Couloirs

Inscription
Connexion

Aventure dans la nuit  Libre 

Aëlys avait fini ses cours de la journée. D'abord potions avec la professeure Meilla Primard. Un de ses cours préféré. D'ailleurs, la jeune fille était très bonne en la matière. Comme dans toutes les autres en fait. Mais loin d'en tirer de l'orgueil, elle voulait travailler encore et toujours, jusqu'à atteindre la perfection. Là, elle sortait d'un cours de sortilèges. Dans sa tête tournait en boucle les images du Sortilège de Lévitation. Perdue dans ses pensées, la fillette aux cheveux noirs bouscula nombre d'élèves contrariés par son inattention.
Son sac sous le bras, la Française ne pensait qu'à ses exercices et prochains devoirs. Son bel uniforme noir et vert flottait à chacun de ses pas. Une réflexion vint alors troubler la fillette. Pourquoi donc le Choixpeau l'avait-il mise à Serpentard ? Comme un flashback, Aëlys se remémora la scène.

Une foule de monde s'entassait dans la Grande-Salle. Des deuxièmes années et plus bavardaient déjà, assis à leurs tables respectives. Très timide, elle s'était aussitôt sentie perdue. D'abord, parce qu'en tant que Française, elle aurait dû aller à Beauxbâtons, son inscription à Poudlard n'avait été dûe qu'à un récent déménagement en Angleterre. Ensuite, parce que ce monde de sorcier était totalement nouveau pour elle. Quasiment toute sa famille se composait de moldus. Enfin bref, ce jour là avait été excitant mais surtout effrayant pour la jeune fille. Cela avait commencé par le discours de la directrice. Cette femme inspirait une terreur irrationnelle mêlée d'admiration à la française. Au lieu de la rassurer, son discours n'avait fait que la déshabiller. Et puis il y avait cette cane... Pourquoi donc une femme jeune et apparement en pleine santé avait-elle besoin d'une cane ?
Ensuite, l'attente avait été longue, presque interminable pour passer l'épreuve du Choixpeau Magique. Maintes nouveaux élèves étaient appelés, puis repartaient dans des cris de joie, des plaintes, des crises de larmes ou encore des soupirs de soulagement. Ne pas être avec une sœur, un ami, importait peu à la fillette puisqu'elle n'en n'avait pas. Tout ce qu'elle désirait, c'était être dans une maison qui l'accepte totalement. Elle patienta alors. Le temps semblait tourner au ralenti. La jeune fille avait mal aux jambes, aux pieds, elle avait froid mais ne disait rien. Ne bougeait pas. Elle attendait. Encore. Toujours. Cela semblait ne pas avoir de fin. Les noms des élèves et des maisons attribuées se mélangeaient dans sa tête, tout comme leurs visages. Enfin, après une éternité, tandis qu'il ne restait plus que trois élèves, on l'appela.

Comme dans un songe, elle avait été se placer sur la chaise et un professeur avait positionné le Choixpeau sur sa tête.

- Mmm. Je vois l'intelligence, l'envie d'étudier... Tu irais parfaitement chez les Serdaigles. Oui, parfaitement...

Aëlys s'imaginait déjà là-bas, avec leur superbe étendard bleu, sa couleur préférée, orné d'un aigle d'argent. Oui, cette maison serait parfaite.

- SERPENTARD ! annonça soudain le Choixpeau

Ce mot avait fait sursauter la fillette. Elle avait eu l'impression qu'un coup de canon venait d'être tiré. Elle n'avait pas bien compris. Serpentard ? Impossible. Le Choixpeau avait dû dire Serdaigle. Pourtant, à la table de ces derniers, personne n'avait tourné la tête...

BOUM

Un bruit violent ramena soudain Aëlys à la réalité. L'escalier sur lequel elle descendait se mot soudain en mouvements. Il se mît soudain à bouger en tous sens. Instinctivement, la fillette s'était raccrochée à une rambarde mais l'escalier semblait faire n'importe quoi. Il La secouait dans tous les sens. Elle glissa alors dans un cri, ne se retenant qu'à une main. Au-dessous d'elle, le vide. Comment allait-elle se sortir de là ? Perdue dans ses souvenirs, elle se retrouvait désormais absolument seule. La nuit tombait déjà. Apeurée, elle poussa tout de même un cri de désespoir, sachant qu'elle ne pourrait pas tenir longtemps comme cela, uniquement tenue par quelques doigts.

- À l'aide !!!!

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aventure dans la nuit  Libre 

Après les cours, Clara aimait se promener dans les couloirs en attendant de manger. Mais cette fois elle n'avais pas vu l'heure et le dîner était déjà fini. L'estomac vide, elle se dirigeait vers sa salle commune pour se reposer car comme on dit, qui dors dîne! Alors qu'elle grimpait les escaliers qui pour le moment semblaient plutôt calmes, un mouvement inhabituel lui fit tourner la tête. En contre bas, elle pu voir un des escaliers qui semblait s'amuser à tourner dans tous les sens, la jeune fille se rappela ce que leur avait dit leur préfet en début d'année alors qu'elle montait ce même escalier..

- Oh et faites attention dans les couloirs, les escaliers n'en font qu'a leur tête, avait-il dit.

Souriant à l'évocation de sa première journée à Poudlard, elle se hâta de monter les dernières marches avant que son escalier ne décide de s'y mettre aussi. Son sac glissa de son épaule et elle pesta abondamment en le remettant en place, si jamais celui-ci tombait dans le vide, elle était vraiment mal. Il contenait actuellement tous ces devoirs après tout et elle n'avait aucune envie de les recommencer. Alors que la jeune fille allait poser le pied sur la dernière marche, elle entendit un cri perçant.

- À l'aide !!!!

Sursautant, Clara baissa la tête vers l'escalier fou et aperçut la silhouette d'une jeune fille qui était tombée de celui-ci et ne se retenait qu'a une main. Elle semblait sur le point de lâcher la rambarde à tout instant. La jeune fille vit aussi l'habit vert de sa camarade, elle pensa à ce que dirait les autres si elle aidait une serpentard mais elle réfléchit aussi à ce que l'on dirait d'elle si elle laissait la pauvre fille s'écraser au sol. Clara pris sa décision et dévala les escaliers jusqu’à la petite serpentard. Arrivé à son niveau, elle s'accrocha d'une main à la rambarde sécurisant son sac avec ses jambes et tendit la main vers la jeune fille en priant pour que l'escalier ne refasse pas des siennes.

- Prend ma main vite!

Voyant l'espace encore grand entre les deux mains, Clara se pencha un peu plus et se colla littéralement contre la rambarde en cherchant à attraper la main de la petite serpentard qui avait eu le malheur de se trouver sur ce fichu escalier au moment où celui-ci avait eu envie de se secouer un peu. En un sens ça doit être un peu embêtant de se faire marcher dessus à longueur de journée, mais c'est pas une raison pour jeter les gens n'importe où! pensa-t-elle.

Aventure dans la nuit  Libre 

Au loin, Aëlys aperçut une fille à l'uniforme rouge et or. Tandis qu'elle appelait, la Gryffondor tourna la tête vers elle. Un soulagement immense empli le cœur de la Serpentarde. Elle allait être sauvée de cet escalier fou ! Mais l'adolescente semblait hésiter à lui porter secours. Un doigt de sa main glissa alors, et les yeux azurés de la jeune fille virent le sol qui l'aspirait comme un aimant. Effrayée à l'idée de tomber de si haut, elle ferma les yeux. Elle entendit alors un bruit de pas dévalant les escaliers. Rouvrant ses paupières, elle vit que la fille tentait une manœuvre délicate pour la sauver. Collée à la rembarde, son sac coincé entre les jambes, elle lui tendait sa main aussi loin que possible.

- Prend ma main vite ! lui intima-t-elle

Désormais tenue par trois doigts, la verte n'avait pas le choix. De plus, son sac accroché à son épaule pesait sans cesse plus lourd. Seulement, elle voyait bien que malgré tout son courage, la rouge ne pourrait la remonter à elle seule. Obeissant à la jeune fille, elle lança son bras droit vers la main tendue mais ses doigts ne firent qu'effleurer ceux de la fille. Elle renonça alors. Elle ne pouvait insister. Ça ne servait à rien. Il lui fallait une idée. Mais laquelle ? Soudain, elle sut ce qu'il fallait faire... Mais elle ne pouvait pas le faire elle-même. Une fois en l'air, elle ne pourrait plus bouger et serait donc bloquée. Plus qu'un doigt ne la retenait à présent à la rambarde de l'escalier qui continuait à bouger. Il tournait à présent rapidement sur lui-même. Si jamais elle avait une chance d'attraper la main de la Gryffondor, cette chance s'était réduite à néant. Alors qu'elle était assez proche de la Gryffondor, elle lança un mot, un seul, en espérant que la rouge la comprenne.

- Lévitation !

Sa tête tournait de plus en plus. À bout de force, Aëlys lâcha prise, priant intérieurement que la fille soit assez rapide et vise bien. La dernière image que la verte eu avant de fermer les yeux pour éviter de se voir chuter, ce fut l'escalier qui s'était immobilisé dès qu'elle l'avait lâché. Cette image s'imprima dans sa rétine tandis qu'elle pensait : Par la Barbe de Merlin ! Cet escalier est un sale...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aventure dans la nuit  Libre 

Clara senti la main de la serpentard lui effleurer la main sans parvenir à l'attraper. Et m...! Elle regarda sa camarade totalement désemparée en ne sachant plus quoi faire. Celle-ci ne se retenait plus qu'à un seul doigt et l'escalier bougeait de nouveau dans tout les sens. Réfléchissant à toute vitesse, Clara tentait de trouver une solution. Cependant elle n'avait pas pu manger et son cerveau tournait à vide et elle ne parvenait pas à réfléchir correctement. Soudain elle croisa le regard de l'autre jeune fille. Celle-ci à bout de force lui dit un mot puis lâcha la rambarde.

- Lévitation !

Cela fit "tilt" dans l'esprit de Clara, elle connaissait le sort et le mouvement mais ne l'avait encore jamais mis en pratique. Elle fit une première tentative qui échoua. Elle pesta contre elle même, ce n'était pas le moment de se rater bon sang! Voyant sa camarade chuter, elle se mit à paniquer et lança a nouveau le sort qui ne marcha pas plus que pour la première fois. Bon ça suffit maintenant une vie est sans doute en jeu! Rassemblant tout son courage, Clara serra un peu plus sa baguette et lança le sort.

- Wingardium Leviosa!

Le sort s'accomplit enfin au plus grand plaisir de la griffonne, elle avait réussi! Et sans entrainement préalable en plus! Cependant sa joie fut de courte durée, elle n'avait aucune idée de comment elle allait faire bouger la serpentard maintenant qu'elle pouvait la faire léviter jusqu'a elle. Réfléchissant à toute allure elle eu une idée. Fermant les yeux, elle imagina la jeune fille qui s'envolait puis arrivait à sa hauteur. Au bout de quelques secondes et a son plus grand plaisir, elle vit que le corps de la jeune fille commençait à s'élever dans les airs. Clara parvint donc à faire léviter sa camarade jusqu’à l'escalier où elle la déposa aussi délicatement que possible. En fait le sort cessa de fonctionner alors que la petite de serpentard se trouvait encore à quelques centimètres du sol ce qui eu pour effet de la faire tomber assez rudement sur les escalier. Mais bon, au moins elle était en vie et ne s'était pas écrasée sur le sol du hall. Inquiète tout de même de ne pas la voir bouger, Clara s'avança vers elle est s'accroupi pour être à sa hauteur. Elle voulait s'assurer qu'elle ne lui avait pas fait de mal et lui demanda d'une voix légèrement tremblante à cause de son émotion.

- Tout... Tout va bien?

Aventure dans la nuit  Libre 

Alors qu'elle tombait, Aëlys entendait la Gryffondor lancer le sortilège de Lévitation. De toute évidence, cela ne marcha pas puisqu'elle continuait de chuter à une vitesse vertigineuse. Mais au moins, elle avait comprit le message. C'était déjà ça. Et tandis que le vent sifflant dans ses oreilles l'empêchait de savoir si la rouge réessayait son sort, la jeune sorcière s'accrochait à cette idée plus ou moins rassurante d'avoir réussi à se faire comprendre alors que l'escalier fou tournoyait. Soudain, la Serpentarde se stabilisa. Ce fut comme un choc assez violent qui la percuta brusquement. Elle eu juste le temps d'ouvrir les yeux avant d'être immobilisée. C'était une sensation plutôt étrange que d'être suspendue dans les airs. Elle flottait telle une plume tout en ayant l'impression d'être devenue une pierre incapable de mouvements.
Elle se trouvait comme à plat ventre dans... Le vide. C'est à ce moment là qu'elle se rendit compte que le sol était proche, très proche d'elle. Elle avait eu chaud. Quelques secondes plus tard et elle se serait lamentablement écrasée. Heureusement que cette fille avait été là sinon... En fait, Aëlys préférait ne pas imaginer ce qui se serait passé si la Gryffondor n'avait pas été présente.

Le problème, c'est qu'elle ne bougeait plus... Le doute commençait à envahir Aëlys. Est-ce que la fille serait capable de la remonter jusqu'à elle ? Elle expira lentement. Calme. Elle devait rester calme...

Aussi soudainement que son arrêt, débuta son ascension. Soulagée, la verte montait assez doucement, avec cependant quelques chaos de temps à autres mais elle s'en fichait. Tout ce qui comptait c'était qu'elle rejoigne un jour le sol ferme, si possible de façon douce, sans s'écraser... Enfin, elle vola au-dessus de l'escalier de la Gryffondor. Son atterrissage fut un peu brusque mais au moins, le cauchemar était fini.

Alors qu'elle reprenait son souffle, sa sauveuse, inquiète lui demanda :

Tout... Tout va bien ?

Doucement, elle se releva. Un peu vacillante, elle allait pourtant bien.

- Oui, merci. sourit-elle Je...

Elle s'interrompit pour lancer un regard noir à l'escalier désormais tranquille.

- Merci beaucoup. répéta-t-elle Sans toi je sais pas ce que j'aurais fait.

Autour d'elle, c'était le noir quasi complet. Un peu tendue, elle se mordilla la lèvre. Un tic que possédait son père.

- Je suis désolée, je t'ai fait rater le dîner...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aventure dans la nuit  Libre 

Clara se releva en même temps que l'autre jeune fille prête à la rattraper en cas de perte d'équilibre qui serait due à l'atterrissage quelque peu brutal qu'elle venait de subir. Toujours inquiète, elle s’apaisa un peu lorsque la serpentard pris la parole.

- Oui, merci, dit-elle en souriant. Je..

Elle ne continua pas sa phrase, occupée à jeter un regard noir à l'escalier qui ne bougeait plus d'un pouce. Clara se demanda vaguement si il attendait que les fillettes ne soient plus sur leurs gardes pour reprendre son petit manège et de ce fait n'entendit pas vraiment les remerciement de la jeune serpentard. Cependant, elle fut interrompue dans ses pensées par celle-ci quelques instants après.

- Je suis désolée, je t'ai fait rater le dîner...

La jeune fille semblait tendue, elle se mordillait la lèvre en gardant les yeux baissés. Comme un flash, Clara se revit lorsque petite elle avait cassé le vase préféré de sa mère et se retrouvait dans le même état de tension que celui que la fillette devait éprouver actuellement. Malgré le fait que sa mère lui avait pardonné, rien n'avait pu lui enlever le poids de la culpabilité qui pesait sur ses épaules. Elle voulait à tout prix éviter cela à sa camarade et donc la regarda gentiment tout en prenant un air dégagé afin qu'elle comprenne bien qu'elle ne lui en voulait pas le moins du monde.

- Non non ne t'inquiète pas, je l'avais déjà raté de toute façons et puis je n'allais tout de même pas laisser cet escalier t'envoyer t'écraser dans le hall tout de même ! C'est plutôt à moi de m'excuser d'avoir hésité là-haut. Elle fit un petit signe de tête vers le palier où elle se trouvait lorsque tout avait commencé, Tout ça aurait pu mal finir à cause de cette histoire rivalité entre nos deux maisons... Je me sens tellement nulle, je suis vraiment désolée

À son tour, Clara se baissa la tête et trouva d'un coup un intérêt très particulier envers ses pieds et le sol. Bon aller je vais pas rester comme ça indéfiniment... Il faudra bien que je la regarde à un moment ou à un autre. Aussitôt, elle releva la tête et regarda la serpentard dans les... heu non en fait pas vraiment dans les yeux mais au moins, elle la regardait et c'était déjà quelque chose de bien.

- Au fait moi c'est Clara... Clara Moonhaven.

Esquissant un sourire, Clara s'apprêta à tendre la main pour serrer celle de sa camarade, mais finalement se ravisa en se disant que cela ne se faisait plus depuis un bon moment. Elle attendit donc la réponse de l'autre fille.

Image

Aventure dans la nuit  Libre 

La Gryffondor semblait gênée par la présence de la Serpentarde et par ses excuses. À la plus grande surprise de la verte, la jeune sorcière s'excusa à son tour. Pourquoi donc s'excusait-elle, elle venait de la sauver ! Ce ne fut que lorsqu'elle aborda la rivalité entre maisons et sa brève hésitation qu'Aëlys comprit. Elle s'imaginait très bien ce qu'elle pouvait ressentir. Elle perçut également qu'elle ne la regardait pas dans les yeux, seulement en-dessous, signe évident de sa honte. Mais la jeune première année n'en voulait absolument pas à la Gryffondor. Sa réaction était normale ! Elle allait la rassurer quand à son comportement, lui expliquer qu'elle aurait certainement fait la même chose lorsqu'elle se remit à parler.

- Au fait moi c'est Clara... Clara Moonhaven.

Décidant de changer de sujet et de prendre la perche que Clara lui tendait, Aëlys répondit avec un ton apaisant :

- Joli nom ! Vraiment très joli ! Moi c'est Aëlys. Aëlys Plumagel. Enchantée de te rencontrer.

Et tandis qu'elle lui tendait la main, elle ajouta avec un sourire très doux :

- Est-ce que ça te dirais de dîner avec moi ? Il me reste quelques dragées surprises et chocogrenouilles. C'est pas grand chose mais ce sera déjà ça ! Et puis si tu veux on pourra bavarder un peu...

En attendant sa réponse, la verte songea que sa première véritable amie ne serait non-pas une Serpentard ni une Serdaigle (maison qu'elle admirait énormément et dans laquelle elle avait faillit aller) mais peut-être une Gryffondor, brisant ainsi les préjugés sur les relations entre des deux maisons. Ce serait leur manière à elles de réconcilier leurs maisons. Du moins si Clara acceptait son offre d'amitié...

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aventure dans la nuit  Libre 

Clara attendait la réponse de la verte, peut-être n'allait-elle pas vouloir changer de sujet... Ou alors elle en voudrait à la jeune fille d'avoir hésité à lui porter secours à cause de cette histoire entre leurs deux maisons.. Finalement, la réponse à toutes ces interrogations informulées arriva au moment ou la serpentard prit la parole après quelques secondes de ce silence qui vous fait regretter d'avoir parlé.

- Joli nom ! Vraiment très joli ! Moi c'est Aëlys. Aëlys Plumagel. Enchantée de te rencontrer.

Aëlys... c'était un joli nom ça, original et léger. Pas vraiment comme Clara, avec ce nom, elle avait l'impression de sortir d'on ne sait quel siècle. Cependant la jeune fille avait parlé d'un ton apaisant qui contrairement à ce qui était sans doute voulu, insuffla un peu de stress à Clara. Lorsque l'on lui parlait ainsi, elle avait pour habitude que la suite ne soit pas très plaisante. Malgré tout, la griffonne se força à se détendre, inutile de s’inquiéter si vite, peut-être qu'Aëlys voulait seulement lui montrer que ses excuses étaient peu utiles voir même inutiles, n'était-ce pas ce qu'avait fait la jeune fille quelques secondes plus tôt?

- Est-ce que ça te dirais de dîner avec moi ? Il me reste quelques dragées surprises et chocogrenouilles. C'est pas grand chose mais ce sera déjà ça ! Et puis si tu veux on pourra bavarder un peu...

Clara sursauta légèrement en sortant de sa rêverie, elle ne s'attendait pas à cette proposition, mais alors pas le moins du monde. En plus, la jeune fille lui tendait la main, surement pour une poignée de main. La petite griffondor prit donc son courage à une main et serra celle de sa camarade avec l'autre main tout en lui souriant. Elle ne savait pas trop quoi dire, il était tard et ni l'une ni l'autre n'avait le droit de faire entrer un ou une camarde d'une autre maison dans sa salle commune. À moins qu'elles ne mangent dans le couloir au risque de se faire découvrir par un professeur, il n'y avait pas vraiment d'autre endroit, à cette heure ci la plupart des salles devaient être fermées. Néanmoins, l'idée de braver les interdits s'était emparée de la jeune fille au fur et à mesure que le temps passait à Poudlard, sans doute l'héritage de toutes ces heures passées parmi des griffons téméraires. Elle prit donc la parole d'une voix enjouée.

- Oui je veux bien ! Elle marqua une petite pause soudain gênée de son entrain peut-être un peu déplacé, enfin si cela ne te dérange pas hein.. Je.. Je voudrait pas t'embêter..

Son sourire devint un peu hésitant, et ses yeux se rivèrent à nouveau vers le sol. Et voilà, ça recommence.. Serais-je toujours aussi timide que ça?

Aventure dans la nuit  Libre 

Au début de sa réponse, la rouge paraissait enthousiaste mais elle dû s'en rendre compte car elle bégaya encore.

Aëlys ouvrit la bouche la rassurer à nouveau, lui répéter que cela ne la dérangeait absolument pas puisque c'était elle qui avait proposé ce petit dîner improvisé. Mais elle se rendit soudain compte que l'heure du couvre-feu était passé, et largement. Certes, ce n'était pas leur faute, cependant, si elles prolongeaient leur escapade, elles n'auraient aucune excuse... Et déroger au règlement gênait énormément la jeune Serpentarde. Elle d'habitude si respectueuse et si rechercheuse de se faire discrète venait de proposer à une quasi-inconnue d'enfreindre les lois de Poudlard ! Seulement, si elle laissait passer cette occasion, les deux sorcières resteraient sans doute de simple connaissances. Sans plus. Or, elle sentait que Clara pouvait devenir pour elle une amie proche car leurs caractères se ressemblaient fortement.

Non, tant pis pour le règlement, elle ne laisserait pas passer cette chance. En plus, elle avait déjà dépassé l'horaire du couvre-feu, donc un peu plus ou un peu moins... Mais, d'ailleurs, si on ne les prenaient pas sur le fait, nul ne saurait jamais ce qui c'était passé ! Bon, il leur fallait maintenant un endroit sûr... La jeune fille se souvint alors d'une légende à propos d'une salle qui apparaissait seulement si on n'en n'avait besoin. Peut-être était-ce vrai ! Sinon elles pourraient toujours aller dans la tour d'Astronomie et prétendre le lendemain qu'elles étaient venues en avance...

- Ne t'inquiètes pas, on va aller dans une endroit sûr. Est-ce que tu connais la salle sur demande ?

En attente d'une réponse, Aëlys observa très discrètement la Gryffondor. Avec ses yeux et ses cheveux brun chocolat, elle inspirait confiance. Son caractère doux et fier correspondait assez bien à celui de la Française tout en ayant une touche personnelle de courage que la verte ne possédait pas. Oui, ensemble, elles pourraient faire une bonne équipe...


Reducio
Si tu n'as pas accès à la Salle sur Demande, c'est pas grave on ira ailleurs ;)

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aventure dans la nuit  Libre 

Clara se sentait actuellement comme un animal qui venait de faire un bêtise, qui savait parfaitement qu'il allait se faire réprimander mais qui s'en fichait royalement. En fait, c'était exactement ce qu'il se passait dans ce couloir devenu sombre. Les deux jeunes filles avait enfreint le règlement et elles le savaient toutes les deux. Cependant, bien qu'elle ne sache pas si c'était le cas pour Aëlys, la rouge s'amusait énormément. Actuellement, elle aurait trouvé très amusant que la directrice les découvre ainsi, au beau milieu de la nuit, sur les marches d'un escalier. Mais à quoi je pense?! C'est tout sauf amusant! Tournant à nouveau son regard vers la verte, la jeune fille attendit sa réponse. Celle-ci ne tarda pas à arriver d'ailleurs, sans doute que la serpentard était aussi excitée qu'elle.

- Ne t'inquiètes pas, on va aller dans une endroit sûr. Est-ce que tu connais la salle sur demande ?

La salle sur demande.. ce nom résonna dans l'esprit de Clara, elle se souvenait l'avoir entendu ou lu quelque part. Cherchant plus profondément dans sa mémoire, elle se rappela que sa mère en avait parlé avec une amie. Apparemment il s'agissait d'une pièce qui répondait à tout tes besoins. On pouvait aussi l'appeler la salle va-et-viens du fait qu'elle ne reste jamais ouverte et qu'il faut formuler clairement sa demande pour y entrer. Sa mère l'avait utilisée, si ses souvenirs sont bons, dans le but de faire une surprise à une amie dont c'était l'anniversaire. Cependant, la jeune fille n'avait aucune idée de l'emplacement de cette salle mystère qui aurait pu leur sauver la vie ce soir là, alors qu'elles risquaient de se faire découvrir à tout moment. Tentant de faire disparaître de sa voix l’angoisse d'être découverte, elle prit la parole et découvrit que sa tentative marchait puisque sa voix ne tremblait plus.


- Oui, ma mère en avait parlé quand j'était petite, seulement je ne l'ai jamais trouvée.

La jeune fille se sentit à la fois heureuse d'avoir soudain en tête l'image rassurante de sa mère, et terrifiée car elle avait l'impression d'entendre des bruits de pas qui se rapprochaient. Ses mains se mirent à trembler bien que ce soit sans doute le fruit de son imagination, ou alors un tableau qui venait de se réveiller. Priant pour que ce soit cela, elle réajusta une lanière de son sac et attendit que sa camarade prenne la parole en scrutant les alentours afin de prévenir toute arrivée de professeur dans les environs.

Reducio
Non je n'ai pas accès :sweatingbullets: par contre j'aimerais bien savoir comment on fait x)

Aventure dans la nuit  Libre 

- Oui, ma mère en avait parlé quand j'étais petite, seulement je ne l'ai jamais trouvée.

"Dommage, songea la Serpentarde, ça aurait été plutôt pratique."

Bon, il fallait un autre endroit, de préférence discret. Mais lequel ? De toute évidence, Clara n'avait pas d'idées non-plus. Soudain, des bruits de pas se firent entendre. Clairs, nets, ils claquaient sur les marches, annonçant l'arrivée d'une adulte avec des talons. Une professeur sans doute. Le coeur d'Aëlys battait vite, trop vite. Son cerveau chauffait à tout rompre. Malheureusement, au fur et à mesure que la personne se rapprochait d'elles, la jeune fille perdait toute contenance. Comme si c'était le néant en elle, qu'elle avait absorbé la nuit environnante. Aucune idée, rien ! Enervée contre elle-même, elle vit que la Gryffondor était de plus en plus inquiète. Et toujours aucune solution à l'horizon ! Ses neurones semblaient la narguer en moulinant dans le vide.

Brusquement, elle eut une idée : rejoindre leurs salles communes en courant de côtés opposés dans les escaliers pour brouiller les pistes. Mais cela impliquait plusieurs désagréments et risques que la jeune sorcière n'était pas forcément prête à accepter. D'abord, rater une occasion de se faire une amie en la quittant au lieu de vivre une aventure palpitante avec elle. Ensuite, malgré le noir qui les masquait, la professeur pouvait les apercevoir et alors elles rateraient leur première aventure nocturne en ne se rejoignant que pour faire une retenue sans doute peu agréable. Enfin, Aëlys avait appris à se méfier des escaliers aux caractères imprévisibles et parfois dangereux. Elle ne tenait absolument pas à réitérer sa chute inquiétante dans le vide du hall. Surtout que cette fois, pour la sauver il faudrait quelqu'un avec des yeux de lynx pour réussir à viser au bon endroit. Ces différents désagréments décidèrent Aëlys à refuser son idée.
Non, décidément il n'y avait pas d'endroit pour les cacher assez longtemps afin qu'elles bavardent tranquillement sans se faire prendre. Où qu'elles aillent on les retrouverait. Et plus de solution de fuite non-plus puisque la femme était désormais à quelques mètres derrière elles. Triste à l'idée de cette rencontre totalement ratée, Aëlys espérait que Clara ne lui en voudrait pas trop. Après tout c'était elle qui lui avait proposé de continuer l'aventure ! Donc maintenant elle allait devoir en assumer les conséquences. Bonnes mais surtout mauvaises...

Et puis soudain, la lumière fut. Elle souffla vivement à la jeune rouge :

- Vite ! Suis-moi !

Malgré la pénombre, la jeune fille se repéra facilement. Son but était légèrement en contrebas, à quelques marches d'elles. Oui, c'était faisable. Elle se lança alors dans une étrange course. Effectivement, ne voulant pas manquer une marche et s'étaler de tout son long, elle avançait assez prudemment tout en essayant paradoxalement d'aller le plus vite possible. Mais le bruit de leurs pas alerta la professeur. Celle-ci prononça la formule Lumos qui, heureusement, ne les éclaira pas, tout en parlant. C'était sans doute une question du type "Qui est là ?" mais, trop concentrée dans son sprint, Aëlys ne l'entendit pas. Elle était désormais out près d'atteindre son objectif : les toilettes des filles...

Reducio
Tu auras accès à la Salle sur Demande et à d'autres endroits en achetant la Carte du Maraudeur au Chemin de Traverse ;)

"Deviens ce que tu es."
"Le monde est notre échiquier, et toi, un pion de ma volonté."
Code Couleur : #6FD0FD
~ Serpy du mois (décembre 2016, juin 2017) ~
~ RNA ~

Aventure dans la nuit  Libre 

Clara se mordillait la lèvre inférieure, elle était en état de grand stress. Et ce depuis un bout de temps, en fait ça remontais à peu près au moment où les bruits de pas avaient retentis dans le couloir. Elle espérait au plus profond de son cœur qu'Aëlys avait une solution en tête sans quoi les deux premières années allaient se faire passer un savon. Il ne fallait absolument pas qu'elles soient découvertes. La jeune fille regarda sa compagne avec l'espoir qu'elle en savait plus qu'elle sur les secrets du château, en effet la petite griffonne n'avait jamais trop osé s'aventurer dans celui-ci de peur de se perdre. Les pas se rapprochaient, la petite aurait juré que la personne avait accéléré. Pendant un instant elle se demanda si il ne valait pas mieux abandonner et tenter de se retrouver le lendemain. La jeune fille balaya cette idée de son cerveau, il fallait que les deux filles puisse parler tranquillement le soir même et c'est tout. Les pas se firent entendre encore plus fortement, le professeur n'allait pas tarder. Clara s’inquiétait de plus en plus, il fallait partir, maintenant ! Elle tourna de nouveau le visage vers Aëlys et fut plus qu'heureuse de découvrir des yeux pétillants, la jeune fille avait une idée en tête, juste à temps. Vivement, elle lui souffla quelques mots :


- Vite ! Suis-moi !


La griffonne hocha la tête et suivit sa nouvelle amie. Les deux filles progressaient rapidement mais surtout prudemment, inutile que l'aventure des escaliers se répète. Cependant, elles ne parvenaient pas à étouffer le bruit de leurs pas et la personne qui arrivait vers les escaliers dut les entendre. Clara pressa le pas et se plaça dans un recoin sombre juste avant que la lumière du lumos n'envahisse les escaliers. Toujours dans l'ombre, elle bénit sa robe d'un noir profond comme celle de sa camarade et continua de la suivre. Lorsque cette dernière tourna brusquement à droite, la rouge faillit la perdre mais elle accéléra. Les environs lui semblaient familiers, elle avait l'impression de les connaitre mais il faisait trop sombre et elles étaient trop pressées pour que la jeune fille inspecte les lieux. Soudain, la verte s'arrêta sans prévenir et Clara la heurta de plein fouet. Tombant à la renverse, elle se releva doucement en se massant le front
. Bon sang elle aurait pu prévenir... La petite leva la tête et découvrit enfin où son amie l'avait emmenée. Les toilettes des filles, l'endroit parfait à moins que leur poursuiveur ne soit en fait une poursuiveuse.