Couloirs

Inscription
Connexion

Se souvenir de ne pas tomber  Privé 

Gwendolyn marchait rapidement dans les couloirs. Elle n'avait pas pour habitude d'être en retard, et pourtant, il lui fallait accélérer un peu le mouvement si elle voulait arriver à l'heure pour son prochain cours. Elle avait trop traîné à la bibliothèque, à la recherche d'un livre pour se renseigner sur son devoir de sortilège. La jeune Poufsouffle avait ensuite, dans son empressement, manqué de tomber dans les escaliers magiques. Si elle avait trouvé absolument merveilleux ce système que les moldus n'auraient pu imaginer que dans leurs rêves les plus fous, elle avait pourtant mis de longues semaines à s'y habituer. Normal, en tant que première année, élevée de plus par des moldus. Elle serra un instant son petit collier entre ses mains, celui auquel elle tenait tant, et replaça légèrement sa cravate noir et jaune.

« Par Merlin, Gwen, fais attention, s'invectiva-t-elle elle-même, à voix basse. »

Elle venait à nouveau de manquer de se prendre les pieds dans le sol. Une pierre légèrement surélevée, cette fois. Il fallait vraiment qu'elle apprenne à ne plus tomber, ça finissait par devenir dangereux. Mais la jeune Poufsouffle avait de toute manière d'autres préoccupations en tête. Elle passa une main dans ses courtes mèches brunes, qui se replacèrent un peu plus correctement sur ses épaules, et posa des prunelles grises sur le sol devant elle. Elle observa les couloirs. La prochaine à droite, lui avait signalé un peu plus tôt un élève de Serdaigle.
La jeune fille souffla doucement. Bon, elle ne serait plus en retard, elle arrivait au niveau de la bonne salle. Elle avait pris un coup de chaud, la jaune et noir, à force de tant se presser, et sa peau pâle avait pris des teintes plus rouges. Ce n'était pas dans ses habitudes. Un sourire se dessina sur ses lèvres, illuminant son visage, quand elle atteint la porte. Le sourire se fana bientôt, lorsqu'elle discuta avec un élève de sa maison.


« Le cour a été décalé ? Dans une heure ? »

Elle soupira, et alla s'asseoir dans un coin, contre le mur, en attendant. Elle n'avait de toute manière rien de mieux à faire. Elle se contenta d'observer les élèves passer. Certains semblaient plus ou moins pressés, et un sourire finit par revenir s'ancrer sur son visage. Ce n'était pas si grave après tout. Il lui faudrait juste se rappeler de ne pas tomber, lorsqu'elle aurait à se relever. L'heure passa vite, et elle pénétra rapidement dans la salle derrière la professeur.

"Je n'ai pas peur."
Le souffle des Poufsouffles, jamais ne s'étouffe !