Ailleurs…

Inscription
Connexion

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

*
*

[center]~~ Les Serdaigle en vacances ~~[/center]

Image


Ahhh enfin les vacances ! Le moment de l'année où les soucis liés aux cours s'éloignent et où les élèves sont (très) légèrement surexcités... Pour fêter dignement cet instant mémorable, les deux préfètes de Serdaigle, Katy et Milenka, ont eu une idée : un petit séjour dans un camping ! Rien de tel pour décompresser, faire de nouvelles connaissances et, surtout, s'amuser !
Restait à définir le lieu idéal... Bien-sûr, pas question d'emmener une bande d'adolescents, sans leurs parents, à l'étranger ! Beaucoup trop de paperasses à remplir, d'autorisations à demander... Bref, le lieu devait être en Grande-Bretagne.
Mer, montagne ou campagne ? Bon, la montagne fut vite écartée... Certes, ils auraient pu aller dans les Highlands pour faire de la randonnée mais il y faisait très frais, même en été. Très peu engageant pour nos deux préfètes qui avaient quand même envie d'essayer de bronzer un peu... Après avoir pris une carte routière moldue (bien pratique dans ce cas précis), Katy et Milenka suivirent du doigt le tracé de la côte, mentionnant, de temps à autre et à tour de rôle, un lieu ou une région. De très longues heures plus tard, elles se mirent d'accord sur la région des Cornouailles, toute au sud de l'Angleterre. Le lieu précis ? Bah, elles verraient plus tard car un autre problème venait de leur sauter au visage... ! Un groupe de jeunes sorciers, seuls, sans adulte, au milieu d'un lieu potentiellement rempli de moldus : ça sent les problèmes à plein nez... ! Elles devaient convaincre un chaperon ! Il sembla évident que Miss HOLLOWAY était la mieux qualifiée pour la tâche : elle les connaissait et savait de quoi ils étaient capables... ! Oui, c'était la meilleure solution !
Etonnamment, leur directrice de maison ne fut pas si difficile à convaincre ! Elle leur donna même une idée plus précise du lieu à choisir pour l'excursion : St-Ives. Ou en tout cas, un village proche de cette station balnéaire célèbre pour ses belles plages. Miss HOLLOWAY expliqua à ses deux préfètes que St-Ives possédait également une galerie d'art célèbre chez les moldus, qui pourrait être un lieu de balade en cas de pluie... Bien que dubitatives face à ce dernier argument, les deux aiglonnes s'empressèrent d'acquiescer.
* Des adolescents dans une galerie d'art, mouais... A voir... Surtout des ados sorciers : cela pourrait vite virer à la catastrophe... *
Réservation prise, il fut décidé que les deux préfètes se rendraient sur le site pour préparer l'arrivée du gros de la troupe. Armées de leur tente, d'un stock de crème solaire (on n'est jamais trop prévoyant) et de chamallows (à faire griller bien-sûr), les deux jeunes filles prirent le portoloin préparé par Miss HOLLOWAY. Arrivées à quelques pas du camping désigné, elles furent tout de suite sous le charme. Le coin était vraiment charmant. Pourvus de grands arbres, leurs emplacements avaient toute l'ombre nécessaire en cas de fortes chaleurs (oui, oui, même en Angleterre, il pouvait faire trèèèèès chaud...). Leurs voisins de tente, des moldus, n'étaient ni trop proches, ni trop éloignés : parfait pour faire des rencontres intéressantes sans risquer de se trahir. Le camp possédait des cours de tennis, un mini-golf et des tables de ping-pong. Mais le plus important, la mer était accessible par un petit chemin d'un cinquantaine de mètres. La plage était une plage de sable fin et formait un ruban d'un demi-kilomètre de long.
Les deux préfètes soupirèrent d'aise en déposant leurs encombrants bagages : il n'y avait plus qu'à attendre les autres en espérant qu'ils apprécieront cette sortie...



Couleur: #2f4f4f

*-*-*-* Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent *-*-*-*
Pas d’avatar
Lexie Campbell  

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

L'été, les vacances, voilà de doux mots qui mettaient du baume au cœur. La jeune Serdaigle, excitée à l'idée de partir en camping avec ses camarades et amis sorciers tout en se mêlant à la foule moldue, n'avait que peu dormi la veille du départ. Et pourtant, son visage ne laissait apparaître aucune trace de fatigue, c'est comme si les cernes n'avaient pas réussi à se frayer un chemin sur les pores de sa peau. Etait-ce l'adrénaline, l'excitation ? Nul ne saurait le dire.

Son sac de voyage sur son dos, des lunettes de soleil posés délicatement sur son nez, un petit chapeau aux couleurs vives et flamboyantes au-dessus de sa chevelure rousse, Lexie était fin prête. Elle se tenait au lieu de rendez-vous qui avait été indiqué par ses deux préfètes : Milenka et Katy. En pensant à elles, la gamine ne pouvait que tarir d'éloges ces demoiselles. Leur idée était juste grandiose et de surcroît, elle avait été acceptée assez aisément par leur Directrice de Maison, Miss Holloway. Qui l'eut cru qu'un professeur accepte une pareille mission ? Organiser, encadrer, veiller sur un groupe d'élèves sorciers à l'aube de l'adolescence, les neurones en ébullition, tout ça à l'extérieur de Poudlard, dans un lieu peuplé de moldus n'était pas une mince affaire. Qu'importe, Lexie n'avait pas cette responsabilité, elle lui laissait cette "chance". La rouquine allait profiter à fonds de cette escapade, comme une fillette de douze ans qui se respecte se devait de s'éclater pendant les vacances estivales.

L'horloge indiquait qu'elle était encore en avance, pour changer, et personne n'était arrivée pour le moment, du moins parmi les élèves lambda de la maison bleue. Katy et Milenka se tenaient là, prêtes à accueillir les élèves, qui seront sûrement dans un état frénétique à l'idée de cette sortie. Leur rôle sera probablement de veiller à calmer les élèves les plus téméraires, qui auront, pour sûr, échafauder quelques plans machiavéliques pour échapper à la vigilance de l'adulte afin de jouer aux "grands" et de se retrouver seuls dans la nature pour se jeter sur des tas d'expériences, à l'abri des regards.


"Salut Katy, salut Milenka !" lançait gaiement la fillette, le ton enthousiaste, en agitant la main, quand son regard se posa sur miss Holloway. "Bonjour Miss Holloway" un bonjour des plus posés, mais en gardant son sourire qui en disait long sur l'état d'esprit de la jeune fille.
Dernière modification par Lexie Campbell le 29 juillet 2017, 16 h 30, modifié 1 fois.

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

Après deux jours de préparatifs, Lyn était fin prête. Depuis déjà un bon moment, elle était complètement surexcitée, non seulement parce que les vacances étaient enfin arrivées, mais aussi parce qu'elle allait passer un séjour dans un camping avec ses camarades de Serdaigle. Pour la première fois, elle partait en vacances sans sa famille. D'ailleurs, elle avait échangé pas mal de hiboux avec ses parents pour leur expliquer que 1, les préfètes avaient organisé un petit séjour en camping, que 2, tout était bien contrôlé ne vous en faites pas, et que 3, c'était l'occasion rêvée pour la jeune aiglonne de voir ses camarades dans un autre cadre que la scolarité. Tout cela pour conclure par "Alors j'ai le droit d'y aller s'il vous plaît ?", requête que ses parents n'avaient pas mis trop longtemps à accepter, bien que sceptiques quant à la présence d'enfants sorciers parmi les vacanciers moldus. À vrai dire, avant même que Lyn ne reçoive le verdict de ses parents, elle avait déjà commencé à préparer ses affaires, certaine que leur réponse serait positive.

À présent, la petite brune faisait le dernier récapitulatif devant ses affaires de voyage. Elle s'était vêtue d'un short rouge-rose maintenu par un ruban rouge finissant par un petit nœud, ainsi que d'un chemisier blanc à manches courtes, fermé par trois boutons sous le col. Elle avait mis des sandales rouges et grises, qui d'ailleurs n'allaient pas tarder à être trop petites. Et exceptionnellement, l'aiglonne ne s'était pas fait une tresse, mais deux couettes derrière la tête, qui tombaient dans son dos. Elle avait également pris son petit chapeau d'été, écru avec un petit nœud blanc, et des lunettes de soleil.
Dans sa petite valise individuelle, bleue et verte, il y avait diverses affaires : évidemment, des vêtements de rechange (avec des vêtements chauds au cas où), un pyjama blanc à pois de diverses nuances de rouge et de rose, des baskets pour la marche, sa trousse de toilette, et des affaires qu'elle avait vérifiées cinquante fois, ses affaires de plage. Une serviette blanche avec des dessins d'instruments de musique dessus, un maillot de bain une pièce à rayures roses et blanches, des lunettes de bain, et enfin, un tube de crème solaire.
Lyn avait aussi pris un certain sac à dos à l'apparence d'ours en peluche, cadeau offert par Ashley – la meilleure amie de Lyn à Poudlard – à la Saint-Valentin. Dans ce sac plus petit, Lyn avait mis tout le reste, tout ce qu'elle était susceptible de vouloir sortir à tout moment : des bouquins, des Rubik's Cubes, des jeux de cartes, et évidemment son doudou. Bref, Lyn était prête à partir.

Les préfètes et Miss Holloway étaient déjà sur place, ainsi que Lexie qui était passée en coup de vent dans le dortoir pour saluer les filles, et avait pris à son tour le portoloin préparé pour cette occasion. Lyn et Ashley avaient décidé de prendre le portoloin en même temps, et c'est donc ensemble qu'elles arrivèrent au lieu de rendez-vous.
C'était magnifique. La plage était tout proche, il y avait pas mal d'arbres dans le camping, le lieu était vraiment bien choisi. Arborant un grand sourire, Lyn s'approcha des personnes déjà présentes, et les salua sur un ton jovial.


– Bonjour !

Sur ce simple mot – qu'aurait-elle bien pu rajouter ? –, Lyn commença à regarder le camping plus en détail, ravie à l'idée d'y passer plusieurs jours. Elle espérait ne pas s’ennuyer, mais elle était sûre qu’il y aurait suffisamment à faire pour qu’elle ne soit jamais désœuvrée.

Neeeeeige. Viens à moooooi
“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince
#Aïe aïe aïe ! | Solynyle forever

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

DRIIIIING ! Hurla une horloge miniature, quelque part, en Angleterre…. Solaris posa paresseusement une main sur son réveil. Déjà huit heures trente ! Elle grogna. L’aiglonne se leva sur son lit et s’étira. Pourquoi les nuits d’été lui paraissaient-t-elles si courtes ? Elle se passa une main dans les cheveux, histoire de les remettre en ordre. Elle se leva prudemment et marcha à pas lourd vers la glace. La deuxième année se passa de l’eau froide sur le visage, ce qui acheva de la réveiller.

Les vacances ! A elle la caresse du soleil chaud de l’été, les baignades dans l’eau fraîche… Le seul et unique problème de l’été était qu’il faisait atrocement chaud. Solaris s’habilla en conséquence. Puis, elle prépara ses affaires pour le camping. Car, eh oui, cet été elle allait au camping ! C’était les deux préfètes de Serdaigle, Milenka et Katy, qui avait eût l’idée de vacances avec tous les Serdaigles. Du moins, ceux qui étaient intéressés. Solaris fourra dans son sac de la crème solaire, un pique-nique (au cas où) des chamallows (même si elle savait que les préfètes en avaient prévus) et tout le bric à brac nécéssaire pour faire du camping. Solaris aimait bien la randonnée, à condition qu’il ne fasse pas trop chaud. Elle ne savait pas si elles allaient faire des randonnées. Mais quoi qu’elles fassent, Solaris était sûre que ça lui plairait.

Il y avait deux jours, elle avait demandé à ses parents par hibou si elle pouvait aller au camping avec les préfètes et les autres élèves. Ses parents n’avaient pas tardé à donner leur accord, étant donné l’entrain de leur fille. De plus, Solaris les soupçonnait d’avoir prévu quelque chose de leur côté. Elle ne s’inquiétait pas à leur sujet, elle savait qu’ils pourraient bien s’amuser sans elle. Elle était déjà partie en vacances sans eux, et tout c’était bien passé. Et puis, un été, c’est long, elle aurait sûrement le temps de les revoir. L’aiglonne quitta son miroir et commença sa toilette

Elle choisit ses vêtements avec soin et se brossa convenablement. Elle attacha ses cheveux afin qu’ils ne la gênent pas, attrapa son sac et sortit à l’air libre. Elle prit un plan de la région. Les préfètes leur avaient indiqué où se trouvait précisément le camping. Solaris se demanda brièvement qui était arrivé. Elle ne savait pas tellement qui était présent, mais ce qu’elle savait, c’était qu’elle allait s’amuser. La Serdaigle partit donc vers ce camping. Elle était sûre que ses préfètes avaient choisi un endroit enchanteur, les connaissant… Et elle ne fût pas déçue.

L’endroit était simplement magnifique. Des arbres partout, des fleurs aux odeurs incroyables, des oiseaux de toutes les couleurs… Solaris se réjouit d’avoir pensé à emporté son carnet de dessin ainsi que du matériel. Quand elle aurait le temps, elle dessinerait ce paysage féerique. Elle se dépêcha de rejoindre le camping, où attendait déjà quelques personnes. Elle entendait de vagues « Bonjour ! », mais rien de précis. Elle distingue Lexie, puis Lyn, et Amy Holloway, avec, bien sûr, les deux préfètes.


-Coucou ! lança-t-elle joyeusement.

Heureuse d’être arrivée, ça oui, elle l’était. La brunette était excitée depuis depuis l’annonce du camping. Qu’est-ce que ça allait être !

•remplaçante Finisseuse/Batteuse des Éclairs
🦅"Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent !" 🦅
Code-couleur : Tomato
Un été, l'éclat d'un jardin est aussi féerique qu'un feu d'artifice!-Céline Blondeau

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

Après de longues heures à tout planifier avec Milenka, les deux préfètes avaient soumis leur idée de séjour en camping à Miss Holloway. Elles avaient conscience que ce n'était pas gagné d'avance, car pour mettre en place un tel séjour, il allait falloir tout organiser, prévenir les parents, et bien sûr, veiller sur les élèves. Mais malgré tout, les préfètes avaient espoir que la Directrice de Serdaigle accepte, car c'était une occasion de se retrouver entre Aiglons, en dehors du château, et de passer du bon temps.
Une fois l'accord de Miss Holloway donné, les autorisations parentales signées, Milenka et Katy s'étaient activées pour veiller à ce que tout soit parfait. Elles avaient fait en fonction des moyens dont elles disposaient, et puis elles avaient aussi demander un peu d'aide à la professeur de Défense contre les Forces du Mal pour certaines choses qu'elles ne pouvaient pas gérer elles-même.

La veille du départ, Katy avait préparé sa valise. Pour être sûre de ne rien oublier, elle avait fait une liste. Elle avait sélectionné des vêtements plutôt légers pour ne pas mourir de chaud, de la crème solaire pour éviter d'être plus rouge qu'une tomate à la fin du séjour, une trousse de toilette et diverses autres choses. Et puis elle avait également pris un sac à dos, dans lequel elle avait mis une lampe de poche, ses lunettes de soleil, et un assortiment de friandises sorcières et moldues. Selon elle, sa valise était prête, il ne restait plus qu'à partir.

Le lendemain matin, à la première heure, elle avait donné rendez-vous à Milenka en salle commune. Elles avaient pris le portoloin avec toutes leurs affaires et étaient arrivées tout près du camping. Le cadre était vraiment magnifique. Katy était heureuse que leur projet se soit concrétisé, et elle était sûre qu'elle passerait un agréable séjour en compagnie de ses camarades et de sa Directrice de Maison. Après avoir déposé leurs affaires, les deux préfètes attendirent leurs camarades, ainsi que Miss Holloway. Celle-ci arriva peu de temps après, suivie par Lexie, Lyn, Ashley, et Solaris. Toutes avaient abandonné leur cape au profit de vêtements plus décontractés et arboraient un grand sourire. En attendant que les autres élèves les rejoignent, Katy salua celles déjà présentes.


« Salut ! J'espère que vous avez fait bon voyage. Vous pouvez commencer à installer vos affaires si vous le souhaitez. »

Lorsqu'ils déploient leurs ailes, les Aigles vous ensorcellent.

'Je crois en toi' comprendra qui pourra...

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

Manel était dans son dortoir et venait de se reveiller, il était 8 heures du matin et la veille, la jeune fille avait tout préparé, pyjama, lunettes de soleil, casquette et maillots de bain, elle devait partir avec ss camarades de Serdaigle et leur directrice de maison qui était en même temps leur professeur de défense contre les forces du mal, Miss Amy Hollaway, elle avait accepté de les accompagner pour être leur chaperon pour ne pas les laissé seuls sans surveillance. Quand la jeune fille avait dit à ses parents qu'elle devait camper avec les Serdaigle, ils ont tout de suite car ils trouvaient que laissé leur fille avec une bande d'adolescents sans surveillance était risquées et quand elle leur ai dit que leur professeur et aussi leur DMM allait venir avec eux en rajoutant quelques raisons comme par exemple : elle devait un peu sortir de la maison pour prendre un peu d'air et elle devait comme même faire des vacances avec ses amis. Ses parents prit beaucoup de temps pour réfléchir à la demande de leur fille mais ils ont fini par accepter que leur fille veule un peu sortir de la maison au lieu de rester toute la journée à lire ses livres et à jouer avec son petit frère, elle devait quand même passer du temps avec ses amies !

La jeune fille sorta du dortoir, lunettes de soleil sur le crâne, vetue de short et d'un débardeur bleu. Elle vit le portoloin et le prit. Elle prit ensuite la direction donné par les préfètes et leur DMM.

Quand elle arriva au camping, elle retrouva Lexie, leur Préfète-en-chef, Milenka et Katy, leurs préfètes, Lyn, leur finisseuse titulaire de Quidditch et Solaris, leur finisseuse remplaçante.


- Salut tout le monde ! Dit la jeune fille toute excitée.
Dernière modification par Manel Tovery le 3 août 2017, 16 h 48, modifié 1 fois.

Manel Tovery, 1ère année au college Poudlard.
“L’été arrive, et la vie devient facile.”
"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."
Ma Couleur : #2C75FF

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

Lunettes de soleil, ok. Chapeau, ok. Maillots de bain, ok. Vêtements, ok. Tente, matelas, tapis de sol,sac de couchage, gros saladier, réchaud, nourriture, eau en quantité suffisante, tout était ok. Amy Holloway, directrice de Serdaigle, avait réduit la plupart de ses affaires grâce à un Reducto bien exécuté et avait tout rangé dans un grand sac de randonnée. Lunettes remontées sur son crâne, elle pensa au dernier moment à prendre une trousse de soins d'urgence, on ne savait jamais. La jeune femme voulait ne pas utiliser la magie, puisque tout le petit groupe se rendait dans un camping moldu, mais avec un groupe de jeunes adolescents et tout ce qu'il y avait à faire, elle n'aurait sans doute pas le choix. Elle n'avait jamais monté de tente de sa vie, alors il lui faudrait sûrement employer la magie pour cette activité là.

Son gros sac à dos sur le dos, Amy Holloway remonta les dernières marches menant à la Salle Commune de Serdaigle, puis y entra. Elle vit le Portoloin posé sur la table basse du Petit Salon, une grosse chaussure de randonnée, et l'attrapa. La professeure de Défense contre les Forces du Mal se sentit attrapée par le nombril et le paysage défila autour d'elle. La jeune femme avait chaudement remercié Kristen Loewy, Directrice de Poudlard, pour cette autorisation spéciale. Il aurait été compliqué de pouvoir réunir tout le monde sans un Portoloin. Amy était plutôt admirative de Kristen. Elle gérait l'école Poudlard d'une main de maître, tout en étant confrontée à certains événements peu joyeux pour une école et sa Direction. Elle avait réussi à protéger Aude Luneau de la colère de Ricoter, le ministre français, et Amy en était très surprise positivement. Au fond, la professeure de Défense contre les Forces du Mal se demanderait comment elle ferait si elle était à la place de la Directrice. Pas mieux, selon elle. Ce poste convenait parfaitement à Kristen Loewy et pour rien au monde Amy ne voulait quitter ses petits Serdaigle.

Revenons en au camping. La Directrice de Serdaigle atterrit dans un bosquet où personne ne pouvait la voir atterrir magiquement, et elle vit aussitôt ses préfètes, qu'elle salua. Elle répondit au bonjour de Lexie Campbell, puis à celui des nouvelles arrivantes. Une fois que Katy eut pris la parole, Amy commença son petit discours.


« Ravie que vous soyez ici. Nous allons passer un petit séjour fort sympathique, je l'espère. J'ai quelques petites consignes à vous donner avant que nous ne montions les tentes. Evitez de parler de Poudlard en journée, si possible, afin que nous ne soyons pas interrompus par un Moldu qui nous demanderait ce qu'est Poudlard. En soirée, vous pourrez en parler plus librement, un Assurdiato sera lancé par mes soins autour de notre campement. Si vous avez besoin d'aide pour monter vos tentes, je peux vous aider avec ma baguette. Il nous faudra établir un périmètre de sécurité pour que je puisse le faire à ma guise. Par chance, notre emplacement est boisé et on ne peut pas être vus directement. Je pense que c'est tout, on peut commencer ! ».

Avec un grand sourire, Amy sortit la minuscule tente de son sac qu'elle avait posé à terre, puis sortit sa baguette dudit sac. Regardant à droite, puis à gauche, elle lança un rapide « Amplificatum » sur la tente, qui reprit sa taille normale. Les sardines et autres ustensiles étaient avec, la chose qu'il restait était : Comment monter cette chose ?

Reducio
Eloge de Kristen Loewy réalisé suite à ma victoire dans une liste de "Il n'en restera qu'un"

Co-fondatrice du club "notre supérieure est tyrannique mais on reste parce qu'on est maso"
Bisous de Miss Copier/Coller :D
"Blblbl" - Sara
Code couleur RPG : brown

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

D’aussi loin qu’il puisse s’en souvenir, Noah n’avait jamais vraiment aimé les vacances. Toujours, il avait préféré l’action au laisser-aller. Ce n’était pas trop son genre de s’asseoir sur un rocking-chair avec un chapeau en paille et une brindille dans la bouche pour regarder le temps passer. Il avait besoin d’un planning chargé, d’être toujours alerte, toujours en train de courir. Dès que son rythme baissait un tout petit peu, il s’ennuyait profondément et il pouvait en être très triste. Bien sûr, comme tous les jeunes garçons de son âge, ses parents l’emmenaient avec eux en vacances, que ce soit dans des lieux insolites ou simplement dans une maison de campagne. Il était d’ailleurs assez drôle de noter que leur mode de vie était généralement très différent des moldus mais que leurs vacances par contre être peu ou prou les mêmes.

C’est ainsi que lorsqu’on annonça que la maison des Serdaigle allait organiser des petites vacances communes, sa première réaction fut un grand soupir. L’un de ses regrets cette année avait été de ne pas avoir vraiment réussi à sympathiser avec les autres. Il était toujours resté plus ou moins dans son coin. Il assistait à plus ou moins tous les évènements, suivaient de près l’actualité de sa maison, mais il ne s’était pas encore senti de se lancer à corps perdu dans des conversations qu’il jugeait parfois peu intéressantes avec ses camarades. L’élitisme, ou la bêtise, dont il faisait preuve l’énerver particulièrement le soir quand il y repensait, mais il était difficile d’aller contre sa nature.

Un peu penaud, Noah avait pensé que ces quelques petits jours en dehors de l’école seraient peut-être le bon moment pour se rapprocher des aiglons et de créer — soyons fou — des liens, si ce n’est d’amitié, de courtoisies. Cela ne pourrait, de toute façon, pas lui faire de mal. Être seul n’est pas vraiment quelque chose que l’on souhaite, cela nous tombe plus ou moins dessus. D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’un état physique, on peut se sentir seul au monde dans un stade de Quidditch des plus remplies. C’est plutôt un état d’esprit, on se tourne et on se retourne sans trouver quelqu’un avec qui on peut partager ses sentiments, ses problèmes ou ses joies. On a l’impression d’être enfermé dans soi-même ce qui est sensation pouvant provoquer de large angoisse. La solitude est un mal qui frappe beaucoup de gens, parfois très jeunes comme Noah. Néanmoins, s’en soustraire est complexe, elle devient une amie, un compagnon de route qu’on a du mal à laisser partir malgré ses défauts. Comme un syndrome de Stockholm intérieur.


On leur avait demandé de préparer simplement un sac avec tout le nécessaire, en oubliant bien sûr les capes et autres affaires magiques. Il avait demandé à sa famille de lui envoyer quelques vêtements appropriés pour le « camping » (il n’en avait jamais fait) et c’est sa sœur, Lily, qui lui renvoya par hiboux un gros sac rempli de plein de petites choses. Il y avait des shorts de toutes les couleurs et de toutes les formes, des t-shirts flanqués des sigles de toutes ses équipes de Quidditch préférés et même un joli petit chapeau de paille. Sur tous ces nouveaux vêtements, on pouvait voir broder au fil d’or un P majuscule couronné, le sceau de la famille Prince qui ne perdait décidément jamais le nord.

Prenant le temps de ranger ses affaires, il les enfonça dans un sac bleu des plus simples qu’il portait au dos. Pour l’occasion, il avait revêtu un ensemble simple composé d’un short blanc et d’un t-shirt bleu Serdaigle uni. Il avait des petites chaussures ouvertes qui semblaient plus appropriées que ses souliers d’écoliers et le fameux chapeau de paille (dont il regrettait déjà l’acquisition) couronné sa tête blonde lui donnant un aspect plus léger que d’habitude.

Un portoloin avait installé par la Directrice sa maison afin que chacun puisse s’y rendre de la manière la plus sécurisée possible. Lorsqu’il s’en approcha, sa main eu comme un brin d’hésitation — est-ce qu’il voulait vraiment y aller ? — puis finalement plongea vers l’objet magique. Comme d’habitude (il en avait souvent utilisé), il eut l’impression de se déformer, d’être aussi malléable qu’un élastique et cela pendant une petite seconde puisqu’à peine avait eu le temps de cligner des yeux qu’il était déjà arrivé. Il était dans une sorte de petite clairière à l’abri des regards indiscrets. On pouvait sentir l’odeur du bois, de la terre, mais aussi une lointaine écume qui n’était pas désagréable. Devant lui, de nombreux camarades étaient déjà afférait à préparer le campement parmi lesquels les préfètes de la maison et la directrice aux cheveux rouges.

Il ne s’annonça pas vraiment et ne fit qu’un petit geste de la main pour montrer qu’il était là. Rapidement, Noah repéra un petit coin à l’ombre parfait pour monter sa tente. Il n’était pas vraiment certain d’avoir le droit d’utiliser sa magie — techniquement il n’était plus à Poudlard, mais c’était quand même une sortie organisée par l’école. Il avait, au préalable, utilisé un sortilège de reducio sur sa tente pour la faire rentrer facilement dans son petit sac. Doucement, il posa celui-ci à même le sol et en retira le petit objet tenant dans sa paume. Délicatement, il posa ce qui allait devenir son petit logis pour les prochains jours, par terre. Le plus simple serait de demander au Professeur Holloway de réaliser le sort d’agrandissement à sa place, la règle serait ainsi respectée.

Délaissant ses affaires quelques minutes, il s’approcha du Professeur qui semblait ne pas vraiment comprendre comment fonctionner véritablement une tente. Sur ce sujet, Noah n’allait pas d’être d’une grande aide. Il avait tout de même passé la veille à potasser le petit guide que sa sœur lui avait envoyé en même temps que la tente et qui expliquait, plus ou moins, comment la monter « manuellement ». Par respect, ou par habitude, il retira son chapeau qu’il plaça contre son torse et demanda à la Directrice :


– « Excusez-moi Professeur, est-ce que vous pourriez agrandir ma tente ? Je ne suis pas certain d’avoir le droit d’utiliser la magie ici ».

Il plongea ses yeux bleus dans ceux de sa directrice comme pour sonder une réponse avant même qu’elle n’ouvre la bouche. Puis, il se ravisa, ce n’était pas très poli de fixer les gens de la sorte. Il avait encore beaucoup à apprendre sur les interactions sociales.

Ma couleur : #313654
"Au milieu de l’hiver, j’ai découvert en moi un invincible été" - Albert Camus
• Remplaçant chez les Eclairs •
Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie Campbell
Pas d’avatar
Lexie Campbell  

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

Lexie, première sur les lieux hormis les préfètes, naturellement, était suivie de très près par Lyn et Ashley, sa camarade de Quidditch, Solaris, sa camarade de baignade, Manel une élève de première année, et enfin Noah Prince.
Le lieu était paradisiaque, la rouquine toute excitée ne tenait plus en place, elle espérait que Miss Holloway les aide à s'installer rapidement pour pouvoir profiter des offres que proposent le camping moldu.

Katy Smith fut la première à prendre la parole :


« Salut ! J'espère que vous avez fait bon voyage. Vous pouvez commencer à installer vos affaires si vous le souhaitez. »

Bon voyage ? Ah oui, le portoloin avait quelque chose de pratique, mais pour la fillette, ça ne laissait pas envisager un voyage... Non, à ses yeux, un voyage se passe dans un train, un avion, avec plusieurs heures... Le portoloin ne possédait pas cette définition, selon elle.
Ne souhaitant pas s'attarder sur ce genre de détails, Lexie ne se faisait pas prier pour déposer ses affaires à l'emplacement indiqué par leur préfète. Les minutes défilaient et Miss Holloway arrivait enfin.


"Ravie que vous soyez ici. Nous allons passer un petit séjour fort sympathique, je l'espère. J'ai quelques petites consignes à vous donner avant que nous ne montions les tentes. Evitez de parler de Poudlard en journée, si possible, afin que nous ne soyons pas interrompus par un Moldu qui nous demanderait ce qu'est Poudlard. En soirée, vous pourrez en parler plus librement, un Assurdiato sera lancé par mes soins autour de notre campement. Si vous avez besoin d'aide pour monter vos tentes, je peux vous aider avec ma baguette. Il nous faudra établir un périmètre de sécurité pour que je puisse le faire à ma guise. Par chance, notre emplacement est boisé et on ne peut pas être vus directement. Je pense que c'est tout, on peut commencer !"

On ne pouvait ignorer le côté pragmatique de la Directrice de Maison de Serdaigle... Elle avait pensé à tout, bon d'accord, c'était son rôle, mais quand même, cela impressionnait la jeune élève, du haut de ses presque treize ans.

Levant le doigt, Lexie demanda :


"Professeur ! Un petit coup de pouce ne serait pas de refus s'il vous plait" en lui montrant du doigt sa tente qui ne ressemblait pas encore à ce à quoi elle était destinée.

Les cris de joie des enfants au loin, barbotant probablement dans l'eau en rajoutaient une couche sur l'impatience de la fillette.


"Dites, nous allons pouvoir nous baigner tout à l'heure, miss Holloway ?" dit-elle à la limite de son oreille, pendant que son professeur l'aidait à installer sa tente. "J'ai tellement hâte ! Je suis sûre que ça va être de superbes vacances !!!!" finit-elle par s'exclamer en regardant ses camarades, les yeux remplis de bonheur.

 Angl.  Les Serdaigle en vacances  Serdaigle uniquement 

Quand son réveil sonna ce matin là à 8 heures précises, Ashley ne se rappelait pas
pourquoi elle était si excitée. Tout à coup ses pensées s'éclaircissent: elle devait partir en camping avec ses camarades de Serdaigle le matin même. C'était les deux préfètes de Serdaigle qui avaient eu cette merveilleuse idée. Ashley sauta sur ses pieds pour aller se préparer. Elle regarda par la fenêtre du dortoir et vit un grand soleil briller sur un ciel bleu sans nuages. Il faisait chaud. Elle mit un joli petit short blanc et un chemisier également blanc qu'elle trouvait très joli. Elle mit aussi ses petites sandales bleu et blanche. Elle releva ses cheveux en une queue de cheval haute qui était sa coiffure habituelle.

Elle avait préparé sa valise la veille en prenant toutes les affaires dont elle aurait besoin pour aller au camping: pyjama, shorts, tee-short, chemisier, chaussures de marche, sans oublier les affaires de toilettes. Elle prit un soin particulier à préparer ses affaires de plages: une serviette rayée multicolore, ses maillots de bain et bien sûr de la crème solaire un chapeau et des lunettes de soleil. Sa petite valise violette était pleine à craquer mais la brunette était contente d'elle car elle avait réussi à tout faire rentrer dedans. Dès que Milenka et Katy lui avaient dit qu'elles organisaient un camping pendant les vacances, elle s'était précipitée dans la volière pour envoyer un hibou à ses parents pour demander leur autorisation. Ils lui ont tout de suite dit qu'elle pouvait y aller. Depuis ce jour là elle ne pense qu'à ça.

Elle se retourna pour voir une dernière fois le dortoir puis descendit les escaliers avec difficulté en traînant sa valise derière elle. Quand elle arriva dans le petit salon, elle vit, posé sur une table, la Portoloin qui allait l'amener sur le lieu du camping. Elle se dirigea vers la table et, après avoir prit une grande inspiration, elle posa son doigt sur le vieux journal.
Dès qu'elle rentra en contact avec le sol, Ashley regarda autour d'elle avec émerveillement : c'était tout simplement magnifique il y avait plein de grands arbres et des champs remplisont de fleurs de toutes les couleurs. Elle vit aussi un petit groupe de personnes qui parlaient. En s'approchant elle s'aperçu que c'était Milenka, Katy, Lexie, miss Holloway, Noah, Manuel, Ashley, Solaris et Lyn. Elle s'approcha encore et leur dit avec enthousiasme:

"Bonjour tout le monde"

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"