Ailleurs…

Inscription
Connexion

Poudre de Cheminette & Co

Les textes écris en italique sont en coréen, mais par confort de lecture, j'ai traduit.

Été 2043


Corée du Sud, Séoul, Quartier de Gangam, Manoir des Seojun.


Taehyung tira légérement sur le bas de sa robe de sorcier pour l'ajuster, afin qu'elle tombe parfaitement sur ses jambes. D'un noir profond, elle était ouverte au niveau des jambes, ce qui permettait d'avoir une plus grande liberté de mouvement.
Sachant, qu'il ferait nuit au moment où il arriverait au Royaume-Uni, il prit une cape noire aux fermoirs d'argents, pour se protéger de la morsure du froid.
Une fois ses chaussures soigneusement lacées, il ferma sa malle de cuir, dûment remplie la veille.
Il avait déjà pas mal d'affaires chez son père et pourrait acheter sur place ce qui lui manquerait, il ne prit donc pas la peine de vérifier son contenu, et la prit dans sa main droite pour sortir de sa chambre.
Il consulta rapidement la montre à son poignet, qui indiqua six heures cinquante-cinq. "Bien, pensa t-il, il est vingt-trois heures moins cinq à Londres, je suis encore dans les temps".
Il sortit de sa chambre dont il ferma délicatement la porte afin de ne pas réveiller sa grand-mère, dormant dans une chambre proche.
Il descendit rapidement la coursive décorée de vase asiatiques et d'armures de samouraïs, et dont la rambarde était couvrte de fioritures. Le jeune garçon s'arrêta quelques secondes devant un miroir pour observer son reflet. Taehyung possédait un beau visage, à la peau mate, percée de yeux bridés à l'iris noir. Il avait des lèvres fines surmonté d'un petit nez. Le sorcier passa sa main dans ses cheveux jais, et satisfait il continua sa route et déboula dans le hall, où l'attendait sa mère, postée devant la cheminée.
Ses cheveux était coiffés dans un chignon élaboré, et elle était vêtue d'un tailleur de haute couture, comme à chaque fois qu'elle voulait se balader dans la ville, parmi les Moldus. Son cou était paré d'un collier d'or blanc et de topaze et son poignet portait un bracelet fait des mêmes matières.
La jeune femme examina son fils unique d'un air sévère.
"Où est ta bague ? Tu ne l'as pas perdue j'espère, fit-elle en désignant sa main.
-Non, elle est dans ma poche"
Le coréen sortit la chevalière d'or et de jade frappées aux armoiries des Seojuns de sa robe. Sa mère eu un air réprobateur et sortit une montre à gousset de sa poche.
"Enfile-là. Tu es le dernier représentant mâle de Seojun. C'est ton devoir de représenter notre maison ; pense à ton grand-père."
À contre-cœur il la passa à son majeur. Le jeune sorcier n'aimait pas exiber ainsi sa richesse. À Poudlard il était resté assez flou la dessus. Bien sûr, ses camarades savaient qu'il appartenait à une famille bourgeoise, mais pas à quel point s'étendait sa fortune.

"Allons, il est six heures cinquante-neuf. Ton père doit t'attendre. Donne-lui ça de ma part. (Elle lui tendit une lettre) Profite bien, mon chéri"
Sa mère l'embrassa avant de disparaître dans un CRAC sonore. Elle avait transplané.
Taehyung rangea la lettre dans sa malle, avant de jeter une poignée de poudre de Cheminette dans le feu, qui se colora en vert.
"Wilson Jones, 21st Trafalgar Street, London !"
Et il avança dans le feu magique.

Royaume-Uni, quelque part dans les Highlands Écossais.


Quand le noir se dissipa, le garçon sentit quelque chose clochait. Il ne se trouvait pas dans l'appartement hausmannien de son père.
Alors, Taehyung sortit de la cheminée, et épousta un peu sa cape.
Il était apparu dans un salon assez sombre, la lune brillait à la fenêtre, des fois recouverte par de fins nuages noirs qui lui donnait un air mystique et créeait une sombre luminosité.
Où avait-il débarqué ?
Il sorti rapidement sa baguette et la pointa devant lui "Lumos"
Un faisceau argenté se dessina dans l'espace et éclaira la pièce, elle était assez spacieuse et meublée avec goût. Un lustre rafiné pendait au plafond, une longue table, encadré de chaises robustes. Derrière le canapé, deux grandes bibliothèques, placées judicieusement entre de grandes fenêtres donnant sur des champs à perte de vue.
Cependant, quelque chose attira l'attention du sorcier plus que le reste : l'horloge accrochée au mur indiquait vingt-trois heure. Il était donc sur le fuseau horaire de Londres. Cela l'aidait à savoir où il était, d'autant que les livres rangés dans la bibliothèques étaient écris en anglais. Apparement, il était dans un manoir, mais une question restait : où étaient les habitants de la demeure ?
Taehyung était déterminé à s'annonçer, au risque de réveiller ses hôtes, car c'était le minimum du savoir-vivre. Il progressa donc dans la pièce étenébré jusqu'à sa sortie quand soudain une ombre jaillit brusquement...pour lui rentrer dedans. C'était une jeune fille de son âge, à la peau pâle et aux cheveux aile-de-corbeau. Un air déterminé était imprimé sur son visage.
Le coréen se confondit aussitôt en excuses :

"Je..je suis désolé ! J'ai débarqué dans votre maison à cause d'une erreur du réseau de cheminée ! Je ne voulais pas...(il rougit) Veuillez m'excusez !"

20/20 "Un pur génie, à ce niveau-là, ce n'est plus de l'excellence, c'est de la frime" La Gazette du Sorcier

Poudre de Cheminette & Co

Les vacances étaient déjà bien entamées et tu n'avais malheureusement pas la chance de pouvoir beaucoup profiter de tes parents.

Les deux médicomages avaient en effet des emplois du temps très chargés et tu ne pourrais bénéficier de leurs présences continues que lorsqu'il prendrait des vacances en toute fin du mois d'aout. En attendant, ils étaient présents de façon alternés, après leur garde de plusieurs heures.

Aussi, pendant les vacances, c'était principalement Maeissa, votre elfe de maison qui s'occupait comme bien souvent de toi et de ton éducation. Dans ta grande chambre, tu passais en revue la plupart des cours de l'année, les relisant et parfois t'occupant un peu de tes devoirs d'été pour avancer sur ce point-là et ne pas avoir beaucoup de retard.

Il était déjà, tard et tu n'allais pas tarder à aller te glisser sous les couvertures quand un bruit attira ton attention. Cela provenait du salon et c'était sans doute l'un de tes parents qui rentraient du travail, mais… C'était plutôt étrange, car normalement, ce n'était pas prévu avant le lendemain matin.

Intriguée, tu t'extirpas de ton lit et, peluche en main, tu t'avanças avec précaution vers la pièce. Sur ton passage, les chandeliers magiques s'allumèrent et s'éteignirent automatiquement dès que tu avais passés. Tu appelas alors :

"Maman ??? C'est toi ?"

Mais non, ce n'était pas elle.
À la place tu fus percuté par une ombre provenant du salon et tu tombas en arrière :

"Qui … Qui est là ? "

Les lumières mirent un moment à se rallumer et un plop sonore indiqua que Maeissa venait de faire son arrivée :

"Petite maîtresse, vous allez bien ?" Demanda-t-elle de sa petite voix alors que tu constatais la présence d'un étranger dans la maison.

"Oui… Oui ça va !"

Ce dernier se confondit aussitôt en excuse et tu le regardas à la fois surprise et … intriguée :

"Une erreur de cheminée ? A cette heure-ci ?"

Puis reprenant vite ta contenance alors que Maeissa paraissait de plus en plus inquiète pour toi, tu finis par te redresser avec son aide. Le jeune garçon qui te faisait face ne t'était pas inconnu. Du moins, son visage te semblait familier et puis, il ne semblait pas plus âgé que toi. Ta mère t'avait appris les bonnes manières, aussi après avoir épousseté tes vêtements, tu te tournas vers l'elfe de maison :

"Maiessa, tu veux bien aller nous chercher de quoi écrire une lettre et aussi Bergamote, nous allons envoyer une lettre."

Puis te tournant vers le jeune homme, les joues légèrement roses à cause de ce qui venait de se produire, mais aussi, de ta tenue de nuit (tu n'avais pas pour habitude de te balader en robe de nuit d'été devant un garçon inconnu ce qui était le cas ici présent, tu t'adressas au jeune homme :

"Si vous… "

Tu hésitas un petit moment, puis, un mince sourire se dessina sur ton visage. Un sourire plus avenant :

"Tu veux bien me suivre s'il te plaît ?"

Tu attendis sa réponse quelques minutes, puis, tu pris la direction de ta chambre ou tu t'arrêtas une minute devant la porte ouverte.

"Je reviens attends-moi !"

Sans inviter le garçon à rentrer, mais laissant ce dernier te voir aller dans la pièce pour aller fouiller dans une grande armoire en bois de rose à l'autre bout de la pièce, derrière le grand lit en baldaquin qui l'occupait, tu reviens quelques minutes plus tard en enfilant une robe de chambre par-dessus ta robe de nuit.

"Excuse moi, j'avais un peu froid !"

En fait, tu étais plus gênée que ce que tu n'avais pas froid, mais tu ne lui dis pas. Tu l'entraînas une nouvelle fois dans la maison prenant une nouvelle fois la direction du salon, mais bifurquant un peu avant pour arriver dans la cuisine.

Elle était véritablement très grande et tu invitas le garçon à s'installer au bar de cette dernière avant de t'installer en face de lui et de parler d'une voix un peu atténuée :

"Je suis toute seule à la maison avec Maiessa et notre poudre de cheminette est sous clé… Du coup je ne peux pas t'en proposer pour repartir là ou tu devais aller ce soir … Mais si tu veux, tu peux prévenir tes parents. Notre hibou va arriver et Maeissa va t'amener de quoi écrire !"

Puis, observant encore une fois le jeune homme, tu lui proposas timidement :

"Tu … Tu veux boire quelque chose ?"

Et puis oubliant le plus essentiel, tu te repris :

"Au fait … Je m'appelle Cassandre ! Cassandre Mcwood ! Tu te trouves en écosses actuellement, à Ardallie pour être plus précise dans le comté de Peterhead.

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 4ème Année Devoirs