Cité de Londres

Inscription
Connexion

 1/07/43  Et si seulement ?  Solo 

Devant sa maison, devant la maison de son enfance, devant la maison qu’elle allait quitter. Juliette n’osait pas entrer, de peur de froisser un souvenir, de rouvrir une plaie. Elle resta donc là, planté devant sa maison. 

Son père sortait avec un carton, un des derniers. Il sortait avec le carton où tous les souvenirs étaient entassés, tels de vieux habits froissés.

Juliette ne voulait pas dire au revoir à cette maison, mais elle devait partir. Elle devait aller dans une nouvelle maison, toute près de l’entrée du Chaudron Baveur. 

Mais... 

« Non ! Non, papa, on part pas ! Il y a tout, ici. J’ai toujours vécu là... ». 

Effondrée, les larmes  aux yeux, la jeune Gryffonne tenait fermement la manche de son père, de façon à ce qu’il ne puisse partir. Il dût l’écouter. 

« Je sais que tu souffre encore de la mort de maman, mais il faut affronter ça, et ne pas fuir. Non... Je ne peux pas quitter ce lieu. ». 

Essuyant ses yeux, elle fait les yeux doux à son père, en le relâchant légèrement. Ce fut une mauvaise idée car il se dégageait et mit le carton dans la voiture.

« Non. On part. *Juliette fait desyeux larmoyants* C’est pour ton bien, ma chérie. Tu ne supporterais pas... Ça. Je le sais. ».

Presque en larmes, la jeune fille va chercher un carton pour ne pas à avoir à supporter le regard de son père. Là, elle s’assit sur le sol et pleura. Pour sa mère. 
Dernière modification par Juliette Johnson le 27 avril 2018, 14 h 04, modifié 1 fois.

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

 1/07/43  Et si seulement ?  Solo 

Juliette et son père venait d’arriver dans leur nouvelle maison : elle la détestait déjà. En arrivant, la petite Gryffondor remarqua une ombre sur le palier. 

« Aller, viens, ma chérie. Tu veux visiter ? ». 

La jeune fille eut un air indigné et hocha la tête en signe de négation.

« Tu ne veux pas rencontrer ta sœur ? », s’étonna le père, inquiet.

Nouveau hochement de tête négatif. Mais, soudain, la petite ombre interrompit la conversation père / fille.

« Elle n’est pas là. Elle fait de l’escrime. Mais Frédéric, amène le cadeau de bienvenue pour ta fille ! ».

Juliette avait déjà vu la femme. Pas très grande, cheveux blonds clairs ondulés, yeux bleus-verts et la taille fine. Elle aurait pu être mannequin ou secrétaire...

Son père était parti et venait de revenir, un paquet à la main. Alors qu’il le tendait à sa fille, il murmura :

« Je sais que tu voulais un téléphone. Alors... », dit-il, souriant.

Les yeux de la petite grossirent. Elle ne voulait pas de ça, ni rien d’autre ! Non, la jeune fille voulait seulement sa mère. 

Courant à l’arrière de la maison, comme par réflexe, elle se mit en boule entre le muret, un bosquet et un pommier, à l’abri des regards. 

Une fois là, Juliette sortit de son sac un carnet et commença à écrire...
Dernière modification par Juliette Johnson le 27 avril 2018, 14 h 05, modifié 1 fois.

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

 1/07/43  Et si seulement ?  Solo 

Fugue prévue le soir du : 1/07/43. Matériel nécessaire :
- Argent (Moldu et Sorcier confondu)
- Nourriture
- Habitation 
- Carnet +
- Plume, parchemin, encre +
- Complice

Une fois cette liste faite, Juliette regarda ce qu’elle avait dans son petit sac : un paquet de biscuit, du chocolat entamé, un album photo, une plume et un carnet. Il lui manquait beaucoup de chose...

En face d’elle, il y avait une baie vitrée, et personne dans cette pièce. Elle décida d’entrer. En ouvrant la baie vitrée, une horrible odeur de neuf vint la brusquer. 

Elle observa le lieu dans lequel elle était : un salon, avec un canapé au cuire argenté, un plafond bleu ciel et des meubles roses. Une grande télévision. Une boîte de téléphone. Le téléphone qu’elle avait refusé de prendre. 

Elle empoigna la boîte et décida de la revendre. Mais, en dessous du carton se trouvait une enveloppe rose tout ce qu’il y avait de plus basique. Sauf que deux mots était dessus : « Pour Juliette ». 

Alors, elle attrapa l’enveloppe et l’ouvrit. Lorsqu’elle vit ce qu’il y avait dedans, elle eut la gorge serrée : deux billets de 100 euros étaient placés à l’intérieur. 

Mais Juliette n’eut pas le temps de se réjouir, car des pas venaient vers elle. Pour échapper au regard de son père, elle sortit et se mit derrière le pommier. 

Une grande jeune fille était entrée dans la pièce : sûrement la fille de Lise. Elle était belle, et plus âgée que la Gryffonne. Une impression de déjà vu vint à Juliette...

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

 1/07/43  Et si seulement ?  Solo 

En face de Juliette, une jeune fille blonde aux yeux noirs, grande et fine se tenait dans le salon. Elle avait balancé son sac sur le canapé doré et s’était installée pour regarder la télévision. 

Mais, après quelques minutes de visionnage, la jeune fille se leva et se dirigea vers la baie vitrée. Là, elle scruta le jardin avec attention. 

La petite Gryffondor eut le sang glacé : elle eut l’impression que le regard d’Emma s’était arrêté là où elle était cachée. 

Puis, elle entendit jurer. 

« Mamaaaaaan ! La télé elle marche pluuuuuuheu ! », pleurnicha alors Emma. 

Et elle qui pensait qu’elle pouvait peut-être devenir amie avec cette fille ! Juliette recria et jura, puis se leva et sortit en courant de la propriété. 

Derrière elle, ils étaient trois à courir, et deux à crier. 

« Reviens tout de suite ! Aller, ma petite, ne fait pas l’enfant... », s’étaient époumonés les deux adultes derrière elle. 

Mais après tout, ils se fichaient d’elle. Il s’était bien remarié sans en parler à personne ; elle avait bien une fille insupportable aui chouinait au moindre problème. 

Non, elle ne resterait pas. Où qu’elle aille, de toute façon, ça serait mieux qu’ici. Et ça portait le nom de famille ? 

« Pff, ça fait pitié, les familles d’aujourd’hui. ». 

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

 1/07/43  Et si seulement ?  Solo 

Errant dans les rues, Juliette regretta d’être partie : elle ne savait où aller. À présent, elle se sentait vulnérable et faible. 

Pour se rassurer, la jeune brunette chantonna doucement, dans le coucher venant. Elle entendit une voix derrière elle, ce qui la fit sursauter. 

« Tu sais, fuguer ne va rien t’apporter. Crois-en mes expériences. ». 

C’était Emma, la fille de Lise. Elle avait un grand sac sur le dos, et avait une tête neutre. Elle était très belle, d’un blond tirant vers le roux. 

Puis, elle tendit le sac à Juliette :

« Si tu tiens tant à partir, prends ça. Il y a pleins de choses. T’as de quoi te loger ? ».

Nonchalante. C’était de la nonchalance ! Emma était nonchalante. C’était parfaitement le mot qui décrivait le ton ennuyé de sa voix. 

La Gryffonne attrapa le sac, lança un vague « merci » et tourna les talons. Son interlocutrice, elle, n’avait pas bouger d’un poil. 

« Je pars. C’est décidé. Merci encore. ». 

Un quartier de maison plus loin, Juliette se posa une question fondamentale : où se loger ? Bien sûr, il y avait le Chaudron. Il y aurait toujours le Chaudron. 

Mais là, c’était différent. Tellement différent. Sa mère n’était plus. 

« Non, c’est la même chose. C’est toujours pareil. C’est toi qui est capricieuse, Juliette. ».

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute: