Parc

Inscription
Connexion
  Retour

 Réservé aux Serpentard inscrits  Fête de la victoire !

"Oh, mais ne t'inquiète pas ce n'est pas grave, je ne vais pas te prendre tout tes gallions ne t’inquiète pas, c'était pour rigoler"

Gwen lui avait répondu, amusée, un grand sourire accroché au visage trahissant sa bonne humeur. *Ho mais moi j'aurais bien pris les tiens* songea Antony, rendant son sourire à Gwen.

Peu à peu, les autres élèves commençaient à arriver... Surtout les plus âgés malheureusement... Et pas mal de têtes brûlées bien de chez Serpentard, comme on en voit souvent et qui vous cassent les pieds jusqu'à plus soif... Heureusement, plus que des visages familiers, Antony reconnut parmi la foule des visages amicaux. Arthur venait de faire son entrée, et quelle entrée !
Pas mal de personne avait les yeux rivés sur lui. Miss Holloway, Mr Rhodes, Amaëlle Nelly, qui venait justement tout juste d'arrivée auprès de ses deux professeurs, et même Gwen... Il faut dire qu'il savait y faire. Il était arrivé, nonchalamment, et n'avait pas adressé un regard à qui que ce soit. Il ne prit pas même la peine d'aller saluer ses professeurs, qui avaient si gentiment accepté de s'occuper de surveiller les petits Serpys. Non, lui préféra se diriger directement vers le grand foyer au milieu de la fête et de s'y asseoir, une pique de marshmallow dans chaque main, trois déjà dans la bouche, grillant le reste... Il parvint tout de même à arracher un sourire à Antony avant qu'il ne se retourne vers Gwen, qui venait tout juste de se servir en sirop de menthe dans la fontaine, tout prêt d'eux.


"Tu en veux un ?"
lui demanda-t-elle alors, désignant la fontaine peu rassurante...

*J'espère qu'il l'on bien laver quand même avant de mettre de la menthe dedans...*

"Heu.. Non merci"
dut refuser Antony. "Je n'aime pas trop la menthe en fait..."

Antony continua d'observer les autres. Il aperçut d’ailleurs un autre solitaire un peu plus loin Laurian lui semblait-il. Et apparemment, Amaëlle avait quelques problèmes avec ses mains, au point que Monsieur Rhodes du sortir sa baguette et y lancer un sort.

"ça te dit d'aller voir un peu les autres et de discuter ?"
déclara Gwen, elle aussi visiblement impatiente d'aller parler aux autres, avant de ne dévoiler leur petite surprise.

Antony serait bien aller voir Arthur pour le sortir de sa solitude, mais Amaëlle s'en occupa...


"On pourrait aller voir Arthur et Amaëlle là-bas." proposa-t-il, désignant les deux enfants.

Il aurait pu attendre la réponse de Gwen, mais au lieu de ça, il se tourna vers la table derrière eux et partit en quête de boisson... Heureusement pour lui, son regard su s'arrêter sur une bouteille de jus de citrouille.


"Sauvé..." Soupira le garçon.

Il se servit un verre puis reposa la bouteille sur la table, avant de se tourner vers Gwen. Il s’apprêta alors à boire une gorgée lorsqu'il réalisa que le goût fort de la citrouille allait lui rester dans la bouche et que finalement, il aimerait bien essayer le sirop de menthe.


"Hemmmm... Tu pourrais me laisser goûter en fait ? Juste pour voir ?" demanda-t-il, timidement.

~ Antony n’est point un drame, Antony n’est point une tragédie, Antony n’est point une pièce de théâtre, Antony est une scène d’amour, de jalousie, de colère, en cinq actes. ~
~ Famille Schialom ~
Do not go gentle into that good night.

 Réservé aux Serpentard inscrits  Fête de la victoire !

« Je... D'accord pour qu'on se tutoie, ce sera plus pratique ! En effet, j'avoue que la menthe est dominante, mais ça apporte un côté frais à la boisson, j'apprécie beaucoup. Les elfes sont très doués pour la cuisine, cela se remarque de plus en plus à chaque repas que je prends dans la Grande Salle. Et même lorsque tu n'as pas le temps de déjeuner dans la Grande Salle, tu peux aller aux cuisines, et demander aux elfes un sandwich. Après deux trois petites courbettes, tu auras un sandwich de la taille d'un bras, et plus que délicieux ! » répondit Amy.

Edern sourit en retour à Amy. Ainsi les elfes n'avaient pas changé depuis son départ ! Toujours aussi serviables pour peu que l'on se montre aimable et gentil envers eux. Élève, bien que sachant qui préparaient les délicieux repas qui se matérialisaient dans la Grande Salle trois fois par jour et ayant entendu moult rumeurs à l'égard de ses petits cuisiniers, Edern n'était jamais descendu à la cuisine. Il y avait deux raisons à cela : d'une, il s'était toujours contenté de ce qui était servi dans la Grande Salle et n'avait pas réellement éprouvé le besoin d'aller se servir en cuisine. De deux, il n'avait jamais été sûr de l'emplacement de la poire à chatouiller qui marquait l'entrée de la cuisine. Il répondit finalement :


« Merci pour l'astuce ! En plus, c'est dans les sous-sols, tout comme la salle commune des Serpentard. Il me semble avoir lu que l'entrée se trouvait un peu plus à l'Est… je ne suis pas tout à fait sûr. Je profiterai d'une de mes rondes pour chercher l'entrée plus précisément. »

Un silence s'installa entre les deux professeurs. Edern balaya du regard leur petite fête : Gwen Mirena et Antony Vendrale discutaient non loin du buffet, Arthur Grimms continuaient de se goinfrer de chamallows assis près du feu, et fut rejoint par Amaëlle Nelly. Plusieurs autres élèves traînaient par-ci par-là.

Finalement, ce fut Amy qui brisa le silence :


« Si jamais tu as besoin d'aide, pour te repérer dans le château ou autre, n'hésites pas. A moins que tu n'aies fait ta scolarité à Poudlard ? »

Edern fut quelque peu surpris par la proposition de sa collègue. Il ne lui était pas venu à l'esprit que certains professeurs pouvaient venir d'écoles étrangères. Mais après tout, pourquoi pas ? Poudlard avait une renommée internationale.

« Oui, j'ai étudié à Poudlard, mais merci quand même. »

Il tourna un instant son regard vers le château sombre sous le ciel étoilé avant de poursuivre :

« Cette école est devenue un véritable foyer pour moi durant mes sept ans d'étude. J'y suis beaucoup attaché. En fait, je suis d'origine moldue et mes parents… ont eu beaucoup de mal à accepter que je sois sorcier. »

C'était un euphémisme, Edern avait dû fuguer de chez lui pour intégrer Poudlard, et suite à cela Monsieur et Madame Rhodes avait renié leur fils. Mais cette histoire pas très gaie aurait eu pour effet de plomber l'ambiance, et puis les deux enseignants ne se connaissaient pas depuis longtemps, c'était peut-être un peu tôt pour qu'ils se racontent en long, en large et en travers toute l'étendue de leur vie.

« Et toi ? Tu es d'origine étrangère ? » demanda Edern.

Il détailla sa collègue : ses yeux noisettes et sa chevelure rousse et flamboyante ne laissait pas deviner une ethnie particulière. Le botaniste ne décela dans son physique aucun indice particulier pouvant le renseigner sur les origines d'Amy.

Même le plus petit des Serpents a du venin.

 Réservé aux Serpentard inscrits  Fête de la victoire !

Un bref silence s'installa dans le parc, avant qu'une nouvelle musique commence, installant une toute autre ambiance. Qui osera s'avancer sur la piste ? S'il suffisait d'aimer

Même le plus petit des Serpents a du venin.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

 Réservé aux Serpentard inscrits  Fête de la victoire !

Caroline était en retard ! Et pour une fête en plus ! C'était un peu la honte pour elle, qui se félicitait d'être toujours ponctuelle lorsqu'il fallait s'amuser ! Mais elle avait passé trop de temps sous la douche – une véritable fille – ainsi qu'à choisir sa robe, la bleue ou la blanche et finalement, elle se retrouvait en retard ! Finalement, elle décida d'enfiler sa robe bleue, qui s'évasait à la taille. Elle enfila ses ballerines, boucla d'un coup de baguette ses cheveux (merci la magie !) et se mit un petit serre-tête avec un petit noeu bleu dans ces longs cheveux blonds qui lui arrivait dans le bas du dos. Et elle prit son appareil photo magique pour prendre des photos scoop ! On ne sait jamais ce qui peut arriver dans une soirée...

La salle commune était vide, à part une personne qu'elle n'eut pas le temps d'identifier, et Caroline la traversa d'un pas rapide, presque en courant. Elle grimpa les escaliers menant au hall quatre par quatre et arriva finalement dans le parc. Au loin, on entendait la musique qui pulsait et les cris et bavardages des Serpentard. *J'adore ! Une fête tout frais payée par les professeurs où on va pouvoir faire ce qu'on veut c'est génial !* Elle se rendit vers les faisceaux de couleurs qui fusaient grace aux spots colorés. Là, elle chercha ses amies : Gwen et Amaëlle. Elle vit sa collègue en pleine discussion avec Arthur Grimms, le Rédacteur-en-Chef de leur journal et décida de ne pas aller les déranger. Elle s'orienta plus vers le "couple" Gwen et Antony qui, au regard de Caroline, était de plus en plus proche et se parlait de plus en plus souvent. Ca ferait vraiment plaisir à la jeune fille si son amie et son ancien filleul se mettait ensemble !

Elle les rejoignit et à quelques mètres d'eux fit une belle photo de Antony donnant un verre de jus de fruit à Gwen. Le chevalier servant avec sa princesse ! Le flash prévient les deux deuxièmes années que Caroline était arrivée.

" Hello hello les amis ! " commença-t-elle, en criant un petit peu pour se faire entendre malgré la musique
. " Encore ensemble ? " Le regard pétillant, Caroline vit ses amis sourirent un peu moins forts, elle rectifia aussitôt. " Je vous taquine ! Alors j'ai rien manqué de trop croustillant ?" La jeune fille se tourna vers les deux professeurs qui organisaient la fête. " En tout cas, ils ont vraiment bien fait leurs travails ! La fête est génial ! Heureusement vu que nous sommes les grands vainqueurs ! "

Les lumières continuaient de faire danser certaines personnes. Il n'y avait pas les jumeaux Catwell pour pourrir la fête, tout allait bien dans le meilleur des mondes.

" Hé mais c'est pas Arthur et Amaëlle là-bas" s'écria-t-elle en montrant du doigt les deux deuxièmes années. " Ca vous dit d'aller les voir ?"

Le petit groupe allait se reformer et la fête pourrait continuer avec encore plus d'ambiance : le petit groupe de deuxième année allait mettre le feu à la piste de danse... ou pas ! Alors qu'elle attendait une réponse, un slow commença sur la piste et elle grimaça. Elle voulait bouger, pas une danse lente et guimauvesque. Un peu plus de pop !

 Réservé aux Serpentard inscrits  Fête de la victoire !

Gwen était tranquillement installée près du buffet avec Antony. La fête battait son plein, Lauriant était arrivé, Amaelle discutait toujours avec Mr Rhodes et elle se dirigea ensuite vers le feu de camp afin de discuter avec Arthur, Péline dansait toujours et pour finir Mr Rhodes discutait avec Miss Holloway tranquillement dans un coin mais la Serpentarde était sûre du contraire si vous voyez ce que je veux dire. De son côté Gwen discutait tranquillement avec Antony, elle mangeait quelques sucreries et buvait un peu de menthe. Elle en proposa gentiment à Antony mais ce dernier refusa prétextant qu'il n'aimait pas la menthe, ce que Gwen pouvait par ailleurs très bien comprendre car elle aussi, elle n'aimait pas tout.

Gwen était également excitée car elle avait prévu avec Antony une petite surprise mais pour le moment, il devait se fondre dans la foule. Ainsi, Gwen proposa à Antony de rejoindre les autres et de discuter. Par ailleurs, ce dernier lui proposa d'aller rejoindre Arthur et Amaelle près du feu de camp. Gwen fut assez surprise de l'entendre dire ça et elle fut également surprise tout en l'observant se retourner derrière eux, prendre la bouteille de jus de citrouille et en verser dans un verre afin de le boire. Mais alors, elle fut encore plus surprise lorsqu'elle entendit sa question :


"Hemmmm... Tu pourrais me laisser goûter en fait ? Juste pour voir ?" demanda-t-il, timidement.

Gwen resta bouche bée et elle ne savait d'ailleurs pas quoi répondre à celui-ci. Elle s'apprêta à accepter lorsqu'un flash assez éblouissant et aveuglant arriva dans ses yeux. Antony également avait dû le voir mais surtout l'entendre également car il était également possible d'entendre un léger clic. Gwen ne put pas tout de suite identifier la personne qui était à présent vers eux, mais elle au fond elle le savait : il s'agissait de Caroline. Sa réponse fut confirmée lorsqu'elle retrouva légèrement la vue bien qu'elle était encore un peu floue. Gwen faillit entrouvrir la bouche afin de crier sur Caroline mais elle se retint. Caroline les salua avec tout l'humour possible dont elle pouvait faire preuve comme d'habitude :

" Hello hello les amis ! " commença-t-elle, en criant un petit peu pour se faire entendre malgré la musique. " Encore ensemble ? " Le regard pétillant, Caroline vit ses amis sourirent un peu moins forts, elle rectifia aussitôt. " Je vous taquine ! Alors j'ai rien manqué de trop croustillant ?" La jeune fille se tourna vers les deux professeurs qui organisaient la fête. " En tout cas, ils ont vraiment bien fait leurs travails ! La fête est génial ! Heureusement vu que nous sommes les grands vainqueurs ! "

Au premier abord, Gwen ne rigolait mais alors pas du tout surtout suite au insinuation de cette dernière, cela n'était pas la première fois qu'elle le faisait. Gwen aurait dû avoir l'habitude mais à chaque fois elle se laissait avoir par sa meilleure amie. Mais cette dernière finit par les rassurer en disant qu'elle les taquinait : drôle de façon me diriez-vous ? Mais Gwen décida d'ignorer cette remarque, elle était contente que Caroline soit venue : par ailleurs cette dernière était splendide dans sa robe bleue, elle faisait ressortir ses cheveux et ses yeux du moins c'est ce que pensa Gwen. Après un long moment sans répondre, Gwen finit par saluer Caroline qui finit par leur proposer exactement la même chose que ce qu'elle avait prévu avec Antony : entre autres rejoindre Arthur et Amaelle au centre du parc.

" Hé mais c'est pas Arthur et Amaëlle là-bas" s'écria-t-elle en montrant du doigt les deux deuxièmes années. " Ca vous dit d'aller les voir ?"

Sur ces derniers mots Gwen donna son verre à Antony histoire qu'il puisse goûter comme il le disait tout en esquivant le regard observateur de Caroline. Gwen regarda un moment Antony afin qu'il comprenne qu'il fallait à présent se regrouper avec les autres pour ensuite pouvoir partir bien discrètement après. Elle accompagna son regard d'une simple phrase :

"Tu viens Antony, on va les rejoindre ?"

Cette question n'était pas réellement une question mais plus une affirmation à la proposition de Caroline et à celle d'Antony.

Responsable du dortoir des filles ;)
Poursuiveuse des Crochets d'Argent.
Serpentard du Mois d’Août 2015
Serpentard et Elève du Mois de Septembre 2015
“On cloue les cercueils comme si on avait peur que les morts s'envolent.” Georges Perros

 Réservé aux Serpentard inscrits  Fête de la victoire !

« Oui, j'ai étudié à Poudlard, mais merci quand même. » 

Oh, Amy n'était pas courant de cela, mais bon, on ne savait jamais. Elle vit Edern regarder vers le château, et la jeune femme se dit qu'elle avait peut-être fait une bêtise en parlant de l'école. D'après les paroles de son collègue, ses parents n'avaient pas apprécié le fait qu'il soit sorcier, ce qui fit beaucoup de peine à la jeune femme. Elle ne s'imaginait pas que des parents refusent que leur enfant soit sorcier, cela semblait si... Bizarre. Même ses parents adoptifs, qui étaient pourtant des moldus, avaient rapidement compris la situation, et surtout, qu'ils ne pourraient pas l'empêcher de partir étudier la sorcellerie. Edern reprit ensuite aussitôt la parole.

« Et toi ? Tu es d'origine étrangère ? » 

Il ne fallut que très peu de temps à Amy pour répondre à son collègue. En effet, le but n'était pas de raconter sa vie entière, mais seulement d'informer Edern. La jeune femme reprit la parole après un léger sourire en direction du Directeur de Serpentard.

« Je viens des Etats-Unis, en effet. J'y suis née, y ai étudié, et maintenant, je suis expatriée ici, pour enseigner la Défense contre les Forces du Mal. C'est un sacré changement, mais je m'y suis habituée maintenant ! »

La jeune femme se retourna ensuite, car Caroline Purelune venait d'arriver. Elle les remercia rapidement pour l'animation, puis partit en direction de ses amis. Amy entendit la musique changer, et elle vit que peu d'élèves semblaient enclins à venir danser sur la piste. Tout le monde discutait en petit groupe, certains près du buffet, d'autres sur la piste, sans vraiment danser. La jeune femme estima donc qu'il était temps de lancer le feu d'artifice. Elle chuchota à Edern qu'elle allait déclencher le feu d'artifice, et s'empressa d'aller éteindre les lampions et autres lumières qui entouraient l'endroit où tout le monde était réuni. La professeure lança un sort sur un petit tas au sol, ce qui déclencherait le feu d'artifice quelques secondes après qu'Amy soit revenue à sa place habituelle.

La jeune femme courut presque vers Edern, et lui dit aussitôt que le feu d'artifice allait se déclencher. Amy eut à peine le temps de lever la tête que les fusées s'envolaient vers le ciel, faisant apparaître des lumières, vertes, dorées, argentées, tout cela pendant cinq minutes environ. Le bouquet final, ainsi appelé par les moldus, était un énorme serpent qui se formait petit à petit, puis le drapeau vint s'ajouter, ce qui formait au final le blason de Serpentard. Voilà qui devait faire plaisir aux élèves de la maison Verte. Une fois que le feu d'artifice fut terminé, Amy annonça que la petite fête était désormais terminée. Tout le monde se dirigea ensuite vers le château, et la jeune femme proposa à Edern de discuter prochainement. Elle trouvait qu'il était un collègue fort sympathique, et Amy se dit qu'elle pourrait peut-être nouer une amitié avec lui.

Serial killer de l'année 2016 (aka la swagance ultime)
Code couleur RPG : brown
Pas de corrections le jeudi !

 Réservé aux Serpentard inscrits  Fête de la victoire !

Le RPG d'Amy Holloway signifiant la fin de la fête, ce sujet est donc clôturé. Merci à vous pour vos participations.



Serial killer de l'année 2016 (aka la swagance ultime)
Code couleur RPG : brown
Pas de corrections le jeudi !
  Retour