Cité de Londres

Inscription
Connexion

La vendeuse de légumes  privé 

Kristin était à la volière, elle avait reçu une lettre de son oncle Seth, un crackmol, qui vivait comme un moldu, il était marchand de fruit, mais conaissait tout à la magie, ce qui avait étonné Kristin depuis son plus jeune âge ! 

Coucou Kris, 

J'espère que tu te plais à Poufsouffle et que tu t'ai fait pleins de nouveaux amis ?! N'oublie pas de bien faire tes devoirs et de ne pas faire perdre de points à ta maison !!!
J'ai parlé avec tes parents, nous avons décidé que tu ne resterais pas à Poudlard pendant les vacances. Il me manque un vendeur au marché, nous t'avons choisi pour le remplacer ! 
J'éspère que ça ne te fais pas trop de peine de devoir quitter Poudlard ?!

                                                                                                                                              XXX,
                                                                                                                                                        Ton oncle

Kristin devait à présent répondre à une lettre qui lui donnais envie de pleurer, une lettre qui ne lui faisait pas du tout plaisir ! Mais elle devait quand même le faire, elle esuya les quelques larmes qui coulaient sur son visage puis écrit : 



Bonjour Seth, 


Je me plais à Poufsouffle, je pense que c'est la maison qui me convient ! Je me suis fait pleisn d'ami(e)s là-bas, c'est une maison très accueillante ! Ne t'inquiète je m'inplique beaucoup pour mes devoirs, et je fais attention de respecter le réglement ! 
Il est évident que ça me fait de la peine, mais je suppose que je n'ai pas le choix ?! J'éspère que les vacances vont vite passer ... 
                                                                                                                                                         XX,
                                                                                                                                                            Kris



1 SEMAINE APRES :



Kristin était en plein caganard, au milieu de la cité de Londres, et oui c'est là qu'elle vendait des fruits et légumes. Elle se dit : 

*A Poudlard il y a beaucoup de personnes qui habitant à Londres, donc tu risques de te ridiculiser, mais vois le bon côté des choses tu vas pouvoir croiser des élèves de ton école et donc parler avec eux, mais en dehors de Poudlard, ca va être bien !*

Même si Kristin se rassurait peu à peu, elle se demandait comment réagiraient les élèves si ils la croisait ici, seraient-ils méchants avec elle, ou de gentils petits garçons / gentilles petites filles ? Elle ne savait pas et s'inquiétait un peu ! 

Dernière modification par Kristin Jones le 21 mai 2018, 20 h 13, modifié 1 fois.

Kristin Jones, Première année (Devoirs et RP), Poufsouffle,
Code couleur : deuxième colonne en partant du bas quatrième couleur en partant de la gauche
Membre du PATA-P

La vendeuse de légumes  privé 

Hélène avait eu un rendez-vous plutôt gênant mais dont elle était ressortie heureuse, ayant retrouvé un pan de sa famille depuis longtemps disparu . Elle marchait maintenant dans les rues de Londres, perdue dans ses pensées . Elle observait les gens aux alentours et leur inventait des histoires.

Une grande femme accompagnant un bébé en poussette passa ... *C'est une sorcière qui a tué son mari et ses enfants avant d'en ... Ou la, Hélène ! Tu délire, calme toi .* Elle n'avait rien mangé mais elle n'avait pas faim . Elle repensait à la lettre de sa mère, plusieurs années auparavant : Hélène,
Je suis Marguerite Desmoulins . Si ce nom ne te dit rien, je suis ta mère . Je t'ai abandonnée, peut-être . Et je le regrette . Mais j'avais une raison . Ton père, Aymeric Stevan, avec qui tu vit m'avais trompée . Je suis désolée d'apprendre ça comme ça . Je suis installée en France avec Lucien . J'espère que nous pourrons nous voir et faire connaissance lorsque tu sera plus grande . Te laisser à été la chose la plus dure à faire de ma vie .
Ta mère qui t'aime,
Marguerite Desmoulins .


Ah ... Elle la connaissait cette vendeuse de fruits et légumes ! Non ... C'est pas Kristin, une Poufsouffle de Poudlard ?!
"Kristin ? Alors comme ça tu vend des fruits et des légumes pour te faire de l'argent de poche ?" di t elle ironiquement .

Hélène Stevan, Poufsouffle, troisième année devoir, première année RP. Poufsouffle du mois de Juillet

La vendeuse de légumes  privé 

Thalia marchait dans les rues de Londres, pour se promener pendant les vacances, avant d'aller voir son père à Godric's Follow. Elle était devant le marché Moldu et rêvait, quand elle entendit une voix bien connue. * Hélène ?! * se dit elle. C'était bien la jeune Poufsouffle, son amie, qu'elle avait entendue. Elle était en train de se moquer de Kristin Jones, que Thalia n'avait même pas vu, et qui était en train de vendre des légumes. L'autre Poufsouffle s'était moquée de ce fait, le fait qu'une sorcière puisse vendre des légumes comme une simple Moldue. Ce qui mit Thalia dans une colère extrême. En disant cela, sa soi disant amie insinuait que les sorciers étaient, et de beaucoup, supérieurs aux moldus. Et ceci était totalement faux ! Là où les sorciers utilisaient tout simplement la Magie, les Modlus avaient du ruser, pour aboutir à un résultat très développé : de l'électricité, etc... Plein de choses pour remplacer la Magie ! Et les Sorciers osaient dire qu'ils étaient supérieurs aux Moldus. Pourtant, c'étaient des sorciers, et non des moldus, qui avaient tué la mère de Thalia. Celle ci n'en revenait tout simplement pas que son amie - enfin elle n'était plus sûre que ce soit son amie - insinue cela, et même si ça avait été vrai, elle était vraiment méchante et idiote de se moquer ainsi d'une camarade de Poudlard, d'autant plus que Thalia, Hélène et Kristin étaient dans la même maison ! Thalia n'avait jamais réellement parlé à Kristin, enfin si, mais pas pour des conversations intimes, mais cela ne l'empêcha pas de prendre la défense de sa camarade :
"Et, Hélène ! Calme toi ! Elle n'a rien fait Kristin, elle vend juste des légumes ! Tu ne l'as jamais fait toi, tu ne t'est jamais comporté comme une Moldue ? Pourtant, tu vivais bien avec eux ! Je ne pense pas que tu ne te sois jamais comporté comme eux, et si tu ne l'as jamais fait, je te plains, crois tu donc être supérieure à eux ? Moi, j'ai fait ça des dizaines de fois, tenir un stand à un marché !"

"Que fais-tu devant une rivière que tu ne peux traverser ? Je la traverse."
"N'oublie jamais : celui qui croit savoir n'apprend plus."

-Le pacte des Marchombres, Ellana -

La vendeuse de légumes  privé 

La famille Gringot se baladait dans les rues londoniennes à la recherche de mets savoureux pour un dîner que préparerait la mère d'Edna le soir même. Celle-ci avait prévu une petite réception en l'honneur du succès d'un spectacle de son père.
Alors que d'habitude Edna ne suivait jamais ses parents en ville (et encore moins au marché) cette fois-ci, étrangement, elle avait eu envie de sortir avec eux. Peut-être pour profiter des vacances, du soleil, et des odeurs d'épices du marché. Ou elle sentait seulement qu'elle pourrait faire des rencontres intéressantes...

Quoiqu'il en soit, elle traînait son corps fatigué de trop dormir derrière ses parents au milieu des fruits et des légumes. Quand tout à coup elle aperçu 3 jeunes filles qui lui rappelaient vaguement quelque chose.

Alors que Mrs et Mr Gringot s'émerveillaient autour des "magnifiques courgettes" d'un vieux vendeur tout rabougrit, elle s'approcha du stand voisin...

Elle ne connaissait pas le noms de chacune des jeunes filles, se rappelait seulement un peu leurs visages qu'elle était certaine d'avoir vu à la table des Poufsouffles. Toutes les trois des premières années. L'une d'entre elles avait l'air de prendre la défense de Katy ? Kristelle ? KRISTIN ! Kristin était d'un côté du stand, les deux filles de l'autre. Visiblement, la Kristin vendait des légumes aujourd'hui. Et peut-être demain, et après-demain, et après-après demain. Et peut-être qu'elle ferait même cette tâche ingrate toutes les vacances pendant qu'Edna serait trop occupée à jouer aux jeux vidéos sur sa console.

- "Et, Hélène ! Calme toi ! Elle n'a rien fait Kristin, elle vend juste des légumes ! Tu ne l'as jamais fait toi, tu ne t'est jamais comporté comme une Moldue ? Pourtant, tu vivais bien avec eux ! Je ne pense pas que tu ne te sois jamais comporté comme eux, et si tu ne l'as jamais fait, je te plains, crois tu donc être supérieure à eux ? Moi, j'ai fait ça des dizaines de fois, tenir un stand à un marché !"


L'air de rien, Edna s'approche des trois jeunes filles, elle prend une mandarine dans sa petite main et l'approche de son visage. Elle la sent, la tâte, l'observe puis leur lance :

- Salut les pouffys, alors comme ça on parle concombres et artichauts ? Combien le kilo de mandarine Kristin ?

Serpy not sorry.

La vendeuse de légumes  privé 

Veuillez m'excuser du retard ...

Kristin regardait les environs lorsqu'elle reconnu une camarade de Poufsouffle : Hélène. Cette fille que la jeune Jones n'aimait pas trop même si elle etait en temps normal gentille. Hélène dit :

- Kristin ? Alors comme ça tu vends des fruits et légumes pour te faire de l'argent de poche ? 

La Poufsouffle n'eut même pas le temps de répliquer que Thalia arriva pour prendre sa défense.

Kristin savait que Thalia et Hélène étaient très proche, mais elle ne voulait pas que leur amitié soit gâchée à cause d'elle, en même temps, elle n'avait pas tord, Kristin n'avait rien fait de mal et cette dernière ne pouvait pas en vouloir a Thalia de l'avoir aidée ! La jeune fille a l'air parlê pour répliquer contre Hélène et remercier Thalia mais quelqu'un lui coupa une nouvelle fois la parole ! 

Kristin la reconnaissait c'était une Serpentard, qui s'appelait Edna, elle l'avait croisée dans les couloirs et vu ce qu'elle venait de dire ce n'était pas tellement étonnant. La jeune fille avait deux choix, soit elle répondait un peu méchamment a Edna pour qu'elle comprenne que Kris ne se laisserait pas faire, ou cette dernière  lui montre qu'elle est plus intelligente qu'elle et que elle ne s'abaissera pas à son niveau. La vendeuse choisit la seconde potion : 

- Je suppose que ce n'est pas pour acheter Edna, mais si tu en veux réellement tu as juste a baisser la tete et tu verras le prix. 

La sorcière se tourna vers et Hélène et dit : 

- Je ne t'ai jamais fait quoi que ce soit, donc je ne vois pas pourquoi tu t'en prends a moi de cette manière ! 

La Poifsouffle se tourna cette fois vers Thalia : 

- C'est très gentil de me défendre Thalia ! Merci. 

Kristin voyait son oncle se rapprochait et elle sentait le " Tiens ce sont tes amies ? Tu peux me les présenter ?" 
Au final, il ne passa que pour récupérer des avocats puis repartit a l'opposé du stand. Kristin laissa échapper un petit : "Ouffffff " de soulagement. En espérant qu'Edna et Hélène arrête de l'énerver. 

Kristin Jones, Première année (Devoirs et RP), Poufsouffle,
Code couleur : deuxième colonne en partant du bas quatrième couleur en partant de la gauche
Membre du PATA-P

La vendeuse de légumes  privé 

Hélène fut surprise quand elle vit Thalia arriver. Malheureusement, celle ci avait entendu les paroles dévalorisantes que la blondinette avait adressé à Kristin et avait pris la défense de la vendeuse. Hélène s'apprêtait à répondre à son amie quand une Serpentard était arrivée et avait demandé les prix à Kristin avec un ton qu'Hélène ne réussissait à classer ni comme gentil ni comme méchant. La vendeuse remercia Thalia et répondit aux deux autres sorcières.

Hélène n'avait pas penser être réellement méchante, elle n'aimait pas Kristin et cette situation l'avait fait rire mais si cette Poufsouffle le prennait comme ça... "Excuse moi Kristin, je trouve que vendre des légumes est une activité très respectable, c'est juste que... Je ne t'imaginait pas dans ce rôle. Venant d'une fille née sorcière que je n'aurais jamais imaginée dans le monde Moldu... Je ne t'imaginait pas dans ce rôle c'est tout! C'est intéressant de vendre des légumes?" dit elle ironiquement.

Elle observa les prix des mandarines que la Serpentard avait demandé. 3£. "3£ le kilo de mandarine... Edna c'est ça? C'est toi qui fixe les prix Kristin? C'est plutôt cher!" Hélène se demandait vraiment pourquoi la Poufsouffle occupait ses vacances à vendre des fruits et des légumes. Peut être était ce vraiment pour se faire de l'argent de poche, va savoir! Ça serait quand même plutôt drôle.

Hélène Stevan, Poufsouffle, troisième année devoir, première année RP. Poufsouffle du mois de Juillet