Couloirs

Inscription
Connexion

D'une collision à l'amitié  pv Ivy Wild 

Quand Ashley sortit de son dernier cours de la journée aujourd'hui, elle était exténuée et n'avait qu'une seule envie: se coucher dans son lit tellement chaud et douillet et de dormir jusqu'au lendemain. Malheureusement c'était impossible... En effet elle avait encore une montagne de devoirs soit à faire pour le lendemain, soit car elle devait s'avancer pour ses autres devoirs. Cependant, elle se dit qu'elle devrait plutôt d'abord se reposer un petit peu et manger quelque chose. Elle monta donc les escaliers, traversa beaucoup de couloirs, pour finalement arriver devant le panneau qui cachait la salle commune des Serdaigle. Presque tous les élèves étaient dans la salle commune se qui faisait terriblement de bruit et cela donnait mal à la tête à la jeune aiglonne. Après avoir trouver un fauteuil libre un peu à l'écart des autres, elle put enfin se relâchée et se décontracter. *Une journée de plus qui se termine * pensa-t-elle. Ashley trouvait que toutes ces journées de cours se ressemblaient toutes. Sur le point de s'endormir, enfoncée dans son fauteuil au coin du feu, il y eut soudain une explosion de rires ce qui fit sursauter la jeune Serdaigle. Un peu énervée, elle se dit qu'elle ne trouverait jamais de tranquillité ici et elle se releva de son fauteuil. Elle fit un bref détour dans son dortoir afin de chercher ses livres, parchemins, plume et bouteilles d'encre pour aller travailler. Quand elle redescendit dans la salle commune, elle eut beaucoup de peine à se faufiler à travers la foule d'élèves. Quand elle passa enfin la porte, elle eut un soupir de soulagement. Elle était sûre qu'elle trouverait de la tranquillité à la bibliothèque. Elle refit donc le chemin à sens contraire. Mais, tout ce qu'elle avait dans les bras commençaient à lui faire mal et elle se sentait de plus en plus fatiguée. Soudain, quand elle passa le coin d'un couloir, elle rentra en collision avec une jeune fille qui, elle aussi, avait beaucoup de choses dans les bras. Au moment où elles se cognèrent, toutes leurs affaires tombèrent par-terre en faisant un vacarme assourdissant. Ashley se pencha tout de suite pour ramasser ses affaires suivis de la jeune fille. Pendant qu'elles rassemblaient leurs affaires éparpillées sur le sol, Ashley dit à sa camarade tout en la regardant:

" Je suis vraiment désolée mais j'ai eu une journée assez rude et j'étais un peu endormie. Je ne regardais pas où j'allais. Ça va je ne t'ai pas fait mal?"

Ashley ne savait pas quoi dire d'autre. Il lui semblait connaitre cette jeune fille... Elle pensait qu'elle était peut être à Serdaigle avec elle... Le mieux était surement de lui demander. Et c'est ce qu'elle fit:

" Je m'appelle Ashley Roy et je suis à Serdaigle en deuxième année. Je crois que tu es aussi à Serdaigle non?"

Sa jeune camarade avait de très beaux cheveux roux et d'une belle longueur. Elle avait la peau assez blanche  et avait les yeux marrons. Ashley la trouvait très belle quand elle releva la tête, sans doute pour, elle aussi, observer cette nouvelle tête qui était devant elle...

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"

D'une collision à l'amitié  pv Ivy Wild 

Il était cinq heure quand la cloche sonna la fin du dernier cours d'Ivy. Elle se leva de sa chaise en s'étirant, soulagée d'avoir terminé cette longue journée de dure labeur. Elle rangea ses affaires dans son sac en toile brunâtre, usé par le temps et sortit de la salle d'un pas vif. Elle sourit à quelques élèves des autres maisons qui devaient retourner dans leurs salles  communes respectives avant de bifurquer dans le couloir qui menait à la salle commune des Serdaigles. 
En passant devant la bibliothèque du quatrième étage elle s'arrêta. Elle avait bien plusieurs recherches à faire mais elle n'en n'avait absolument pas l'envie. Elle continua donc son chemin avant de s'arrêter quelques mètres plus tard. Elle n'avait finalement pas trop le choix, il faudra bien qu'elle les fasse un jour ces recherches à la noix.
Elle lâcha donc un grand soupir avant de tourner les talons pour se rendre à la bibliothèque.
Elle trouvait ce lieu oppressant. Les murmures étouffés par les épais livres, les étroits passages entre les étagères, la mine austère de la bibliothécaire et surtout le peu de fenêtres. Ivy était clostrophobe et elle détestait les endroits confinés. Aussi elle tentait tant bien que mal d'éviter cette salle et ne s'y rendait qu'en cas d'extrême urgence.
Et ce jour-ci était précisément un jour d'urgence. Elle avait plusieurs recherches à faire sur les botrucs, Vénus et le sortilège de wingardium leviosa.
Elle s'installa donc à une table avant de partir à la recherche de livres susceptibles de l'aider.
Après plusieurs minutes de recherches intensives, elle revint à la table, une immense pile de livres sur les bras. Elle les posa lourdement et commença  à les feuilleter. Mais son esprit était ailleurs. Elle commençait à sentir ses paupières piquer et sans qu'elle puisse les en empêcher, ses paupières se fermèrent d'elles mêmes.
Lorsqu'Ivy se réveilla en sursaut, la bibliothèque était plongée dans l'obscurité.
Fichues insomnies, elles l'obligeaient maintenant à dormir aux moments où elle s'y attendait le moins!
Ivy se leva précipitamment, se maudissant de s'être assoupie. Dans sa hâte elle renversa la chaise sur laquelle elle était assise. Elle la redressa en jurant et ramassa ses affaires du plus vite qu'elle put. Elle ne prit pas la peine de les ranger dans son sac et sortit en un temps éclair de la bibliothèque.
Ivy marchait d'un pas vif dans les couloirs quand dans sa précipitation elle rentra en plein fouet dans une fille.
Elle atterrit à terre sonnée avant de reprendre ses esprits. La fille qui l'avait percuté s'exclama:

" Je suis vraiment désolée mais j'ai eu une journée assez rude et j'étais un peu endormie. Je ne regardais pas où j'allais. Ça va je ne t'ai pas fait mal? Je m'appelle Ashley Roy et je suis à Serdaigle en deuxième année. Je crois que tu es aussi à Serdaigle non?"

Ashley tentait maintenant de ramasser ses livres et regardait anxieuse Ivy. Elle avait de beaux cheveux sombres. Les cheveux qu'Ivy avait toujours secrètement rêvé d'avoir. Elle avait un joli visage bien proportionné. Ivy l'avait déjà rapidement aperçue en salle commune mais ne lui avait jamais vraiment parlé. Les deuxièmes et premières années ne se mélangeaient pas trop entre eux.
La fillette commença à ramasser ses livres en essayant de ne pas les mélanger à ceux d'Ashley. Elle leva vers elle ses yeux ambrés tournant au chocolat et déclara:

"Ho, ce n'est pas grave. Disons que moi aussi j'avais la tête ailleurs!"
Elle toucha son front qui était douloureux.
"Je pense que je serai bonne pour une jolie bosse demain mais ce n'est pas grave! J'espère que je ne t'ai pas fait mal non plus. Moi c'est Ivy Wild je suis en première année et oui je suis aussi à Serdaigle."
Lâcha Ivy son éternel sourire en coin plaqué sur les lèvres.
Elle commença à ranger ses livres quand elle se rendit compte qu'elle avait pris par mégarde le bouquin d'Ashley:
"Je crois que c'est à toi. C'est quoi comme livre?"

Ivy et Olympe les ninjas de l'ombre.

Deuxième année RP

D'une collision à l'amitié  pv Ivy Wild 

"Ho, ce n'est pas grave. Disons que moi aussi j'avais la tête ailleurs! Je pense que je serai bonne pour une jolie bosse demain mais ce n'est pas grave! J'espère que je ne t'ai pas fait mal non plus. Moi c'est Ivy Wild je suis en première année et oui je suis aussi à Serdaigle. Je crois que c'est à toi. C'est quoi comme livre?"

Ashley regarda encore sa nouvelle camarade nommée Ivy un peu inquiète mais quand elle vit que celle-ci souriait, elle lui rendit un sourire tout en continuant de ramasser ses livres. La jeune Serdaigle avait de très beaux yeux ambrés qui avaient cependant l'air rouges et fatigués comme si la jeune fille venait de se réveiller précipitamment. Quand Ivy, qui avait ramassé un des livres d'Ashley par mégarde, lui tendit celui-ci, et lui demanda ce que c'était, Ashley vit qu'il s'agissait d'un des nombreux livres moldu qu'elle lisait en ce moment. En effet, la jeune aiglonne lisait de tout: des romans d'actions, des romans policiers, et même en ce moment, l'histoire d'un jeune petite souris, qui, fourrant ses moustaches partout, s'était retrouvée loin de sa famille. Elle saisit le livre et vit que c'était un roman d'Agatha Christie, une très célèbre écrivaine moldue. Elle se rappela du passage où elle en était: le détective, Hercule Poirot, s'était rendue dans la maison d'un suspect qui était une vieille dame très nerveuse qui, en le envoyant rentrer dans sa maison, avait fait tomber son plateau de thé rempli de tasses, de toasts, de confiture et d'une motte de beurre. La deuxième année sourit à ce souvenir et se rendit compte que sa camarade lui avait posé une question. Elle leva les yeux vers elle et lui dit:

" Enchantée Ivy! En effet ces journées de travail sont parfois très fatigantes.... À oui et ce livre est un livre moldu que je lis en ce moment... Je ne sais pas si tu connais Agatha Christie? Et au faite, tu viens d'une famille de sorcier?"

Ashley ne voulait pas commencer à lui parler d'Agatha Christie si la jeune fille venait d'une famille moldue et connaissait donc l'écrivaine... Elle se redressa et regarda par la fenêtre en attendant la réponse d'Ivy et vit qu'il y avait de la buée et de la givre sur la fenêtre mais elle n'arrivait pas à voir si, dehors, il y avait de la neige ou bien de la grêle.  En tout cas il ne faisait pas beau du tout et Ashley attendit patiemment la réponse de sa camarade malgré le froid car elle avait très envie de faire connaissance avec cette jeune fille qui avait l'air charmante. 

"Le bonheur n'est pas dans la recherche de la perfection, mais dans la tolérance de l'imperfection"