Cité de Londres

Inscription
Connexion

Rencontre londonienne  PV Héléna 

Enfin ! Les vacances arrivaient après des mois de travail ! Du repos bien mérité ! Sally n'avait pas chômé ce trimestre, et elle s'estimait (enfin, elle) digne de passer des vacances tranquilles. Les parents de Sally habitaient la banlieue de Londres, et elle allait passer ses vacances là-bas. Elle était satisfaite. Elle allait pouvoir retrouver les joies de l'enfance, entre autres aller au parc, jouer avec son chat... Que des joies en perspective !
Sally allait régulièrement à Londres avant d'aller à Poudlard. Ses parents travaillaient au Ministère de la Magie alors il lui arrivait de les accompagner. Mais elle ne connaissais que quelques rues à proximité du Ministère.
Dès qu'elle arriva chez elle, ses parents la couvrirent d'attention, très heureux de revoir leur fille unique. Mais ils la laissèrent vite seule car une urgence au Ministère les attendaient. Sa tante, qui habitait tout près, arriva pour rester avec la fillette. Sally pouvait parfaitement rester seule - elle avait onze ans après tout - mais elle appréciait énormément la présence de sa tante et aimait la voir à la moindre occasion.
Aglia Criswald était la sœur cadette d'Érik Criswald, le père de Sally. Elle ne s'était pas mariée et n'avait pas d'enfants. Sally occupait donc une place de choix dans le cœur de sa tante. Celle-ci la considérait comme sa fille.
Donc, Aglia arriva chez les Criswald. Elle dit bonjour à son frère et à sa belle-sœur, puis elle vint voir Sally :
- Bonjour ma chérie ! Alors, tu as passé un bon trimestre à Poudlard ?
Ta maison te plaît ? Serdaigle... Pour ma part, Poufsouffle m'a bien plu...

Aglia était comme Sally, elle posait des rafales de questions. La fillette répondit :
- Poudlard, c'est super tante Cricri ! Serdaigle aussi !
Elle fit un grand sourire à sa tante, qui fit de même. Cette dernière s'exclama joyeusement :
- Nous allons à Londres aujourd'hui !
Sally fut si heureuse qu'elle fit un bond de joie. Elle allait aller à Londres !
Londres. La capitale de l'Angleterre. La capitale de la mode. Etc...
Londres. Sa ville bien aimée.

Quelques heures plus tard, la tante et la nièce étaient dans les rues de la capitale. Elles flânaient ici et là, s'arrêtant parfois pour regarder la vitrine d'une boutique... Le cœur de Sally battait d'excitation.
Soudain, le cœur battant de Sally fit un bond. Elle venais de reconnaître quelqu'un. C'était peut-être quelqu'un qu'elle avait déjà croisé à Poudlard, ou une connaissance de ses parents... Une fille de son âge. C'était peut-être une coïncidence ?
Sally ouvrit de grands yeux. Elle observa la fillette du coin de l'œil et la reconnut en fin de compte. Elle était bien à Poudlard, et elle était presque certaine de l'avoir déjà croisée dans la salle commune des Serdaigle...
Elle alla instinctivement se planter devant sa possible camarade, et, en priant pour ne pas d'être trompée de personne, dit :
- Bonjour ! Tu es bien allée à Poudlard ?

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe

Rencontre londonienne  PV Héléna 

Ce matin Héléna est extrêmement exitée tout simplement car dans deux jours c'est ... LES VACANCES !!! Depuis quelques jour Héléna vit la vie à cent à l'heure : elle va de cours en cours, de salle d'étude en salle d'étude, de bibliothèque en bibliothèque heuuuu..... Non en faite il n'y a qu'une bibliothèque ( mais elle est immense ), elle oubliait même parfois d'aller manger . Bref, elle était tellement exitée d'être en vacances qu'elle vivait super vite !
Oui c'est vrai, même si les vacances c'est super Héléna était triste de quitter sa magnifique maison ( Serdaigle ) , les canapés super confortables du petit salon, sa marraine et le pire c'est qu'elle allait revoir son horrible frère qui ( comme tout les frère ) allait l'embêter tout les jours, que se soit sur ces notes ou sur le faite qu'elle ne faisait toujours pas parti des éclairs alors que lui il en faisait parti dès sa première année .

Deux jours plus tard ...

Héléna venait de monter sur une des calèche tirée par les Sombrale sur laquelle elle était accompagné d'ami(e)s de Serdaigle . Une fois entrée dans le Poudlard express sortie son livre qu'elle avait deja lu quatre fois puis recommença à lire .
Enfin arrivé, Héléna couru voir sa mère qui lui avait tant manqué . Sa mère lui avait préparé une surprise et Héléna adore les surprise .A chaque fois qu'elle rentre d'un long voyage sa mère (Jessica) lui fais une surprise plus ou moins grande et aujourd’hui, elles vont faire les boutiques à Londres sa ville natal .
Une fois arrivées en plein centre ville Héléna et sa mere flânent en regardant une vitrine puis une autre . Sa mère à même trouvé une jolie robe estival alors qu'Héléna, elle, a préféré s'offrir un haut qui laisse voir son épaule . Jessica à demandé à sa fille de l'attendre ici pendant qu'elle irai voir son père (le grand père d'Héléna) .Une fois sa mère parti, Héléna allait pour entrer dans une boutique quand une jeune fille arriva et lui dit :
-Bonjour! Tu es bien allée à Poudlard?
Héléna qui ne l'avait pas vu arriver sursauta et lui répondit :
-Salut, oui je suis bien allée à Poudlard et si tu me demande ça cela signifie que toi aussi tu y es allée, non ? Il me semble que je t'es croisé dans les couloir de Serdaigle.

Il faut faire de la vie un rêve et faire de ce rêve une réalité .
Un adulte créatif c'est un enfant qui a survécu .
A force d’espérer être heureux demain on oublie de l'être aujourd'hui .

Rencontre londonienne  PV Héléna 

Sally restait la bouche entrouverte, stupéfaite par sa franchise. C'était inhabituel de sa part d'être si directe ! Et si elle s'était adressée à une moldue ? Elle aurait divulgué le secret des sorciers ! C'était statistiquement très probable, sachant qu'il y avait plus de moldus que de sorciers dans le monde. Et dans ce cas-là, elle était dans le monde moldu... Dans qu'elle embrouille s'était-elle encore fourrée ? Heureusement, son interlocutrice répondit :
- Salut, oui je suis bien allée à Poudlard et si tu me demandes ça cela signifie que toi aussi tu y es allée, non ? Il me semble que je t'ai croisée dans les couloirs de Serdaigle.
Sally se tritura les méninges, en tentant de se rappeler d'avoir croisé l'autre fillette. Oui, effectivement, il lui semblait bien l'avoir croisée plusieurs fois...
Elle pinça les lèvres, en regardant dans les yeux la Serdaigle. Puis elle lui sourit de toutes ses dents, heureusement d'avoir trouvé une sorcières de son âge, qui venait en plus de Serdaigle. Elle déclara :
- Moi c'est Sally ! Je suis à Serdaigle, comme toi, d'après ce que tu m'as dis...
Elle baissa les yeux, cherchant quelque chose à dire. Elle était à cours de mots avec les inconnus. Non pas que l'autre aiglonne soit une inconnue, vu qu'elle l'avait semble-t-il déjà croisée, mais qu'elle était intimidée. Voilà, c'était dit. Elle tenta :
- Tu es avec... tes parents ? Moi je suis avec ma tante... Elle est là-bas.
Dit-elle en montrant d'un vague geste de la main sa tante qui observait la devanture d'une boutique de vêtements.
Elle se tordit les mains, qu'elle avait moites. C'était logique d'avoir les mains moites dans ce genre de situation. Enfin... Elle devrait étudier ultérieurement le phénomène qui faisait que les mains se retrouvaient pleines de transpiration. C'était un sujet qui n'intéressait personne, mais...
*Si ça n'intéresse personne ça peut m'intéresser !*
Puis elle se reconcentra sur sa camarade, consciente qu'elle avait détourné son attention pour un sujet aussi futile que la transpiration...

VIVE SERDAIGLE !!!
*Donnons la culture à ceux qui ont l'intelligence sûre.*
*Le divertissement est le meilleur régime contre le poids de l'existence*
Franck Dhumes

ABSENTE JUSQU'AU 30 FÉVRIER !

Sally le fantôme du passé revenu d'outre-tombe