Parc

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Frimousses de course  PV  les 1ers 9 messages puis  Libre 

Cela faisait quelques longues minutes, peut-être une heure que Victoria faisait un footing avec sa pire ennemie Ambre et un première année de sa maison Antony. L'effort commençait a être difficile à faire surtout qu'elle parlait en même temps. Pourtant c'est une sportive, une Quidditch-Woman exceptionnelle mais lorsqu'il s'agit de faire un peu d'entretien du corps, il y a plus personne.

« Eh bien…uh… Antony me demandait…uh… ce que j’avais vu…uh… Et donc… »

Ambre s'arrêta et Victoria fit de même, elle pourra en profiter pour se reposer. Elle ne comprenait pas pourquoi Antony avait du cela à voix basse, comme si cela le dérangeait que Victoria entende... Même si l'ombre lui avait fait peur, ce n'est pas pour la chose qui s'y trouve mais pour le mouvement de la forêt interdite qu'elle avait eut peur. Elle ne se souvient que trop bien de cette fameuse nuit ou elle a été attaqué par le loup-garou.

« Et donc j’ai vu des sombrals. Ce sont des créatures magiques que seuls les gens ayant vu la mort de près peuvent voir. Voilà qui peut donc expliquer pourquoi tu ne les as pas vus, Antony. »

Des sombrals. Victoria avait entendu parler de ces créatures magiques mais elle a la chance, si on peut dire ça comme ça, de ne pas avoir vu quelqu'un mourir. Elle a faillit mourir elle-même, mais elle n'a vu personne dans l'état où elle était. Ce qui explique sûrement le faite qu'elle ne les voit pas. Victoria a juste hâte de quitter Poudlard, car cette forêt interdite lui fait peur à chaque fois qu'elle passe à côté.

La septième année souffla plusieurs fois, elle voulait aérer ses poumons pour pouvoir mieux courir ensuite, elle avait un peu de mal. La fatigue lui prenait. Elle ne se sentait pas encore prête à repartir pour la suite de son footing quand Ambre semblait s’impatienter :


« Bon ! On va où maintenant ? »

Victoria ne répondit pas. Elle voulait rentrer au château mais elle ne savait pas comment le dire sans être malpoli. Elle réfléchit mais elle ne trouva pas les bons mots. Elle écouta alors Antony répondre :

« Heu... D'accord, alors... par là ! »

Il montra le lac avant de s'élancer. Victoria en profita pour inventer une excuse et la dire à Ambre :

« J'm'excuse, je viens de me rendre compte que j'ai oublié de faire un truc... j'dois rentrer ! »

La septième année n'avait rien à faire d'aussi important en vérité mais elle ne voulait pas dire aux autres qu'elle était fatigué de courir. C'est une sportive, elle ne doit pas ternir cette image alors elle préféra dire cette excuse bidon. La Serpentard laissa les deux jeunes partir vers le lac et prit la direction du château pour regagner la salle commune au plus vite.

Reducio
Désoler pour le retard et merci :)

Frimousses de course  PV  les 1ers 9 messages puis  Libre 

"Heu... D'accord, alors... par là !"

Le jeune Serpentard désigna le lac comme étant leur prochaine destination. Il se remit alors à courir, dévalant la petite colline que les trois élèves venaient de monter. Ambre se tourna vers Victoria. Elle n’aurait jamais pensé tenir aussi longtemps en sa compagnie sans déraper. Elle imaginait que cela en était de même pour la septième année. Cette dernière semblait légèrement endormie, comme si elle se trouvait dans une autre dimension, à des milliers de kilomètres des deux autres. La Poufsouffle fronça les sourcils et voulu lui en toucher un mot, mais Victoria la coupa :

« J'm'excuse, je viens de me rendre compte que j'ai oublié de faire un truc... j'dois rentrer ! »

Ses traits se radoucirent rapidement ; Victoria avait-elle vraiment quelque chose à faire ou n’arrivait-elle tout simplement plus à supporter Ambre ? Cette dernière possibilité ne manqua pas d’arracher un sourire à la rouquine. Elle suivit la Serpentard du regard pendant qu’elle s’en allait en direction du château. Elle la regarda s’éloigner quelques secondes avant de s’élancer à son tour dans la descente de la colline, rattrapant le jeune Serpentard. Arrivée à sa hauteur, elle l’informa sur leur situation présente :

« Victoria est rentrée au château, elle avait quelque chose à faire ! »

Elle adressa un sourire à Antony avant de détourner le regard pour regarder droit devant elle. Les contours du lac se dessinaient doucement, au fur et à mesure que les deux sorciers s’approchaient de ce dernier. A cette vue un frisson parcourut le dos de la troisième année, comme un souffle glacé. Elle n’aimerait pas du tout devoir piquer une tête à cette période de l’année dans le lac ! Il devait être glacial ! Elle se demandait comment les Strangulot et toutes les créatures qui y vivaient faisaient pour ne pas se transformer en glaçon. Les deux élèves étaient à quelques mètres du bord de l’eau lorsqu’Ambre dépassa le garçon avant de se retourner vers lui et de continuer à courir en arrière tout en lui demandant :

« Dis-moi Antony, pourquoi est-ce que tu voulais courir ? C’est vrai, cela va faire trois ans que je suis au château et personnes n’a jamais demandé à aller faire un footing ! Pire, je n’ai jamais vu quelqu’un en faire un ! Tu en faisais quand tu étais chez les Moldus ? »

Cela faisait presque une heure que la Poufsouffle était en compagnie du jeune garçon et elle ne savait presque rien sur lui, mise à part le fait qu’il soit né moldu et qu’il ait fait du karaté lorsqu’il ne savait pas encore qu’il était un sorcier. Attendant une réponse de sa part, Ambre en profita pour se remettre à courir à l’endroit et se replaça à côté du garçon, elle n’avait pas du tout envie de tomber dans l’eau et de rejoindre les Strangulots dans leur eau glacée !

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Frimousses de course  PV  les 1ers 9 messages puis  Libre 

Antony venait juste de s'élancer lorsqu'il entendit Victoria dans son dos :

"J'm'excuse, je viens de me rendre compte que j'ai oublié de faire un truc... j'dois rentrer !"

Ho non elle devait déjà partir ! Ils venaient à peine de se rencontrer ! Et cela devait faire seulement un peu plus d'une demi heure qu'ils courraient ! Antony se retourna pour voir Victoria déjà de dos, partant vers le château...

*Elle doit vraiment avoir quelque chose d'important à faire pour nous planter comme ça en plein milieu de parc...* l'excusa Antony. *Bon bha nous on continue... Je le croiserai sûrement plus tard en salle commune.*.

Antony reprit sa course dans la descente, se concentrant pour ne pas donner trop d'effort à ses jambes en descente, et surtout ne pas se casser une cheville ! Il finît par se faire rattraper par Ambre..

"Victoria est rentrée au château, elle avait quelque chose à faire !"

*Oui enfin... J'ai entendu quoi...*
grinça intérieurement le garçon.

Ambra lui fit un sourire, et Antony lui rendit, mais elle regarda droit devant elle... Aussi Antony en fit autant. Le lac était de plus en plus proche. Étrange qu'il n'ait toujours pas gelé par ce temps froid... Mais ça viendra sûrement... D'ailleurs ses habitants n'apprécieront pas tant que ça... Mais les élèves, professeurs et habitants de Pré-Au-Lard pourront quand à eux patiner sur le lac ! Quel plaisir... ! Ils n'en étaient plus qu'à quelques mètres à présent... Ils commencèrent à tourner autour. D'ailleurs les chevilles d'Antony commençaient à lui faire mal... Il lui fallait les ménager... Il n'avait qu'un petit corps le pauvre...
Ambre dépassa alors Antony et se plaça devant lui, avant de se retourner et de courir en arrière... Bon il faudra qu'il fasse attention à sa place si un arbre arrive et qu'elle manque de se le prendre... Elle le fixa alors des yeux, et lui demanda :

"Dis-moi Antony, pourquoi est-ce que tu voulais courir ? C’est vrai, cela va faire trois ans que je suis au château et personnes n’a jamais demandé à aller faire un footing ! Pire, je n’ai jamais vu quelqu’un en faire un ! Tu en faisais quand tu étais chez les Moldus ?"

Ayant posé sa question, elle revint se positionner à côté d'Antony, sans se casser la figure, au plus grand soulagement du garçon...

"Personne ne coure ?? Tu n'as vu personne courir en trois ans ?? Naaaaan... ! Bha oui j'en faisait souvent chez les Moldus ! Ils passent leur temps à ça ! Ma mère fait du tennis, tu connais aussi ? Elle est trop forte ! J'arrive pas à suivre la balle des yeux ! Bref... Je coure souvent avec elle, même si elle me tue à la tâche... Ça c'est rien... ! Elle m'oblige à maintenir un rythme de dingue normalement ! On courrait tous les week-ends. D'ailleurs je vais essayer de faire pareil ici... Antony marqua une pause, pensant avoir terminé, mais il réalisa soudain... : "Mais attend... Vous faites du Quidditch ici ! Comment ça se fait que vous ne couriez pas ? Même toi ! T'es une joueuse de talent il paraît ! Comment c'est possible sans courir ?"

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Frimousses de course  PV  les 1ers 9 messages puis  Libre 

A peine s’était-elle remit dans le bon sens que le jeune Serpentard répondit à sa question, presque au tact au tac, comme si cela était on ne peut plus logique :

"Personne ne coure ?? Tu n'as vu personne courir en trois ans ?? Naaaaan... ! Bha oui j'en faisait souvent chez les Moldus ! Ils passent leur temps à ça ! Ma mère fait du tennis, tu connais aussi ? Elle est trop forte ! J'arrive pas à suivre la balle des yeux ! Bref... Je coure souvent avec elle, même si elle me tue à la tâche... Ça c'est rien... ! Elle m'oblige à maintenir un rythme de dingue normalement ! On courrait tous les week-ends. D'ailleurs je vais essayer de faire pareil ici... Mais attend... Vous faites du Quidditch ici ! Comment ça se fait que vous ne couriez pas ? Même toi ! T'es une joueuse de talent il paraît ! Comment c'est possible sans courir ?"

La troisième année sentit ses joues s’empourprer quand Antony lui indiqua qu’elle était une bonne joueuse de Quidditch. Le genre de chose qui vous met de bonne humeur pour la journée en fait ! Elle se tourna alors vers le garçon et le gratifiant d’un large sourire elle lui dit :

« Haha, merci pour le compliment, c’est gentil ! »

Détournant à nouveau le regard pour voir ce qu’il y avait devant elle, la rouquine s’intéressa de plus près au problème que le Serpentard avait soulevé. Il était vrai que ce n’était pas dans les habitudes de son équipe de courir avant un match ou un entrainement. Du moins ce n’était pas leur habitude à eux, peut-être que les autres équipes le faisait, qui sait ? Ou peut-être même que les précédents capitaines faisaient faire cela à leur équipe. En tous cas, Ambre n’avait aucun souvenir d’entrainement avec Rose Moane où cette dernière les avait fait courir. Elle n’y voyait pas vraiment l’utilitié d’ailleurs, surtout pour son poste à elle, et encore, les autres postes ne demandaient pas non plus une bonne foulée, puisque les joueurs étaient sur des balais ! Elle fit d’ailleurs part de ce détail à son camarade en indiquant le ciel avec son index droit :

« Pour le Quidditch, tu oublies les balais Antony. On vole, pas besoin de courir pour jouer. Mais je vais peut-être rajouter la course à pied dans mes entrainements, à l’avenir, qui sait cela peut peut-être aider…»

Elle lui fit un clin d’œil, comme pour lui montrer que sa remarque était finalement une bonne idée. En plus, elle avait bien envie de voir ses joueuses courir, comme ça elle pourrait rire un peu. Elle doutait que toutes ses joueuses avaient un rythme parfait à la course, cela promettait d’être comique en tous cas. La vision était tellement amusante qu’elle ne put s’empêcher de lâcher un petit rire sadique :

« Haha j’imagine bien mes joueuses tourner autour du terrain, balai à la main ! »

Toujours en continuant de courir, elle s’adressa une nouvelle fois à Antony en lui souriant, comme à chaque fois :

« En tous cas, si tu veux courir tout les weekend, tu peux compter sur moi pour t’accompagner ! Elle allait s’arrêter lorsqu’elle se ravisa : Allez Antony, parle moi un peu de toi, dis moi tout ce qui te passe à l’esprit te concernant ! »

Reducio
Yeah, j'ai enfin posté ! :lol: En d'autres termes, désolée du retard !

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Frimousses de course  PV  les 1ers 9 messages puis  Libre 

"Haha, merci pour le compliment, c’est gentil !"

Antony tourna la tête vers la Poufsouffle, content que ça remarque lui eut fait plaisir. Il surprit alors sur son visage un petit teint rose. Visiblement, elle l'avait vraiment pris sincèrement. Pour que même ces ennemis comme Victoria fassent l'éloge de son jeu, c'est qu'elle devait vraiment être forte !

Il détourna le regard pour revenir sur sa foulé.
*C'est vrai après tout la course c'est très important en sport ! Même au Ping-pong je suis sûr qu'ils font de l'endurence !*

Antony profita quelque peu du paysage, et de la douce brise qui vint soudain les rafraîchir, quand Ambre déclara alors :

"Pour le Quidditch, tu oublies les balais Antony. On vole, pas besoin de courir pour jouer. Mais je vais peut-être rajouter la course à pied dans mes entrainements, à l’avenir, qui sait cela peut peut-être aider…"

*Oui mais ça reste un sport quand même... Il faudrait que j'emmène Ysalyne courir une fois*
pensa Antony, les yeux fermés, profitant du vent qui venait lui lécher le visage...

"Haha j’imagine bien mes joueuses tourner autour du terrain, balai à la main !" continua Ambre.

*Haha...* Antony sourira brièvement. Lui aussi il imaginait bien les joueurs courir en tenue, dans la boue, embourbés et essoufflés... Il imaginait les Crochets d'Argent... Comment devait courir Caroline, la marraine d'Antony ? Juste pour voir ça, Antony rentrerait bien dans l'équipe... Quelle triste tableau se serait... *Il est temps que Poudlard connaissent de vrais Sportifs, avec un grand S* songea ironiquement le jeune sorcier, sans vraiment le penser... *D'ailleurs je me demande si le dopage existe au Quidditch... Est-ce qu'ils utilisent de la magie interdite ou quelque chose comme ça ? A-t-on seulement le droit à avoir sa baguette sur sois... ?*

Antony se tourna vers elle pour lui poser la question, lorsque, d'un sourire, elle lui posa une question qui le déstabilisa :

"En tous cas, si tu veux courir tout les weekend, tu peux compter sur moi pour t’accompagner ! Allez Antony, parle moi un peu de toi, dis moi tout ce qui te passe à l’esprit te concernant !"

*Oula ! Si direct !*


Antony détourna les yeux, pris au dépourvu, sentant ses joues s'empourprer...

"Quoi... moi... ? Je... j'ai... j'ai pas vraiment grand chose à dire..." bafouilla-t-il difficilement, les yeux rivés au sol, tandis que ses joues rougissaient de plus belle...

"Je sais pas.. trop quoi dire... Qu'est-ce que tu veux... voudrais savoir..." continua le pauvre garçon, intimidé par son aîné.

À peine eut il finit sa phrase que tout à coup une fine goute d'eau vint s'écraser sur son petit nez...


Reducio
Mon dieu désoléééééée !! Je suis vraiment navré pour mon retard... J'espère que tu sauras me pardonner... ;( :'(


Reducio
En souligné :
-cinq noms de personnes de ML qui ne soient pas à la suite
-les mots "Magie, Poudlard, Tableau, Baguette et Sorcier"

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

Frimousses de course  PV  les 1ers 9 messages puis  Libre 

Toujours en courant, Ambre regardait le jeune garçon. Cela faisait déjà un petit moment que les deux élèves courraient, et la fatigue commençait à se faire ressentir. La cadence avait ralentie et la respiration des deux jeunes gens se faisait légèrement plus forte à mesure des foulées effectuées. En même temps, ce n’était encore que des enfants. Mais la rouquine était assez surprise : pour quelqu’un qui ne courrait jamais, ou presque, elle trouvait qu’elle s’en sortait plutôt bien. Au moins elle n’était pas en train de courir trois mètres derrière le jeune garçon, essoufflée comme pas possible, rouge comme une tomate et à la limite de tomber dans les pommes à cause d’un effort trop important. Rien de tout ça non. Heureusement d’ailleurs. Ambre avait un certain égo à ce niveau-là… Mais elle n’aimait pas vraiment y penser… Elle ne voulait pas paraître narcissique… Enfin bref, elle reporta toute son attention sur Antony.

"Quoi... moi... ? Je... j'ai... j'ai pas vraiment grand chose à dire... Je sais pas… Trop quoi dire... Qu'est-ce que tu veux... voudrais savoir..."

Il était vrai que sur ce coup-là, Ambre avait été plutôt directe. Ce n’était pas dans ses habitudes, quoique peut-être que si finalement, mais elle se disait que si elle continuait à courir avec lui les prochains temps, il fallait au moins qu’elle sache un minimum de chose sur son camarade de course. Avant qu’elle n’ait pu répondre au Serpentard, elle sentit une goutte d’eau s’écraser sur son visage, puis deux, puis trois, puis des dizaines de gouttes. Ce n’était peut-être qu’une petite averse, mais il était hors de question qu’elle soit malade les prochains jours, elle avait autre chose à faire que de rester à l’infirmerie en tête à tête avec Miss Pomfresh. Elle tourna la tête en direction d’Antony, lui sourit et fit changea de direction :

« T’es sauvé par la pluie Antony ! Je ne sais pas pour toi, mais il est hors de question que je continue de courir sous la pluie ! Je rentre, tu viens avec moi ? En tous cas c’était génial de courir avec toi, j’espère que l’on recommencera ! »

Changeant de direction, la troisième année commença à courir plus vite que précédemment. Elle avait hâte de rentrer se mettre au chaud dans le château. Le sol commençait à se transformer en une sorte de gadoue à cause de la pluie, ce n’était vraiment pas très agréable de courir dedans. Une fois qu’elle serait au château, elle courrait prendre un bon bain dans la salle de bain des préfets et des capitaines… Mmmh un bon bain… Rien de mieux pour se remettre d’une petite course !

Reducio
RPG terminé pour moi, je te laisse conclure ;)

« DÉFONCE-LES TOUS », Monseigneur Endive • « Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe » • Batteuse des Frelons

Frimousses de course  PV  les 1ers 9 messages puis  Libre 

Déjà les premières douleurs se faisaient sentir dans les jambes d'Antony. Que se passait il ? Son souffle allait bien pourtant... Aussi il fallait dire qu'avec sa mère d'habitude il s'entrainait principalement sur du terrain plein en ville, dans dans parc ou dans des stades. Pas dans le parc de Poudlard où le terrain était particulièrement pentu. Surtout qu'ils étaient sur le retour de la boucle depuis que Victoria était partit. Antony ne s'était pas rendu compte de leur trajectoire à force de parler. Peut être que inconsciemment il souhaitait lui aussi rentrer dans le château ? Après tout il n'avait pas passé le plus clair de son temps à faire du sport cet été... C'était toujours là chose qu'il regrettait le plus à la fin de chaque été... Il en faisait jamais assez de sport pendant les grandes vacances... Peu-être était-ce lié à la fin de ces cours qui lui causait un terrible paraisse... Le manque d'activités le poussait à ne rien faire et se dorer la pilule au soleil... Enfin ça c'est ce qu'il aimerait car il avait le teint bien pâle le pauvre enfant... Il n'avait pourtant pas la peau sensible. Il était d'ailleurs bien le seul de sa famille. Chez lui tout le monde était sujet à l’eczéma. Tout le monde sauf lui.
Mais pourtant son inactivité n'était pas lié à sa mère irresponsable non. Au contraire celle-ci avait bien essayé de motiver Antony mais rien à faire... Il ne parvenait à ne courir qu'une seule fois par semaine. Pourtant sa mère ne cessait de lui répéter que courir tout de même jusque trois fois par semaine suffisait à peine à maintenir son niveau. Et il le savait. Mais il espérait que son niveau ne redeviendrait pas trop faible avant la rentrée. De toute manière il rattraperait son retard à al rentrée. Enfin c'est ce qu'il croyait. Car à chaque rentrée c'était la même chose... Toujours les mêmes crampes... Toujours les mêmes douleurs... Et toujours la même résolution qu'il ne respectait en fin de compte jamais :"L'an prochain, je fais du sport pendant l'été !'

Mais alors qu'il était perdu dans ses pensées à penser eczéma, été et soleil, Antony fut rapidement ramené à la réalité lorsque tout à coup, sans prévenir, l'orage tonna et la pluie commença doucement à leur tomber dessus... Aïe... La suite de leur course s'annonçait mal...


"T’es sauvé par la pluie Antony ! Je ne sais pas pour toi, mais il est hors de question que je continue de courir sous la pluie ! Je rentre, tu viens avec moi ? En tous cas c’était génial de courir avec toi, j’espère que l’on recommencera !"

*Sauvé ? A oui c'est vrai j'étais encore enfermé dans mon rôle de timide ! Elle m'avait mit dans l'embarra !*
s'exclama intérieurement le garçon, alors que ses pensées étaient partis bien loin de la réalité et l'avait tiré de toute vraisemblance.
Elle n'avait pas tord... Lui non plus ne voulait pas se retrouver trempé.
Et puis il savait que s'il commençait à avoir des douleurs ,c'est qu'il fallait s'arrêter... Sinon comment aurait il pu continuer de courir les jours suivant ? Si on se donne trop à fond pendant un entrainement seulement on ne tient jamais deux semaines ! Que ce soit en course ou dans une autre sport, c'est la tendinite assurée ! Et Antony le savait pour l'avoir expérimenté...


"D’accord, pas de problème je rentre aussi, dépêchons nous!" Antony adressa un sourire à Ambre, étrangement partagé entre l'assurance et la timidité.

Mais déjà celle-ci faisait route vers le château et Antony ne perdit pas une minute pour la suivre. En fin de compte, il était bien content d'être sortit ce jour là, afin de courir avec ces deux aînées. Il espérait même naïvement que grâce à lui, ces deux dernières finiraient peut-être à enterrer la hache de guerre et s'entendre !

Reducio

Fin de ce RPG donc :) merci Ambre c'était cool :) On l'a enfin terminé. C'est donc le dernier RP de Vicky en date, si on regarde ceux terminés :'(

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.
  Retour