Couloirs

Inscription
Connexion
  Retour
Pas d’avatar
Ysalyne Benett  

En vert-jaune-bleu, on peut aussi être un ninja

Restée seule dans le couloir, Ysalyne soupira bruyamment, sans se soucier d'être entendue ou pas, mais le regretta aussitôt et guetta très vite le moindre bruit de pas qui pourrait lui indiquer qu'un préfet ou un professeur l'avait repéré. Ou pire, Rusard qui, en bon fantôme qu'il était, ne faisait aucun bruit, lui, et pourrait surgir en silence pour lui donner la punition de sa vie. A elle et aux première année qu'elle avait fait rentrer dans la cuisine en âme et conscience... Mais qu'avait-elle fait, par Merlin ?

La jeune Benett se balança sur place. Elle ignorait pourquoi elle s'était encore mêlé de ce qui ne la regardait pas, mais on ne l'y reprendrait plus, elle se le jurait ! Bon, au fond d'elle, elle savait bien que cette promesse ne serait pas tenue, mais elle la rasséréna pendant quelques instants. Oui, c'était la dernière fois qu'elle se retrouvait dans une situation aussi bancale et incertaine que celle-ci à cause de quelqu'un d'autre !

Un coup d'oeil impatient à la tapisserie qui cachait l'entrée des cuisines lui indiqua que non, les petits n'en étaient pas encore sortis. Mais qu'est-ce qu'ils fabriquait, par Merlin ? Et puis d'abord, comment ils avaient découvert l'entrée des cuisines si peu de temps après leur arrivée à Poudlard ?

Bien évidement, d'aucun aurait avancé que si, en premier lieu, elle n'était pas sortie de son dortoir, en pleine nuit, et avait ainsi braver le couvre-feu, simplement pour se changer les idées et se dégourdir les jambes, elle n'aurait rien à craindre et serait même encore bien au chaud dans son lit. Soit. Mais qui, dans ce cas, aurait veillé sur ces pauvres petits première années perdus et en danger ? Personne. Finalement, ils lui devraient sûrement une reconnaissance éternelle pour le sacrifice qu'elle venait de faire.

Nouveau regard à la tapisserie représentant une coupe de fruit bien garnie.

Merlin, mais ils allaient finir par sortir oui ou non ?


Etant donné le temps de réponse, je me permets de poster un point de vu d'Ysalyne en espérant vous relancer.
  Retour