Parc

Inscription
Connexion

Un jour d'automne et deux sorcières  Privé 

« Ombeline !  Attends ! Crack ! Plaf ! Ouille ! » cria le vent.
Le vent ? Enfin non vous avez raison… pas tout à fait lui… Le vent ne faisait que répéter.

Non celle qui avait crié était une petite sorcière du nom d'Amaëlle qui se tenait quelques instants plus tôt perchée sur une des branches d'un grand chêne du parc de Poudlard.

Il faisait encore beau se jour là et Amaëlle avait eu envie d'aller cueillir les derniers rayons de soleil de l'automne. Alors elle était grimpée dans un des arbres du parc et avait sorti son petit carnet pour dessiner.
Un petit oiseau avait fini par venir se poser tout près d'elle, dans un trou du feuillage... derrière lui on voyais le château. C'était tout ce dont elle avait besoin pour faire son bonheur.

Et puis alors qu'elle était en train de soigner les pattes de son petit volatile elle avait entendu du bruit.

Écartant une branche elle avait aperçut une jeune fille qui s'éloignait. Cette jeune fille elle l'a connaissait : elle avait son âge et était dans le même dortoir qu'elle.
Par ailleurs elle était fille de moldu comme elle et elles avaient, de ce qu'elle avaient pu en voir lorsqu'elles avaient discuté en salle commune, de nombreux points communs…
Aussi la petite décida d'aller voir cette autre petite verte qu'elle appréciait beaucoup et s'exclama, essayant de la ralentir :


« Ombeline ! Attends! »


Se faufilant entre les branches elle commença à descendre de l'arbre... Mais dans sa précipitation elle mis le pied sur une branche trop fine et celle ci craqua… D'où le Crak, Plaf, Ouille…


« Pardon Killian... » murmura t-elle en se relevant.

Killian c'était le nom de l'arbre. Enfin c'était le nom qu'elle lui avait choisi.
Se relevant elle ramassa la branche cassée, la déposa contre le tronc et se retourna vers l'endroit ou devait se trouver Ombeline.
Elle y était toujours.

Courant vers elle elle l'a rattrapa en quelques secondes et pour la deuxième fois s'exclama :


« Ombeline ! Attends ! »

Même le plus petit serpent a du venin (si si)
Cinquième année RP
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Un jour d'automne et deux sorcières  Privé 

Une petite fille dans un parc, par cette belle journée d'automne, profite des chauds rayons de soleils, probablement parmi les derniers. Un carnet à la main, elle écrit, inspirée par toute cette nature, et par l'environnement magique de Poudlard. Elle n'écrit pas d'histoire, juste des mots, des phrases qui lui passent par la tête. Un prénom revient de temps en temps, une autre nouvelle née moldue, comme elle : Amaëlle. D'autre mots l'accompagnent, comme gentille, sympathique, folle... Premier contact également. Ombeline est heureuse d'être à Poudlard, heureuse de s'être bien intégrée. Heureuse, quoi.

Elle se relève, Profite une dernier fois du paysage avant de se préparer à rentrer devant la grande cheminée afin de plonger dans un bon bouquin.

« Ombeline ! Attends ! Crack ! Plaf ! Ouille ! »

Ombeline ralentit en entendant ces mots portés par le vent. Le vent vous annonce toutes sortes de choses, mais seulment si on sait l'écouter. Alors elle l'écoute, et se retourne lorsqu'elle entend pour la deuxième fois :

« Ombeline ! Attends ! »

Aussitôt, un sourire illumine son visage, en reconnaissant la voix commençant à devenir familière. *La vie est étrange* se dit-elle. Elle la réceptionne dans ses bras en la détaillant une nouvelle fois. Qu'est-ce que cela faisait plaisir d'avoir quelqu'un à sa taille! Pour une fois qu'elle n'avait pas à se mettre sur la pointe des pieds pour embrasser quelqu'un.

"Amaëlle! Ca fait plaisir de te voir. Tu n'as pas fait trop mal à ce pauvre arbres, j'espère? Tu sais, ils sont fragiles, très susceptiles et rancunier. J'ai fait tomber mon crayon et tracer sans le faire exprès un trait noir sur ses feuilles. Pour se venger, il m'a fait tomber de sa branche!

Un rire pointe le bout de son nez à se souvenir, mais freiner par un sentiment de culpabilité.

" Tu faisais quoi perchée sur cet arbre?"

____________________________________________________________

Ce sujet a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponses dans les six derniers mois. Pour demander sa réouverture, adressez-vous aux préfets ou professeurs.