Cité de Londres

Inscription
Connexion

Vacances mouvementées

B’jour tout le monde ! Alors, j’ai prévu de faire ce RP en solo, mais c’est un peu triste :'( donc si un de mes amis (Cassy, Eli et Eci, c’est les personnes qui me viennent à l’esprit, mais y’en a d’autres) veulent participer, suffit de m’adresser un hibou ! ;) 

Juliette marchait dans une rue de Londres, un jour pluvieux. Elle était accompagnée d’un grand homme qui lui ressemblait beaucoup - même démarche, même couleur de cheveux, même forme du visage - et qui la suivait. La jeune fille semblait en colère. 

« Non, papa, je t’ai déjà dit mille fois que mes cheveux n’ont rien, que c’est volontaire qu’ils ne soient pas égaux et que ça ne me dérange pas qu’ils soient plus courts ! Lâche moi les pompes ! », dit à son père la Gryffondor. 


Durant toute la matinée, son père, la retrouvant, s'était inquiété des cheveux de sa fille et seulement de ça. La fillette en avait plus que marre.

Elle accéléra le pas et marcha vers un endroit : le Chaudron Baveur. L’homme ne connaissait pas la destination de sa fille, car, dans cette direction, elle se dirigeait aussi vers leur maison. Quand il vit où elle s’apprêtait à entrer, il blêmit : la - seule - fois où il était entré dans ce bar, il ne s’était pas senti bien. 

« Non, ma biche, tu reste là. Tu rentres pas là-dedans, c’est un bar. Tu es une enfant, n’entres pas... », pria l’homme.

« Je ne vais pas dans le bar mais sur le Chemin de Traverse. Au moins, tu ne seras pas là pour me commander ma vie ! ».

N’attendant pas de réponses, Juliette entra et laissa son père en plan.
Dernière modification par Juliette Johnson le 29 juin 2018, 8 h 52, modifié 1 fois.

2ème année RP * fiche dans mon profil
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
I want to love me

Vacances mouvementées

Cassiopée slalomait entre les tables du chaudron baveur en espérant retrouver sa famille qu'elle avait perdue elle ne savait où.  La porte du bar s'ouvrit sur Juliette -une de ses amies- qui paraissait légèrement énervée. Elle sourit et lui fit un signe de la main avant de la rejoindre au pas de course. Elle faillit tomber plusieurs fois mais réussi son objectif qui était de rejoindre son amie. Elles se firent la bise -comme toute personnes civilisée- et le sourire de Cassiopée tripla de volume.

"Comment vas-tu ? Tu es venue seule ?"

Elle regarda autour d'elles pour voir si quelqu'un accompagnait son amie. Ne voyant personne elle se dit que peut-être cette ou ces personne(s) rejoindrait Juliette plus tard. Peut-être que cette personne étai juste dehors.

"Qu'est ce que tu en dis ?"

Cassiopée tourna sur elle même pour montrer à son amie sa tenue qui était composée d'un jean moldu noir tenu par une chaîne d'agent, d'une chemise blanche sous un gilet vert foret et de bottes noires qui s'arrêtait à mis-mollet. Elle en était très fière -en partie car la mode et elle ce n'était pas une grande histoire d'amour. Elle remarqua son frère au fond du bar, à coté du comptoir et se dit qu'il pourrait bien attendre, après tout, il n'était pas très important. En tout cas, il l'était moins que Juliette et que la conversation qu'elle entretenait avec elle. 

Reducio

Petite question : La chronologie ? On est quel mois ? 

:cry2:
J'déteste les poules, ce sont des animaux horribles ! Leur seule utilité, c'est de finir en nuggets !

Vacances mouvementées

Merci d’avoir répondu. :) Pourquoi pas en vacances de Pâques ?

Juliette entrait dans le bar et s’apprêtait à claquer la porte lorsqu’elle vit une jeune fille aux cheveux longs et bruns qui se dirigeait vers elle - en manquant plusieurs fois de tomber -. C’était Cassiopée, une jeune Serpentard qui était son amie.

Lorsqu’elle fut à son niveau - sans être tomber -, elle attrapa Juliette par les épaules et lui fit la bise. Ensuite, elle lui dit :

« Comment vas-tu ? Tu es venue seule ? ».

Sans attendre de réponse, elle regarda par la porte - que Juliette n’avait toujours pas fermé -, ne vit personne qui venait vers le bar et ferma la porte.

Elle lui indiqua une des seules tables inoccupées et lui demanda :

« Ça te va ? ».

Encore sans attendre l’approbation de Juliette, Cassiopée se dirigea vers la table et la présenta à la Gryffondor. 

« Hey, salut Cassy ! Moi, je vais bien, et toi ? Malheureusement, je ne suis pas seule, mon père est dehors - mais je ne veux pas le voir ! », dit la jeune fille, réfléchissant à chaque fois pour se souvenir de ce qu’avait dit son amie. 

Ensuite, la jeune Serpentard tourna sur elle-même, montrant alors sa tenue Moldue à Juliette. Juste après, elle regarda dans la direction du comptoir, haussa les épaules et s’assit - enfin !-.

2ème année RP * fiche dans mon profil
Si un chameau te dit qu’il sait parler, c’est qu’il te ment.
I want to love me

Vacances mouvementées

Cassiopée, clairement intriguée, demanda à son amie la raison du pourquoi du comment elle était, ou tout du moins semblait, en colère contre son père. De son côté, la Serpentard n'en menait pas large avec sa famille, non plus. Elle avait perdu son frère dans le bar et même s'il était sortit depuis quelques minutes et qu'elle l'avait vu elle n'avait pas du tout envie de le suivre. Ses parents la retrouveraient plus tard,et si elle pouvait passer du temps avec une amie au lieu de le faire avec son désagréable de frère, elle le ferait avec plaisir. 

Les deux filles s'attablèrent à une table ronde et inoccupée. Cassiopée se tortilla nerveusement sur son siège tout en faisant promener son regard sur les différents sorciers, et moldus, qui peuplaient le bar. Juliette semblait tout le temps avoir le sourire aux lèvres, chaque jours de chaque semaine. Pourtant aujourd'hui  elle semblait réellement en colère. Son paternel avait dû faire quelque chose de vraiment horrible pour que la Gryffondor soit dans cet état. 

Cassiopée s'intéressa tout particulièrement à la réponse de Juliette. Elle était assez bonne pour réconcilier les gens, du moins quand ce n'était pas pour se réconcilier avec SA famille à elle. Ça, c'était presque impossible pour elle. Il ne fallait pas trop lui en demander quand même, elle était gentille mais il ne fallait pas pousser.

:cry2:
J'déteste les poules, ce sont des animaux horribles ! Leur seule utilité, c'est de finir en nuggets !