Ailleurs…

Inscription
Connexion

 Highlands  Une grande tristesse  Pv 

                                                    
                                                                                                                                                              26 août 2042

                                                                                                                                                                                                                                                 Image         

Chambre de Salomé, Highlands
   Je pleurais dans mon lit, me sentant trahie par mes parents. Comment ont ils eu, ne serait-ce que l'idée de faire ça SANS RIEN ME DIRE ? Déménager de ma ville natale sans me prévenir! Et dire qu'ils avaient même envisagés de le dire à me petite sœur AVANT moi! Pour moi, c'était tout simplement impensable.
En me levant, j'était heureuse, il pleuvait et contrairement à la plus part des autres personnes, j'aimais la pluie. Formant une douce mélodie, c'était un magnifique spectacle à regarder quand on savait l'apprécier. J'était donc descendue, presque en sautillant. Arrivée dans la cuisine, j'ai entendue mes parents parler de déménagement puis, après qu'ils aient dis une ou deux phrases de plus, j'ai tout compris et me voilà dans ma chambre, en larmes, cherchant désespérément une idée pour que mes parents changent d'avis et que l'on ne déménage pas. Il n'y en avait aucune. Tout ce que je pouvais faire, c'était accepter le fait que j'allais partir loin de ma ville natale, la ville où je suis devenue celle que je suis, la ville où je me suis fait des ami(e)s, les meilleur(e)s du monde, sur lesquel(le)s on peut toujours compter. Me résoudre à quitter tout ça, la campagne, les bois voisins d'Highlands, la nature... M'y préparer, voilà tout ce que je pouvais faire. Cette fois, ce sera inutile de lutter. J'allais partir pour Londres quoi qu'il arrive. Je me remis à pleurer violemment en comprenant que la maison dans laquelle je vit depuis petite disparaîtra également de ma vie. 
<<Je ne sais pas si j'en aurais la force.>>
Dernière modification par Salomé Grenslow le 22 août 2018, 14 h 41, modifié 7 fois.

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C

 Highlands  Une grande tristesse  Pv 

                     
  Maison de Salomé, Highlands                                                                                                       27 août 2042
 J'ouvrit les yeux, d'abord prête à me lever pour aller commencer une magnifique journée quand le souvenir des 24 dernières heures que j'ai vécu me submergea, me coupant  pendant un vingtaine de secondes, dans la violence de la façon dont il m'est revenu. J'attendis, immobile, certaine d'être victime d'une imminente crise de larmes. Les minutes passèrent mais rien ne vint. Étais-je bizarre, sans cœur, ne pleurant même plus bien que je sache que j'allais quitter ma ville, mes ami(e)s... Étais-je, à présent, dépourvut de sentiments ? Je l'ignorais. Une chose est sure, j'avais l'impression d'être vide. Persuadée que je pouvais même me planter un compas dans la peau sans rien sentir. L'espace d'un instant, cette idée me frôla, mais je la repoussa. J'étais déjà assez "blessée" comme ça. Bien que ce ne soit pas une blessure physique. De toute façon, même si je le voulais, je ne pourrais pas me déplacer. Premièrement, je n'ais rien mangé depuis hier (à par si boire un verre d'eau compte). Deuxièmement, n'aillant pas bougé depuis hier, neuf heure, j'avais les membres complètements engourdis. Me rappelant ce à quoi j'ai pensé hier. Je tenta comme même de bouger. Miracle! J'ai réussi à me lever! Après une trentaine de seconde d’immobilité, j'avança, ce qui me décrocha un gémissement. Ne pas bouger pendant 24 heures ne me réussi pas! Après 10 minutes, j'arriva enfin dans le couloir. Pas trop tôt! J'avança la jambe pour commencer à descendre les escaliers mais j'avais mal visé. Je dégringola jusqu'en bas. Aieaieaie! Ça fait mal ça! Je me leva lentement puis sortis dehors, sous la pluie. Pas grave si je n'ai pas de parapluie, j'aime bien la pluie. J'écouta un moment le bruit mélodieux de la pluie. Plus qu'à partir pour aller passer le plus de temps possible avec mes ami(e)s avant de...avant de...de...de...démé...déménager.  
<<Pourrais-je seulement le supporter ? >>
Dernière modification par Salomé Grenslow le 22 août 2018, 14 h 42, modifié 1 fois.

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C

 Highlands  Une grande tristesse  Pv 

Highlands, dehors                                                                                                                              27 août 2042
J'arrivais bientôt à la maison de ma meilleure amie Suzanne. Une fois devant le porche, je m'apprêtais à toquer 
mais me ravisais. Il vaut mieux une rupture net. Pour Suzanne mais aussi pour toutes les connaissances que je me suis faites dans cette ville depuis ma naissance. Pour eux. J'aurais le cœur brisé mais ce sera mieux comme ça. Je vais souffrir deux fois plus mais je fais tout ça pour eux n'est-ce pas ? J'avais de nouveau les joues trempées. À l'heure qu'il est, mes parents ont sans doute bouclés plus de la moitié des cartons. Il est très tôt. Sans doute aux alentours de 6h30 ou 7h00. À 15h00, je ne serais plus là. Plus dans cette ville. Je serais les points jusqu'au sang, regardant ce liquide rouge se déposer gouttes par gouttes sur le sol mouillé. Une idée me vint à l'esprit. Je sortais précipitamment une feuille et un stylo de ma poche et me mit à écrire:

Reducio
Chère Suzanne,
Tu es, et tu le sais, ma meilleure amie. Tu es ma vie, mon sang , mon tout. Je ne pourrais vivre sans toi. On se connais depuis la maternelle et depuis la première fois que nous nous sommes parlées, nous ne nous sommes plus lâchées. J'ai appris très récemment que j'allais partir pour Londres. Pas que pour deux, trois jours ou une semaine, non, pour longtemps. Mes parents on décidés de déménager là-bas sûrement pour vivre dans une plus grande ville. Je m'en vais cet après-midi vers 15h00. Si je ne te dis pas au-revoir de vive voix, c'est parce que je sais que je n’aurais plus la force de partir et mon chagrin sera plus grand encore qu'il ne l'est déjà. J'aimerais te demander une faveur:
Pourrais-tu dire au-revoir à toutes nos connaissances et ami(e)s pour moi? C'est très important. Je tiens à ce qu'ils sachent que je suis partie sans leur dire au-revoir pas parce qu'ils ne comptent pas pour moi mais que je sais que si ça se passe comme ça, je n’aurais plus la force de partir. Comprend moi je t'en supplie. 

Ta meilleure amie et sœur de cœur, Salomé Grenslow

Je pliais soigneusement la lettre, la posais par terre et sonna. J'entendit la porte s'ouvrir, Suzanne m’appeler et la porte se refermer. Enfin décidé, je regardais pour la dernière fois, sans doute de ma vie, la maison de ma meilleure amie. Le cœur serré, je me retournais, laissant derrière moi, la maison de Suzanne.
Dernière modification par Salomé Grenslow le 16 juillet 2018, 16 h 11, modifié 1 fois.

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C

 Highlands  Une grande tristesse  Pv 

  Highlands                                                                                                                                         27 août 2042   
J'étais rentrée d'un pas traînant. En y repensant,  les cartons que mes parents avaient commencés à préparer il y a de cela quelques semaines, quand ils disaient mettre ces affaires pour les getter. "Juste de vieilles affaires" ? C'est ça! Ils commençaient déjà  à faire les cartons! Comment ais-je fait pour ne pas m'en rendre compte ? Oh, qu'elle sotte je suis! J'entrais dans la maison puis, en passant devant le salon avant de monter les escaliers, je vis le salon, vide à part quelques cartons éparpillés ici et là.
Je détournais les yeux puis monta dans ma chambre. Horreur! Elle était vide! Je couru dans la chambre de ma soeur. Presque vide! Mais, où était Addison ? J'allais dans la cuisine pour y découvrir mes parents. 
<<Où est passé Addison ? >>
Mes parents me dirent qu'elle était allée dire au-revoir à ses amies. D'accord. Au final, devrais-je aller leur dire au-revoir ? À mes ami(e)s? 


                                                ***********************************************

C'est bon, le moment était arrivé. Je montais dans la voiture le temps que mes parent règlent les dernières choses en rapport avec la maison.  Quelques minutes plus tard, ils montaient dans la voiture. Ma soeur, à côté, regardait une photo d'elle et de son groupe d'amies prise à la patinoire. J'étais juste à côté sur la photo. Je m'en souviens, la photo a été prise le jour, où nous avons fêtés l'anniversaire des 7 ans d'Addison. La voiture démarra. À la sortie de la ville, un gros point noir se dessinait au loin. Plus on se rapprochait, plus cela ressemblait à un attroupement de gens. Mes parents arrêtèrent la voiture. Là, je reconnu tout(es) mes ami(e)s, anciens professeurs et cetera... J'eu l'occasion de leur dire au-revoir. Il y eu des rires et des larmes et je partis d'Highlands, triste mais le coeur léger.            


Fin de ce RP

Salomé Grenslow-Deuxième année RP
Membre de la chorale de Poudlard
"Perdre n'est pas une option, c'est tu gagnes ou rien!"
Code Couleur: #134F5C