Parc

Inscription
Connexion

Une étrange potion  PV- Mission 

Cette histoire commence après un cours de potion. Un vendredi après-midi, à la fin de sa journée de cours, elle attendait tranquillement son amie June qui demandait elle ne savait trop quoi à miss Manin. La jeune blonde avait un don pour toujours demander des trucs quand Meilla ne rêvait que d'une seule chose : rentrer dans leur salle commune et se poser sur un canapé en discutant au coin du feu, et ne rien faire d'autre! Au bout d'un moment, s'ennuyant ferme à poireauter de la sorte, elle décida de se balader dans le couloir, des fois qu'il se trouverait des choses intéressantes. Les seules fois où elles s'était baladée dans les sous-sols en dehors des horaires de cours, il s'était passé quelque chose d'étrange, alors pourquoi ne pas retenter l'expérience.

La rouquine marchait tranquillement, en faisant bien attention de repérer où elle allait pour éviter de se perdre. Elle avait bien la carte du Maraudeur comme quasiment tous les élèves, mais elle l'avait laissée dans son dortoir, en pensant qu'elle n'en aurait pas besoin. Désormais, elle connaissait à peu près tous les raccourcis pour aller dans les lieux où elle allait tous les jours, et elle ne prenait donc la carte que quand elle voulait faire du tourisme dans le château, ce qui n'était pas le cas quand elle allait en cours.

En y réfléchissant par la suite, la septième année se demanda si ce n'était pas le destin qui l'avait poussée à faire cette découverte. Dans un recoin d'un mur, elle trouva un flacon avec un mot dessus.

Cette potion n'est pas dangereuse, mais elle permet de grandes choses... Meilla garde-là, elle te servira sûrement plus qu'à moi.
☁☀

*Meilla? Comment ça? Comment la personne savait que j'allais la trouver? Mmh, drôle d'histoire...*

La Serdaigle fourra le flacon dans son sac, June allait sûrement sortir de la salle d'une minute à l'autre, et elle préférait qu'elle ne se doute de rien pour le moment. Elle prétexta vouloir prendre un bain pour pouvoir analyser correctement ce flacon étrange. Elle relit également le mot et se rendit compte qu'en bas était apposée la signature de sa cousine Clémence. Celle-ci ne lui parlait plus depuis un bon moment, et elle commençais à s'inquiéter. Savoir que le mot venait de la personne en qui elle avait le plus confiance dans sa famille la perturba. Pourquoi avait-elle déposé ce flacon, pour quelle raison? Et surtout comment avait-elle fait? Elle était censée être à Beauxbâtons non?

Sachant qu'elle n'aurait pour le moment pas plus de réponses, elle décida d'analyser le contenu du flacon. A priori, il s'agissait d'une potion. Elle était plutôt forte en potion, mais comme cela, elle ne voyait absolument pas de quelle potion il s'agissait... La potion était liquide et un peu gélatineuse en même temps, elle était multicolore et sentait la vanille, mais elle avait plutôt l'impression que ce n'était qu'un arôme.

La jeune fille aurait bien voulu aller voir miss Manin, mais elle savait qu'il était trop tard. C'était le week-end et la professeure de potion avait sûrement autre chose à faire que de cherche ce que c'était comme potion. Et puis si ça se trouve, elle était carrément partie en week-end, après tout les profs devaient bien se relayer pour rester ou non auprès des élèves.

La rouquine eut alors une idée, elle allait trouver quelqu'un pour tester la potion. Cette idée lui vint pendant la nuit, après avoir cherché dans tous les livres de potion présents dans la salle commune si ce flacon contenait une potion connue. Elle n'avait évidemment rien trouvé. Mais elle se dit qu'elle pourrait peut-être tester les effets de la potion sur quelqu'un d'autre? Après tout, elle était sûre qu'il n'y avait aucun danger, personne ne savait que sa cousine et elle avaient pour habitude de signer ainsi quand c'était vraiment important. Elle aurait bien testé la potion sur elle même, mais elle n'aurait alors pas pu en vérifier les effets. Non, décidément, elle était bien obligée de tester sur quelqu'un d'autre.

Le lendemain matin, elle se leva tôt. Après ses seulement trois heures de sommeil, elle aurait dû être fatiguée, mais elle était tellement excitée à l'idée de percer le secret de cette potion qu'elle ne ressentait même pas le besoin de dormir. Elle placarda une affiche sur tous les panneaux d'affichage et se rendit dans le parc, avec son flacon, sa baguette et le matériel nécessaire pour prendre des notes sur ce qui allait se passer.

Elle attendit pendant quelques temps que quelqu'un vienne se présenter, sans savoir si effectivement quelqu'un allait venir...
Dernière modification par Meilla Primard le 30 avril 2016, 10 h 12, modifié 1 fois.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Une étrange potion  PV- Mission 

Un samedi matin, Lumos se réveilla de bonne heure. Elle c'était toujours réveillé tôt, mais, depuis qu'elle était à Poudlard elle se levait encore plus tôt que d'habitude. Elle aimait le "presque silence" dans les couloirs le matin. Elle se leva donc, dessendit dans la salle de bain des Serdaigle. Personne. Elle était la première, comme d'habitude. Elle savait que quand elle ressortirait il y'aurait la queux dehors. Elle prit une douche, s'habilla puis sortie, belle et propre comme un sou neuf. Des gens attendait dehors et une fillette la bouscula même pour entré dans la salle de bain! Comme d'habitude quoi!

Elle sortie de sa salle commune, et commença à déscendre vers la grande salle pour prendre son petit déjeuné. Tout d'un coup, elle se rendit compte qu'elle n'était pas seule. Quelqu'un déscendait les escalier vraiment très rapidement. Lumos s'affola: pour courir aussi vite, la personne devait être pourchassé par un loup-garou furieux ou encore une acromentula! Mais non, c'était juste la préfete de Serdaigle, Meilla Primard, qui courait et qui alla accrocher une feuille sur un tableau d'affichage. Elle était curieuse de savoir ce qui était écrit sur la feuille. Ça devait être très important pour que la préfète risque de se casser la jambe en courant dans les escaliers! Mais, bon, elle lui avait fait peur et Lumos était boudeuse. Elle attendait presque que Meilla s'excuse! Donc, elle continua à descendre les escaliers tranquillement.
Avant même qu'elle n'ai attente la grande salle, des élèves se mirent à débarquer de partout. D'en haut, d'en bas, d'à côtès… Le silence qu'aimait tant Lumos se transforma rapidement en un chahut pas possible! En deux minutes, une rumeur se propagea: Meilla Primard aurait trouvée une potion mystérieuse et elle voudrait trouver des "cobayes" pour découvrir ce qu'était vraiment la potion. "Les cobayes seront récompensé." y'avait il écrit en bas de la feuille.


*Pourquoi je le ferais pas, on est pas obligé d'être chez Gryffondor pour être courageux! Y faut prouver ça et c'est une très bonne occasion de le faire! Et puis… y'a une récompense…*

Convaicue, Lumos lut la fin de la page. Il y'avait écrit que les courageux "testeurs" devait la rejoidre dans le parc. la serdaigle prit son courage à deux main et continua de descendre les escaliers, puis sortit dans le parc. Meilla attendait. Les cheveux roux de la septième année brillaient sous le soleil. Comme ceux de Lumos. Meilla était qulqu'un que la première année admirait un peu: elle était jolie et sympa, la petite Adlam-Witch se disait que Meilla était un peu elle en plus grande, plus jolie et plus mature. C'était aussi un peu pour ça que Lumos avait accepté le "truc de la potion"! Elle voulait lui montrer qu'elle était moins grande, moins jolie, moins intelligente, mais qu'elle était tout aussi courageuse! Elle s'adréssa à Meilla, qui ne l'avait pas vu:


- Salut! Je m'appelle Lumos et je suis aussi chez Serdaigle. Je suis volontaire pour ton truc avec ta potion, là, tu sais!

L.A-W
Serdaigle

Une étrange potion  PV- Mission 

C'était un samedi matin, Ayleen avait l'habitude de se lever tôt, elle aimait être la première arrivée et être sûre de n'avoir rien manquer, mais ce matin là elle s'était réveillée un peu plus tôt que prévu, en effet à cette heure-ci les couloirs de l'école étaient peu animés. La jeune fille se leva et se prépara tout en somnolent Pendant que les autres Serpentard se réveillaient petit à petit. Elle hésitât à réveiller une de ses amies mais renonça rapidement en pensant qu'elle risquait de se prendre un oreiller dans la figure. Elle sortit donc seule des dortoirs et tout en baillant, elle se dirigea en direction de la Grande Salle pour prendre son petit déjeuner elle n'avait jamais connu ces lieux aussi calmes, bien que les voix des quelques lève-tôt présents résonnait dans l'enceinte du château le chahut habituel n'était pas présent, ce qui était tout à fait normal, mais voilà qu'un bruit de course brisa le silence. C'était si soudain que la première année sursauta presque, mais qui pouvait être aussi énergique à cette heure là? Pensa-t-elle.

La réponse n'allait pas tarder à se présenter devant elle. La personne qui courrait comme une fusée dans les couloirs étaient Meilla Primard, préfète des Serdaigle. Évidemment, la préfète ne courrait pas juste histoire de faire un footing dans les couloirs du château, elle s'empressait d'accrocher un peu partout des affiches. Ayleen se rapprocha de l'une d'elle et lu que Meilla Primard cherchait des cobayes pour une potion qu'elle aurait découverte et que les cobayes en question seraient récompenses.
Au début, elle pris ça pour quelque chose de totalement absurde. Qui aurait l'idée de se présenter pour boire une potion totalement inconnue sans en connaître les effets. De plus le fait d'être "cobaye" n'était pas très rassurant. Pourtant, la curiosité piqua la jeune fille. Après tout, cela ne pouvait pas être du poison et l'affiche parlait bien d'une récompense. Sans s'en rendre compte elle découvrit qu'un petit groupe s'était agglutiné autour de l'annonce, tout le monde se demandant si ils devaient y aller ou non. Il avait fallut un peu de moins de cinq minutes pour que la rumeur fasse le tour de l'école .Ce qui n'était pas étonnant, le bouche à oreille faisant son travail à merveille.

Après un court moment de réflexion, Ayleen préféra mettre cette histoire de potion mystérieuse de côté pour se rendre comme prévu à la Grande Salle.Cependant, elle ne tarda pas à changer d'avis, en effet ces "demandes de cobayes" étaient au centre de toute les conversation, certains émettaient déjà des théories, d'autres se demandaient s'ils devaient y aller d'autres même se demandaient si ce n'était pas dangereux.
Ayleen se redirigea donc en direction du parc pour en savoir plus sur cette drôle d'affaire, en chemin elle essaya d'éviter toutes les pensées pouvant portées sur d'éventuels accidents à la suite de l'expérience.

Une fois dans le parc on ne pouvait pas rater la chevelure rousse de la préfète qui brillait au soleil. Celle-ci avait disposé devant elle le flacon qui devait surement contenir le mystérieux liquide et un bloc note. La jeune Serpentard vit également qu'une autre Serdaigle s'était rendue sur les lieux avant elle mais ça ne l'empêcha pas de se proposer.

Salut! Je vois qu'il a déjà quelqu'un mais si j'aimerais aussi tester ta ta potion bizarre. Ah oui! Sinon je m'appelle Ayleen. Dit-elle en s'adressant à Meilla.

~Même le plus petit des Serpents a du venin~~
~Première année à Poudlard~

Une étrange potion  PV- Mission 

"Salut! Je m'appelle Lumos et je suis aussi chez Serdaigle. Je suis volontaire pour ton truc avec ta potion, là, tu sais!"

Meilla n'avait même pas vu sa camarade arriver. Elle ne pensait pas que quelqu'un se présenterait aussi vite, après tout elle n'avait pas attendu si longtemps que cela. Très vite, une deuxième petite fille se présenta, avant qu'elle n'ait eu le temps de dire bonjour à Lumos...

"Salut! Je vois qu'il a déjà quelqu'un mais si j'aimerais aussi tester ta ta potion bizarre. Ah oui! Sinon je m'appelle Ayleen."

Deux personnes pour tester sa potion. Ce n'était pas une si mauvaise idée, cela permettrait à la rouquine d'être sûre des effets. Elle prit donc les choses en main.

"Bonjour à toutes les deux et merci de me faire confiance. Bon je vais vous expliquez un peu tout de même quelques points avant de commencer. Cette potion n'est pas dangereuse, mais je n'ai aucune idée de ses effets. Il serait donc bien que l'une d'entre vous commence par s'en appliquer sur une partie de son corps... Sur un bras par exemple. Tandis que l'autre pourrait en avaler une gorgée, cela me semble être une bonne idée. Si vous voulez retourner en arrière, c'est toujours possible, je ne suis pas là pour vous obliger à faire quoi que ce soit!"

La rouquine avait beau leur dire qu'elles n'étaient pas obligées de faire quoi que ce soit, elle espérait néanmoins qu'elles ne changeraient pas d'avis. C'était sa seule chance de découvrir ce qui s'était passé, parce qu'elle était certaine qu'il s'était produit quelque chose et que cette potion lui permettrait de comprendre tout cela. Au pire, si les deux filles ne souhaitaient pas s'aventurer plus loin - ce qu'elle comprendrait parfaitement, elle n'était pas sûre qu'elle serait venue se présenter à leur place, même avec la récompense - elle testerait elle-même la potion. Mais ce serait beaucoup moins pratique.

Il ne lui vint pas une seconde à l'idée que le mot puisse venir de quelqu'un d'autre que sa cousine. Elle n'avait pas eut de nouvelles de puis tellement longtemps, que cette potion venait obligatoirement d'elle! La Serdaigle stressait de savoir ce qui s'était passé, mais en même temps, elle en avait marre de n'avoir plus aucunes nouvelles, alors il fallait qu'elle continue ce qu'elle avait prévu de faire jusqu'au bout!

Elle estima que les deux filles étaient prêtes. Si elles avaient voulu partir, elles auraient déjà dû le faire non? Et puis de toute manière elles s'étaient présentées il y avait bien une raison. Certes, la récompense avait déjà dû bien aider. En réalité, elle n'était pas sûre que quelqu'un serait venu dans le cas contraire. Après tout, accepter de tester une potion inconnue, alors que la personne qui la leur faisait tester était, certes en septième année, mais n'était pas infaillible, sans y gagner quoi que ce soit aurait été étrange. D'ailleurs en parlant de récompense, la rouquine ne savait pas encore trop ce que ce serait. Elle aurait bien donné une chocogrenouille, ou quelque chose dans le style, mais pour avoir à moitié risqué leur vie, ce n'était peut-être pas assez... Elle verrait plus tard si elles testaient et surtout comment cela se passait. La Serdaigle donna la fiole à l'une avant d'en administrer sur le bras de la deuxième... Ne restait plus qu'à en voir les effets.


Reducio
Je suis désolée pour le retard et pour la longueur de la réponse...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Une étrange potion  PV- Mission 

Une autre fillette était arrivée. Lumos la regarda, contente et réconfortée de ne pas être la seule fille curieuse et courageuse de l'école, et la trouva très jolie. Elle avait des cheveux châtain et des yeux clairs reflétant de la curiosité. Sans doute était elle curieuse de découvrir la fameuse potion de Meilla Primard dont parlais toute l'école. La fillette qui venait d'arriver se présenta à Meilla, et aussi peut-être un peu à Lumos:

"Salut! Je vois qu'il a déjà quelqu'un mais si j'aimerais aussi tester ta ta potion bizarre. Ah oui! Sinon je m'appelle Ayleen."

Ayleen… quel prénom étrange! La serdaigle aurait plutôt pensé que la jeune fille se nommait Alice ou Melissa… Mais c'était joli Ayleen comme prénom, hein! C'était juste que Lumos ne pensait pas qu'il existait des personnes qui s'appelaient Ayleen, sur cette planète. Mais, surement que la jeune fille arrivée après Lumos, qui s'appelait Ayleen que la serdaigle le veuille ou non, ne pensait pas qu'il existe une personne sur terre, aillant un prénom aussi ridicule que "Lumos"! Pour tous les sorciers, "Lumos" était un sortilège basique, surement pas un prénom de fille! Pourquoi l'avait on nommer ainsi? Très bonne question! D'ailleurs, c'était une question que Lumos se posait chaque jours, ou même parfois les nuits où elle n'arrivait pas à dormir. Seulement, elle ne trouvait pas la réponse! La serdaigle se rendit soudain compte que ses pensées étaient parties bien loin du parc de poudlard, où elle était pour testé une potion… Elle se reprit et regarda Meilla. La septième année paraissait surprise que deux personnes, et pas une, se soient présentées. Elle regarda les deux fillettes, chacune quelques secondes, puis prit la parole et dit:


"Bonjour à toutes les deux et merci de me faire confiance. Bon je vais vous expliquez un peu tout de même quelques points avant de commencer. Cette potion n'est pas dangereuse, mais je n'ai aucune idée de ses effets. Il serait donc bien que l'une d'entre vous commence par s'en appliquer sur une partie de son corps... Sur un bras par exemple. Tandis que l'autre pourrait en avaler une gorgée, cela me semble être une bonne idée. Si vous voulez retourner en arrière, c'est toujours possible, je ne suis pas là pour vous obliger à faire quoi que ce soit!"

Renoncer? On parlait à Lumos de renoncer? Ha, ça non! Maintenant qu'elle était là, elle restait là! Elle bougeât la tête en signe de négation pour manifester sa "non-envie" de renoncer.

Meilla lui donna une fiole remplie de la mystérieuse potion. Elle l'a déboucha et sentie la potion. Elle préférais toujours sentir ce qu'elle allait manger: c'était plus sure… Elle senti l'odeur du linge propre, mélangée à l'odeur de la crème que Faïza, sa petite sœur adoptive, mettait le matin. La dernière odeur gênait curieusement Lumos. C'était l'odeur d'un élève de Poudlard, à qui elle n'osait pas avouer ses sentiment. Elle ne voulait même pas penser au nom de la personne, de peur que Meilla lise dans ses pensées… Bon, c'était idiot, mais plus sur!

Elle respira un grand coup, et, en fermant les yeux, elle bue une gorgée du liquide qui sentait si bon. Elle ressentie une sensation très forte qu'elle n'avait jamais ressentie au par avant. Une sorte de grand amour pour quelqu'un. Non, ce n'était pas de l'amour: c'était de l'attirance.


Reducio
Comme vous voyez, je vous laisse inventer une partie de la réaction de Lumos! Je compte sur vous! ;) ;)

L.A-W
Serdaigle

Une étrange potion  PV- Mission 

Après qu'Ayleen se soit présentée elle remarqua que Lumos la regardait comme étonnée. Avait-elle dit ou fait quelque chose de travers, en tout cas ça ne devait être rien de grave puisque Meilla commença à parler de la raison pour laquelle toutes trois étaient réunies dans le parc.

"bonjour à toutes les deux et merci de me faire confiance. Bon je vais vous expliquer un peu tout de même quelques points avant de commencer. Cette potion n'est pas dangereuse, mais je n'ai aucune idée de ses effets. Il serait donc bien que l'une d'entre vous commence par s'en appliquer sur une partie de son corps... Sur un bras par exemple. Tandis que l'autre pourrait en avaler une gorgée, cela me semble être une bonne idée. Si vous voulez retourner en arrière, c'est toujours possible, je ne suis pas là pour vous obliger à faire quoi que ce soit!"

Le premier point qui intrigua la jeune fille fut que si la préfète ne connaissait pas les effets de la potion, comment pouvait elle être sûre qu'elle n'était pas dangereuse? L'avait-elle achetée par hasard, est ce que ce breuvage était un cadeau de quelqu'un, elle ne le saura jamais ou du moins, pas maintenant. Cette potion pouvait-être n'importe quoi, les deux jeunes filles avançaient dans l'inconnu ce qui n'était pas très rassurant. Il valait mieux ne pas y penser, surtout si c'était pour se faire de fausses idées ce qui était une manie de la première année.
Ensuite son esprit s'arrêta sur la possibilité d'abandon, c'est vrai que si elle renonçait personne ne lui en voudrait. Mais elle chassa rapidement cette idée de ça cette, ça ne lui ressemblait pas de s'arrêter en chemin et puis qui ne tente rien n'a rien non? Elle regarda Lumos qui d'après son mouvement de tête ne souhaitait pas renoncer non plus et fit de même.

Meilla leur donna donc la fameuse fiole. Ayleen préféra s'en verser sur le bras, cela lui semblait plus sûr tandis que Lumos choisit courageusement de la boire. La Serpentard aurait pu également ingurgiter le breuvage mais le fait qu'elle soit deux à s'être présentées l'arrangeait, sur le coup elle se sent un peu lâche mais c'était sa curiosité qui l'avait emmenn ici, pas son goût de l'aventure. Enfin ça c'est ce qu'elle pensait si c'était uniquement sa curiosité qui l'avait amenée dans ce parc, elle se serait probablement cachée derrière un arbre à observer la scène. Une fois sur son bras, le liquide était agréable et ne provoquait rien d'anormal, en réalité c'était plutôt Lumos qu'il fallaitreagrder à ce moment-là. La jeune fille avait l'air d'être ailleurs pendant quelques instants et puis surtout d'être en état de griserie. Mais que pouvait bien faire cette potion!


"Chez moi ça n'a rien donné." Dit-elle en s'adressant à Meilla. Puis elle se tourna vers Lumos, agita sa main devant ses yeux et lui adressa la parole "Ça va, tu es toujours avec nous?"

Ayleen passa en revue toutes les potions qu'elle connaissait, mais cela ne servit à rien, elle ne connaissait que les potions primaires et elles étaient facilement reconnaissables. De toute façon, si la mixture ne disait rien à une élève de septième année, ses chances de trouver ce que c'était étaient infimes. La seule chose qu'elle savait, c'est là que la suite des évènements promettait d'être plutôt intéressante. Fallait-il encore que Lumos sorte de son état de bonheur végétatif pour décrire précisément ce qu'elle ressentait en ce moment même.

~Même le plus petit des Serpents a du venin~~
~Première année à Poudlard~

Une étrange potion  PV- Mission 

Lumos avait à priori accepté de boire la potion, elle avait du courage! Elle ne dit cependant rien après l'avoir bue, semblant dans une transe profonde, allait-elle pouvoir faire quelque chose après? Meilla avait-elle fait une bêtise en lui donnant ce genre de potion à boire? Peut-être qu'elle aurait dû s'abstenir de faire ses tests sur des premières années sans défense, peut-être aurait-elle dû boire elle-même cette potion, et si c'était dangereux? Et si quelqu'un avait écrit ce mot et qu'il n'avait rien à voir avec sa cousine? Cette idée commençait à s'insinuer lentement dans l'esprit de la Serdaigle. Avait-elle vraiment fait une bêtise?

La jeune fille se tourna doucement vers la Serpentard et vit avec un grand soulagement qu'elle n'avait rien. Elle avait l'air d'attendre d'être sûre qu'aucun effet secondaire n'allait se produire, mais à priori, il n'y en aurait pas. Aucune fumée ne se dégagea de son bras, celui-ci était toujours intact. La préfète commençait à se dire qu'elle aurait peut-être dû essayer la potion sur une plante! Elle aurait franchement dû y penser plus tôt... M'enfin bon il était trop tard, tout ce qu'elle pouvait faire à ce stade là de la catastrophe, c'était essayer d'arranger les choses. Ayleen semblait aller bien.


"Chez moi ça n'a rien donné.Ça va, tu es toujours avec nous?"

Plus tard, la rouquine se dirait qu'elle aurait au moins donné une aventure à vivre aux deux petites filles. Peut-être qu'elles deviendraient meilleures amies, ou au moins amies par la suite. Un peu comme elle et Haley, ou comme Eli et elle (avant de savoir qu'elles étaient demi-soeurs). Mais pour le moment, la Serdaigle faisait moins la maline, Lumos ne répondait toujours pas, que ce soit positivement ou négativement à la question de sa camarade. C'est alors qu'elle commença à déblatérer, à marmonner à propos d'un certain garçon, mais la septième année n'arrivait pas à entendre le nom. En réalité, dès qu'elle avait entendu que sa benjamine parlait d'un garçon, elle avait tout de suite compris. Quelle était cette potion, pourquoi n'avait-elle pas réussi à l'identifier auparavant, qui avait fait ça et tout ce qui s'était passé depuis le début de son histoire avec cette potion. Elle expliqua plus pour elle même que pour les deux filles devant elle ce qu'elle pensait avoir trouvé.

"Mais bien sûr! Comment ai-je fais pour ne pas le voir plus tôt! C'est de l'amortentia! Ca change de couleur selon le cheveu qui a été mis dedans. Et je suis sûre que c'est un coup de June, elle commençait à désespérer que je ne trouve personne, mais c'est qu'elle ne sait pas tout... J'aurais peut-être dû lui parler de ce qui s'est passé à Noël... J'suis sûre qu'elle a fait exprès de parler pendant des heures à miss Manin hier, elle savait bien que ça m'énerverait et que j'irai me balader. Grml merci June franchement t'aurais pas pu avoir une plus mauvaise idée! J'fais comme avec Lumos moi maintenant?"

En réalité, la rouquine n'avait pas 36000 solutions. Les antidotes aux philtres d'amour étaient très compliqués à fabriquer, ce n'était pas quelque chose qu'elle pouvait faire apparaître en deux minutes trente. Elle n'avait que deux solutions, attendre que les effets de la potion s'estompe, mais cela risquait de prendre un peu de temps, ou aller voir quelqu'un. L'infirmière? Miss Manin? Elle ne savait pas qui serait la plus réceptive à ce genre de choses. Aussi décida-t-elle de demander leur avis aux filles, même si elle n'était pas sûre d'obtenir une réponse intelligible de la part de la Serdaigle

"Vous pensez qu'il vaudrait mieux aller voir Miss Manin ou l'infirmière? Parce que ça va mettre des heures à se dissiper..."

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.

Une étrange potion  PV- Mission 

Une fois que Lumos eu avalé une gorgée de la potion, elle se sentie bizarre. Un nom s'imposa dans son esprit: Daniel Moraut. Chose bien étrange, car il y'a quelque minutes, elle ne savait même pas qu'il existait quelqu'un s'appelant Daniel Moraut. Il y'a quelque minutes, elle aurait trouvée que le nom "Daniel Moraut" faisait un peu crème pour femme. Mais maintenant, elle trouvait qu'il n'y pouvait pas avoir meilleur nom sur terre. Ni de meilleur personne. Même si elle ne connaissait pas ce "Daniel", elle était sure que c'était quelqu'un de très bien! D'ailleurs, où était il? Où ça? Meilla et Ayleen. qui étaient à côtés d'elle la regardait d'un air bizarre. Tiens, qu'est-ce-qu'elle faisait ici, en fait? Et pourquoi les deux filles la regardaient comme ça? Tiens, peut-être que l'une d'elle savait où était Daniel! Lumos ouvrit la bouche pour leur demander où était "son génialissime, parfaitissime et choutissime Danielichouninounet" ( ce qui, en français en tout cas, ne veut absolument rien dire!) , mais au lieu de dire ça, elle chuchotât:

- Daniel Moraut…

Soudain, la serpentarde dit:

- Chez moi ça n'a rien donné.Ça va, tu es toujours avec nous?

Lumos avait entendue et comprise la phrase, bien que son esprit soi majoritairement occupé par ce mystérieux garçon. La seule idée de réponse qui lui vint à l'esprit fut de dire à nouveau:

- Daniel Moraut…

Meilla, qui avait l'air inquiète, dit:

"Mais bien sûr! Comment ai-je fais pour ne pas le voir plus tôt! C'est de l'amortentia! Ca change de couleur selon le cheveu qui a été mis dedans. Et je suis sûre que c'est un coup de June, elle commençait à désespérer que je ne trouve personne, mais c'est qu'elle ne sait pas tout... J'aurais peut-être dû lui parler de ce qui s'est passé à Noël... J'suis sûre qu'elle a fait exprès de parler pendant des heures à miss Manin hier, elle savait bien que ça m'énerverait et que j'irai me balader. Grml merci June franchement t'aurais pas pu avoir une plus mauvaise idée! J'fais comment avec Lumos moi maintenant?"

Puis:

"Vous pensez qu'il vaudrait mieux aller voir Miss Manin ou l'infirmière? Parce que ça va mettre des heures à se dissiper…"

Lumos ne comprenait plus rien à ce que disait la préfète, pour elle ce n'avait de toute façon aucune importance par rapport "Daniel". Elle n'eu pas à réfléchir à la façon d'exprimer son profonds amour pour Daniel. Elle mit donc sa main sur son cœur, comme si elle s'apprêtait à chanter la marseillaise, fit un pas en avant, et demanda d'une voix étrangement rauque:

- Où est Daniel? Vous le connaissez? Hein, il est où? Vous croyez qu'il s'intéresse a moi? Comment est-ce-que le magnifique Danielichou pourrait s'intéresser à moi? Répondez moi! Répondez moi!

Toutes ses questions la rongeait. Si elle n'avait pas de réponse rapidement, ça deviendrait dangereux pour Ayleen et Meilla. Très dangereux. Et les deux Poudlariennes ne répondait pas. Elles semblaient toutes deux "légèrement" choquées par la phrase que venait de prononcer la serdaigle. Lumos, impatiente, se mit à hurler:

-Daniel! Où est tu mon amour? Répond moi s'il te plait! Mon amour!

L.A-W
Serdaigle

Une étrange potion  PV- Mission 

Meilla était toute seule dans cette situation et à vrai dire, elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Elle n'aurait jamais dû céder à sa curiosité d'une telle manière, elle aurait dû faire des recherches avant et surtout réfléchir sans se précipiter. Ce qu'elle venait de faire était indigne d'une élève comme elle, surtout d'une élève qui avait gardé les potions et suivait ces cours avec attention puisqu'il s'agissait de sa matière préférée. Bref, la jeune fille s'en voulait, mais elle savait que cette erreur était encore réparable, il suffisait juste de prendre en main la petite Serdaigle et de l'amener à un endroit où elle pourrait redevenir elle-même sans pour autant faire des bêtises au préalable - comme se ridiculiser devant le garçon que la préfète connaissait pour ne pas être très sympathique. Il était hors de question que Lumos soit humiliée par sa faute, elle se sentirait vraiment mal.

L'autre première année avait l'air tétanisée, sans vraiment savoir quoi faire. Alors, la préfète décida toute seule qu'il valait mieux amener sa camarade à l'infirmerie. En effet, il n'était pas sûr que miss Manin soit dans son bureau et il valait donc mieux se rendre directement voir l'infirmière.


"Lumos, viens, je t'emmène voir Daniel. Il va sûrement être ravi de te voir."

Meilla eut beaucoup de mal à ne pas rigoler en pensant à la tête qu'allait faire miss Lloyd en voyant une élève ainsi perturbée. Elle ne serait sûrement pas obligée d'expliquer tous les détails de cette malencontreuse aventure. Elle espérait d'ailleurs qu'il n'y ait pas trop de répercussions, car il se trouvait que presque tout le monde devait être au courant de son petit manège de ce matin. En y repensant d'ailleurs elle se trouvait stupide, mais ce qui était fait était fait. Sans plus attendre, ni même faire attention de savoir si la Serpy la suivait, elle prit Lumos par l'épaule pour être sûre qu'elle la suive - bien qu'il y avait peu de risque depuis qu'elle avait prononcé le prénom de son "amour de toujours" - et se dirigea vers le château en essayant de garder un rythme soutenu - chose qui n'était vraiment pas facile.

Au bout de quelques minutes, elles arrivèrent enfin à la porte de l'infirmerie ce qui soulagea grandement Meilla. Elle n'en pouvait plus d'entendre parler du "si merveilleux Daniel Moraut" qui n'était pour elle qu'un abruti de première. Il passait son temps à terroriser le plus d'élèves possibles et n'écoutait absolument rien. La non attention faisait partie des choses que la préfète ne supportait pas du tout. Cela ne lui plaisait pas de faire des remarques à un élève se disant que si tout le monde était sage elle perdrait décidément moins de temps. Mais si en plus cet élève n'écoutait pas ce qu'elle disait, c'était la goutte d'eau qui faisait déborder le vase et elle avait alors tendance à s'énerver.

Bref tout cela pour dire qu'elle n'en pouvait plus d'entendre parler de Daniel et qu'une fois à la porte de l'infirmerie, le soulagement se fit ressentir.


"Miss Lloyd, je crois que cette élève a besoin de votre aide, ou au moins de rester ici quelques temps..."

Après quelques bafouillements, Meilla put enfin ressortir sans vraiment savoir si elle avait réussi à convaincre l'infirmière qu'elle ne savait pas ce qui s'était passé... Ou presque. De toute manière, elle avait autre chose à faire, aller voir June et lui sortir ses quatre vérités. Elle n'avait pas à faire quelque chose ainsi en se servant de la faiblesse de la rouquine.

Cette histoire eut pendant de longues semaines des répercussions sur leur amitié. Comme quoi, une simple potion peut changer le monde.


Reducio
Fin du RP pour moi

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.