Couloirs

Inscription
Connexion

Quand un aigle aide un aiglon  PV Nabil 

Par un matin très frais, Léïla avait décidé d'aller réviser ses cours dehors profitant de la fraîcheur. Elle s'était dit que cette dernière la réveillerai mais ce ne fût pas le cas et elle somnola sur ses parchemin. Lorsqu'elle s'en rendît compte, elle décida de rentrer en salle commune où le bruit l'empêcherait de dormir. Pour y aller, elle emprunta bien évidemment les couloirs de Poudlard. Elle marcha parmi les élèves qui circulaient puis arriva aux croisement de deux couloirs où elle vit un jeune homme qui avait l'air perdu. Il avait  la peau bronzée, des cheveux court et noirs comle un corbeau et des yeux bruns en amandes. Léïla se rappela l'avoir vu dans la salle commune, c'était un Serdaigle arrivé cette année donc il était en première année.
La jeune fille vit qu'il regardait dans tous les côtés puis sur un parchemin qu'il tenait dans ses mains. Elle ne put que faire des suppositions sur ce que c'était. Elle avait toujours aidé les autres peut importe si ils le voulaient ou non, elle ne pouvait s'en empêcher, c'était plus fort qu'elle. Alors quand elle le vit là, tout déboussolé, elle alla le voir et lui dit:
- Hey, besoin d'aide? Je vois que tu ne sais pas quel couloir prendre, je suis en troisième année donc je connais bien les lieux a présent, où est-ce que tu dois aller?
Elle lui sourit gentiment et attendit sa réponse.

"Nos actes ont toujours des conséquences ... Mais il faut que l'on vive avec" Elena Gilbert.

Quand un aigle aide un aiglon  PV Nabil 

Ça faisait encore pas vraiment très longtemps que Nabil était à Poudlard. Il arrivait à se repérer dans certains couloirs et étages, mais pas toujours. Pour lui, ce château était un vrai labyrinthe et en plus, tous les couloirs se ressemblaient presque.
Ce jour là, en plus, il s'était levé en retard, c'était une journée tête en l'air, aujourd'hui. En revanche, le chemin de sa chambre, à la salle commune, il le connaissait par cœur, il mangea en vitesse pour ne pas perdre trop de temps. Il se dépêchait, car il pensait déjà être en retard pour les cours, alors que finalement, ce matin, il n'avait pas cours, il s'était levé tôt et s'était dépêché pour rien, finalement, mais ça, il était tellement tête en l'air ce matin, qu'il ne s'en était encore même pas aperçu. 
C'était de sa faute, il avait pas beaucoup dormit cette nuit, il avait passé une bonne partie de la nuit à lire. 
Une fois arrivé à un couloir, il ne se souvenait plus de quel côté il fallait tourner :

"Et mince..."

Il regarda à droite et à gauche, mais les deux couloirs se ressemblait comme deux gouttes d'eaux. Il sortit sa petite carte de Poudlard, pour essayer de se repérer dessus. Une fois les yeux sur le plan, il leva la tête vers une voix de fille qui s'adressait a lui. Elle lui proposait son aide pour le guider, il prit la paroleun peu timidement : 

"Euh.. Je dois aller en cours de sortilège, je crois." 

Il sortit son planning pour vérifier. Il était un peu stressé, mais le fait d'avoir une grande de troisième année avec lui le rassurait un peu. En plus, c'était une serdaigle, comme lui, car il l'avait déjà aperçu dans sa salle commune.

Quand un aigle aide un aiglon  PV Nabil 

Le garçon lui dit devoir aller en cours de sortilège ce qui parut étrange à Léïla étant donné qu'aujourd'hui était un jour sans cours, mais elle préféra ne rien avant d'être sûr de ne pas l'avoir compris de travers comme elle le faisait souvent.
- Tu prends là à droite, puis tu continues jusqu'au escaliers et ... Tu sais quoi, au pire je peux t'accompagner, si ça ne te gêne pas bien sûr.
La jeune fille allait de base à sa salle commune mais après mûre réflexion, elle préféra aller faire des recherches à la bibliothèque. Cette dernière était un lieu où Léïla adorait allait, en même temps, elle adorait s'instruire alors quand c'est comme ça, on pense directement à la bibliothèque avec tous ses livres et compagnie. Mais bon, la n'était pas le sujet, cet endroit était seulement un étage au dessus de celui de sortilège alors elle passerait sûrement devant.
Elle explique tout ça au jeune homme et quand elle eu finit lui demandit timidement par peur de se tromper:
- Tu t'appelles Nabil c'est ça ?
Il lui répondit par l'affirmative et la plus grande fût fier d'elle. Elle avait entendu son prénom lorsqu'il parlait avec ses copains dans la salle des Serdaigle.
- Moi c'est Léïla, troisième année à Serdaigle. Alors qu'en dit tu pour aller en salle de sortilège ?

"Nos actes ont toujours des conséquences ... Mais il faut que l'on vive avec" Elena Gilbert.

Quand un aigle aide un aiglon  PV Nabil 

Nabil écoutait attentivement les indications de la jeune fille, qui lui expliquait tout ce qu'il fallait savoir, pour arriver à bon port. Il essayait de mémoriser tout ça, lorsqu'un grand sourire illumina son visage, alors qu'elle lui proposait de l'y accompagner. Il acquiesça en hochant la tête:

"Oh ça serait super gentil ça, mais j’espère que ça ne te dérange pas."

Malgré le fait que le jeune bronzé avait déjà croisé cette fille quelque fois, il ne connaissait pas son nom pour autant, pourtant elle, elle connaissait son nom à lui. 

"Oui je m'appelle Nabil,"

Il était un peu gêné et honteux qu'elle connaisse son nom et pas lui. Il rangea sa carte, prêt à suivre la jeune fille dans les dédale de couloir. Pour lui, Poudlard était un vraie labyrinthe, même si il était sur que il allait finalement finir par s'y retrouver, à force d'y être.
Elle se présenta à son tour et il répondit : 

"D'accord alors, enchanté Leïla."

Il suivit la troisième année jusque devant la salle de cours de sortilège. Evidemment, une fois arrivé devant, la porte était close et le couloir était complètement vide:

"Mince... Pourtant, je pensais être en retard..."

Il eu quelques secondes de réflexion intense et regarda finalement la jeune fille, les joues rouges, honteux de son erreur:

"Je suis désolé de t'avoir dérangé pour rien Leïla, je crois que je me suis trompé de jour."

Il baissa la tête, se traitant d'idiot, intérieurement. Il avait déranger cette fille pour rien. Elle avait eu la gentillesse de l'aider et lui, il l'avait fait déplacer pour aucune raison particulière, du coup. C'était pas aujourd'hui que le cours de sortilège devait avoir lieu, mais certainement le lendemain.