Parc

Inscription
Connexion

A la découverte de la magie.  Pv| 

Cela ne faisait que quelques jours que Aaron était arrivé à Poudlard mais il ne cessait de s'émerveiller devant toutes ses trouvailles. Né dans une famille moldue, il ne connaissait rien à la magie, il avait essayé de s'instruire grâce aux livres mais ils ne faisaient pas tout. Le jeune garçon découvrait chaque jour, voire même chaque heure, un élément magique. A son arrivée, il avait été captivé par les tableaux magiques accrochés à tous les murs du château, il ne comprenait pas comment les portraits pouvaient bouger. Il avait ensuite aperçu des êtres étranges de petite taille mais il n'avait pas eu la chance de les accoster pour en savoir plus sur eux. De toute évidence, il n'avait pas osé en parler à ses camarades de peur que les autres pensent qu'il ne savait rien. Il continuait donc, jour après jour, de faire ses petites découvertes.

Aujourd'hui, alors qu'il venait de sortir de son cours de métamorphose durant lequel il avait encore appris des dizaines de chose sur la magie, il décida d'aller faire un tour dans le parc. Depuis la rentrée, il n'avait pas encore eu le temps de visiter le parc, ni même le lac, de Poudlard. Il avait rapidement été dans sa salle commune pour vider un peu son sac qui pesait rudement lourd pour un jeune garçon de seulement onze ans. Il avait ensuite prit un livre emprunté à la bibliothèque sur les sports magiques. Outre ses parents, et peut-être même sa sœur, le sport lui manquait, il ne pouvait pas jouer au basket et ne savait pas si les baignades étaient autorisées dans le lac, d'autant plus que la température de l'eau ne devait pas excéder les quinze degrés. Il allait peut-être trouver un sport qui se jouait à Poudlard, il avait entendu parler d'un sport sur balai volant mais il n'en savait rien.

Le soleil était au rendez-vous à Poudlard, Aaron fit rapidement un petit tour su le premier sentier qu'il trouva. Il passa devant un groupe de jeune qui jouait avec des sortes de billes puis devant les enclos des créatures magiques entretenus par le professeur Almeida. Il alla ensuite s'asseoir près d'un arbre en prenant soin de s'asseoir au soleil. Il prit ensuite le livre qu'il avait prit dans son sac et commença à lire la première page.

« Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent! »

A la découverte de la magie.  Pv| 

Alice s'était assez bien intégré au château, elle aimait beaucoup la salle commune de Serdaigle qui était très accueillante. Elle s'émerveillait toujours autant de Poudlard que depuis le jour de sa rentrée. Elle découvrait encore de nouvelle pièces ou de nouveaux pièges sur les escaliers et, peu à peu, elle prenait des repères dans ce grand et magnifiques château.
Ses premières semaines à Poudlard s'était très bien déroulées, elle avait commencé ses cours et elle adorait vraiment, c'était si... magique.
La jeune fille adorait également la bibliothèque, elle était si fournit et Alice aimait tellement lire, c'était si facile de s'évader avec des livres. La petite première année avait également recommencé à écrire quelques petites histoires, le décors était si magnifique qu'écrire des histoires semblait facile dans ce petit monde idyllique. Alice avait même trouvée un endroit dans le parc où elle pouvait écrire ses histoires ou lire ses livres tranquille, sans être dérangés, à l'ombre d'un grand arbre, vers le lac.
Elle n'avait pas oublié d'écrire à ses parents dès le lendemain de sa Répartition, ceux-ci lui ont d'ailleurs renvoyé une lettre le soir même où ils la félicitèrent et lui disaient d'être prudente et d'avoir d'écouter les cours pour avoir de bonnes notes.

Aujourd'hui, on est vendredi et Alice avait terminée sa journée, il n'était pas tard, le soleil était encore bien présent à l'extérieur, Alice n'avait, de ce fait, pas envie de s'enfermer à la bibliothèque pour faire ses devoirs alors qu'il faisait si beau. Elle se dirigea donc vers son endroit préféré avec ses livres et ses parchemins pour pouvoir faire ses devoirs, mais quand elle y arriva, elle aperçut qu'il était déjà pris ; c'était un jeune garçon de son âge qu'Alice avait déjà vu dans la salle commune de Serdaigle, lui aussi étant en première année.
Alice ne lui avait encore jamais adressée la parole mais elle se dit qu'il ne devait pas être méchant, elle s'approcha donc doucement et lui demanda d'une petite voix :


"Salut ! Hum... Est-ce que je peux m'asseoir ici, s'il te plait ?"

A la découverte de la magie.  Pv| 

Le livre qu'il avait entre les mains était passionnant. Tout en lisant, il essayait de faire le lien avec ce que lui connaissait de part son éducation et sa vie passée. Il n'y avait pas à dire, le Quidditch ressemblait par bien des égards au basketball. Aaron y avait joué pendant plusieurs années dans le monde des moldus et il connaissait les règles sur les bouts des doigts. Plus il lisait son livre, plus l'envie de voir un match grandissait en lui. Encore une fois, il ne savait pas comment cela pouvait se faire. Il avait entendu que ce sport était pratiqué à Poudlard mais il ne savait pas où et encore moins sous quelles conditions. Ce qui était bien avec les livres, c'était que les illustrations figurant sur le livre étaient animées ce qui permettait de mieux comprendre certaines actions. Il devait essayer de se renseigner pour savoir où il pouvait voir un match de Quidditch. Il était tellement absorbé par sa lecture qu'il ne remarqua pas la jeune fille qui s'était approché de lui. Ce n'est que le son de sa voix qui le tira de sa lecture.

"Salut ! Hum... Est-ce que je peux m'asseoir ici, s'il te plait ?"

Bien qu'il fut surpris, le Serdaigle ne sursauta pas mais il serra seulement les poings pour dissimuler sa surprise. Il tourna la tête vers la jeune fille qui venait de parler et fut surpris de constater qu'il l'avait déjà vu à Poudlard. C'était une jeune fille aux cheveux châtain de taille moyenne pour une fille de son âge. Elle aurait pu passer inaperçu dans les couloirs du château mais Aaron s'en rappelait car elle s'était assise à côté de lui le jour de la répartition après que quelques élèves aient voulu changer de places. Ils ne s'étaient pas parler et ceux pour une raison, Aaron n'avait pas décrocher un mot ce soir là, il était trop absorbé par le plafond, les plats qui apparaissaient par magie, les professeurs qui paraissaient tous aussi puissants les uns que les autres. Cependant, il avait aussi analysé les personnes qui se trouvaient autour de lui et notamment la jeune fille, il ne savait pas comment elle s'appelait, il avait du l'entendre le jour de la répartition mais ne s'en rappelait plus. Tout ça pour dire qu'il la connaissait. Il répondit donc à la jeune fille.

"Bien sur. Mais il ne faudrait pas que cela devienne une habitude non plus."

Il avait dit cela sur le ton de la plaisanterie mais un détail lui revint à l'esprit. La Serdaigle car c'en était bien une, ne se rappelait peut-être pas s'être assise à côté de lui et la réponse de Aaron pouvait paraître déplacée. Il posa son livre et fit un quart de tour vers la jeune fille en ajoutant:

"Je m'appelle Aaron. Je ne sais pas si tu te rappelles mais nous étions assis côte à côte pendant le repas après la répartition." Il fit un sourire à la jeune fille et reprit. "Ta maison te plait? Tu voulais être à Serdaigle toi?'

Reducio
Ce RPG a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponse depuis plus de 6 mois. Pour demander sa ré-ouverture, vous pouvez contacter vos préfets ou professeurs.

« Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent! »