Couloirs

Inscription
Connexion

Rencontre percutante!   Cabane de Cristal  


*Non je veux pas manger cette potion, mais si je me transforme en chocogrenouille je vais plus pouvoir voler. D’accord un elfe au beurre alors, Rosalie, Rosalie, c’est les chocogrnouilles, ROSALIE! *


Rosalie est plongée dans un profond sommeil, dans un rêve bien étrange, quand sa colocataire de chambre la réveille.

«Hmm, qu’est ce qu’il y’a ? C’est pas moi qui ai pris le chat..»

«Réveillé-toi !! Tu es en retard pour le cours de sortilège! MAINTENANT ROSALIE !»

Elle ouvre les yeux et sort du lit d’un bond de chat. * Oh non pas encore *.

«Je suis désolée, j’ai pas entendu mon réveil, c’est à cause du froid, l’hiver j’arrive pas à me lever du lit. »
En même temps que ses excuses Rosalie s’habille à la vitesse de la lumière, pas le temps de se coiffer, elle prend les premières affaires qui trainent autour de son lit. La jeune fille a une allure des plus surprenantes, des chaussettes dépareillés, une jupe jaune et un pull vert complètement à l’envers, ses cheveux long en batailles et une tête à faire peur. Elle prend son sac, ses livres et sa baguette et se dirige en trombe dans les couloirs, comme d’habitude…
«Merci pour le réveil, je te revaudrai ça !» ses dernières paroles s’échappent dans l’écho des escaliers.
*Vite, vite, vite, il me reste deux minutes pour atteindre la porte, si je prends par le couloir droit j’irai plus vite, personne en vue, faut que je me dépêche!*
Rosalie est en train de courir de toutes ses forces, ses joues deviennent rouges pivoine et ses cheveux viennent percuter son visage dans sa course folle.
Elle tourne à droit et par la fenêtre un hiboux fend l’air devant elle, au risque de la percuter, Rosalie dans sa course se retourne pour insulter ce hiboux de malheur, mais dans cet instant où elle quitte son chemin des yeux, elle percute de pleins fouet quelqu’un. Elle se retrouve jambe en l’air sur le sol, ses livres éparpillés autour d’elle et une belle bosse qui commence à se former sur la tête.
Rosalie se relève * Qui est cet imbécile qui m’a percuté?* ce demande t’elle, sans penser à récupérer ses affaires. Quand elle regarde à terre, elle voit un jeune homme au couleur de serpentard * Oh nan ce n’est vraiment pas ma journée, fichu hiboux!*. Elle tend la main vers lui pour l’aider à se relever.
« Tu aurais pu faire attention quand même!» dit-elle s’en réfléchir. « Enfin, je suis désolée, mais c’est à cause du hiboux et des chocogrenouilles.» . Sa main tendu elle attend la réaction de ce serpentard avec appréhension...

" Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe "
La curisosité est mon gouvernail.

Rencontre percutante!   Cabane de Cristal  

12 Novembre 2042

Isaac venait de finir de manger, une autre journée commençait, et rien n'avait changé depuis hier. Il était très heureux d'être élève à Poudlard, mais la vie y était un peu morne. En plus il commençait avec métamorphose, une des matières où il avait un peu plus de mal. Il se dirigeait donc avec empressement vers la salle de cours car il n'avait pas vu le temps passer. Il avançait de plus en plus vite, l'horloge aussi apparemment.
Il fut distrait par un hibou qui rentra en trombe par la fenêtre juste devant lui, il vit aussi une fille de son âge, à Poufsouffle selon ses habits, qui faillit se prendre le hibou. Il rigolait intérieurement de cette situation assez drôle. Il reporta son attention sur la jeune fille : elle avait l'air d'être à peine sortie du lit, ce qui était probablement le cas étant donnée sa coiffure, ou plutôt, son absence de coiffure. Elle était toute rouge d'avoir couru, et était tournée, en train de proférer, des insultes apparemment, envers ce pauvre hibou. Isaac ne vit donc pas que la fille continuait de courir et que lui était en plein sur sa trajectoire. Arriva alors l'inévitable :


-BAM-


*Questcequecestqueça ?* Tout déboussolé, Isaac mit du temps à pouvoir articuler ses pensées en une réflexion correcte, puis il comprit qu'il s'était simplement fait renversé par la poufsouffle qui courrait devant lui. Il allait partir et continuer sa route comme si rien ne s'était passé, mais la jeune fille devant lui lui présenta une main pour s'aider à se relever. Elle dit :



Isaac prit sa main par courtoisie mais ne s'en servit pas pour se relever, il se releva par ses propres moyens. Il ne savait pas que penser de la phrase de la poufsouffle, il partit du principe que c'était des excuses, il répondit donc :

"Non, c'est de ma faute j'aurais du regarder où j'allais", il se souvint qu'il avait encore un cours à suivre et essaye de finir la conversation sans trop savoir comment s'y prendre, elle doit surement avoir cours elle aussi. Il vit les affaires de cette dernière éparpillées par terre, moyen efficace de parler des cours imminents, il dit : " Tu a fais tomber tes affaires, je t'aide à les ramasser si tu veux". Puis il s’exécuta, en essayant de ne pas penser au fait que sa phrase n'était pas terrible.

Reducio
Vraiment désolé du retard.
J'ai l'impression de mettre ça partout dans mes RP maintenant (peut-être parce que c'est le cas :lol:)

" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.

Rencontre percutante!   Cabane de Cristal  

Rosalie essayait de remettre ses esprits en place après ce choc. Elle sentait, que déjà, une bosse se formait sur son front. * Aie ça pique * pensa t'elle en se frottant le front. Elle regarda plus attentivement le jeune homme qu'elle venait de percuter. Elle vit directement à la couleur de son écharpe, qu'il était en train de replacer minutieusement, qu'il venait de Serpentard. On ne peut pas dire que Rosalie aimait particulièrement les Serpentard, surement due au fait que l'un d'eux n'arrête pas de l'embêter en cours de sortilège.. Mais elle n'aimait pas s'attarder sur des préjugés, surtout qu'il lui avait prit la main, même si il c'était relevé sans son aide, * peut-être pour montrer sa virilité sepentine * pensa t'elle. 
Rosalie regarda le jeune homme, il avait des yeux profond et perçants, de ceux qui regardent dans les âmes, elle détourna les yeux à la fois  gênée et perturbé par un tel regard. Il avait un certains charme, un air mystérieux, il était vraiment intriguant et les joues de Rosalie devenaient rouges pivoines. 

" Tu a fais tomber tes affaires, je t'aide à les ramasser si tu veux".

Il était en train de ramasser ses affaires, Rosalie trouva cela très attentionnée, surtout que c'était de sa faute si il était tombé, * tu es vraiment une cruche, le regarde pas comme ça, va l'aider* pensa t'elle. Alors elle s'accroupie pour ramasser tout ces cours, un sourire naîf apparu sur son visage, elle ne pouvait s'empêcher de sourire comme une idiote. * arrête de sourire comme ça, il va te prendre pour une folle, dit quelque chose d'intelligent*, en s'abaissant elle se re-cogna sur la tête du jeune homme, au meme endroit que la boss qui enflait déjà. 

" Oh c'est pas vrai !!!! Je suis vraiment désolée, je suis tellement maladroite, excuse moi, encore! " 
* On avait dit quelque chose d'intelligent, pas de lui frapper le crâne.. * pensa t'elle. 

" Je ne t'ai pas fais mal?, moi c'est Rosalie, merci beaucoup de m'aider à ramasser tout ça, ça m'arrive tout le temps, j'étais en retard, plongé dans mes rêves et voilà! On c'est déjà vu quelque part ? " 

Elle ne pouvait s'empêcher de regarder ses yeux, comme si il lisait en elle, la jeune femme replaça une de ses mèches rousse et rebelles qui n'arrêtait pas de tomber sur son visage. Rosalie avait l'impression de le déranger, il semblait pressé, mais elle avait envie d'en découvrir plus sur ce Serpentard. De toute façon elle était déjà en retard, elle se disait que ce jeune homme mystérieux était une nouvelle aventure à découvrir! 

" Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe "
La curisosité est mon gouvernail.

Rencontre percutante!   Cabane de Cristal  

Encore rouge de ces efforts, la jeune poufsouffle se baissa pour aider Isaac à ramasser ses affaires. Mais en les ramassant, il se reprit un coup, et il retomba au sol. Il se dit que le sort jouait contre lui, ce genre de choses n'arrive que quand il est en retard. La jeune fille fondit en excuses.

"Oh c'est pas vrai ! Je suis vraiment désolée, je suis tellement maladroite, excuse moi, encore ! Je ne t'ai pas fais mal ? Moi c'est Rosalie, merci beaucoup de m'aider à ramasser tout ça, ça m'arrive tout le temps, j'étais en retard, plongé dans mes rêves et voilà ! On s'est déjà vu quelque part ? "


Il se releva, réprimant un sourire, cette fille était assez maladroite, mais amusante, il aimait bien sa compagnie. Il hésita quand même entre continuer à discuter avec elle mais entre la métamorphose et un peu de diversité dans sa vie, le choix était vite fait.

"Non mais ne t'inquiète pas, ça m'arrive aussi." Il ramassa les affaires qu'il avait laissé tomber et les lui donna. "Tiens voilà tes affaires." Il répondit à la première question : "Je ne pense pas que l'on se soit déjà vus, je n'ai pas trop l'occasion", ni le courage, "de parler avec les gens des autres maisons", les gens tout court en fait. Il changea de sujet car le serpentard n'est jamais à l'aise quand il parle de lui, enfin après le minimum de politesse, se présenter : "C'est moi qui devrait m'excuser, je me suis pas encore présenté, je m'appelle Isaac." Il chercha quoi dire pour ne pas achever la discussion prématurément, "Et donc, tu avais cours là ?" S'en était d'une banalité affligeante, mais il n'avait rien trouvé d'autre pour meubler la discussion, faute d'avoir un sujet passionnant en tête.

Reducio
Bon, non seulement je suis en retard mais en plus mon post n'était pas terrible, j'avais aucune inspiration, vraiment désolé.

" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.

Rencontre percutante!   Cabane de Cristal  

Rosalie rangea ses dernières affaires, remit un peu d'ordre dans ses cheveux et sur sa cape. Elle se dit que ce Serpentard n'étais pas très bavard, peut-être timide ? Puis elle ne voulait pas le déranger encore plus avec tout ce qui venait de se passer. * Maudit hibou*. 
Elle lança un sourire amical à Isaac et répondit à sa question : 
" Oui j'ai cours aussi et je suis complètement en retard. C'est sortilège et vu que je ne suis pas très doué, il faudrait que je me dépêche.... "

Rosalie était un peu désolée de devoir partir, ce garçon avait l'air intéressant, mais là elle jouait contre la montre, et elle ne voulait pas se prendre des heures en plus ou des devoirs en plus à cause du retard. 

" Je suis désolée, j'aimerai continuer de parler avec toi, mais je dois partir, je vais à par là, si tu veux faire un bout de chemin avec moi ? "

Elle lui sourit, remit son sac sur son épaule, et se dirigea dans le couloir de gauche, direction : Sortilège! 


Reducio
Ce RP est terminé pour ma part :D 

" Le souffle des Poufsouffle jamais ne s'étouffe "
La curisosité est mon gouvernail.

Rencontre percutante!   Cabane de Cristal  

La poufsouffle s'excusa rapidement car elle avait cours, ce qu'Isaac comprenait parfaitement. Il la regarda parti, un peu déconcerté, son sac sur l'épaule. Elle ne lui avait pas répondu à sa présentation, il ne saurait donc pas son nom, ce n'est pas grave mais il était un peu déçu. La conversation avait plutôt tourné court. Il se rappela soudain que lui aussi avait cours, et qu'il était sacrément en retard ! Il commença à courir pour rejoindre la salle de potion qui était bien évidemment à l'autre bout du château.
Isaac passa devant des tapisseries, des armures, des tableaux, il y en eu même un pour lui dire : "Tu n'es toujours pas en cours ? Dépêche-toi, hein." Isaac eu envie de lui répondre avec un sarcasme bien senti du genre: "Ah ben oui merci de ton conseil, faudrait que j'essaie à l'occasion !" Mais il n'eût pas le temps, il avait déjà dépassé l'agaçant tableau. Il arriva aux escaliers, escaliers qui changeaient évidemment de sens selon le moment durant lequel on arrivait. Isaac avait toujours eu peur que les escaliers bougent lorsqu'il était dessus, en plus il aurait dû trouver un autre itinéraire dans ce dédale. Il descendit deux étages avant d'enfin arriver au sous-sols, les escaliers s'étaient heureusement tenus tranquilles. C'est fou comment les sous-sols étaient calmes quand les cours avaient commencés. Enfin, pour être plus précis, ils étaient tout le temps calmes, surement que ce n'est pas un endroit agréable pour flâner. Il était presque arrivé au but, la salle des potions n'était pas loin, arrivé près de la porte, il se força à se calmer, il se recoiffa. Il écouta à la porte pour savoir s'il ne s'était pas trompé de salle, bien qu'il savait pertinemment qu'aucun autre professeur ne voulait enseigner dans ces catacombes un peu louches. C'était bien sa classe, il poussa la porte et entre en disant :

"Pardon, excusez-moi pour le retard"

Reducio
Fin du RP


" C'était un message du Clan des Etoiles, souffla-t-elle, le regard perdu dans le vague, Seul le feu sauvera notre Clan."

La guerre des clans : Retour à l'état sauvage.