement son épingle dans son chignon à boucles et s'adressa à Angelo:

" Je te laisse l'honneur de regarder le premier à l'intérieur. On ne sait jamais ce qui peut arriver".


La serpentarde ne voulait pas être victime d'une quelconque malédiction, on ne sait jamais ce qu'il peut se passer avec ces choses là...

La découverte d'une étrange boite à secrets.  PV 

Reducio
A l'intérieur de la boîte, qui s'ouvre dans un nuage de fumée blanche, vous trouverez trois choses :
- une bague surmontée d'une pierre rose
- un rouleau de parchemin scellé d'un sceau de cire
- et un rouleau de parchemin non scellé sur lequel vous pouvez lire ces mots

Vous décidez de lire et voici ce que vous y trouverez :

" Ma douce aiglette,

Comme convenu, j'ai mis la boîte à l'endroit dont nous avions parlé. J'espère que tu la trouveras et que tu apprécieras mon petit cadeau surprise. J'ai également mis le parchemin que tu m'as demandé. Je me permet de profiter de l'occasion, pour t'envoyer tous mes voeux d'amour à l'occasion de la Saint Valentin. Sache que, depuis toujours, je t'aime en secret. La distance est une bonne alliée pour te révéler ceci. J'espère que tu ne transformeras pas cette bague en crapaud...

Je pense bien à toi.

Qui-tu-sais."

« Même le plus petit des Serpents a du venin ! »
Élève et Serpentarde du mois de Janvier 2014
~> Championne de Serpentard <~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

La découverte d'une étrange boite à secrets.  PV 

Melynn était restée enfermée dans son bureau depuis le lever du soleil. En attachant le bracelet que ses petits aiglons lui avaient récemment offert, elle sentait que quelque chose la gênait et lui prenait la tête sans qu'elle ne put dire quoi.
Ça n'allait pas. Ça n'allait pas ! Un coup d'oeil sur son bureau lui permit de comprendre pourquoi. Sa petite boîte aux motifs floraux n'y était pas ! Elle avait disparu !
Melynn, qui avait pour habitude de prendre soin de ses affaires, n'était pas bien. Elle avait perdu une simple boîte et ça la rendait folle. Elle avait peur qu'on puisse tomber dessus, peur qu'on ne lui rende pas surtout ! Oui ! La jeune Américaine n'aimait pas qu'on touche à ses affaires, alors imaginez si on analysait n'importe comment sa boîte ! C'était impensable. Et que dire si on parvenait à l'ouvrir ? Non, impossible. Il n'y avait pas de système d'ouverture commun et seulement elle et son ami savait comment l'ouvrir.

Afin de retrouver son petit coffret, elle en était donc réduite à faire comme tout le monde : refaire tout son chemin depuis l'instant où elle avait perdu le fameux objet. Et après un léger effort de réflexion, elle se souvint l'avoir eu en sa possession non loin du lac de Poudlard. Ni une, ni deux, elle s'y est précipitée. Le temps était agréable, ce qui voulait dire que beaucoup avait souhaité en profiter. Ce n'était pas bon signe tout ce monde qui prenait l'air. Elle aurait énormément de chances si personne n'était tombé dessus !
Et en effet, c'eût été trop beau. Se rapprochant de l'étendue d'eau de l'école, elle pouvait observer au loin deux élèves, visiblement Serpentard et Gryffondor tenant dans leurs mains ce qu'elle recherchait. Au bout d'un moment, elle put reconnaître Angelo Tezzi, troisième année qu'elle connaissait bien pour l'avoir côtoyer dans la salle commune de Gryffondor et qu'elle appréciait. Mais ce n'était pas lui qui tenait son bien entre ses mains, c'était la jeune fille et elle le lui tendait.
Bon, cette boîte n'était pas un jouet, ça suffisait comme ça. La directrice de Serdaigle était maintenant arrivée près d'eux. Elle leur fit un grand sourire tout en leur disant :


« -Bonjour monsieur Tezzi et bonjour miss ! Je dois vous remercier je crois, vous êtes parvenus à trouver ce que j'avais perdu ! Cette petite boîte est à moi et... »

Melynn Keating stoppa sa phrase en plein milieu. Sa boîte était ouverte ! Ce qui était grave, ce n'était pas ce qu'elle contenait. Non, dans ses souvenirs, le professeur de Métamorphose avait simplement demandé à son ami de lui envoyer du parchemin venant des États-Unis, trouvant celui d'Angleterre plus que médiocre. Rien de plus. Mais le fait qu'ils soient parvenus à l'ouvrir ! Comment avaient-ils fait ça ? Ce n'était certainement pas le capitaine des Red Lights, seule une fille pouvait ouvrir la boîte. À moins que monsieur Tezzi ne portait des pinces à cheveux, il n'aurait pas pu réussir.

« -Vous êtes douée jeune fille ! Parvenir à ouvrir cette boîte n'est pas à la portée de tous. Pouvez-vous me la remettre à présent ? »

Melynn Keating tendait sa main vers la Serpentard, attendant et espérant que son bien lui soit remis.

La découverte d'une étrange boite à secrets.  PV 

Le Narrateur a écrit :Le professeur KEATING a récupéré sa boîte. Toutefois, au moment de la lui rendre, vous entendez qu'un objet semble bouger à l'intérieur. Depuis que vous l'aviez ouverte, vous ne l'aviez pas secouée comme cela. Votre petit doigt vous dit que le professeur cherche à cacher quelque chose et que cette boîte a un double fond. Alors qu'elle s'éloigne avec son trésor, vous vous tournez l'un vers l'autre et décidez de percer le mystère. Échafauder votre plan afin qu'il soit le plus parfait possible. Votre but : découvrir ce que contient réellement cette boîte et quels secrets peut bien avoir votre professeur de métamorphose...

Indice : la boîte se trouvera sans doute dans le bureau du professeur, mais celle-ci ne s'y trouvera pas pendant ses heures de cours ou la nuit... à vous de voir, de réfléchir et de trouver un plan afin d'en savoir plus ! Cette fois-ci c'est à votre tour de retrouver cette boîte !

« Même le plus petit des Serpents a du venin ! »
Élève et Serpentarde du mois de Janvier 2014
~> Championne de Serpentard <~