Parc

Inscription
Connexion

St Patrick's day  mission PV 

‘Vous avez trouvé le second sujet !’
‘Revenez dans le château, et cherchez l’amertume dans une pièce de tortures.’


Ce jour-là c’était la St-Patrick. Vous allez me dire que cette fête ne se fête pas en Angleterre puisque c’est une fête Irlandaise. Et vous avez raison ! Mais Meilla (dont les parents sont français) était bien décidé à s’amuser ! Et pour cela, elle avait choisi une compatriote avec qui une amitié était naissante : Kaeyann. Cette jeune Gryffondor de son âge avait un peu les mêmes valeurs qu’elle. Et c’était sûrement pour cela qu’elles s’entendaient bien. Donc pour nouer encore plus de liens avec elle, Meilla avait décidé que le meilleur moyen était de faire quelque chose d’amusant. La Serdaigle avait décidé de ne mettre que des habits verts pour célébrer ce magnifique jour. Et c’est ainsi qu’elle mit un jean vert, une cape verte, des chaussettes vertes, un tee-shirt vert et enfin un chapeau de Leprechaum vert !

Mais elle n’allait pas s’arrêter à s’habiller en vert, évidemment ! Elle devait aussi faire réellement un truc, un truc de concret ! Alors, elle avait décidé d’embêter les gens. Comment ? En les pinçant, pardi! La rouquine était plutôt une jeune fille calme de manière générale mais elle pouvait aussi être un peu fofolle quand elle en avait envie. Alors elle se dirigea dans le parc, bras-dessus, bras-dessous avec Kaeyann. Elles riaient comme des folles toutes deux habillées de vert. La Gryffondor avait tout de suite été enthousiaste lorsque la Serdaigle lui avait proposé de faire quelque chose d’AMUSANT pour la St-Patrick. Elle aussi avait pris le plus grand soin pour s’habiller des pieds à la tête en vert. Du coup, les deux rouquines ressemblaient un peu à des extra-terrestres ! Mais elles riaient tellement qu’elles ne s’en étaient même pas rendue compte. Maintenant, tout ce qu’il leur restait à faire était de pincer les gens !

En arrivant au parc, Meilla vit pleins de gens à pincer. Comme il faisait beau en cette fin de mois de mars, presque tous les élèves avaient décidés de sortir pour bronzer réviser dans le parc. Il y avait donc pleins de victimes ! Niark Niark Niark Niark Niark ! Les deux deuxièmes années avaient quand même édifié une règle. Elles ne devaient pincer que ceux qui n’étaient pas habillés en verts comme elles ! Meilla put apercevoir Amber et Caroline à côté d’une Gryffons qu’elle ne connaissait pas. Toutes trois ne portaient pas de vert… Coïncidence qu’Amber soit avec elles ? Entre Amber et Meilla régnait un climat électrique. Les deux filles ne s’aimaient pas et ce n’était pas sans raison !


« Tu viens Kaeyann ! J’ai bien envie d’aller voir ce petit groupe là-bas si tu vois ce que je veux dire… » chuchota Meilla en lui faisant un clin d’œil.

Et c’est ainsi que commença la folle aventure de la St-Patrick pour les deux nouvelles amies !
Dernière modification par Meilla Primard le 24 juin 2014, 17 h 39, modifié 1 fois.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

St Patrick's day  mission PV 

Le 17 mars était un jour comme les autres du point de vue d'Amber J. Hoover. Comme à peu près toutes les fêtes un tantinet joyeuses qui animaient le château, elle les considérait d'un œil morbide et peu amène. En effet, elle avait horreur de tous ces effets de foules réducteurs visant à rendre des matinées on ne peut plus ordinaires en grandes occasions de pacotilles. Pitoyable. Aujourd'hui une énième tradition inutile était perpétuée ici-bas, encore une saint quelque-chose un peu louche dont tout le monde se fichait du caractère historique, préférant se rouler à plat ventre dans l'enrobage grossier livré par la société de consommation.

Heureusement, peu de gamins ignares avaient adhéré au phénomène, qui, si elle avait bien compris, consistait à se vêtir de vert des pieds à la tête. Et puis, de toute façon, la demoiselle était bien trop occupée à réviser pour prêter attention à ces enfantillages. Malgré sa réputation de rebelle invétérée, elle avait plus que quiconque conscience de l'importance des études, ce pourquoi elle avait pris la ferme résolution de consacrer la majorité de son temps libre à redresser son bulletin de notes. Depuis qu'elle était arrivé à Poudlard elle enchainait les succès et les défaites. Sa première chute fut le jour de la cérémonie de Répartition lorsque cet odieux Choixpeau avait décidé de la balancer précisément dans la maison à laquelle elle n'avait aucune envie d'aller.

Même si elle avait finit par découvrir que ses préjugés étaient on ne peut plus faux et s'était même prise d'affection pour les serpents au point d'accepter de devenir leurs préfète, l'enfant, qui avait la fâcheuse habitude d'obtenir tout ce qu'elle voulait des autres le voyait comme une contrariété. Et puis, elle avait beau grimper haut dans l'échelle sociale et les compétitions, elle n'était jamais en tête du podium, pas plus que ses résultats ne figuraient sur le tableau d'honneur. Par défaut, la troisième année s'était orientée vers une carrière longue et difficile, celle d'Aurore.

A son grand damn, il ne fallait pas être bête comme une chaussette pour prétendre sauver des vies, aussi se devait-elle d'obtenir d'excellents résultats dans toutes les matières qu'elle avait choisit de conserver. Ce n'était pas tant que ce métier l'attirait particulièrement, elle avait juste envie d'aller à l'extrême opposé de ce qu'avaient put faire ses géniteurs. Ainsi, consacrer son existence entière à se démarquer d'eux lui semblait une noble tâche. Enfin, encore fallait-il qu'elle atteigne son objectif, et ce n'était pas gagné.

Elle était tranquillement en train de réviser sa classification des créatures magiques dans le parc lorsqu'une vive douleur l'assaillit au niveau de l'épaule. Surprise, elle tressaillit violemment et rejeta son livre d'un geste empressé, crispant chacun de ses muscles. Une seconde plus tard, sa main droite massait frénétiquement son membre et une expression furax se peignait sur ses traits juvéniles.
*Je rêve ou on vient de me pincer ?*. A une vitesse foudroyante elle se dressa de tout son long, menaçante au possible, et trouva deux têtes rousses penchées sur elle dont les bustes se confondaient presque dans la pelouse à cause de leurs habits couleur verdure. Énervée et totalement incrédule à la fois, elle glapit:

« Hé vous deux, c'est quoi votre problème ? Vous cherchez les ennuis ou comment ça se passe ?  »

Elle ne savait pas ce que ces deux là avaient en tête, mais une chose était sûre, elles avaient mal choisi leurs cible.

◊ Il n'y a ni bien ni mal, seulement le pouvoir et ceux qui sont trop faibles pour s'en emparer.
Responsable des nouveaux arrivants et journaliste au Sale Hasard.
> Serpentard du mois d'août et d'octobre & élève du mois d'octobre.

St Patrick's day  mission PV 

Kaeyann retenait son souffle, alors que son amie se penchait vers sa cible avec un grand sérieux, malgré les circonstances. Après tout, c'était jour de fête, et les accoutrements que les deux amies avaient revêtus n'avaient rien de sérieux. Avec sa petite robe short verte, ses épais collants rayés de deux tons de vert, et le boléro vert à paillettes qu'elle avait enfilé par-dessus, Kaeyann ressemblait plus que jamais à un farfadet. Ses cheveux bruns-roux étaient certes moins flamboyants que ceux de Meilla, mais l'effet était tout de même plutôt saisissant. Alors qu'elles marchaient vers le parc, la jeune gryffone s'était même faite aborder par un élève de Poufsouffle plus âgé, qui lui avait demandé où était son chaudron rempli d'or. Kaeyann avait éclaté de rire et poursuivi son chemin, car elle avait une tâche plus importante à accomplir. Meilla et elle avaient décidé de suivre la tradition de la Saint-Patrick au pied de la lettre, et de pincer tous les élèves qu'elles croiseraient, s'ils ne portaient pas de vert. Le Poufsouffle se massait donc le bras quand Kaeyann et Meilla s'éloignèrent, bien fait pour lui.

Sur la suggestion de la Bleue, les deux jeunes filles avaient ensuite approché un petit groupe d'élèves qui discutaient dans le parc, et que Kaeyann connaissait toutes personnellement. Madeleine était chez les Rouges et Or elle aussi, et Kaeyann avait joué un match de Quidditch avec elle. Caroline était sa bonne amie, sa confidente, avec qui elle pouvait toujours parler de tout et de rien, et Kaeyann avait rencontrée Amber durant la Saint-Valentin, lors d'une démonstration de produits spécialisés qui s'était terminée dans une explosion de crème chantilly. Par chance (pour les deux Leprechauns, s'entend), les trois jeunes filles ne portaient pas de vert. Elles étaient donc condamnées à se faire pincer!

Kaeyann s'approcha de sa préfète sur la pointe des pieds. Elle tendit la main vers le bras de Madeleine, mais hésita un moment. Elle se tourna vers Meilla, qui s'était approchée d'Amber et fixait sa peau avec concentration. La rouquine prit finalement son élan et pinça vivement la Verte, qui se retourna furieusement.


«Hé vous deux, c'est quoi votre problème ? Vous cherchez les ennuis ou comment ça se passe ?»

Kaeyann ne put réprimer un sourire en voyant l'air outré de la préfète des Serpentards.

«Notre problème, c'est qu'on est le 17 mars et que tu ne portes pas de vert. À moins que ta petite culotte soit verte, mais ça on ira pas vérifier. Et pardon Madeleine, mais ça s'applique à toi aussi!»

Kaeyann pinça alors Madeleine à l'avant-bras en éclatant de rire, puis se tourna vers Caroline et la pinça à son tour, pour faire bonne mesure.

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦

St Patrick's day  mission PV 

Les deux jeunes filles s’approchèrent donc tranquillement du petit groupe qui révisait. Quelle idée de réviser par un si beau temps ! En plus, les trois filles auraient pu s’habiller en vert ! Ça ne prenait pas forcément plus de temps que de s’habiller normalement ! Meilla espérait ne pas s’être fait remarquée. Elle ne savait pas s’il valait mieux se faire remarquer avant de pincer ou après avoir commis l’acte irréparable. Ce qu’elle savait c’était que la première solution n’était pas marrante ! SI elle se faisait prendre avant, elle ne pourrait plus pincer la préfète des Serpentards et en plus, elle risquait de quand même se faire engueler pour avoir empiéter sur son « espace personnel »… Franchement, la rouquine trouvait la blonde vraiment très très égocentrique. Elle ne supportait pas les gens qui se comportaient de la sorte, qui pensaient qu’ils étaient supérieurs parce qu’ils étaient plus grands… *Et puis quoi encore ?!* pensait la deuxième année.

Après cette petite réflexion, la jeune fille n’hésita plus une seule seconde devant ce bras qui lui était offert. Elle prit son élan, retint sa respiration et pinça la préfète de toutes ses forces ! La Verte se redressa de tout son long en prenant un air menaçant, mais Meilla commençait à bien la connaitre et elle savait que cet air menaçant, même s’il était réel ne voulait pas forcément dire quelque chose. Cet air était un air de… Disons de « j’essaye de faire peur aux plus petits que moi ». La jeune fille était vraiment énervée et elle dégageait une aura de colère tout autour d’elle. Sa réaction verbale ne se fit pas attendre :


« Hé vous deux, c'est quoi votre problème ? Vous cherchez les ennuis ou comment ça se passe ? »

Toujours à réagir au quart de tour, Amber avait dit ça tout en se relevant ce qui fit tomber ses parchemins et autres outils de travail. Elle les regardait avec un air très étrange, un air de tueuse en série. SI ses yeux avaient pu tuer, Meilla était sûre qu’elle serait déjà morte ! Heureusement, Kaeyann répliqua du tac-au-tac :


«Notre problème, c'est qu'on est le 17 mars et que tu ne portes pas de vert. À moins que ta petite culotte soit verte, mais ça on n’ira pas vérifier. Et pardon Madeleine, mais ça s'applique à toi aussi!»

Et la rouquine se mit à pincer Madeleine et Caroline puis Amber tout en rigolant. Meilla fit de même et elles partirent en courant pour éviter Amber. Celle-ci était restée plantée stupéfaite de ce qui venait de se passer. Les deux amies avaient décidé d’un commun accord tacite que ce n’était pas le moment d’en rajouter ! Elles partirent donc à l’autre bout du parc en pinçant quelques élèves par-ci, par-là ! Toute l'après-midi, les deux rouquines coururent à travers le parc, histoire d'embêter un peu toutes les personnes présentes, elles s'amusèrent beaucoup et s'endormirent directement lorsque leur tête toucha leur oreiller.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.