Couloirs

Inscription
Connexion

Au détour d'un couloir  Pv 

C'était un jour comme beaucoup d'autre ces derniers mois. Les cours terminés, Elina s'était éclipsée en direction de la salle sur Demande pour continuer son entraînement. Hjördis ne lui laissait pas le temps de se relâcher et chacune de leur rencontre voyait la Poufsouffle regagner Poudlard fourbue et courbatue. L'entraînement ne faisait pas tout, mais il était indispensable ne cessait de lui répéter sa formatrice. C'était dans l'espoir de résister de mieux en mieux a ces entraînement éprouvant qu'Elina s'exerçait par elle-même aussi souvent qu'elle le pouvait. Il n'était pas rare qu'elle ne se montre pas au repas du soir pour ne pas interrompre ses exercices. Ses bons rapports avec les elfes de maison aidant, ils lui fournissaient toujours de quoi dîner seule sans montrer la moindre réticence. Appartenir à Poufsouffle lui offrait déjà un rapport privilégié avec les elfes de maison qui voyaient souvent passer les élèves de la maison d'Helga dans leur cuisine. Mais depuis l'épisode du Niveleim l'année précédente, ils se montraient plus chaleureux encore à son égard si tant est que cela soit possible. Mimsy qui désapprouvait sa nouvelle habitude de prendre ses dîner sur le pouce passait parfois la voir pour lui apporter elle-même quelque chose de chaud. La Poufsouffle n'avait pu que se prendre d'affection pour cette petite créature si prévenante. Néanmoins, elle laissait cette dernière mettre ses frasques sur le compte d'un caractère trop studieux sans chercher à entrer dans les détails. Aborder le sujet de l'Ordre des Conjurateurs n'était même pas une option.

Elina en avait fini avec son entraînement pour ce soir là. Elle ne voulait pas traîner dans les couloirs après le couvre feu. Même munie d'une carte maraudesque, elle n'était pas à l'abri. Elle était bien placée pour le savoir, ayant elle-même usé de cette carte pour attraper les fraudeurs lorsqu'elle était préfète. Cela aurait été le meilleur moyen d'attirer l'attention sur la manière dont elle occupait son temps. De toute manière, ses entraînement étaient suffisamment fatiguant pour qu'elle ne soit guère en mesure de les faire s'éterniser.
Avant de quitter la salle sur demande, elle prenait le temps de souffler. Si quelqu'un la croisait dans les couloirs essoufflée et les joues rougies par l'effort, il serait difficile de mettre ça sur le compte des escaliers. Quoique cette excuse devienne relativement crédible lorsque l'on se trouvait au septième étage... Un coup de baguette amena les mannequins ensorcelés a retourner à leur place tandis que la Poufsouffle s'assurait de ne rien oublier derrière elle d'un coup d'oeil circulaire à la salle. Elle détacha ses long cheveux blond dont elle faisait une queue de cheval lors de ses entraînements et passa l'élastique à son poignet. A l'aide d'un sort de ratatinage, elle fit entrer plats et couverts dans une petite boite sortie de son sac. Elle rapporterait les ustensiles en cuisine lorsqu'elle passerait devant pour regagner sa salle commune. Ceci fait, elle passa la lanière de son sac par dessus son épaule et quitta les lieux après avoir vérifié sur sa carte que personne ne traînait dans les parages. La porte de la salle sur Demande disparue derrière elle tandis qu'elle s'éloignait. La salle commune des Gryffondor se trouvant aussi à cet étage, il n'était pas rare que quelques-uns errent dans ces couloirs. Cela forçait la Poufsouffle a toujours s'assurer que la voie était libre avant d'entrer ou sortir de la salle sur Demande.

Ce soir là cependant, il n'y avait pas de Gryffondor à l'horizon. L'heure du dîner était passée depuis un moment maintenant et ils devaient avoir déjà regagné leur salle commune pour la plupart. Au détour d'un couloir, elle avisa néanmoins un jeune garçon, probablement de première année. Au vu de l'écusson sur sa poitrine, il appartenait à la maison de Salazar. Sa présence à cet étage et à cette heure était plutôt surprenante compte tenu de la rivalité qui demeurait encore à ce jour entre Gryffondor et Serpentard. Le jeune vert et argent était assurément bien loin de sa salle commune. Mais ce qui retint réellement l'attention d'Elina, c'était les coups d'oeil incertains du Serpentard à l'intention des divers couloirs qui s'offraient à lui. Bien qu'épuisée physiquement et mentalement par son entraînement, la septième année fut intriguée par son attitude. Elle espérait qu'il ne s'était pas perdu en cherchant sa salle commune ou bien son sens de l'orientation serait une source d'inquiétude inépuisable. Ses pas la menant en direction du jeune garçon, elle lui demanda une fois arrivée à sa hauteur :

« Tu t'es perdu ? »

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

Au détour d'un couloir  Pv 

Tournant à l'angle d'un couloir il soupira. La journée avait été longue pour Alistair, les journées de cours passaient généralement rapidement mais ce jour-là il avait dû rendre trois devoirs et devait bien avoué qu'il n'était out à fait sûr de lui que pour deux d'entre eux. De plus il c'était surpris à rêvasser pendant le cours de métamorphose et c'était rendu compte de fait, qu'il avait oublié de prendre en note toute une partie des propos de son professeur et qu'il devrait les demander à un camarade. Plus tard lorsqu'il était allé travailler à la bibliothèque il s'était endormis. Endormis ! Il ne s'endormait jamais en lisant. Il devait être malade, il n'y avait pas d'autre explication possible. La soirée au moins lui avait paru bien se terminer. Il avait retrouvé Eirlys et ils avaient diner ensemble en parlant de la famille et de la maison. Il lui avait raconté la dernière lettre de son père où celui-ci saluait bien sa nièce. Puis tout en discutant il avait raccompagné la gryffondor jusqu'à son dortoir au septième étage. Seulement voilà, il devait bien se rendre à l'évidence à présent : il était perdu. Cela faisait un bon moment qu'il tournait entre les couloirs tous lui étaient familiers mais ils lui semblaient qu'aucun n'était celui qui le ramènerait vers la seule chose à laquelle il rêvait à présent, son lit.

-Tu es perdu ? entendit il derrière lui.

Il fit de son mieux pour ne pas sursauter et pour se retourner calmement vers la voix. Celle-ci appartenait à une pouffsoufle, plus âgée que lui de toute évidence, peut être cinquième ou sixième année, il n'aurait su en juger. Toujours était-il qu'il n'était plus le moment de faire le fier, elle était la personne qu'il lui fallait. En l'occurrence à cet instant il aurait accepté n'importe quel candidat, mais cette jeune fille avait en plus l'air tout à fait sympathique.Il plaça machinalement une main sur ça nuque avant de répondre timidement.


-Et bien pour tout dire oui … J'ai accompagné ma cousine à son dortoir et j'ai bien peur de ne pas avoir fait attention au chemin …

Il hésita un instant, il n'y avait rien de réellement honteux à se perdre dans un si vaste édifice mais cela piquait tout de même sa fierté.

-Est-ce que par hasard tu pourrais m'indiquer le chemin jusqu'aux cachots ?

En réalité le chemin qu'au grand hall où jusqu'au rez-de-chaussée aurait suffi mais puisqu'il devait demander sa route, autant s'assurer qu'il arriverait à bon port.

Au détour d'un couloir  Pv 

Elina vit le jeune Serpentard se tendre avant de se retourner lentement. De toute évidence, il ne devait pas l'avoir vu arriver. Elle n'avait pourtant pas cherché à être discrète. Mais le soucis d'être perdu l'avait peut-être accaparé au point qu'il ne la remarque pas. Passant la main sur sa nuque, il répondit d'une petite voix :

-Et bien pour tout dire oui… J'ai accompagné ma cousine à son dortoir et j'ai bien peur de ne pas avoir fait attention au chemin … Est-ce que par hasard tu pourrais m'indiquer le chemin jusqu'aux cachots ?

Ainsi le Serpentard avait une cousine a Gryffondor... Cela expliquait sa présence aussi loin des cachots. Il était courant de croiser de jeunes élèves perdus aux quatre coins du château, mais ils se retrouvaient rarement aussi loin de leur salle commune. Même si rien n'interdisait cet zone aux autres maisons, le nombre d'étages a monter décourageait bon nombre d'explorateurs.

-Oui, bien sûr. D'ici, c'est quasiment le même chemin que pour ma salle commune. J'y allait justement.

Elina n'avait rien contre un peu de compagnie. Fatiguée par son entraînement, elle ne se montrerait peut-être pas très loquace, mais il restait a espérer que cela ne gênerait pas le jeune Serpentard. Et puis, elle n'allait pas refuser de montrer le chemin au jeune garçon alors qu'elle partait, dans la même direction. Son entrainement s'était bien passé et, malgré sa fatigue, elle était de bonne humeur. Elle ne faisait rien de bien exceptionnel, mais ne serait-ce qu'améliorer un peu sa maîtrise des sortilèges qu'elle connaissait déjà ou en apprendre de nouveaux lui suffisait. Même en progressant juste un peu à chaque entraînement, elle finirait par faire de réels progrès si elle continuait à s'entraîner chaque jour.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~

Au détour d'un couloir  Pv 

La réponse du la Pouffsoufle soulagea le jeune garçon plus qu'il ne le laissa paraître, du moins l'espérait-t-il. Il emboîta le pas à la jeune fille et ils commencèrent à descendre les escalier. Le silence ne lui pesait pas en général, mais il savait le chemin long jusqu'aux cachots et sa compagne de route ne semblant pas décidée à entamer la conversation il entreprit de combler le vide. 
-Tu es en quel année ? commença-t-il
C'était peu, mais il n'était guère habituer à faire la conversation, de manière générale, soit il avait quelque chose à dire, soit il se taisait.  Il ne savait d'ailleurs pas trop ce qui le poussait à parler, peut-être était-ce parce qu'il était intimidé... Mais il était si peu familier de cet exercice qu'il n'avait aucune réelle idée de ce qu'il fallait dire. Il ne pouvait pas parler du temps puisqu'il faisait nuit, et encore moins des centres d'intérêt de sa comparse puisqu'il ne les connaissait pas, aussi opta-t-il pour la stratégie de l'interrogatoire. 
Jetant un coup d'oeil à celle qui marchait à ses  côté il ne pu s'empêcher de remarquer que son sac semblait sur le point de céder sous un contenu à la fois lourd et volumineux. Sans doute serait-il indiscret de l'interroger sur le sujet mais il espéra très fortement que cela n'était pas un fait coutumier des années supérieures que de devoir porter son poids en livre.

-Tu as l'air chargée, se contenta-t-il de remarquer, tu veux que je t'aide à porter quelque chose? proposa-t-il.
Sa force physique n'était pas son point fort, mais son éducation lui interdisait de ne pas proposer son aide quand cela lui semblait nécessaire. Sa camarade ne semblait pas en difficulté mais au moins avait il fait un pas vers elle.
-Au fait, ajouta-t-il soudain, je m'appelle Alistair Powell.

Au détour d'un couloir  Pv 

Les élèves se mirent en route. Ils avaient un nombre conséquent d'escaliers à dévaler avant d'avoir la chance de retrouver les fauteuils accueillants de leur salle commune. Les premières minutes s'écoulèrent dans un silence presque complet si l'on faisait abstraction des bruits de leurs pas. Elina était trop fatiguée physiquement et mentalement pour chercher un sujet de conversation. Le jeune Serpentard lui épargna cette peine.

-Tu es en quelle année ?

Après un regard prolongé en direction du sac alourdi de la Poufsouffle, le jeune garçon ajouta :

-Tu as l'air chargée. Tu veux que je t'aide à porter quelque chose? Au fait, je m'appelle Alistair Powell.

Si Elina était trop lasse pour nourrir la conversation, il lui restait encore suffisamment d'énergie pour répondre aux questions. Le jeune Alistair semblait bien élevé. Pas le genre d'élève a causer des problèmes ou a provoquer son agacement. C'était une bonne chose. Son épuisement mettait sa diplomatie a rude épreuve et elle aurait eu du mal à se montrer courtoise face à un élève qui ne l'était pas.

-Je suis en septième année.

Elle n'épilogua pas davantage sur la question. Être en septième année impliquait qu'elle aurait bientôt fini ses études une fois les Aspic passés.

-C'est gentil de proposer, mais ça ira.

Elle était plus forte qu'elle n'en avait l'air au premier coup d'oeil. Elle avait une constitution fine taillée pour la vitesse plutôt que pour la puissance il est vrai. C'était ce qui faisait d'elle une bonne attrapeuse. Elle était dotée de muscles longs très peu saillants qui pouvaient parfois donner une impression de fragilité, mais la pratique assidue du quidditch et ses entrainements avec Hjördis les avaient bien développés. Bien loin de la complexer, elle voyait ce décalage entre ce que son apparence pouvait laisser penser et ce qu'il en était réellement comme un avantage. Laisser les gens sous-estimer sa force était le meilleur moyen de garder un coup d'avance. Son sac, même plein a craquer de livre, n'était pas un problème. Même si cela l'avait été, elle n'aurait certainement pas confié ce fardeau au jeune Serpentard. Alistair n'était pas plus fluet ou plus petit que la plupart des élèves de son âge, mais il ne faisait aucun doute qu'il supporterait bien moins le poids des livres qu'Elina.

-Je m'appelle Elina Montmort.

La Poufsouffle se demanda si ce nom évoquait quelque chose au jeune sorcier. C'était une question qui lui revenait assez souvent depuis qu'elle avait réalisé que le Tournoi des Trois Sorciers avait eu plus de publicité qu'elle ne l'aurait cru en dehors des murs de Poudlard. Si Alistair était un né moldu, alors il n'en aurait certainement pas entendu parler, mais Elina ne pouvait pas se prononcer sur ce point. Cela ferait bientôt deux ans depuis le Tournoi. Cela lui semblait tantôt beaucoup, tantôt très peu. Il s'était passé tant de choses depuis... La petite clef qui se balançait à son cou au rythme de ses pas était là pour le lui rappeler. Soigneusement cachée sous sa robe, personne n'aurait pu voir plus qu'un morceau de la chainette à laquelle elle était accrochée.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~