Couloirs

Inscription
Connexion

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

                          Gryffs n'était pas rentré chez lui pendant les vacances de Noël, car Danny le majordome de la famille se sentait mal. Il était en convalescence et ses parents seraient trop occupés pour s'occuper de lui. Alors quelques jours avant la fin de la première période, au cours d'un petit déjeuner il avait reçu une lettre de ses parents lui demandant de rester pour ces vacances.

C'est pourquoi le 24, au petit matin, Gryffs se réveilla dans le dortoir de la maison Poufsouffle. Il alla réveiller Chems qui dormait encore et commença à s'habiller. Les yeux encore collants, les deux garçons partirent en direction de la salle commune. Parce que la plupart des élèves rentraient chez eux pour les vacances, le peu de Poufsouffle restants avaient pour loisir de prendre leur petit déjeuner dans le petit salon. 

On avait dressé là une table d'une dizaine de places sur laquelle était disposés, boisson chaudes, croissants, scones et autres  viennoiseries. Les deux garçons s'installèrent à la table. "Bon réveillon." souhaita Gryffs à tout le monde. Il se servit une grande rasade de chocolat chaud dans l'un des mugs et y ajouta quelques marshmallows. Il avala son petit dej et se tourna vers les autres. "Bon ! Qu'est ce qu'on fait aujourd'hui ?" Dit il le sourire aux lèvres. Ils leurs restaient un paquet de devoirs mais c'était noël et il valait peut être mieux allait jouer dehors. Surtout que la neige était tombé en grande quantité la veille. Le parc arborait alors un épais manteau neigeux. 
"Je me sent bien d'aller faire un énorme bonhomme de neige. Rêvassa t-il. Du genre grand comme Hagrid et au moins aussi épais !"
Le feu crépitait dans la cheminée et chacun étaient vêtu de gros pulls et d'une bonne paire de chaussons car il faisait très froid en ce jour de fête. Gryffs s'étira nonchalamment. Il scruta les personnes concernées en attentes de leurs réponses. Ils avaient tous un devoir de potion particulièrement costaud à rédiger sur l'importance des ingrédients et il espérait que l'idée de se réunir pour le faire ne survienne pas. En tout cas lui avait décidé qu'aujourd'hui il profiterait de  la journée ! Il était censé faire beau ce matin et ils avaient le château pour eux seuls. Exploration, exercices de magies ou bien encore aller aider les professeurs qui étaient eux aussi restés.

 Tout semblait plus digne d'intérêt que de faire leurs devoirs de vacances. D'ailleurs Gryffs avait toujours eu envie de visiter les cuisines et il n'y avait pas de moment plus propice pour le faire alors que les couloirs étaient déserts. Ils pourraient alors se faire une petite réserve de gâteaux et chocolats pour passer la seconde moitié de l'année scolaire.

Amicalement votre, Sorrow
Fondateur du PFO
Il signe de la pointe de sa baguette d'un S comme Sorrow
2ème année RP et devoirs.
Insignifiant compétant !

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

Hélène avait refusé l'invitation de son père pour qu'elle passe Noël chez elle, la maison sans Marco lui semblerait trop triste . Tant pis si son père était déçu, elle n'aurait pas supporter d'être chez elle . Pas maintenant, pas après ça . Et puis, quoi de mieux qu'un Noël à Poudlard pour rencontrer de nouvelles personnes ? Oui, bon, les trois quarts des élèves étaient chez eux mais il en restait quelques uns ! Et Hélène était bien décidée à aller leur parler !

Elle se leva du bon pied et d'humeur plutôt joyeuse ce matin du 24 décembre . Même si elle était athée, Hélène adorait Noël, c'était sa fête préférée . Au pied de son lit se trouvait une pile de cadeaux venantqu'elle sûrement de sa famille car ils avaient pour habitude de s'offrir des cadeaux le 24 et non le 25 qu'elle avait hâte d'ouvrir. Mais chaque chose en son temps, elle avait le ventre vide ! Elle s'habille et se coiffa en vitesse avant d'enfiler des chaussures et de se diriger vers la salle commune, parfaitement réveillée .

Non, finalement, les cadeaux ne pouvaient attendre ! Elle déchiqueta le premier paquet . À l'intérieur, il y avait un exemplaire des contes de Beedle le Barde et un mot de son père : Joyeux noël ma chérie !
Ça serait tellement mieux avecque toi à la maison ... on te souhaite tous un merveilleux noël .
Ton père qui t'aime .

Le deuxième cadeau était entouré d'un papier cadeau orange et vert . Il contenait une magnifique robe et un autre mot : Coucou Hélène ! Même si nous ne savons pas tes goûts, nous espérons que ce cadeau te fera plaisir . Joyeux Noël,
Ta mère et ton frère qui espèrent renouer des liens avec toi de tout leur coeur .


Hélène en avait assez vu ... Elle espérait vraiment les revoir mais elle n'avait même pas pensé à leur envoyer un cadeau ... Tant pis, elle leur enverrait une carte et un cadeau pour le nouvel an . Elle ouvrit les autres cadeaux à la va vite . Des dragées surprise de Bertie Crochue, des Chocogrenouilles, des livres de cour ... Rien de bien exceptionnel . Et son ventre grondait, elle courut vers la salle commune des Poufsouffles en laissant ses cadeaux au dortoir .

Elle s'assit à la table déjà installée où se trouvaient déjà plusieurs élèves de Poufsouffle . Elle mordit à pleines dents dans un croissant encore chaud et se servit un verre de jus de citrouille . "Bon réveillon . Bon ! Qu'est ce qu'on fait aujourd'hui ?" Demanda un garçon qui, si Hélène se souvenait bien, s'appellerait Gryffs.

"Salut ... Gryffs c'est ça ? Il fait super froid mais il n'a pas neigé, autant rester à l'intérieur du château !" répondit Hélène une fois son croissant terminé . En effet, même si la température était clairement inférieure à 0 et que des nuages couvraient le ciel, pas le moidre flocon de neige de descendait .
Dernière modification par Hélène Stevan le 31 mai 2018, 8 h 40, modifié 1 fois.

Visez toujours la lune, même si vous ratez vous retomberez dans les étoiles

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

Kristin s'était levée ce matin là et avait trouver une lettre sur sa table de nuit, elle l'ouvrit et lu : 
Coucou ma chérie, 



J'espère que tu vas bien ? Tu sais, c'est bientôt les vacances de Noël, et avec ton père nous t'avions promis que tu rentrerais à la maison pendant les vacances. Malheureusement, nous sommes surcharger au Ministère, tu sais que je ne peux pas t'en parler, mais tu verras tout quand tu liras la Gazette du Sorcier ! Tout ça pour te dire que tu devras rester au chateau pendant les vacances. Mais je suis sûre que tu auras de quoi t'occuper, des devoirs à faire, des petits jeux à organiser et puis tu n'es pas en manque à Poudlard ! Il commence à faire froid à la maison, même à neiger, donc à Poudlard je pense qu'il va aussi neiger, surtout couvre toi bien pour ne pas tomber malade! Montre cette lettre à ta soeur, elle lui est aussi déstinée ! 

                                                                                                                                                XXX,
                                                                                                                                                      Maman  <3                                            

Kristin n'allait pas revoir ses parents pendant les vacances ?! Ca lui faisait beaucoup de peine car elle s'était déjà organisée tout pleins d'activités, de jeux et de bons moments avec sa famille. Et puis elle avait vraiment hâte de les revoir ! Mais encore une fois on ne lui demandait pas son avis, elle n'avait pas le choix ! Elle versa une petite larme, puis l'essuya et répondit : 
Coucou maman, 

Je vais bien. C'est dommage qu'on ne puisse pas rentrer à la maison, j'avais hate de vous revoir ... Mais ce n'est pas grave, je vais bien m'amusais, apparament ils vont organiser pleins d'activités ! Ne t'inquiète pas, si je vois qu'il neige, je me couvrirai bien ... 

                                                                                                                                             XXXXX,
                                                                                                                                                         Kris  <3
Kristin s'habilla, puis elle prit sa lettre et la mit dans une enveloppe. La jeune Poufsouffle se rendit à la volière, donna la lettre à un hibou et lui chuchota l'adresse. 



Le 24 décembre 2042 :



Kristin se réveilla c'était le matin de Noël et comme l'avait prédit sa maman, il neigait. Elle avait hate de sortir, alors elle s'habilla avec un gros pull blanc, un pantalon bleu, une écharpe aux couleurs de sa maison, une gros manteau, des bottes en fourrure et des gants. Normalement elle n'aurait pas froid !
Mais elle avait très faim alors avant de faire un bonhomme de neige, elle descendit à la Grande Salle et leva son écharpe, ses gants et son manteau, puis elle s'installa à côté de Gryffs, un élève de Poufsouffle qu'elle avait déjà croisé. Il prit la parole : 

- Bon ! Qu'est ce qu'on fait aujourd'hui ?

Une jeune fille que Kristin ne conaissait pas répondit : 

- Salut ... Gryffs c'est ça ? Il fait super froid mais il n'a pas neigé, autant rester à l'intérieur du château !

Comment ça ? Rester à l'intérieur ? Alors qu'il neige ? NON, NON ET NON !!!

-Au contraire, je pense qu'il faut profiter, s'amuser dehors !

Dernière modification par Kristin Jones le 21 mai 2018, 16 h 27, modifié 1 fois.

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Deuxiéme année (RP), Poufsouffle.
PATA-P/ OPT, Surnom : Bubulle
Echange de Cartes Chocogrenouilles : viewtopic.php?f=220&t=16875&p=933794#p933794

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

Chems avait la tête dans le sac ce matin. Non, à vrai dire, il avait la tête dans le sac tout les matins. Mais, pauvre de lui, contraint de suivre tout les cours, le garçon n’avait l’occasion de se plaindre de son manque de sommeil qu’aux murs. Aujourd’hui cependant, on était le 24. Et Chems se rappelait distinctement avoir entendu que les cours était banalisés. Pourquoi déjà ?… Oh oui c’est vrai ! se rappella t-il amèrement, regrettant le confort son lit. Les vacances. Alors quand une main inattendu l’avait extirpé de son doux et précieux sommeil ce matin, le garçon c’était retenu de ne pas y laisser une trace de dent par inadvertance. Et le voila, devant le petit salon, les vêtements de travers et les yeux brumeux de sommeil. Il épargna néanmoins à Gryff une énième protestation sur son temps de repos à la vu de la généreuse table au centre du petit salon, présenté comme la source de tout ses réconforts.

Après un rapide salut de convenance, pour ne pas avoir l’air de paraître trop grincheux -de sa grasse mâtiné arraché-, Chems attrapa à la volée un pain au chocolat encore chaud et le bro de jus d’orange, qu’il devait habituellement tant se battre pour avoir. Il n’y avait décidément pas beaucoup de monde restant au château pour les vacances de noël. Pas que ce soit un problème, mais les magnifiques et impressionnantes décorations du château ne serait donc réservé qu’à une poignée d’élèves, observa pensivement le garçon en mâchouillant sa viennoiserie. Dommage…. Il se réintéressa bien vite à la conversation à la table quand la voix chargé d’enthousiasme du bourreau de son sommeil apporta une proposition bien alléchante sur le plateau. « Du genre grand comme Hagrid et au moins aussi épais ! » Oh! C’était carrément intéressant ça ! Retrouvant peu à peu sa propre enthousiasme, Chems se prépara à ouvrir la bouche pour suivre la proposition seulement pour être interrompu par une voix fluette, désapprobatrice de l’idée. Le garçon haussa un sourcil de surprise à sa réfutation. Pas neigé? Les fenêtres en ras de sol du dortoir des Poufsouffle étaient condamné par toute la neige qui était tombé pendant la nuit. Elle était sur qu’elle planète? Tournant les yeux de son bol de lait, Chems reconnut un visage familier. Ah mais cette fille ! Il se souvenait d’elle de son premier cours de vol. Des tonnes de remarques finaudes du style : «Tu t’es tapé la tête en tombant de ton balais?» ou encore «Tu veux que je lance un lumos pour mieux voir?» emplirent l’esprit du garçon mais il choisit par convenance de les taires et de les enfermer sous clefs. C’était la veille de noël aujourd’hui après tout, autant être gentil. Finissant son petit-déjeuné non sans manqué l’arrivé d’une deuxième fille dans la discussion qu’il suivait silencieusement depuis le début, une idée ne tarda pas à faire son chemin dans ses pensées et il se laissa s’en imprégner jusqu’à ne plus pouvoir la cacher plus longtemps tant les possibilités qui s’offrait à eux semblaient alléchantes.

« On pourrait ensorcelé ton bonhomme de neige pour faire une blague aux autres maisons ! Vous imaginez ? Chems posa ses coudes sur la table, le regard perdu dans sa fantaisie. Une boule de neige géante de la taille de Hagrid se balader dans les couloirs. Ça doit faire son effet … »
Dernière modification par Chems Daley le 24 mai 2018, 0 h 00, modifié 1 fois.

Game on
2ème année RP

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

                  « On pourrait ensorceler ton bonhomme de neige pour faire une blague aux autres maisons ! Vous imaginez ? Chems posa ses coudes sur la table, le regard perdu dans sa fantaisie. Une boule de neige géante de la taille de Hagrid se balader dans les couloirs. Ça doit faire son effet … 
-Je crois que tu viens d'avoir une idée de génie Chems, par contre je suis pas sûre de savoir faire ça. Gryffs réfléchit quelques secondes et ajouta. Moi je pense qu'il faut cibler les Serdaigles ! Ils nous regardent de haut avec leur avance au point. Sans mauvais jeu de mot ton idée devrait les refroidir un peu.» Gryffs sourit machiavéliquement. 

             Il tapa des poings sur la table et se leva en trombe ! «Soldats tous à vos gants, on a un bonhomme de neige à faire !» Sans attendre de voir si les autres le suivraient il fila vers le dortoir passer ses affaires d'hiver. Il accrocha de travers sa cape hivernale, passa une paire de bottes imperméables et glissa ses mains dans de gros gants fourrés. Il fut rapidement rejoint par Chems qui semblait avoir recouvré son habituel enthousiasme. Gryffs attendit qu'il eu finit de se changer puis les deux garçons descendirent en bas où ils rejoignirent les filles. Kristin et Hélène c'étaient elles aussi préparées. L'une paraissait plus enthousiasme que l'autre mais c'est ensemble que la petite bande se dirigea vers le parc. Sur le chemin Gryffs ne manquait pas une occasion pour ouvrir sa grande bouche. Il était tellement bavard que ça devait en être fatiguant !

                Ils jacassèrent (ou peut être il, il ne se rendit pas vraiment compte) tout le long du chemin. Lorsqu'ils traversèrent le pont de bois menant au parc. Celui ci avait été recouvert de neige pendant la nuit et ce matin, c'est un temps très écossais que l'on pouvait observer dans le ciel. Une fine couche nuageuse percée de pars en pars par les rayons d'un soleil pâle. Un froid sec et rude balayait le parc mais Sorrow n'y prêta même pas attention.

                  Il couru dans la neige jusqu'au milieu du champ de neige manquant à l'occasion de se casser la figure à deux reprises. Sur place, Il hâla ses amis "Je m'occupe de la tête !!!". Il se jeta au sol et commença donc à former une petite boule de neige qui roula par terre. La boule ne tarda pas à grossir si bien que, une dizaine de minutes plus tard, celle ci avait atteint un bon mètre. Il fut très pénible de continuer la manœuvre mais une fois finit, la boule, qui somme toute était censé être la plus petite, mesuré pas moins d'un mètre soixante dix ! Gryffs était très heureux et il oublia complètement sa déception de ne pas être revenu pour les vacances. Au contraire même, ils avaient l'occasion d'avoir pour eux seuls ce grand parc enneigé !

Amicalement votre, Sorrow
Fondateur du PFO
Il signe de la pointe de sa baguette d'un S comme Sorrow
2ème année RP et devoirs.
Insignifiant compétant !

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

Les trois autres Poufsouffles, Gryffs Soorow, Kristin Jones et Chems Daley parlèrent de bonhommes de neige de la taille d'Hagrid faisant beaucoup rire Hélène pendant qu'elle mangeant, pas très bonne méthode pour l'ingurgitation de jus de citrouille, que la Blondinette avait dans la bouche quand Chems dit qu'on devrait lancer des boules de neige sur les Serdaigles qui nous regardait mal . Elle éclata de rire et faillit recracha sa boisson .

Hélène monta avec Kristin dans le dortoir pour se préparer à sortir . Elle attrapa ses affaires, les enfila à la va vite, alla rejoindre sa camarade qui l'attendait puis courut avec elle rejoindre mes garçons, bien sûr déjà prêts, en salle commune . Ils coururent vers le parc sous les paroles incessantes de Gryffs . La petite bande avait l'immense parc du château pour eux seuls et même si Hélène n'était pas très enthousiaste au début, elle avait maintenant une grande envie de s'amuser avec les trois Pouffy's qu'elle avait rencontré .

Toute la cour était recouverte d'une fiche couche blanche gelée, et, même si Hélène avait déjà vu la neige, elle était toutefois toujours aussi impressionnée par ce
spectacle . Les arbres, d'ordinaire verts et feuillus étaient maintenant blancs et nus, seulement habillés de flocons d'eau gelée . C'était beau . Tel une enfant, Hélène s'élança, courut sur la neige, laissant les flocons tomber dans ses cheveux puis s'allongea dans la poudreuse . Lorsque ses amis la rejoignire, elle se leva et les aida à entamer un bonhomme de neige .

Chems s'occupait de la tête, Gryffs du ventre et les filles du bas et le bonhomme de neige avançait vite quand un hibou qu'elle ne reconnaissait pas les survola pour ce poser sur son épaule . "Qu'est ce que ... " Elle déchira le papier pour regarder ce qu'il y avait écrit, ayant bien sur vu le nom de Chems Daley inscrit dessus .
Cher Mr. Daley,

Nous voulons vous informer que votre cour de Défense contre les forces de mal de jeudi après midi sera annulé .

Bien à vous, l'administration .
Pffffh... Un message administratif . Mais Hélène pouvait lui faire croire le contraire !
"Ouuuups ! Il y a écrit Pour Chems au début ! Je crois que je me suis trompée, c'était un message privé". Joignant le geste à la parole, elle plia le courrier et le glissa dans le poche de son manteau . Gryffs émit un petit soupir exaspéré (Et oui, tout le monde n'est pas mature) pendant que Kristin faisait un sourire en coin . Hélène, attendant le moment où le Poufsouffle allait essayer de reprendre sa possession, le fixa du regard comme pour le défier .

Visez toujours la lune, même si vous ratez vous retomberez dans les étoiles

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

   L'idée d''un immense bonhomme de neige plaisait énormément à Kristin, la fillette adorait la neige. Elle s'empressa de répondre : 

- Venez, on va se changer et après on part faire notre bonhomme de neige de la taille d'Hagrid. 

   Les quatre enfants montèrent dans la Salle Commune, la jeune Jones et Hélène rentrèrent dans le dortoir des filles tandis que Gryffs et Chems allaient dans le dortoir des garçons. La Poufsouffle s'assit sur son lit et en attendant sa camarade elle attrappa ses pointes qui étaient restées au bout de son lit et les rangea dans leur boite, sous son lit. Une fois qu'elle fut prête les deux sorcières descendirent en salle commune  où les garçons les attendaient déjà. 

   Kris regarda autour d'elle, la jeune fille remarqua que Gryffs avait mis sa cape de travers se qui la fit sourire. Hélène senblait moins enthousiaste que les trois autres à sortir dehors et à jouer sous la niege. 

   Les 4 Pouffys sortirent de la Salle Commune et commencèrent à courir dans les escaliers pour aller au parc. Gryffs parlait, parlait, parlait, parlait et parler. Ca faisait dix minutes qu'il était parti dans un monologue et Kristin avait l'impression que satête allait exploser. La Poufsouffle s'apprêtait à lui demander d'arrêter de discuter avec lui-même lorsqu'elle se rendit compte que la bande était déjà arrivée au petit pont de bois qui se trouvait dans le parc. Le pont était recouvert de neige et il glissait. Krisitn était occupée à regardait la couche nuageuse dans le ciel qui était transpercé par quelques rayons de soleil lorsque ... PAF ! 

   La sorcière était tombée par terre, elle avait glissé et la fillette était tombée sur les fesses. La jeune fille se releva avec quelques difficultés et essaya de rattrapper les autres qui ne s'étaient rendus comptes de rien et elle pensait que c'était mieux ainsi, sinon ils l'auraient chariée ! Kristin était désormais gelée, non seulement il faisait froid mais en plus de ça elle était toute mouillée, ce qui ne l'aidait pas à se réchauffer. Finalement la Poufsouffle prenez moins plisir à marcher dans le parc qu'elle n'aurai cru. 

   Le groupe étaient enfin arrivés et la première que Kristin entendit c'était que Gryffs souhaitait faire la tête. La jeune Jones avait compris qu'elle aller devoir se mettre avec Hélène, comme elles étaient à deux, elles allaient certainement faire la plus grosse des boules de neige : Le bas du bonhomme. Chems prit donc le ventre.

   Les deux filles avaient terminé la boule de neige et Kristin s'ennuyait alors elle remonta la pente et commença à faire des roulades dans la neige, ce n'était pas le style de Kristin de faire ça, elle était plutôt mature mais là c'était marrant, elle s'amusait vraiment ! 

   La jeune Jones se reléva et entendit les paroles d'Hélène. Kristin rusa, elle fit semblant de sourire, se rapprocha d'Hélène et essaya d'attrapper la lettre. Kris n'attendait qu'une chose, que les deu xgarçons viennent l'aider à récupérer la lettre. La Poufsouffle s'adressa à Hélène : 

- Cette lettre ne te regarde pas, elle appartient à Chems. Rends lui tout d'suite ! 

Je suis terriblement désolée pour cette énorme retard ...

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Deuxiéme année (RP), Poufsouffle.
PATA-P/ OPT, Surnom : Bubulle
Echange de Cartes Chocogrenouilles : viewtopic.php?f=220&t=16875&p=933794#p933794

Noël annuel  RPG+   PV   24/12/42 

Tout s'enchaîna très vite. Tout juste le temps de finir son pain au chocolat qu'il se retrouvait au milieu du parc couvert de l'épais manteau blanc enfilé pendant la nuit. Il y avait quelques chose d'étrangement satisfaisant à voir toute cette neige immaculé, lisse, et brillante sous les rayons, étroits, du soleil. Déformant sans scrupule l'image de cette nature morte et la remodelant à ses souhait, Chems voyait une gigantesque piscine en face de lui. Les  léger reliefs formés par le sol prenait des allures de vagues. La neige était figurativement (et littéralement aussi maintenant qu'il y pensait) de l'eau, et le pont était son plongeoir. Chems s'élança en même temps que Gryffs éteignit la radio qui lui servait de bouche, et sauta. Bras et jambes écartés, tel une parfaite étoile de mer, se propulsant hors du pont du bout de la botte. 

Pour la demi seconde où il était en l'air, il crut entendre un bruit sourd et suffisamment familier pour lui rappeler celui d'une chute. Le garçon s'empressa de se redresser sur ses genoux à peine revenu à la "surface" de la poudreuse. Il tourna promptement la tête à s'en déglingué les cervicales, son visage blanc de neige en direction du pont, persuadé de pouvoir entrevoir la fin de l'action qu'il était, à 2000%, sûr d'être une chute. Qu'est-ce qui pouvait faire un bruit pareil autrement ? Mais contrairement à ses attentes, il ne vit que l'arrivé -plutôt décevante- et nonchalante de Kristin, le seul membre de ce groupe qu'il connaissait mal mais qui avait du moins accepté de prendre part à leur plan, et qui, si il ne s'était pas trompé, jouait plutôt bien à "faire comme si de rien n'était". Chems se dégonfla et courba les épaules en haussant un sourcil de suspicion face à l'attitude désinvolte de la fillette. Avec une posture pareil, est-ce qu'elle était vraiment tombé ou il avait juste rêver ? 

La voix lointaine et enjoué de Gryffs se chargea de le sortir de ses frustrantes réflexions. Chems secoua la tête pour se débarrassé de cette farine neigeuse collant ses cheveux, essuya son visage du bout de la manche et retourna son attention vers le parc. Sa mâchoire tomba de surprise. Quand il était arrivé là ? Quand Gryffs l'avait-il autant distancé pour arriver si vite au milieu de l'immense parc ? Même Hélène était à mi-distance! Chems se remit rapidement sur pied et emprunta le chemin tracé par les deux enfants devant eux pour les rejoindre non sans lancer un dernier coup d'oeil méfiant à Kristin. Il s'occuperait de cette histoire plus tard.

Le modelage du bonhomme de neige s'avéra relativement calme par rapport à sa conception bruyante de précédemment. L'atmosphère et l'ambiance sereine suscita un... deux... dix bâillements, avant que Chems ne décide que ça ne tuerait personne si il s'octroyait une toute minuscule sieste. Gryffs avait fait l'erreur d'interrompre une grasse matinée qu'il avait vraiment besoin d'avoir. Et ce n'était pas qu'un caprice cette fois. Le garçon avait accumulé les heures de sommeil manqués à force de faire ses devoirs à la dernière minute. Il ne réussissait qu'à peine à se rattraper le week-end. Et maintenant, honnêtement, la neige poudreuse avait l'air de pouvoir être un super lit de remplacement! Il aimait bien la sensation de cette brise fraîche sur sa peau, et les arbres entourant le parc libéraient une curieuse odeur en cette matinée. Le jeune Poufsouffle lâcha sa boule de neige et se laissa tomber sur le dos dans un soupir de béatitude, laissant ses yeux se refermer d'eux-même. Est-ce qu'il pouvait deviner quel arbre il y avait dans la forêt interdite à partir de leur odeur ? Son père pourrait certainement. Si son père pouvait sentir la présence d'un carambar emballé dans la poche de son manteau et ce que sa mère préparait à manger du salon alors que la cuisine se trouvait à l'autre bout de la maison, alors il pourrait faire la différence entre un pin et un sapin, ou autre chose....En tout cas, Chems connaissait bien un des arbres de ce parc. Ouai...il connaissait même très bien...Il sourit de son mirage. C'était là ou il avait rencontré Lucy. Une... amie ? Peut être ? Est-ce qu'il avait le droit de l'appeler une amie après les évènements de ce jour là ? Chems avait tendance à se souvenir que des bons souvenirs en premier. Mais à l'arrivé, la vérité le rattrapait toujours. Il avait quand même réussit à la blesser....Même si elle lui avait assuré que ce n'était pas de sa faute...Ça l'était quand même au fond. 

Dans son état mi-endormi, ce n'est pas la voix de Lucy qui l'emporta vers le sommeil mais celle de deux autres filles vers le réveil. Deux autres filles ? Le présent lui imposa ses plus récents souvenirs menant inéluctablement à son réveil beaucoup trop prématuré. Il fronça les sourcils, plaçant automatiquement la faute sur le dos d'Hélène et de Kristin dont les voix ne semblaient pas vouloir se taire. Interrompre un si beau début de sieste. Chems allait les faire taire à la mémoire de son repos sacrifié. Ses yeux se rouvrirent péniblement sur le ciel blanc et nuageux. Ses sens revinrent un à un, à commencer par celui de l'humidité glacé dans son dos. Dans son état semi léthargique, la seule pensée qui passa les barrière endormie de son cerveau fut : « La neige c'est froid ». Et au prix de quelques minutes d'immobilité complète et de recouvrement d'esprit, Chems se souvint pourquoi ce n'était pas une bonne idée de s'endormir dans la neige. La prochaine chose qu'il fit ne fut pas de réparé son erreur suite à sa prise de conscience mais de serrer le poing dans la neige, rassemblant une bonne quantité de celle-ci dans sa main ganté. Ramenant celle-ci à son visage, il façonna une boule entre ses deux mains et se redressa d'un geste fluide pour localiser les deux prochaines cibles de sa vengeance. A peine assit, l'air froid frappa impitoyablement son dos humide.

Juste avant de se transformer  en glaçon, le garçon rassembla ses forces et jeta sa boule de neige nouvellement formé dans la direction général d'Hélène et Kristin, laissant au destin la décision de qui aurait la chance de recevoir son cadeau sardonique entre les deux jeunes filles.

Game on
2ème année RP