Ailleurs…

Inscription
Connexion

Premiers flocons, dernier décompte  Solo 

Reducio
Décembre 2041 – Lyn est en première année




Sur le quai de la voie 9¾, on pouvait voir une multitude de parents qui s'agitaient pour voir si le Poudlard Express arrivait bientôt. On pouvait également apercevoir ceux, plus calmes et patients, qui discutaient tranquillement entre amis, ou qui lisaient sans faire attention à ce qui les entourait. Mais certains se contentaient de rester assis, immobiles, muets, impassibles. C'était le cas d'un couple de sorciers, qu'on aurait pu confondre avec des statues.
Il était de taille moyenne et un peu rondouillard, elle était légèrement plus petite et très mince. Il avait une chevelure assez fournie mais bien taillée, grise et frisée, et une petite moustache. Elle avait les cheveux blancs, raides et courts, qui rebiquaient au niveau de son cou. Il avait les yeux noisette, elle les avait verts. Il avait une chemise marron à carreaux, un jean noir et des chaussures noires, et un manteau était posé sur ses genoux. Elle portait un pull blanc et un pantalon violet, dont le bas était caché par des bottes noires. Un épais gilet reposait sur ses épaules, et ses mains étaient recouvertes de gants en cuir marron.
Il se nommait Oscar Felix, elle s'appelait Agatha Felix. Tous deux étaient les parents de Thomas Felix, et attendaient leur petite-fille.

À bord du Poudlard Express, l'ambiance était semblable. Les jeunes sorciers étaient impatients d'arriver à destination et de retrouver leur famille, surtout pour ces vacances de Noël. Les enfants parlaient de ce qu'ils allaient faire, des cadeaux qu'ils souhaitaient recevoir, et du petit-déjeuner qu'ils avaient pris le matin même. Les plus agités se pressaient devant les vitres pour tenter d'apercevoir l'arrivée, ou bien préparaient déjà leurs bagages, prêts à descendre dès que le train s'arrêterait. Mais une grande partie des bambins et adolescents restaient calmes, attendant l'arrêt complet pour commencer à bouger. Parmi ceux-là, on pouvait compter une fillette qui s'était installée au fond d'un compartiment, près de la fenêtre, au moment de monter dans le véhicule, et qui n'avait plus bougé. Depuis le début du voyage, elle s'était occupée de différentes manières, mais n'avait pas prononcé un seul mot. Lecture, puis Rubik's Cube, puis un autre Rubik's Cube, et encore un troisième différent, puis, de nouveau, lecture.
Son visage était rond, le teint pâle, surmonté par des cheveux noirs, raides et longs, coiffés en une tresse qui retombait sur son épaule gauche. Elle avait des yeux ronds, assez grands, et verts, braqués sur le roman que la petite lisait. D'ailleurs, petite, elle l'était, tout comme elle était fine et fluette, une carrure masquée par ses épais vêtements.
En effet, elle portait un large pull à rayures roses, rouges et blanches, qui descendait un peu sur son pantalon orange. Elle avait enlevé ses bottines noires pour s'asseoir en tailleur sur son siège, son livre posé sur ses jambes, laissant voir des chaussettes blanches assez épaisses.

Elle ne réagit pas lorsque le Poudlard Express commença à ralentir, pas plus que quand ses compagnons de compartiment se levèrent pour prendre leurs affaires. En revanche, quand le bruit et l'agitation se firent plus vifs, la fillette laissa échapper un bref claquement de langue, agacée. Après une minute à tenter de continuer sa lecture, elle referma finalement son livre, comprenant qu'elle ne pourrait pas se concentrer plus longtemps, et le rangea dans son sac de voyage, un sac rose avec des pois blancs et violets. Elle étendit ses jambes, les agita un peu pour les dégourdir, puis se chaussa.
Enfin, le train s'arrêta pour de bon. Enfin, la petite fille se leva. Elle mit son sac sur le dos, prit sa valise, bleue et verte, et resta debout dans le compartiment, attendant que la foule d'élèves dans le couloir sorte enfin du train. Lorsque plus personne ne gêna la sortie du compartiment, la fillette se décida à quitter les lieux, pour se retrouver sur le quai quelques instants plus tard.
Cette fillette était âgée de dix ans et demi, en fait presque onze ans, et elle avait la nationalité italienne. Elle était élève de Première Année au collège Poudlard, et appartenait à la maison Serdaigle. Son nom était Lyn Felix, elle était la fille de Thomas Felix et Amelia Felix, et devait à présent retrouver ses grands-parents sur le quai de la voie 9¾.

Lyn eut du mal à se frayer un passage à travers la foule d'enfants et de parents qui bavardaient, s'embrassaient, voire couraient pour certains. Après avoir slalomé entre tous ces petits groupes, la fillette arriva parvint à voir ceux qu'elle cherchait.
Le couple s'était levé de manière à être plus visible, mais leur petite taille rendait cet effort presque inutile. Cependant, Oscar aperçut rapidement sa petite-fille, lorsqu'elle sortit du train. Parmi tous ces manteaux sombres, son pull rose attirait l'œil facilement. Prenant la main d'Agatha, Oscar commença à se diriger vers la fillette, parvenant tant bien que mal à traverser la foule.
Lorsque Lyn et ses grands-parents se rejoignirent enfin, la fillette fit un grand sourire. Agatha la serra dans ses bras et l'embrassa sur la joue, puis ce fut au tour d'Oscar de câliner sa petite-fille. Tous trois échangèrent quelques mots, puis Oscar prit la petite valise, et Agatha et Lyn se tinrent la main. C'est ainsi que le petit groupe sortit de la gare, sous un ciel grisâtre de décembre, puis marcha vers une voiture blanche. Oscar en ouvrit le coffre, y mit la valise, tandis qu'Agatha installait Lyn sur la banquette arrière. Les deux grands-parents montèrent à l'avant, Agatha au volant, et la voiture commença à rouler, prenant les petites rues et les grandes avenues, en direction d'Islington, borough londonien, où habitaient les grands-parents de Lyn, et où les autres Felix devaient les rejoindre le soir même. Pendant tout le trajet, Lyn regarda par la fenêtre, guettant le moindre flocon de ce début d'hiver. Mais le ciel restait gris, et pas une seule tache blanche ne venait le percer.

Après quelques minutes de trajet, Agatha arrêta la voiture devant une grille bleue. Elle prit une toute petite télécommande attachée à son trousseau de clés et appuya sur l'un des petits boutons. La grille commença à s'ouvrir doucement, et une fois qu'elle eut produit un petit "clac" et qu'elle se fut arrêtée, Agatha rentra la voiture en marche arrière. Elle referma la grille avec la même petite télécommande et sortit de la voiture, en même temps qu'Oscar. Lyn ouvrir la portière juste après et descendit à son tour, portant son sac à dos. Oscar sortit la petite valise du coffre, et Agatha ferma la voiture.
Juste à côté de la voiture, il y avait une pelouse ainsi un chemin de dalles qui menait à un jardin, décoré de toutes sortes de fleurs. Le chemin continuait jusqu'à une terrasse, juste devant une grande maison aux murs blancs. Les fenêtres étaient grandes mais ne laissaient rien voir de l'intérieur des pièces, à cause des rideaux et des reflets. Quant au toit, il était en ardoise, affublé de panneaux solaires.
La petite troupe emprunta le chemin, puis Agatha inséra une clé dans la serrure d'une porte de la même couleur que le toit, et poussa la lourde porte, laissant voir un intérieur spacieux, propre et lumineux. Après Agatha, ce fut Lyn qui entra , suivie de son grand-père, puis jeta un coup d'œil au ciel avant de refermer la porte. Pas une seule tache blanche ne venait le percer.


Reducio
Ce RPG a été classé dans "Ailleurs" car la suite se déroulera... ailleurs

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince
#Aïe aïe aïe ! | Les Éclairs, une équipe du tonnerre ! - Lexie | Solynyle forever
3e année RP | #B6004A