Couloirs

Inscription
Connexion

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Flûte, flûte, flûte! Peter n'était vraiment pas doué. Ce cours de sortilège fut une catastrophe pour lui. C'était un cours centré sur le sort "Wingardium Leviosa". Peter avait tout fait pour réussir, il avait suivit les cinq étapes principales de Madame Peters : "Concentration, visualisation, gestuelle, prononciation, sentiments. Ce sont les cinq étapes que vous devez impérativement maîtriser lorsque vous lancez un sortilège." Mais aucun de ces dernier n'avait fait réussir le Serdaigle. Maintenant il devait impérativement le réussir avant demain. Peter se leva alors du banc ou il était assis et pris dans son sac son livre de métamorphose , il le posa à l'endroit exact ou il était auparavant. Il sortit sa baguette pointa le livre avec et le regarda avec insistance, tellement d'insistance que ses yeux sortaient presque de ses orbites, *Concentration* il imagina ensuite le livre voler*Visualisation*. Il fit la gestuelle classique du sort "Wingardium Leviosa" puis prononça d'une voix distincte les deux mots qui ferait la magie. Au diable le fait de paraître ridicule au yeux des autres élèves, il fallait qu'il réussisse ! Puis enfin il essaya d'être le plus joyeux possible afin que le sort marche bien. Avec ces cinq étapes parfaitement respectées le sortilège ne pouvait que réussir! Mais malheureusement pour l'aiglon, le livre n'avait pas du tout envie de se mouvoir, il resta ainsi sur le banc, n'esquissant pas le moindre mouvement. Peter qui sentit la colère le gagner s’essaya sur le banc avec rage sans prendre le temps d'enlever l'ouvrage, il s'assît donc dessus.

*Fichu sortilège !!*

Il réfléchissait maintenant à la meilleur façon d'enfin le réussir. Il savait que plus il essaierai, plus il raterai et que plus il raterai, plus il s'énerverait et que plus il s'énerverait plus il essaierai. En bref, un cercle vicieux dans lequel il ne servait à rien de s'enfoncer. Il avait été le seul dans sa classe à ne pas réussir le sortilège. Ce sentiment d'humiliation avait dévaster Peter qui ne reculerait devant rien pour réussir. Il ne laisserai croire à personne qu'il était un Cracmol ! Il avait maintenant le choix entre abandonné et demander de l'aide. La réponse à ce dilemme était évidente pourtant le jeune garçon hésita longuement. Se faire aidé était quelque chose qu'il n'aimait pas du tout mais il opta finalement pour cette option. Il se releva, rangea son livre dans son sac, puis se mit en route pour trouver Mme Peters afin qu'elle l'aide. En plein milieu du chemin il s’arrêta. *Non pas Mme Peters, il ne faut pas qu'elle voit à quel point je suis en difficulté*Il se décida donc à demander à quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Un élève au hasard. Il regarda autour de lui, il n'y avait que de ça, des élèves. Le choix était grand mais pourtant simple, Peter s'avança alors vers l'élève le plus proche qui lui tournait le dos et lui tapota l'épaule.


Excuses moi, pourrais tu m'aider ? Je dois accomplir un sortilège.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

L’élève qu’il avait abordé se retourna. C’était une Serdaigle, qu’il avait déjà vu en cour de sortilège. *Elle doit se souvenir de moi*. La situation était plus qu’embarrassante pour le jeune garçon. Allait-elle se moquer de lui ? Dans ses souvenirs cette élève avait réussis très vite. C’était plutôt une bonne chose car cela voulait dire qu’elle pourrait l’aider. La jeune fille était brune aux yeux marrons. Le marron pour Peter pouvait signifier plusieurs choses, donc comme à son habitude quand il rencontrait quelqu'un il analysait la couleur de ses yeux. Superstition peut être, mais celle-ci se révèle juste presque tout le temps ! Marron pouvait être, la neutralité, la force, la conviction, la détermination, ou la banalité. Peter allait vite le savoir…

Bon-bonjour, tu veux de l'aide pour un sortilège c'est bien ça ?"

Elle sembla le regarder pendant un certain temps, comme pour le jauger. Puis elle reprit :

"Ne dit rien, tu es celui qui n'a même réussit à faire voler la poussière en cours n'est ce pas ? Tu dois travailler plus !"


Catastrophe, elle se rappelait de lui ! Elle avait été un peu brutale en le nommant « celui qui n’a même pas à faire réussir » Mais elle avait raison, même si cela avait un peu irrité Peter. Mais ce qui gêna plus l’aiglon c’était la phrase : « tu dois travailler plus ! ». Cela avait vexé Peter, il le lui fit voir en fronçant les sourcils. Peter s’entrainaient depuis plusieurs heures sans succès, il avait lu toute sorte de chose sur ce sortilège, donc on ne pouvait pas dire qu’il ne travaillait pas suffisamment. Seule la pratique laissait à désirer. C’est donc avec un ton un peu crispé qu’il répondit :

Oh mais je travaille tu sais ! Je suis un Serdaigle, et j’essaye de faire honneur à ma maison !


Il se rendit compte qu’il avait peu être un peu exagérer mais Peter s’énervait vite, il essaya alors de se calmer avant de rajouter avec un peu plus de gentillesse :

Donc peut être pourrais tu m’aider ? Je pense que je n’y arrive pas car ma gestuel n’est pas assez précise, pourtant cela fait longtemps que je m’entraîne !


Il fit un sourire afin de détendre l’atmosphère.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Alors qu'elle s'approchait du garçon, il commença à partir. Interdite, elle se figea. Sans doute allait-il demander de l'aide à un professeur. Mais au bout de deux pas, il se retourna, cherchant quelqu'un du regard. Il ne la vit probablement pas car il s'avança vers une autre Serdaigle à l'allure un peu hautaine. Curieuse, elle fit quelques pas pour les rejoindre, laissant tout de même un bon mètre de distance entre eux.

- Excuse-moi, pourrais-tu m'aider ? demanda le Serdaigle

Son interlocutrice commença par bégayer puis lui répondit avec un air presque dégouté :

-Ne dit rien, tu es celui qui n'a même réussit à faire voler la poussière en cours n'est ce pas ? Tu dois travailler plus !

Outrée par ce comportement odieux, Aëlys fit semblant de ne rien avoir entendu et intervint.

- Bonjour ! dit-elle au jeune sorcier en ignorant superbement l'autre fille J'ai cru voir que tu avais besoin d'aide, tu veux que j'essaye de t'aider ? ajouta-t-elle avec un sourire très doux, dévoilant ainsi son véritable caractère

En attendant une réponse, elle observa discrètement le Serdaigle. Il possédait de grands yeux verts, des pommettes hautes dûes à son âge encore jeune, un menton carré et des cheveux en bataille d'un noir profond quasiment identique au sien, mais sans aucun reflet. Franchement, elle ne voyait pas pourquoi l'autre sorcière était si désagréable avec lui. Peut-être juste à cause de son apparent échec à effectuer un sortilège ? Sincèrement, elle trouvait ça minable. Elle, elle n'aimait pas non-pas les personnes moins douées mais simplement ceux qui ne travaillaient pas. Et c'était évident que ce garçon faisait de son mieux pour avoir une bonne note. Cette autre fille lui plaisait d'autant moins qu'elle n'avait certainement pas encore beaucoup de notes, elle ne pouvait donc pas franchement prétendre être talentueuse par rapport au jeune sorcier. Non, décidément, cette Serdaigle l'insupportait. Et pourtant, de nature très douce et compréhensive, il en fallait beaucoup pour l'énerver...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Sans même laisser le temps au garçon de répondre, la Serdaigle parla et machinalement Aëlys l'écouta. Un sourire un peu figé ornait tant bien que mal son visage.

- J'allais justement lui proposé mon aide ! Mais si tu le souhaites on peu l'aider ensemble, qu'en penses-tu ?

La Serpentarde soupira. Son premier réflexe aurait sans doute été de continuer à ignorer sa camarade, mais cette dernière faisait un effort, alors elle devait en faire un aussi. Elle allait devoir surmonter son dégout envers l'autre fille, bien que celle-ci soit véritablement arrogante, un des pires défaut selon Aëlys. Peut-être n'avait-elle jamais apprit à être polie où juste sociable ? Décidément, depuis qu'elle se trouvait à Poudlard, l'ex moldue renfermée se découvrait une passion pour aider les élèves peu communicatifs à sortir de leur coquille. D'abord il y avait eu Gwenaëlle et maintenant une Serdaigle. Elle se força à regarder la jeune sorcière. Blonde, plutôt jolie, avec des traits marqués, elle aurait pu être quelqu'un de vraiment agréable avec qui débuter une amitié si il n'y avait pas ce détestable caractère. "Allez, songea la première année, reste calme et tente de sauver la situation."

Trois secondes de réflexion lui suffirent à trouver une réponse assez adéquate.

- Eh bien pourquoi pas. Les Serdaigle sont après tout réputés pour être cultivés. fit la Serpentarde un peu crispée

Certes, deux phrases ne détruiraient pas la barrière qui s'était créée entre elle et l'autre sorcière mais au moins, elles n'envenimaient pas les choses. Avec un peu de chance, elles réussiraient à s'entendre pour quelques minutes sur un terrain plutôt neutre : celui du travail. Peut-être pourrait-elle canaliser l'agacement de la Serdaigle afin d'éviter une foule de reproches au pauvre sorcier. Mais elle savait que la situation pouvait exploser à tout moment si elles ne s'entendaient pas, c'était un risque à prendre...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Peter observait ce spectacle avec un certain ébahissement, les deux jeunes filles étaient, sous le yeux de l'aiglon, en train d'avoir la conversation la plus glacial que celui ci n'eut jamais vu! Les tons utilisé et les visages des deux élèves traduisait une crispation inégalable. Le serdaigle ne savait plus où se mettre, il n'avait maintenant qu'une seule envie, c'est de se cacher dans un trou et de ne plus jamais utilisé sa baguette pour n'importe quel sort. La magie apportait trop d'ennuies !
Il eu le temps de penser à tout cela, mais même après ça, les filles ,n'avaient pas finit leurs jeu d'hypocrisie.* Quelque peu, exaspérant ! *. Ou bout d'un certain moment, elles semblèrent faire des efforts pour s'entendre afin d'aider Peter.


- Eh bien pourquoi pas. Les Serdaigle sont après tout réputés pour être cultivés



Et les Serpentard le sont pour leurs esprits rusées. En toute logique c'est complémentaire, tu en penses quoi ?


*Enfin un peut de bon sens ! Dieux merci !*


Les deux filles se retournèrent vers Peter. Celui ci lança :


Je suis tout à fait d'accord! Donc on pourrait s'y mettre non ?

Il fit avec cela, son plus beau sourire !

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

- Je suis tout à fait d'accord. Donc on pourrait s'y mettre, non ?

Aëlys soupira de soulagement. Le Serdaigle prenait enfin la parole. C'était pas trop tôt... Aussitôt, elle se reprocha d'avoir eu cette pensée envers le pauvre garçon. Après tout, ce n'était pas de sa faute si elles se chamaillaient ! Mais bien de la leur...
La première année s'étonnait de ses changements d'humeur. D'habitude, elle était extrêmement douce et calme ! Qu'est-ce qui lui arrivait donc ? Peut-être était-ce simplement le contact avec les autres qui la rendait si nerveuse. C'est vrai que depuis le tragique événement survenu dans sa vie, elle s'était complètement mise à l'écart du monde, restant sagement dans son coin et ne parlant quasiment à personne. Elle s'était alors totalement consacrée aux cours et à sa passion : les oiseaux. Mais depuis qu'elle était à Poudlard, la communication était forcée : sinon, comment se repérer dans ce monde inconnu ? D'autant plus que, en temps qu'ex Moldue, la magie lui était absolument étrangère il y a peu de temps... Aujourd'hui, armée de sa baguette magique, elle savait réaliser plusieurs sorts à la perfection.

En regardant alors les deux Serdaigles, elle se rendit compte qu'elle ne connaissait pas leurs noms. Et ça la mettait un peu mal à l'aise de parler sans nommer les gens.

- Bien sûr ! Par contre, heu... Je connais pas vos noms. Moi c'est Aëlys Plumagel...

Parler normalement calma un peu les nerfs de la jeune sorcière. En attendant la réponse, elle s'assit au sol et sortit ses affaires. Son livre de sortilèges et sa baguette magique suffiraient pour effectuer un simple Wingardium Léviosa.

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

La serpente et l'aiglonne semblait enfin s'entendre un peu plus. C'était une bonne chose, plus ils étaient nombreux, plus Peter avait de chance de réussir son sortilège. Il espérait que les deux jeunes fille ne se remettrait pas à se disputer, car sinon Peter allait lui aussi commencer à être énervé.

- Bien sûr ! Par contre, heu... Je connais pas vos noms. Moi c'est Aëlys Plumagel...

Ah, elle a dit "vos", elle s'était donc décider à se tourner vers l'autre jeune fille. C'était nécessaire de toute manière pour le bon fonctionnement des choses. Car si Peter trouvait Poudlard formidable, il trouvait que c'était un lieux ou tout ne se passait pas forcément comme prévu. Enfin bref, il attendit que l'autre jeune fille se présente avant de se présenter lui même.


Enchanté Aëlys, je m'appelle Jayce-Kelly Buzzard c'est ma première année à Poudlard.

Aëlys et Jayce-Kelly, des prénoms peu commun, mais très beau chacun à leurs manières. Peter se décida donc à se présenter après tout ce temps de silence.

Enchanté ! Moi c'est Peter, Peter Speculus. Je suis arrivé à Poudlard il n'y a pas très longtemps. Merci de m'apporter votre aide, il faut absolument que j'arrive à réussir le sortilège Wingardium Leviosa avant demain !

Peter s'était déjà assez ridiculiser en cours pour recommencer le lendemain, si Peter n'y arrivait pas, il était finit ! Un vieux dicton dit "le ridicule ne tue pas". Mais Peter n'en était pas si sur, alors il comptait bien trouver se fameux "ridicule" et lui donner une bonne leçon !

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Aussitôt, comme se rendant compte de son oubli, la Serdaigle s'était présentée.

- Enchantée Aëlys, je m'appelle Jayce-Kelly Buzzard c'est ma première année à Poudlard.

Jayce-Kelly ? Etrange prénom. En même temps, vu le sien, Aëlys ne pouvait pas dire grand-chose... Mais après tout cet original prénom ne manquait pas de charme. Jayce-Kelly...

Le garçon parla ensuite, il semblait comme soulagé.

Enchanté ! Moi c'est Peter, Peter Speculus. Je suis arrivé à Poudlard il n'y a pas très longtemps. Merci de m'apporter votre aide, il faut absolument que j'arrive à réussir le sortilège Wingardium Leviosa avant demain !

Peter ? La Serpentarde ne l'aurait pas appelé comme ça... Certes, c'était moins original que les noms des deux filles, mais ça lui allait plutôt bien. Bon, maintenant ils connaissaient leurs noms. Ils allaient enfin pouvoir se mettre à l'ouvrage comme l'espérait le Serdaigle. En fouillant son sac, la jeune fille à l'uniforme vert en sortit une plume de chouette qu'elle avait trouvée par terre dans la volière de l'école. La posant doucement dans l'herbe elle se mordilla la lèvre inférieur et interrogea Peter.

- Heu... Peut-être que tu pourrais nous monter comment tu t'y prends pour qu'on voit ce qui ne va pas ?

Du coin de l'oeil, Aëlys attendait que Jayce-Kelly réagisse. Elle espérait vraiment que la Serdaigle ne le prendrait pas mal, car cette fois, elle faisait ça uniquement pour aider Peter et non-pas pour vexer l'aiglionne. Seulement, au vu de ce qu'elle avait déjà comprit de la jeune fille, son caractère s'enflammait facilement et elle pouvait rapidement lancer des paroles venimeuses si elle se sentait agressée. Or, si la méthode de la jeune Serpentarde ne lui plaisait pas, ça risquait de l'énerver et il serait alors dur de l'arrêter...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

La jeune serpentarde qui s'appelait Aëlys avait demander à Peter de reproduire son geste de façon à voir ce qui n'allait pas dans l'accomplissement du sortilège. L'aiglon était assez réticent à cette idée car il avait peur de se ridiculiser. Cela allait de toute façon arriver puisqu'il n'allait pas d'un coup réussir un sortilège qu'il avait passer des heures à réviser et essayer de le faire fonctionner. Ce serait le comble et il ne voulait pas que ça arrive devant cette serdaigle qui semblait particulièrement exigeante. Avant qu'il puisse faire quoi que ce soit sa compagne de maison, Jayce Kelly, prit ses affaires et partie sans dire un mot. Voilà qui était fait. Peut être que la situation l'avait agacé et qu'elle ne pouvait pas supporter l'idée de rester ici avec eux.

Quoi qu'il en soit, Peter était soulager car il l'avait trouvé un tant sois peu antipathique. Il était maintenant seul avec Aelys qui semblait plus gentille et plus compréhensive. En guise de réaction au départ de Kelly, le serdaigle se contenta de regarder la serpy et de hausser un sourcil avec une mine d'indifférence totale. Puis il entreprit de se re-concentrer sur son sortilège. Il fit un effort très important, il se concentrait tellement qu'il faillit faire une rupture d'anévrisme. Mais encore une fois, pathétiquement et déplorablement le livre resta à sa place ne bougeant pas d'un seul petit centimètres.
Le jeune garçon commençait curieusement à désespérer.


"Tu vois"dit il à l'intention d'Aelys, "rien n'y fait, je suis en échec constant !!"

Il avait dit cela sous le ton de la colère mais son visage trahissait plutôt une grande tristesse, celle de l'échec. Mais de toute façon il n'était pas prêt d’abandonner, tant qu'il n'aurait pas réussi ce fichu sortilège il allait continuer et continuer jusqu'à ce que le livre décolle d'un millimètre au moins, et il espérait vraiment que la jeune fille allait l'aider à réussir, sinon il ne pourrait plus sortir de son dortoir sans un visage couvert de honte. Cette situation était vraiment très humiliante et l'humiliation est quelque chose de très dur pour un petit garçon qui veux absolument bien faire.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Brusquement, Jayce-Kelly se prit ses affaires et partit. Aëlys se tourna vers elle, les yeux ronds face à ce départ précipité et soudain. Elle n'avait pas dit un mot, pas une parole qui explique la raison de cette attitude. Seul son expression pincée et hautaine fit comprendre à la jeune verte et argent qu'elle ne supportait plus sa présence, ou tout au moins ses méthodes de travail. Aëlys en restait choquée. Comment pouvait-on abandonner quelqu'un qui te demandais de l'aide ? Surtout si il s'agissait d'un camarade de maison ! Ça dépassait la fillette. Et cela renforçait sa répulsion envers les personnes se croyant supérieures aux autres. Oui, elle avait véritablement horreur de ce genre d'élèves. Cela la mettait dans un état de fureur incontrôlée. Et ce n'était pas peu dire, étant donné que le caractère habituel de la fillette était doux et calme. Il sembla à Aëlys, mais peut-être avait-elle rêvé, que la Serdaigle avait murmuré en partant
Eh bien qu'ils se débrouillent !
Ah mais oui, c'est justement ce qu'ils allaient faire ! Se débrouiller sans elle ! Ce serait même certainement beaucoup plus simple. Si elle se croyait indispensable, ils allaient lui prouver le contraire à cette pimbêche !

Suivant sa demande, Peter se concentra sur le sortilège. Il paraissait vraiment stressé le pauvre. Aëlys le regarda faire avec attention. Son mouvement était plutôt bon, sa prononciation aussi, mais le tout était exécuté avec beaucoup trop de nervosité. Il était trop dans la mécanique. Il lui manquait le sentiment adéquat. Car, à bien y songer, il devait même avoir le sentiment opposé à celui qu'il fallait. Du moins c'est ce que la première année en déduisait au vu de l'expression tendue de Peter. Il avait effectivement besoin d'aide.

"Tu vois, rien n'y fait, je suis en échec constant !!" dit-il d'une voix légèrement désespérée

Il paraissait triste et en colère contre lui-même. Aëlys secoua la tête et posa sa main sur son bras, se voulant rassurante. Elle lui sourit ensuite très doucement, son sourire habituel mais en encore plus doux, et le fixa au fond de ses yeux.

- Non, tu verras on va y arriver. Est-ce que tu pourrais juste me dire à quoi tu penses quand tu lances le sortilège ? Je crois que c'est là qu'il y a un problème.

Elle retira ensuite sa main, elle ne voulait pas paraître trop envahissante non-plus. Juste le rassurer. D'ailleurs, pour lancer le sortilège de Lévitation, se sentir calme était primordial. Elle continua donc simplement à lui sourire tout en attendant sa réponse. Et à vrai dire, elle pensait déjà savoir ce qu'il dirait...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Aelys avait demandé à Peter à quoi il pensait quand il tentait le sortilège. A vrai dire il ne le savait pas vraiment. Il ne pensait pas, il ressentait, un stress évident mais aussi une certaine colère face à ce constant échec qui le poursuivait depuis trop longtemps maintenant. Il ne pouvait pas tout simplement relativiser en se disant que ce n'était pas grave, non avec ce jeune garçon, c'était physique. Dans les moindres recoins de son corps il ressentait toute cette humiliation qui lui rongeait les entrailles plus cette haine qui le faisait bouillonner de l’intérieure. Trop souvent il avait été exposé à l'échec et trop souvent il l'avait ressenti.

Ce n'était plus possible aujourd'hui, il était à Poudlard, une école prestigieuse reconnue dans toute l'Europe, reconnue dans le monde entier. Il ne devait pas être un de ses élèves qui faisait tâche dans le tableau comme le disaient certains, bien que pour Peter, aucune personne ne faisait et ne pouvait faire tâche. Tout le monde apportait son petit quelque chose à l'école et c'est ça qui la rendait si particulière. Quoi qu'il en soit, ce petit quelque chose que l'aiglon voulait apporter à l'école ce n'était pas un échec cuisant. Alors il avait tout intérêt à se remettre au travail, et vite afin de réussir ce sortilège qui le hantait depuis maintenant plusieurs longues heures. Il regarda alors Aelys:

Tu crois que je n'adopte pas le bon sentiment ? Tu sais il m'ai facile de cacher mes sentiments voir d'en simuler certain, par contre je ne peux pas faire semblant de les ressentir et si ça ne veut pas, ça ne veut pas.. Tu n'aurais pas un conseil ?

Peter savait quel genre de conseil il allait recevoir, ou du moins c'est ce qu'il pensait. Il allait surement entendre un truc du genre " penses à un souvenir heureux, qui te remplis de joie !'. Mais après tout, c'était le seul conseil valable qu'il pouvait recevoir. Si il avait poser la question c'était juste pour être rassurer sur la démarche à suivre. Il lui fallait bien ça.

Il se dit tout de même que Aelys était vraiment gentille de prendre le temps de l'aider alors qu'il échouait constamment, Peter ce demanda si il aurait fait la même chose et si il était tout à fait honnête avec lui même il est bien possible qu'il ne l'aurait pas fait. Pour certaines raisons diverses .Mais il fallait l'avouer, l'altruisme n'était pas vraiment la principale qualité du jeune garçon. Bien au contraire. C'était vraiment quelque chose qu'il devait absolument changer si il voulait avoir des chances de créer des amitiés sincère.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Aidez moi !!  RPG LIBRE 

Peter sembla réfléchir un moment. La colère, la honte, le stress se lisaient sur son visage. La fillette le comprenait. Sans doute aurait-elle eut les mêmes sentiments si elle échouait à la réalisation d'un sortilège. Surtout si elle le ratait plusieurs fois d'affilée, en faisant apparemment tout ce qu'il fallait faire. Mais elle avait la chance d'être talentueuse, tout comme son père, et cela ne lui était encore jamais arrivé. Elle remerciait souvent ses parents dans son cœur pour l'avoir créée ainsi. Car elle se rendait bien compte que c'était une chance pour elle d'être douée, et non un dû. Elle était née comme cela, et ce n'était pas son propre mérite que de se trouver intelligente. Contrairement à Jayce-Kelly, elle savait qu'elle devait faire fructifier ce cadeau de la nature, non s'en glorifier et rabaisser les autres. Elle devait le partager, alors seulement elle pourrait se dire en elle-même qu'elle avait réalisé quelque chose de bien, et qu'elle l'avait fait elle-même. Si ses capacités intellectuelles faisaient parties de son essence et qu'elle ne pouvaient les modifier, ses actions, elles, lui appartenaient bien. Et c'était sur cela que l'on pouvait juger les gens : pas sur leurs capacités en soi, mais sur ce qu'ils choisissaient de faire avec leurs capacités.

Peter la regarda alors, l'air découragé.

Tu crois que je n'adopte pas le bon sentiment ? Tu sais il m'est facile de cacher mes sentiments voir d'en simuler certain, par contre je ne peux pas faire semblant de les ressentir et si ça ne veut pas, ça ne veut pas.. Tu n'aurais pas un conseil ?

Aëlys sourit doucement. Elle allait devoir trouver quelque chose qui amène naturellement Peter au bon sentiment. Mais quoi ? Pour elle c'était facile, c'était un sentiment qu'elle avait en permanence ou presque. Le Serdaigle en revanche paraissait trop... Trop quoi d'ailleurs ? Renfermé, réservé ? Non, cela elle l'était également. Un rayon de soleil lui caressa la joue à travers une fenêtre. Détournant instinctivement ses yeux vers le ciel sans nuages, elle eut une idée.

- Pour lancer correctement ce sortilège, on doit ressentir un sentiment de liberté, d'infini, tout comme un oiseau. Peut importe qu'on soit triste ou joyeux, il faut juste avoir confiance. Et moi, s'il y a bien une chose qui me fait penser aux oiseaux, c'est bien le ciel...

Elle s'arrêta, laissant un court silence s'installer, le temps que Peter s'imprègne de ses paroles et essaie de les assimiler. Puis elle reprit ensuite son petit discours improvisé.

- Regarde le ciel et essaye de t'imaginer que tu es un oiseau. Tu voles là-haut, libre de toute contrainte. Les étoiles, le soleil , la lune, l'infini t'appartiens... Il ne faut pas que tu ais peur, que tu stresses. Ai confiance en toi. Et tu verras, ça ira tout seul.

Etrange, cette enfant poète. De temps en temps, une maturité étonnante la poussait à parler comme une adulte. Sans doute était-ce dû à ce qu'elle avait vécu dans le passé. La vie, la mort... Elle avait bien conscience de ces deux opposés. Et cela lui apportait comme une harmonie en elle. Ses grands yeux rêveurs se mettaient à voir les choses autrement, avec un regard plus grave, plus profond. Sa voix était alors empreinte d'une douceur apaisante, presque irréelle. Plongeant ses pupilles d'azur dans celles de Peter, c'était comme un morceau de ciel qu'elle lui offrait pour s'évader, se calmer et prendre des forces. Maintenant, il fallait qu'il réessaye de lancer le sort dès qu'il serait prêt.

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~