Couloirs

Inscription
Connexion

Une rentrée au pas

Eliza avait suivi les autres arrivants et la directrice de l'école les fit ranger dans le hall ! Une fois les élèves ayant eu les explications c'était l'heure de se débrouiller pour trouver les salles. Les couloirs étaient longs à n'en plus finir ! Comment allait t'elle faire pour s'y retrouver?
Eliza était une élève studieuse et n'aimait pas arriver en retard en cours. De ce fait elle regarda sa montre, celle ci indiquait 10h et les cours commençaient à 10h30. Ca lui laissait juste quelques minutes.

Avec tous ses cahiers dans les mains, elle regardait sur toutes les portes si elle trouverait son premier cours de la journée "Métamorphose". Elle voulut interpeller une personne mais personne ne put la renseigner. Elle ne comprenait pas pourquoi aucun professeurs ou élèves de deuxième année n'étaient présents dans ces longs couloirs. Peut être ne faisait elle pas attention à ce qui se passait autour d'elle.

Elle commençait à désespérer et savait qu'à ce niveau là elle arriverait en retard. Si seulement il pouvait y avoir cette personne qui la sauverait parce qu'elle était complètement perdue. C'est à ce moment là qu'elle entendit une petite voix derrière elle. Quelqu'un était en train de l'aider? Elle se retourna et finalement non, juste un autre élève retrouvant quelqu'un d'autre. Ils étaient sûrement dans le même cours et se dépêchaient à y aller. Elle regarda alors sa montre qui indiquait 15. Elle commença à se prendre la tête dans les mains comme si elle n'arriverait jamais à trouver cette salle..

Une rentrée au pas

Cela faisait déjà une deuxième rentré pour Elise à Poudlard. Elle connaissait donc déjà bien le château et quand elle vit une fille qui regardait autour d'elle d'un regard déséspéré si un élève allait arriver et l'aider, la Poufsouffle dirigea de bon coeur vers elle et lui demanda gentillement:
-Bonjour, tu cherches quelque chose? Tu as l'air perdue...Moi, c'est Elise Desvents, deuxième année à Poufsouffle. Il faut que j'aille en cours sortilèges, mais je peux quand te guider jusqu'a ta salle de cours. Quel est ton prochain cours?
Et voilà qu'elle recommençait à parler sans s'arrêter! Peut-être que la jeune sorcière voulait juste savoir son chemin, pas l'entendre raconter sa vie!
Mais en même temps, elle ne connaissait sûrement pas beaucoup de personnes, et avoir un repère ne lui ferait pas de mal...Elle continua, pour qu'elles n'arrivent pas en retard à leurs cours respectifs :
-Si tu veux, on va à nos cours et après on pourra discuter, enfin si ça ne te dérange pas...tu as peut-être des amies avec lesquelles tu veux parler…
Tout d’un coup, elle se sentit bête. Elle embêtait sûrement la fillette ! Mais elle n’allait quand même pas montrer qu’elle était mal à l’aise ! Elle était en deuxième énnée, et désormais c’était elle qui devait montrer l’exemple !

Reducio
Tu n'as rien précisé, mais ton RP est bien libre? :)


.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*

Une rentrée au pas

Eliza était bien contente que quelqu'un lui parle et l'aide.

- Bonjour, je cherche à aller dans mon cours de métamorphose mais parmi toutes ces salles je ne sais pas laquelle est la bonne. Je suis contente que tu t'arrêtes pour m'aider. Personne n'a voulu s'arrêter, sûrement trop pressé et aussi en retard. Je m'appelle Eliza, je suis à Serdaigle.

Eliza n'était pas très à l'aise. Ca la gênait aussi que quelqu'un qui était peut être pressé ne voudrait pas s'arrêter plus longtemps que ça. Elle voudrait bien parler avec elle. Elle n'avait pas eu encore le temps de se faire beaucoup d'amis. Et avec le retard en cours, ça n'arrangeait rien et s'imaginait que le professeur se plaindrait de son retard. Elle qui était une élève très studieuse ne souhaitait pas avoir des points en moins.

- J'adorerais discuter avec toi, je n'ai pas eu trop le temps de discuter avec qui que ce soit. Je suis plutôt stressée à l'idée de me dire que peut être que mon professeur de métamorphose pourrait m'enlever des points.

Pourquoi disait elle ça tout haut? Elle sourit et attendit de savoir ce que Elise lui dirait, non pas qu'elle voulait vite retrouver son cours mais un peu quand même.

Une rentrée au pas

La nouvelle répondit à Elise avec, selon elle, soulagement devant sa nouvelle "sauveuse":
- Bonjour, je cherche à aller dans mon cours de métamorphose mais parmi toutes ces salles je ne sais pas laquelle est la bonne. Je suis contente que tu t'arrêtes pour m'aider. Personne n'a voulu s'arrêter, sûrement trop pressé et aussi en retard. Je m'appelle Eliza, je suis à Serdaigle.
Elle s'apellait Eliza, et elle était à Serdaigle...dommage qu'elle ne soit pas à Poufsouffle...enfin, Serdaigle était sûrement une très belle maison.
Elle aussi, elle était contente d'aider des personnes comme les plus grands l'avaient si bien fait pour elle...Eliza -elles avaient presque le même nom, remarqua avec amusement Elise- cherchait la métamorphose...elle même se rendait au cours de sortilèges, qui était au-dessus, elles pourraient donc monter en semble. La Poufsouffle regarda sa camarade et constata qu'elle n'était pas très à l'aise. Pourtant, celle-ci continua:
- J'adorerais discuter avec toi, je n'ai pas eu trop le temps de discuter avec qui que ce soit. Je suis plutôt stressée à l'idée de me dire que peut être que mon professeur de métamorphose pourrait m'enlever des points.
Elle aussi avait peur de cela au début! Maintenant, ces genres de choses ne la stressaient pas du tout. Elle rassura la sorcière et lui proposa:
-Si tu veux, je t'amène à ton cours, je vais au mien et quand ils sont finis on va au parc pour discuter...ça te va?
Discuter avec une nouvelle, ce serait quand même drôle! Elle se reconnaîtrait sûrement en elle, car elle aussi était un peu perdue au début -même très perdue- et elle serait contente de la rassurer. Elle regarda sa montre Moldue et constata que si elles restaient là leur deux maisons ne gagneraient pas la coupe des quatre maisons, avec leur retard en cours. Elle ordonna à Eliza voyant que cette dernière ne répondait pas:
-Suis-moi.
La prenant par la main, elle monta les escaliers pour se rendre à leurs cours respectifs.

*Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe !*