Cité de Londres

Inscription
Connexion

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

Le réveil avait été difficile ce matin là. Lucie Olympicus, mère de Luttoria, lui avait lancé son polochon à la figure à sept heure du matin... Elle lui avait demander d'aller acheter du pain à la boulangerie d'en face. Mais, la fillette, ne voulait pas se lever puisque la veille, trois de ses amies moldues l'avaient invité pour manger mais, elles n'avaient pas vu l'heure ! Luttoria était donc rentrée aux alentours de trois heures du matin. Quatre heures de sommeil, c'est peu, très peu.

- Oh ! Tu peux te lever quand même ! Toi, avec tes fêtes entre amis ! C'est pas possible. Si c'est comme ça, je t'interdirai d'y aller.


Voilà, la femme avait surement prononcé le mot à ne pas prononcer. " Interdire "... Elle lui avait déjà interdit tant de choses. Ces livres après dix-huit heures, de jouer avec ses frères puisqu'elle était bien trop grande pour jouer, selon sa mère, de toucher au courrier, de marcher en chaussures sur le balcon, de se maquiller, de se trouver une nouvelle coiffure, de manger du fromage car selon Lucie, le fromage fait grossir... Bref. Alors, Luttoria s'écria avec une colère.

- Non mais tu te fous de moi ? Tu m'interdis tout depuis que Papa est plus là ! C'est pas juste ! La vie continue, si c'est comme ça, je vais vivre chez quelqu'un d'autre.
- Chez qui ? Hein ! T'as des idées toi mais au moment ou il faut les mettre en place, il y a plus personne !

Luttoria se leva d'un coup, fit quelque chose qui calma un peu sa mère... Enfin. Luttoria gifla sa mère et celle-ci commença à pleurer, elle s'assit sur le lit de sa fille et mis ses mains devant ses yeux.

- Ah ! T'es fière de toi ! Bon ben salut moi je vais autre par... Je ne resterai pas une minute de plus dans cette maison.

Ainsi, la fillette mit un tee-shirt, un jean et des baskets, prit son porte monnaie, son sac et couru vers la porte. Elle s'assit sur une marche d'escalier et une larme coula. La voisine passait justement par là...

- Mais, ma chérie pourquoi tu pleures ? Ca a bardé avec ta maman... Comme d'habitude quoi. Tel mère têtue tel fille têtue. Ca ne peut pas fonctionner ! Bon sèche tes larmes et va te balader. Pourquoi pas aller chez le coiffeur ? Des années que t'es pareil, le changement c'est bien ! Bonne journée.


Et pourquoi pas ? Et pourquoi pas rompre la règle. Toutes ses interdictions ? Luttoria se leva pleine d'espoir. Elle descendit les escaliers en courant et arriva en bas. Elle souffla, prit la rue d'en face, tourna à droite puis à gauche et encore à droite. Elle arriva devant une maison et alla vers la sonnette le cœur battant. Elle appuya sur la sonnette... Une gentille femme vint ouvrir.

- Bonjour madame... Est ce que votre fille est là ?

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !
Pas d’avatar
Margot Belle  

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

Margot se frotta les yeux et se redressa dans son lit, les yeux papillonnant dans la douce lumière du matin. Elle se trouvait dans sa maison à Londre ou elle allait rester jusqu'à la fin des vacances . Bizarre sa mère ne l'avait pas réveillée ce matin, pourtant elle était bien là car Margot l'entendait s'affairer dans la cuisine. La rouquine jeta un oeil vers la pendule accroché au mur, 9h43. D'habitude elle ne dormait pas aussi longtemps mais elle avait tellement lu la veille qu'elle n'avait pas vu le temps passer. Elle s'était endormie vers 1 heure du matin.

Elle se leva doucement, remit en ordre sa coiffure, s'habilla et descendit dans la cuisine pour aller voir sa mère.

Maman ? Pourquoi tu ne m'as pas réveillée ? Cria Margot tout en descendant l'escalier à toute vitesse.

Tu crois que je n'ai pas remarquée que tu t'étais couchée tard hier ? J'ai voulu que tu te repose .

Dit Auriane, la mère de la rouquine. Margot fit un petit geste reconnaissant à sa mère et s'installa à la table ou elle déjeunerait. Elle se leva pour aller chercher le pain posé à côté du lavabo mais sa mère lui barra le chemin tout en lui tendant une pomme. Elle lui dit qu'il fallait qu'elle équilibre ses repas. Margot ne voulant lui faire de peine prit la pomme en croqua un bout la mit dans sa poche. Elle allait remonter l'escalier lorsque quelqu'un sonna à la porte, Margot ne bougea pas en attendant que sa mère ouvre. Ce fut une fille que Margot connaissait qui était là et qui dit :

- Bonjour madame... Est ce que votre fille est là ?


La mère de Margot n'eut le temps de répondre car la rouquine la devança et reconnut Luttoria une élève de serpentard.

-Salut ! Entre si tu veux !

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

-Salut ! Entre si tu veux !

La femme n'avait même pas pu répondre car la jeune Margot allait déjà vers son amie. Mais quelle accueil chaleureux... Ce qui n'arriverait surement pas chez sa mère à elle. Mais, elle ne voulait pas aller chez Margot mais aller se promener dans les rue de Londres pour, décontracter et finir ses vacances en paix et surtout loin de sa mère. Ah, cette mère. Luttoria voulait surtout se venger de n'avoir rien le droit de faire chez elle.

- Heu... Au fait, je préfèrerai aller chez le coiffeur...


La coiffure de Luttoria laissait à désirer. Elle ne s'en était jamais rendue compte avant ses cinq dernières minutes. Ses cheveux étaient tout abimés et horriblement moches, secs... Bref, le drame. Comment allait elle pouvoir entrer en deuxième année avec cette tête ? Bon, elle espérait tout de même que Margot accepterait son invitation parce que aller chez le coiffeur seule, il faut de l'aide pour choisir la tête qu'on aimerait avoir. En attendant la réponse de Margot, Luttoria touchait sa chevelure qui allait changer à présent. Qu'allait t-elle se faire ? Les cheveux roses, tous courts, blonds d'un côtés et roux de l'autre ? Au moment ou Luttoria allait parler, Margot hocha la tête avec un sourire et rentra dans la maison sous le regard de sa mère et de Luttoria. Margot prit de l'argent dans sa main droite et alla vers Luttoria toujours avec un sourire. C'était bon, Luttoria allait enfin changer de coiffure et elle était heureuse... Combien de personnes avaient déjà vu l'horrible chevelure de Luttoria. A vrai dire, la fillette n'en prenait pas grand soin un petit coup de peigne le matin et op, terminé.

- Bon, ben, on y va. Je connais un super endroit qui est pas loin. Une coiffeuse que ma grand-mère connaît et elle dit qu'elle est top. Je pensais aller là.

Ainsi, Luttoria, sans attendre la réponse de son amie se dirigea vers le trottoir et commença sa route. Margot l'a suivait. Et, les deux jeunes filles arrivèrent devant le salon de coiffure... Il y avait une grande pancarte sur la porte.

Salon de coiffure pour FILLES !!!
Ouvert tous les jours de 7h à 21h !
Venez tenter votre chance, des millions de choix pour trouver la coiffure qui vous correspond !


Luttoria poussa la porte et une jeune femme arriva. Elle donna un magasine à chacune pour " choisir "

- Alors, vous choisissez la coiffure et la couleur sauf si vous ne voulez pas changer !

Reducio
J'ai beaucoup avancé dans l'histoire pour pas que ce soit trop long :)

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

Alexandra décida d'aller à la coiffeuse , aujourd'hui . Tous les mois , Alexandrase faisait couper les cheveux . Elle adorait ses long cheveux blonds . Elle se leva donc et se lava alors . Elle enfila une robe rose fuschia et des ballerines noires . Elle se peigna et descendit de sa chambre . Elle vit sa mère qui avait préparé le petit déjeuner . Elle la salua alors :

-Bonjour Maman ! Bien dormi ?

Sa mère était encore en robe de chambre . Mais afficha un grand sourire lumineux . Elle avait ses cheveux attachés en un drôle de chignon . Sa mère lui dit alors :

-Très bien mon coeur et toi ?

Alexandra acquiesa et déjeuna à côté de sa mère . Elles parlèrent de tout et de rien et en buvant une gorgée de jus d'orange , Alexandra dit alors :

-Maman , puis je aller chez la coiffeuse ?

La mère de Alex acquiesa vivement et dit alors :

-Bien sûr , j'ai plusieurs choses à faire et je dois faire les courses ...Profite en pour aller dans un restaurant ou t'acheter un sandwich ou n'importe ...Je vais prendre du temps .

Alexandra excitait , finit de déjeuner et embrassa sa maman . Elle prit un petit sac à main où était disposait son argent avec sn porte monnaie , ses écouteurs , son portable et deux ou trois bouquins . Elle salua sa mère , et sortit de la maison .

La jeune fille sautillait presque . Elle se ferait allonger sa mèche , et couper ses pointes . Puis elle prendrait un soin pour ses cheveux et un autre soin pour qu'ils soit lisse mais volumineux . Peut être un brushing ...Ou même une autre coupe de cheveux !
Alexandra sautilla presque et tourna à droite pour longer le trottoir . Elle marcha pendant 5 bonnes minutes et traversa deux routes . Puis elle tourna et vit face à elle un superbe salon de coiffure . Alexandra le connaissait très bien , et connaissait même une des vendeuses . Elle regarda alors la pancarte habituelle de vente :

"Salon de coiffure pour FILLES !!!
Ouvert tous les jours de 7h à 21h !
Venez tenter votre chance, des millions de choix pour trouver la coiffure qui vous correspond ! Quote

Alexandra pouvait être un vrai garçon manqué mais pouvait aussi devenir très vite une fille soigneuse ...Elle entra et poussa la porte . Une jeune femme approcha alors . Elle me salua et me donna un magasin habituel pour choisir ma coiffure ...Elle me dit :

-Choissisez une coiffure ou/et une coloration présente dans ce magazine puis prévenez moi !


J'acquiesa et m’essaya . Deux jeunes filles étaient près de moi et Alex reconnus la première ! C'était Luttoria Olympicus , une jeune Serpentard , amie de Alexandra . Alexandra s'approcha d'elle avec un grand sourire . Luttoria sourit alors et je dis :

Luttoria ? ....Je ne t'ai presque pas reconnu

Alexandra observa les cheveux de la rouquine . Elle était très belle , mais elle serait beaucoup plus avec une nouvelle et belle coupe de cheveux ! Ses cheveux avaient l'air trop sec ... Alex lui dit :

-Je suis contente que tu vas chez la coiffeuse , comme moi . J'adore la coiffure et je sens que tu as besoin d'une nouvelle coupe de cheveux ..Et pourquoi pas un effiler ? On a qu'as se faire coiffer ensemble !

Alexandra s’essaya à cote de Luttoria et vit une jeune fille ...C'était une amie de Luttoria donc . Alexandra la salua alors :

-Bonjour , je suis Alexandra

Alex rougit alors , bavarde comme toujours !

Super Alex venu pour apporter la joie et pour faire gagner les Pouffys dans tous les domaines !
#YellowPower !

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

-Luttoria ? ....Je ne t'ai presque pas reconnu.

Mais c'était Alexandra Milas qui passait par là ! Etait ce une coïncidence ? Même jour, même heure et même endroit. Elle rentrait elle aussi en deuxième année et était une amie de Luttoria. La jeune fille de la maison verte sourit...

-Je suis contente que tu vas chez la coiffeuse , comme moi . J'adore la coiffure et je sens que tu as besoin d'une nouvelle coupe de cheveux ..Et pourquoi pas un effiler ? On a qu'as se faire coiffer ensemble !

Luttoria se mit à rire, cela faisait des mois voir, des années qu'elle ne s'était pas coupé les cheveux et elle ne comprenait pas un mot prononcé par Alexandra, surement experte en coiffures, " effiler ". Que voulait dire ce mot ? Couper ses cheveux pour les remplacer par des fils ? Ou, teindre les cheveux en gris-blancs pour qu'ils soient semblables à du fil ? Bonne question. Luttoria aurait bien aimé poser la question mais Alexandra reprit la parole, pipelette comme elle était. Elle avait surement

-Bonjour , je suis Alexandra.

Mais comment n'y avait t-elle pas pensé ? Elle aurait du depuis le départ faire les présentations... Margot se sentait surement à l'écart à cause de ça. La jeune Luttoria, si elle avait été " seule " aurait surement remis sa veste et serait sortit du beau salon de coiffure en courant. aperçu Margot qui souriait un peu isolée de ne pas connaître Alexandra.


- Désolée, je n'ai pas fait les présentations. Margot, Alexandra et Alexandra, Margot. Bon, je pense avoir trouvé ce que je cherchai. Vous pensez que ça va m'aller ?

La fillette montra du doigt une coiffure vue dans son magasine, c'était un " carré plongeant " comme il était écrit sur le livre. Mais ce carré plongeant était trop long, les cheveux de la femme sur le magasine lui arrivait aux épaules. Dommage. Elle ne pourrait pas prendre cette coiffure. Mais pour être certaine, elle demanda à ses amies.

- Heu... Suis je obligée de me les couper si longs comme sur la photographie ?

Alexandra et Margot riaient beaucoup. Avait t-elle dit quelque chose de pas bien ? Luttoria comprit alors que ce n'était qu'une photo et que la taille des cheveux étaient choisi par la personne qui voulait changer de tête.

- Madame, je souhaiterai un carré plongeant court, très court.

La femme prit le bras de Luttoria et l'emmena sur un fauteuil devant le miroir, elle prit un ciseau dans sa main droite et commença de s'attaquer à la chevelure brune très abimée.

Reducio
Pour le nouveau système de RP, 220 mots il me semble minimum, il y en a 325 hors dialogue :P

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !
Pas d’avatar
Margot Belle  

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

Des que Margot eue ouvert la porte tout se passa très mais alors très très vite, Luttoria l'emmena dans un dédale de rue qu'elle semblait connaître depuis sa petite enfance. Les deux filles n’arrêtaient pas de parler et de rigoler entre elles depuis qu'elles avaient quittées la maison de Margot. Elles parlaient de tout et de rien mais un principal sujet était bien là, elles allaient changer de tête tout simplement en changeant de coiffure ! Ça ferait sans doute du bien à Margot car depuis toute petite elle avait ses longs cheveux roux qui lui descendaient jusqu'en bas du dos . Changer de coiffure allait marquer une étape dans sa vie, tourner la page de celle qu'elle était avant. Marquer son entrée à Poudlard mais avant tout son passage de l'enfance à l'adolescence.

Elle étaient à présent devant le salon avec Luttoria, sans hésiter son amie entra et Margot la suivi d'un pas peut être moins assuré. Tout étais grand et spacieux, tout de suite une femme vint vers elle et Luttoria

"Veuillez vous assoir, prenez le temps qu'il vous plaira pour choisir la coiffure que vous souhaitez"


Elle leur tendit un magazine ou il y avait de nombreuses coupes de cheveux plus belles les unes que les autres. Elle se tourna vers Luttoria pour lui demander ce qu'elle allait choisir mais une fille la devança, c'était une jolie blonde qui avait l'air de bien connaitre la serpentarde. Margot reporta son attention vers le magazine, elle n'aimait pas trop parler à des filles qu'elle ne connaissait pas encore.La blonde commença à engager la conversation avec Luttoria et une trentaine de secondes après elle sembla remarquer Margot et lui dit d'un ton gentil qu'elle s’appelait Alexandra, elle rougit quelque peu après, Margot ne voulant la mettre mal à l'aise lui répondit donc.

Moi c'est Margot je suis à Serdaigle !


Luttoria leur demanda soudain si elle était obligée de se faire couper les cheveux comme sur la photo, Margot échangea un regard complice avec Alexandra et se mis à rire de son rire cristallin en coeur avec alexandra .

Luttoria ce n'est qu'une photo, tu peux faire ce que tu veux !

De son côté Margot allait se faire une frange et couper un peu de sa longueur. Comme ça si ce nouveau look ne lui plaisait pas elle pourrait toujours rattraper les choses.

Pour moi madame ce sera une frange et couper les cheveux un peu en dessous de l'épaule s'il vous plait !

Reducio
Cette coiffure n'est valable que dans ce rp


Reducio
Coiffure de Margot:
Image

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

Alexandra était surprise de retrouver son amie Luttoria ; jeune serpentard . Elles étaient de bon amies et se reetrouvaient un jour , à la même heure chez la coiffeuse ! C'était génial !Elle appris que la jeune fille près d'elle s'appelait Margot et qu'elle était à Serdaigle ....Alors trois jeunes filles sympas , travaillant à Poudlard ( école de sorcellerie ) se retrouvent au même endroit , à la même heure chez la coiffeuse ....C'est géant ! Alexandra aurait presque sauter de joie mais elels e ferait passer pour une folle dingue en délire ! Elle fit juste découvrir un grand sourire .Alors qu'elle feuillettait le magasin , Luttoria posa une question :

- Heu... Suis je obligée de me les couper si longs comme sur la photographie ?

Bien sûr que non !!! Ce n'ets pas les coiffeuses qui vont nous poser une coiffure , c'est à nous de choisir bien sur ! Alexandra regarda furtivement Margot avec un sourir sur le coin . Elle lui rendit son sourire et les filles rigolèrent alors ! Alexandra prit la parole :

-Bien sur que non ! Choisis ce que tu veux !


Alexandra sourit et se posa alors des questions sur sa nouvelle coiffure . Elle pensa à un soin , un brushing , ainsi qu'un dégradé ...Et allongée sa mèche ...Pourquoi pas une coloration ? Elle voulait avoir toutes les coupes de cheveux de ce magasin hors pair ...Luttoria opta pour un carré plongeant très très court ...Cecei allait mettre son visage fin en valeur ! Margot opta pour une frange , et de couper ses pointes ...Alexandra réfléchit et opta pour :

-Alors je voudrais un soin de cheveux volumineux que vous me rallonger ma mèche ...Et faites moi un dégradé long précédé d'un brushing s'il vous plait

La femme acquiesa la tête et emmena Alexandra

Reducio
Désolé du retard


Reducio
Coupe à Alexandra
Image

Super Alex venu pour apporter la joie et pour faire gagner les Pouffys dans tous les domaines !
#YellowPower !

Nouvelle année signifie nouvelle coiffure  Libre aux filles 

La coiffeuse avait commencé d'attacher les cheveux de Luttoria par une grosse pince et alla chercher dans un des tiroirs d'une commode un ciseau parfait pour la chevelure de la jeune fille. Il y en avait qui coupaient mieux, d'autres plus adaptés pour les dégradés.... La coiffeuse s'avança de Luttoria et au moment ou elle voulu couper. La petite se mit à crier :

- Non !

Tout le monde dans le salon se tourna vers elle y comprit les vieilles dames qui venaient se refaire une couleur pour masquer leur cheveux devenus blancs par le temps. La coiffeuse qui devait s'occuper de Luttoria la questionna et elle répondit, honteuse de s'être donnée en spectacle. Elle regrettait un peu son acte.

- Heu... Excusez moi. Mais, je préférai juste couper dix centimètres en fait. Et faire un dégradé si possible...


La coiffeuse hocha la tête en souriant. Luttoria avait songé que sa mère serait surement furieuse si elle avait coupé cinquante centimètres alors que seulement dix... Elle ne serait peut être pas si énervée. Luttoria se regardait dans le miroir puis regardait le sol une fois que la coiffeuse reculait ou allait fouiller dans une des étagères qui encombraient la pièce. La jeune fille avait l'impression que la coiffeuse lui avait coupé tous ses cheveux tellement il y en avait sur le sol mais la femme lui avait expliqué que c'était simplement parce que les cheveux de sa cliente étaient très épais. Rien de plus et rien d'inquiétant. Luttoria tourna la tête à droite et aperçut Alexandra qui prenait un plaisir fou à se faire chouchouter. A sa gauche, elle voyait Margot qui paraissait détendue. Luttoria, elle, stressait parce que elle avait peur que sa coiffure ne la rende pas belle et qu'elle soit affreuse... Une demie heure plus tard, la femme prit un miroir et montra le derrière de sa tête à sa cliente. Le résultat était pas mal et Luttoria souriait. Peut être que sa mère la trouverait jolie et qu'elle lui ferait remarquer à son retour le soir. Ses amies avaient aussi terminé et elles se retrouvèrent toutes à la caisse. Luttoria paya la première et attendit ses amies dehors.

Même le plus petit des serpents a du venin !
Bonne année, bonne santé et meilleurs vœux !
Rédactrice en chef de Serpentard !
Merci à vous tous d'être ce que vous êtes !