Encyclopédie

Inscription
Connexion
  Retour

 10/2041  Le golem de pierre

Liste des participants :

Kimiah VAN DERBLICK
Maggy THOMPSON
Aelle BRISTYLE

Règles des missions :

1 ¤ Les missions ne sont pas des RPG. A ce titre, il n'est pas demandé aux participants de RP. Une simple description de ce que leur personnage fait suffit.
2 ¤ Suite au post du MJ, les participants ont 72h pour répondre (sauf absence annoncée.) En l'absence de réponse, le MJ poursuit l'action.
3 ¤ Les réactions des personnages sont libres mais sujettes à la cohérence. Le MJ veillera au respect de cette cohérence.
4 ¤ Chaque mission aura une conséquence pour le contexte, celle-ci n'y fait pas exception.


Pour toutes questions, contacter Arseni STOYANOV par hibou.
Dernière modification par Arseni Stoyanov le 13 novembre 2016, 11 h 37, modifié 1 fois.

 10/2041  Le golem de pierre

La rumeur circulait dans Poudlard. Elle disait qu'Erza Nyakane se trouvait dans l'enceinte du château. Je n'avais pas l'habitude de croire aux rumeur, mais celle là... J'avais été passionné par le type de magie de cette femme dès que j'en avais attendu parler. Comme toute nouvelle chose de découvrant à moi, je voulais en savoir plus.
Arrivé à la salle de duel, l'attroupement présent me certifia la présence de la jeune femme. Je me faufila parmi les étudiants pour m'approcher. J'aperçus Kimiah mais n'allait pas la voir, nous n'avions pas commencé notre relation sur de bons termes.
Erza s'entraînait. Elle était impressionnante. Éblouissante. Mais elle ne faisait pas de démonstration de magie. J'allais m'en aller, déçu, lorsque que la voix de la jeune femme s'éleva. J'eu la surprise de voir qu'elle me désignait, entre autre. Sentant mon coeur battre dans ma poitrine, je ne pu que m'avancer près de la belle métisse, les joues rouges. Je voulais m'enfuir loin, me cacher, mais hors de question de me ridiculiser ici. Même si Poudlard entier me voyait. Je serrais ma baguette, observant du coin de l'oeil deux jeunes filles s'approcher. Je les ignorais, j'etais incapable d'avoir d'autres réactions que fixer la jeune femme aux tatouages passionnant.

« Je crois que je vais Finir par pleurer, mais mes Larmes ne couleront pas. »
*Souris*

 10/2041  Le golem de pierre

Lorsque j'avais su qu'Erza Nyakane , l'invitée aux talents exceptionnels de Poudlard, avait élu domicile dans la salle de duel , je m'étais précipitée afin de vérifier l'information par moi-même. Jouant des coudes pour pouvoir me frayer un passage à travers la masse d'élève qui s'étaient agglutinées dans la même salle, je commençais à désespérer que de ne serais-ce l'apercevoir. Ce n'est qu'après un effort interminable que j'atteignis le premier rang, m'offrant la vue la plus étrange qui m'ait jamais été donnée, celle d'Erza Nyakane. J'avais l'impression que le temps s'était soudain arrêté , je ne pouvais pas détacher mes yeux de ses nombreux tatouages , j'avais une envie irrépressible de la questionner a ce sujet, mais mes lèvres restaient irrémédiablement scellées. Et pourtant , elle était là, Erza, majestueuse, bienveillante. Mais rien à faire , je ne disais rien, trop impressionnée. Alors que je m'apprêtais à partir, pensant que cette petite réunion était terminée, sa voix m'interpella , me faisant relever la tête. Je ne m'étais battue que une seule fois en duel, je n'avais quasiment aucune expérience , mais je ressentis un mélange d'excitation et d'appréhension lorsqu'elles nous défia, moi et deux autres filles. Je n'hésitait pas longtemps avant de monter sur l'estrade et de me positionner face à elle.

« Unto a land flowing with milk and honey »

 10/2041  Le golem de pierre

Maggy avait tout de suite accouru a la salle de duel lorsqu'elle avait su que Erza Nyakane y avait élu domicile pour s'exercer en terme de sortilèges. La jeune fille à la peau métisse se tenait devant Maggy et le petit groupe d'élèves. La Thompson avait réussi à se faufiller entre les élèves pour arriver miraculeusement tout devant, au premier rang. Les tatouages d'Erza Nyakane était extraordinairement magnifiques. Maggy avait envie de lui poser pleins de questions sur sa vie et son monde mais avec la foule, elle préféra attendre que la salle se sois vidée de quelques élèves. Ce moment arriva plus vite que prévu mais la voix de la métisse l'interpella et l'invita, ainsi aune autre Poufsouffle et que Kimiah a venir la battre en duel. Ce serais une première pour Maggy et elle saisi donc cette opportunité et monta sur l'estrade afin de se positionner.

!Arthur Grimms!
*Le souffle de Poufsouffle, jamais ne s'étouffe!*

 10/2041  Le golem de pierre

Malgré les paroles qui se voulaient sûrement rassurantes d'Erza Nyakane , je n'étais pas dupe. Je savais que même si nous étions en supériorité numérique, la magie de la sud-africaine était grandement supérieure à la notre , c'était un fait. Néanmoins , je ne voyais pas du tout ce duel comme un affrontement mais plus tôt comme une sorte de cours particulier. Elle nous avait demander de ne pas retenir nos sorts et je n'en avais pas l'intention. Je me mis légèrement de profil et plissait légèrement les genoux ,à la manière d'un escrimeur , tout en raffermissant la prise sur ma baguette. Je n'avais aucun moyen de communiquer avec les deux autres jeunes filles sans qu'Erza nous entende c'est pourquoi je pris l'initiative de jeter le premier sort.

" Flamavo!" , prononçais-je d'une voix forte

« Unto a land flowing with milk and honey »

 10/2041  Le golem de pierre

La voix de la duelliste s'éleva haut et fort, nous enjoignant à la combattre. Je ne doutais pas parvenir à l'atteindre avec ne serait-ce qu'un sortilège, même si nous étions trois contre elle. Elle releva ses manches et je m'obligea à détourner le regard de ses tatouages afin de rester concentrer.
J'essayais de faire abstraction de la foule qui nous regardait et du regard foudroyant d'Erza qui semblait nous juger. Du coin de l’œil, j'aperçu Van Derblick se mettre en position d'attaque. Nous ne pouvions communiquer, alors je décidais de suivre ce que me dictait mon intuition : me décaler et laisser la Gryffondor occuper l'attention de la jeune femme. A pas de crabe, j'avançais lentement sur la droite, ne quittant pas ma victime des yeux, je me préparais à agir. Alors un sort fut lancé,
"Flamavo". La rouge et or, comme je le pensais. Prenant appuie sur mes pieds, je fléchis légèrement mes jambes, et me plaça stratégiquement dos a mes camarades pour ne pas les gêner, mais face à ma concurrente. Je levai ma baguette derrière ma tête et lançais mon sort avec le plus d'ardeur possible :

-Lumos Solem !

Ma baguette fouetta l'air et une lumière illumina soudainement la salle. Je l'abaissa pour garder ma cible en vu tout en l'éblouissant.

« Je crois que je vais Finir par pleurer, mais mes Larmes ne couleront pas. »
*Souris*

 10/2041  Le golem de pierre

Instinctivement, je reculais sans attendre de voir le résultat de nos différents sortilèges. J'eu alors accès au spectacle incroyable que donnait Erza : saut périlleux, esquive et arrêt sans difficulté des sorts qui fusaient vers elle. Mon regard éberlué tomba sur sa peau. Elle était comme recouverte d'une couche de terre épaisse et dure. Je la regardais, subjugué : *je veux apprendre ça...*. Il m'était incroyable de découvrir cette nouvelle forme de magie . Je me forçais a me reconcentrer.
La jolie jeune femme préparais autre chose : elle posa sa main et ses genoux à terre. Ses tatouages s'occupèrent alors de créer autour de nous une forêt de mur de terre. Les parois s'élevaient à une vitesse vertigineuse, nous separant les unes des autres. Je me retrouvais isolé, sans contact visuel avec mes camarades et Erza, ce qui était loin de me rassurer. Dans la pénombre que créaient les obstacles de terre, je me précipitai sur la droite pour ne pas rester immobile. Imposible de retrouver mes camarades. Je me sentais comme un rat enfermé dans un labyrinthe, je détestais ça. J'allais donc à la source du problème. Rien ne servait de courir dans tous les sens. Si je ne pouvais trouver mon chemin entre ces murs, je les détruirai. Ou du moins j'essaierai... J'avais connaissance de nombreux sortilèges grâce à mes lectures, mais je savais ne pas avoir le niveau magique nécessaire pour tous les réussir.
Je tentais le tout pour le tout en pointant ma baguette sur le mur me faisant face, laissant brutalement sortir ma magie :

-Defodio !

« Je crois que je vais Finir par pleurer, mais mes Larmes ne couleront pas. »
*Souris*

 10/2041  Le golem de pierre

Je regardais avec une certaine satisfaction nos trois sortilège se diriger ensembles vers Erza et je fus éberluée lorsque je la vis les esquiver et les parer avec une telle aisance qui en était presque déroutant. Je scrutait les moindres détails de sa peau visible, essayant tout de même de rester concentrée sur le duel mais il fallait dire qu'elle était impressionnante , très impressionnante. J'essayais en vain de deviner sa prochaine action mais ce type de magie m'était totalement inconnu et me fascinait tant qu'il m'était impossible de réfléchir convenablement.
La jeune femme posa alors ses main et son genoux dans un mouvement rapide mais contrôlé faisant naître plusieurs murs de pierre autour de chacune d'entre nous. Surprise, je me reculai rapidement et trébuchai manquant de peu de m'étaler de tout mon long. Je me ressaisis vivement et regardai autour de moi. Les murs m'encerclaient totalement et je n'avais absolument aucun moyen de sortir. Je n'avais jamais été tres à l'aise dans les espaces confinés , et je sentais peu à peu l'angoisse prendre le dessus. Respirant lourdement, je choisis la première formule qui me vint en tête et pointai ma baguette contre le mur en face de moi.


" Confringo !" , m'excalamais-je.

« Unto a land flowing with milk and honey »

 10/2041  Le golem de pierre

Lorsque Elza réussi à "éviter" les trois sortilèges, Maggy n'en cru pas ses yeux. Mais elle fut encore plus surprise lorsque la jeune femme posa ses mains et son genoux et son genoux a terre. Ses tatouages commencèrent a créer des murs de pierres de plus en plus haut, la séparant de ses amies. Maggy réfléchie pendant une seconde au sortilège qu'elle allait lancer. Elle se dit qu'il ne fallait pas forcément être très original et, ne sachant pas se que les deux autres jeunes filles avaient lancé comme sortilège, elle prononça très fort et très vite :

"Reducto !"

!Arthur Grimms!
*Le souffle de Poufsouffle, jamais ne s'étouffe!*

 10/2041  Le golem de pierre

Lorsque mon sortilège percuta le mur de terre, mes espoirs furent réduit à néant : j'avais échoué malgré ma détermination. Mon sortilège n'avait servit qu'à tracer d'inutiles griffures qui n'avaient même pas effrité le mur. Je ressenti une si grande frustration que sous l'effet de ma panique, je donnais un coup dans le mur, abîmant ainsi ma main . J'étais coincé ici et ma seule réussite était de me ridiculiser devant Erza.
Je n'avais qu'une possibilité, essayer de trouver une sortie dans ce labyrinthe afin de pouvoir au moins combattre face à Erza. Je m'élançais donc puis m'arrêtais net dans mon élan, ma camarade de Poufsouffle venait d'apparaître au détour d'un mur. Pour une fois, je fus soulagé de voir une autre personne près de moi.
J'allais la rejoindre mais les tatouages de Nyakane firent encore des leurs : des mains surgissaient des murs et se tendaient vers moi dans le désir évident de m'attraper. Devant et derrière, je ne pouvais ni reculer ni avancer, j'étais coincé et si je ne faisais rien, le sortilège pourrait m'atteindre. Mais cette fois-ci j'étais sûre de moi. Je brandissais ma baguette vers l'avant et criait en prenant appuie sur mes jambes :
"Lashlabask !".

Sans vérifier l'effet de mon sortilège, je tournais la tête vers l'autre fille et je lui criais une phrase en désignant le mur, espérant qu'elle comprenne. Je n'avais pas le temps de lui expliquer, tout se jouait à la seconde.

-Le mur ! Viens m'aider !

« Je crois que je vais Finir par pleurer, mais mes Larmes ne couleront pas. »
*Souris*

 10/2041  Le golem de pierre

Maggy était extrêmement terrifiée et déconcentrée par ce mur de pierre et n'avait pas eu le temps ni le réflexe de lancer un quelconque sortilège. Mais la jeune fille fut extrêmement soulagée lorsqu'elle vit un peu plus loin son amie et camarade de Poufsouffle. Elle commença à marcher, presque à courir dans sa direction. Mais la deuxième année fut coupée dans son élan lorsque des mains jaillirent des murs et se tendaient de toutes parts pour essayer de la attraper, Maggy et ses deux amies. Elle entendit Aelle lancer un sortilège puis l'appeler au secours. Déterminée, Maggy se lança en essayant de faire abstraction des bras sortant de partout. Son objectif :aider des amies. Elle lança des "Lashlabask" et des "Stupefix" en espérant ralentir les mains. Elle ne lâchait pas son objectif des yeux. L'amitié était plus important que son propre petit égaux et plus ont été soudé et ensemble, mieux on pouvait y arriver.
Reducio
excusée moi de mon précédant post, je n'avais pas vu l'heure...

!Arthur Grimms!
*Le souffle de Poufsouffle, jamais ne s'étouffe!*
  Retour