Couloirs

Inscription
Connexion

Boum, tu parle d'une rencontre !  PV Peter Speculus 

Il y avait eu cette fois dans les couloirs. Tu sais, notre rencontre, là où tout a commencé.

Catmael trouvait les cours instructifs, bien qu'il n'était pas vraiment concentré quand ce n'était que théorique. Et oui, il avait du mal à rester dans le cours, il devait tout le temps faire quelque chose. Puis des fois, il voulait apprendre d'autre truc, d'autre matière qui n'était malheureusement pas pour les premières années. Le petit rouquin n'avait donc pas de chance ! Pourquoi est-ce qu'il ne pouvait pas étudier les créatures magiques ou la botanique ? Ce n'était pas juste ! Par contre, personne ne lui avait interdit de se documenter tout seul comme un grand. Nan, de plus ce n'était surement pas inscrit dans le règlement. Bon, il ne l'avait pas lut, en même temps, qui le lirait en entier ? Rare était les personnes à vouloir étudier les matières des autres années, puisqu'il y avait normalement assez à faire avec les cours de leur année et ils avaient aussi leurs amis. Le gamin n'en avait pas vraiment, pourtant il n'était pas timide ! Il n'avait juste pas la bonne méthode pour socialiser avec les autres. Faire le pitre en classe n'était pas la bonne solution.

Bref, l'enfant avait décidé d'aller kidnapper des livres sur les créatures magiques. Il espérait quand même que la bibliothécaire ne lui poserait pas des questions à ce propos. En même temps, ce n'était pas du tout ses affaires. Cet après-midi là, Catmael avait arpenté les couloirs à la recherche de la bibliothèque. Il était pourtant sûr que la pièce n'était pas bien loin, a moins qu'il aurait dû tourner à gauche ou lieu d'à droite ? Ah non ! Il ne s'était pas trompé, puisqu'il avait réussi à atteindre l'immense bibliothèque tant désirée.

Il ne lui avait pas fallut quelques minutes pour trouver plusieurs bouquins traitant le sujet. Catmael avait fait les yeux doux, un peu comme le regard de tristesse des chats, pour ne pas avoir de questions face à son emprunt. Cela avait marché haut la main, enfin bien sûr la dame s'était posé des questions sur le pourquoi un petit gamin voulait étudier une matière qu'il ne possédait pas. Mais bon, c'était mieux que rien.

De retour dans le couloir, l'enfant avait jeté un petit coup d'oeil à l'une des fenêtres, découvrant qu'il faisait assez beau pour aller dehors. Ni une ni deux, le gamin s'était mis à courir, les trois bouquins dans les bras. Il pensait déjà à se poser sous un arbre et a s'éclaté à lire un peu de pages, puis il irait embêter les couples qui se cachaient souvent derrière les buissons, c'était dégoûtant de s'embrasser comme ça pendant de longues minutes avec la langue et tout.

Il était perdu dans ses pensées, de ce le rouquin n'avait pas pu éviter l'obstacle qui lui avait fait face. Ce fut donc tout naturellement, que le gamin s'était étalé par terre, les bouquins volant à des kilomètres de ses bras (façon de parler). Il avait fallu quelques secondes pour comprendre qu'un corps inconnu était sous lui. D'ailleurs, il avait son visage en plein dans le cou de cette personne. Voyant que c'était un garçon, Catmael s'était dépêché de s'éloigner de l'individu, s'asseyant juste à côté de l'inconnu, son visage était tout rouge.


- Désoler, j'ai pas fait exprès ! J'ai couru et boum ! ça va ?

Le rouquin avait posé sa main droite sur le bras de l'élève, il se mordait sa lèvre inférieure tout en le regardant d'un air inquet.

Boum, tu parle d'une rencontre !  PV Peter Speculus 

Peter était pris par le temps en ce moment. Par les cours, par le Quidditch, par les duels. En effet, les duels. C'était un art que jamais Peter n'avait approché de près comme de loin, pourtant il s'était inscrit à un grand tournois inter-maisonnée. Erreur dont il pris conscience que très et trop tard. Il passait maintenant son temps à lire des livres à se sujet afin de ne pas trop se ridiculiser aux duels. Il était tout de même très anxieux. Surtout qu'il n'avait encore fait aucune pratique, seulement de la théorie. Et il savait qu'en réalité lancer un sortilège demandait beaucoup d'effort physique. Il était sûr qu'il allait se fatiguer plus vite qu'il n'aurait pu le prévoir.

C'est pour cela que après avoir lu quelques pages supplémentaires d'un livre sur les combats à la baguette, l'aiglon se dirigea vers le parc dans l'idée de s'entraîner un peu à la pratique. Tâche qui allait surement demander un grand effort, mais il le fallait bien, après il ne pouvait pas dire qu'il était en mauvaise forme physique, au contraire, en tant que joueur de Quidditch il était plutôt sportif, même si d’apparence il semblait assez maigre et pas très musclé, ce qu'il était d’ailleurs malgré son activité sportive. Mais au moins, il était en bonne santé.

Peter ruminait la dessus tout en marchant dans les longs et interminables couloirs de l'école. La tête regardant le sol, les sourcils froncés et son regard se dirigeant sur ses pieds qui l'un après l'autres prenaient de l'avance sur l'autre. Il pensa au fait que cela faisait longtemps qu'il n'avait pas croisé sa cousine Mélody dans les couloirs froid du chateaux. Elle devait être très occupée en ce moment, il savait d'elle même qu'elle voulait peu être être la prochaine préfète de Serdaigle. Il espérait que ça serait le cas. Ainsi ils pourraient travaillés ensemble pour leur maison, elle en tant que préfète et Peter en tant que Capitaine. C'était leur rêve depuis tout petits de ne jamais se quitté et de rester ensemble quoi qu'il arrive, pour l'instant cela se réalisait sans problème.

Il repensa aussi à toutes les autres personnes qu'il n'avait pas croisé depuis longtemps, Audric, Aëlys et tout les autres. L'enfant décida qu'il reprendrait contact très prochainement quand il aurait plus de temps libre pour lui, ce qui n'était toujours pas le cas. L'aiglon espérait qu'un jour ça le serait, un jour... Il continuait de réfléchir à tout cela quand il sentit un choc violent. Il tomba au sol.

Plus rien ne se passa durant quelques secondes, le capitaine réfléchissait à ce qui lui était arrivé. Il compris que ce qui était sur lui était en fait un autre élève. D'ailleurs il sentit le souffle chaud de celui ci contre son coup. Il se crispa, c'était une situation assez embarrassante. Heureusement l'élève en question se retira vite, et quand Peter aperçu que c'était un garçon il rougit instantanément. Celui ci posa une main sur le bras de l'aiglon, ce qui ne fit que rajouter une certaine gêne en lui. En effet Peter n'était pas très tactile. Il trouva tout de même la main de l'autre enfant rassurante.


- Désoler, j'ai pas fait exprès ! J'ai couru et boum ! ça va ?

Peter ne sut quoi répondre pendant un instant. Il était, ailleurs en quelque sorte, il ne comprenait pas ce qui se passait.

-Ah heu.. Oui, tout va bien merci. Ce n'est pas grave

Le serdaigle aurait pu partir et rien d'autre ne se serait passez. Pourtant quelque chose le poussait à rester. Et sur son visage, régnait une expression constante de perplexité.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?

Boum, tu parle d'une rencontre !  PV Peter Speculus 

Le petit rouquin avait observé l'autre garçon de façon pas du tout discrète. Il le trouvait assez mignon ! Nan, mais à quoi il pensait ? Catmael s'était donné une claque mentale pour arrêter de penser à ce genre de choses. Là pour l'instant, il avait d'autre chose plus importante à faire. L'enfant avait doucement sourit quand l'inconnu lui avait signalé qu'il n'avait aucune blessure.

- Ouf, c'est rassurant que tu n'as rien !

Le regard de Catmael avait été attiré par les livres sur les créatures magiques qu'il avait empruntés à la bibliothèque. D'un coup, il s'était souvenu qu'il fallait prendre soin des livres sinon la bibliothécaire pouvait le punir ou lui interdire de prendre d'autres livres.

- Zut mes livres !

Ni une ni deux, le rouquin avait foncé sur ses ouvrages, les auscultant dans le but de savoir s'ils étaient abîmer. Il en avait eu de la chance ! Les bouquins n'avaient eu aucun dommage. Catmael avait récupérer ses livres, puis il s'était relevé. La première chose qui lui était venu à l'esprit c'était de partir pour rejoindre le parc, ce qu'il voulait faire au tout début. Le soucis c'était qu'il y avait quelque chose qui l'en empêchait, il ne savait pas quoi. C'était comme une petite voix qui disait "reste, reste, reste,".

Après avoir réfléchi au faites qu'il devenait surement fou, le roux était revenu vers le petit garçon aux couleurs de Serdaigle. Il lui avait tendu sa main droite pour l'aider à se relever, tandis qu'il avait plaquer ses trois bouquins à l'aide de son bras gauche contre son torse. Peut-être allait-ils devenir des amis ? Ou au moins des connaissances. L'enfant ne savait pas vraiment comment il devait entamer une conversation dans le but de faire connaissance tout simplement. Il arrivait à faire le pitre en classe pour faire rire les autres, à embêter ou à faire semblant d'être stupide. Oui, voilà ce qu'il allait faire ! Déjà dans un premier moment, c'était bien de se présenter.


- Je suis Catmael Miller ! Et toi ?

Boum, tu parle d'une rencontre !  PV Peter Speculus 

Peter était toujours à terre, il regardait l'autre garçon avec attention. Il était un peu plus grand que Peter, lui faisait 1m47, il ne savait pas la taille de son interlocuteur qui d'ailleurs était un gryffondor au vu de don écusson, mais une chose était sûr, il était plus grand que l'aiglon. Grand mais pas non plus imposant, ses yeux étaient vert, comme ceux de Peter, il avait les cheveux courts mais mal coiffé, ce qui n'était pas forcément laid chez le gryffon, au contraire, Peter trouvait que ça lui allait plutôt bien. Il se surprit lui même à avoir de tel pensé, il secoua la tête en signe d'incompréhension. Mais il ne put s’empêcher de faire un sourire plus que discret.

Soudain le garçon retira sa main et se mis à ramasser ses livres, il était plutôt vif, sa manière de regarder si les livres étaient abîmer était plutôt amusante. On voyait que le gryffon faisait attention à ses livres, tout comme le ferait Peter, car pour le jeune Serdaigle, il n'y avait rien de plus précieux que des bouquins. Sans eux la vie serait fade. Ils pouvait être presque aussi important que des amis, presque. Une fois les livres ramassés, Le roux semblait commencer à s'éloigné ce qui déçu un peu l'aiglon, encore une fois il n'aurait su dire pourquoi. Mais à sa grande joie, le gryffon s’arrêta revînt vers Peter et lui tendit une main pour l'aider à le relever. Il l'a prit de bon cœur et se releva avec facilité.

Il se trouvait maintenant face au garçon, pas si embarrassé qu'il aurait du l'être, au contraire il se sentait plutôt bien. Il se tenait maintenant debout les mains liées dans le dos, se balançant comme à son habitude. Peter ne pouvait pas ne pas bouger, rester immobile était quelque chose qui lui était inconnu. Même dans son lit il lui était nécessaire de se secouer pour s'endormir, sans ça, impossible. Il se balançait donc d'avant en arrière. Attendant que quelque chose se passe, chose qu'il n'eut pas à attendre longtemps puisque très vite le gryffondor prît la parole.

- Je suis Catmael Miller ! Et toi ?


Catmael, jolie nom bien que peu commun pensa Peter. Contrairement au sien qui était aussi répandu que le Pudding en Angleterre où que la bière au beurre dans les pubs sorciers. Mais il s'en accommodait tout de même très bien, c'est pour cela qu'il n'eut aucune honte à déclarer à Catmael.

-Enchanté Catmael, moi c'est Peter Speculus !

Il ne pouvait bien sur pas laissez la conversation sur cette phrase c'est pour cela qu'il sourît et dît:

-Tu semblais pressé, où allais tu ?

Il garda son sourire qu'il espérait plein de gentillesse et d'attention.

La mort ne s'est elle jamais souciée d'en faire trop ?