Couloirs

Inscription
Connexion

 RP   PV  Besoin d'aide.

5 Octobre 2041, après midi
Avec Zoé Morgan et William Baker.

Il faisait légèrement frais, ce jour là. Ariana revenait de son cours de vol, auquel elle n’était pas douée du tout, elle avait reçue un “Piètre” à sa dernière évaluation, et pourtant, elle avait fait de son mieux, ça l’a beaucoup découragé, et depuis, elle fait beaucoup d’efforts même si c’est assez compliqué. Il y a longtemps, elle avait passé ses vacances chez sa tante du côté de son père, comme ils étaient tousses des sorciers, Ariana avait apprit à voler sur un balais, mais c'était lorsqu'elle avait à peu près 5 ans… elle ne sait plus vraiment.
Elle était épuisée comme pas possible et elle devait en plus monter les escaliers, traverser le couloir du deuxième étage puis remonter pour se rendre à son cours de sortilèges.
Elle monta les escaliers, à peine fut-elle à la moitié qu'elle avait envie de s’écrouler par terre, mais ne se découragea pas tant et força pour arriver jusqu'au bout. Arrivée dans les couloirs du deuxième étage, elle n’en pouvait plus, bizarrement ses jambes n’arrivait plus à la portée, elle devait ressentir plus que de la fatigue, c'était obligé.
Elle eu un tremblement de corp, et ne sentit plus ses jambes, comme si elles avaient disparu, et tomba en avant, à genoux. Elle était maintenant devenue pâle et tremblait de tous ses membres. Elle fit usage de ses mains tremblantes pour se poser sur le bord du couloir, afin de s’adosser car elle ne pouvait plus tenir son dos. Elle se sentait à moitié morte, si s’était possible, elle voyait floue et ressentait une douleur pareil à celle du sortilège Doloris à chaque fois qu’elle essayait de bouger un membre. Elle aurait aimée crier “à l’aide”, mais elle souffrait beaucoup trop pour dire quoi que ça soit. Elle décida alors de fermer les yeux, plus tard, elle se réveillera et se sentira mieux… enfin, elle l'espérait !
Ce fut juste lorsqu'elle pris cette décision que des bruits de pas se dirigeait vers elle. Ariana voyait floue mais percevait une élève aux cheveux châtains clairs et une frange s’avancer, l’air affolé en voyant Ariana aussi pâle, par terre.

Ariana Lucie Anailys, Deuxième année, Poufsouffle.
Team Tarte aux citrons meringuée * Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède *
_______________________________________________________

 RP   PV  Besoin d'aide.

Zoé sortait de son cours de Métamorphose. Elle devait se rendre à son cours d’Histoire de la Magie, son cours préféré. Elle aime beaucoup cette période de l’année et respirait l’air frais avec plaisir.
La journée avait très bien commencé et la jeune fille était sûre qu'elle allait bien se finir.
Zoé marchait lentement, car elle était sortie rapidement de son cours de Métamorphose pour prendre son temps, et c’est d’ailleurs ce qu’elle faisait. Elle pensait à sa famille, à sa meilleure amie tristement décédée… ils lui manquaient tous beaucoup et elle voulait les revoir, mais, en même temps, elle aimait tant Poudlard !
Elle se disait aussi qu’elle avait déjà apprit tellement de chose depuis la rentrée, et que jamais elle ne se lasserait de cette école. A cet instant, elle était heureuse.
Un bruit la sortit de ses pensées. Elle se demanda ce que c’était. Intriguée, elle accéléra. Peu à peu, elle aperçut une personne, une fille, de son âge surement, au sol. Zoé pensa que celle-ci s’était écroulée. Plus elle se rapprochait, plus elle voyait que cette personne était mal, pâle et semblait effrayée. Zoé vint alors à ses côtés. C’était une jeune fille avec de longs cheveux, châtains clairs, et de beaux yeux bleus. Zoé ne savait pas quoi faire car elle n’avait jamais vu quelqu’un dans cet état.
Elle décida, affolée, de lui parler, d’essayer de comprendre ce qui n'allait pas.


« Bonjour, je m’appelle Zoé Morgan, quel est ton nom ? Ça va ? Que se passe-t-il ? Puis-je t’aider ?! »

Elle avait beaucoup de questions à poser, mais se demanda si la jeune fille pouvait lui répondre… si elle en avait la force. Zoé était très inquiète, elle avait besoin de quelqu'un qui savait quoi faire.
Elle allait surement être en retard pour le cours suivant, mais elle avait autre chose à faire, quelqu'un avait besoin d'aide et elle n'allait pas laisser cette personne toute seule.

Zoé Morgan, troisième année devoir, deuxième année RP.
Gryffondor, heureuse de l'être !

 RP   PV  Besoin d'aide.

Par cette journée quelques peu nuageuse, William sortait du salon des Poufsouffle et se dirigeait vers la salle de défense contre les forces du mal. La salle se trouvait au même étage après avoir passé les grands escaliers. Il était content de pouvoir enfin se dégourdir les jambes car il avait passé plusieurs heures à essayer de comprendre un traité sur la magie et son utilisation à lire pour demain. Toute matière lui prenait du temps pour bien comprendre, étant né moldu et sans sorciers dans son entourage, il était difficile de tout apprendre d’un coup sans avoir eu certaines bases avant.

Pourtant cela ne l’affectai pas, le jeune homme était transit de joie depuis qu’il avait entamé son parcours scolaire à Poudlard. Il avait enfin commencé à s’ouvrir, lentement, mais sûrement, depuis qu’il faisait chaque jour connaissance avec des enfants qui lui ressemblaient. Il ne se sentait plus rejeté et pouvait être réellement lui-même. Bien entendu la timidité n’aidant pas il n’avait pas réellement encore de groupe d’amis mais chaque jour, des regards, des paroles à son intention lui permettait se sentir bien. Il se sentait vivant et à sa place.

Revenant à ce qu’il avait à faire, William mis de côté ses pensées à propos de ce qu’il lui arrivait depuis quelques mois. Il n’avait pas beaucoup avancé dans le couloir depuis qu’il était sorti de sa salle. Il jeta un coup d’œil à la montre que ses parents lui avaient offert pour ses dix ans, déjà cette heure ! Le cour allait commencer dans les prochaines minutes, il fallait se hâter pour ne pas être en retard et puis arriver en dernier c’était souvent n’avoir plus que de la place de disponible au fond de la salle. Or le jeune homme passionné par ses cours voulait à tout prix être devant pour bien voir et bien entendre, arriver à comprendre au mieux l’enseignement dispensé par le professeur.

Tandis que le jeune sorcier s’apprêtait à passer le grand escalier à toute vitesse il vit deux jeunes élèves à l’arrêt l’une se penchant vers l’autre qui tentait de se relever, cette dernière semblait ne pas se sentir bien du tout. Sans réfléchir il stoppa net sa course laissant de côté ses priorités. William ne savait pas ce qui lui prenait, sans doute emporté par son envie de rencontrer d’autres élèves, ou du fait de son empathie naturelle, il décida de s’approcher des filles et de leur demander si elles avaient besoin d’aide.


«Bonjour, moi c’est William, Qu’est-ce qu’il se passe ? Vous avez besoin d’aide ? Qu’est ce qu’elle a ? Tu n’as pas l’air bien du tout…»

La jeune fille qui tentait de se remettre debout était toute tremblotante, elle n’avait pas du tout l’air bien, blanche comme une feuille de vélin, le regard dans le vague. William ne se perdit pas en réflexions, choisir entre porter secours ou être à l’heure à son cour, le choix ne se faisait pas.

«Je ne suis pas certain de savoir ce que tu as mais il faudrait je pense que l’on t’emmène à l’infirmerie ???»

 RP   PV  Besoin d'aide.

La silhouette s'approchait de plus en plus, d'un pas encore plus affolé. Une fois assez proche, Ariana pue constater qu'elle n'était pas brune mais rousse, des cheveux roux et bouclés qui se balançaient au rythme de son pas rapide. La silhouette se pencha juste au dessus d'elle, et lui demanda avec un mélange de choc et d'interloquance :

« Bonjour, je m’appelle Zoé Morgan, quel est ton nom ? Ça va ? Que se passe-t-il ? Puis-je t’aider ?! »

Ariana était réjouis que quelqu'un soit venue à son aide mais toute ses questions l'agaçaient, elle ne se sentait pas bien du tout et ne pouvait émettre même pas un son de sa bouche, elle avait froid et chaud, elle avait faim et envie de vomir, elle ne savait pas. Elle essaya de parler tant bien que mal :

« Je … Ariana... Non... Non, je ne sais pas ce que j'ai, je ne me sens pas bien... »

Elle ferma les yeux deux secondes et les rouvrit, ils étaient maintenant plein de larmes, ce n'était pas des larmes de peur ou de douleur, c'était des larmes qui étaient arrivée comme ça, sans que Ariana ne le sache. Cela ne fut qu'agraver le cas, Zoé parraîssait encore plus affolée, ce n'était pas se que voulait Ariana.

Bientôt, d'autres bruîts de pas prit place, un pas courant, plutôt, mais celui-ci ne se dirrigeait pas vers Ariana et Zoé, enfin pas encore. Les pas s'arrêtèrent alors, et sans hésiter, changea de direction en s'approchant des deux filles.
Ariana, ayant essuyé ses larmes, voyait un peu moins floue mais avait toujours la tête qui tourne, elle vue un élève de Poufsoufle, comme elle. Il était plutôt petit et avait des cheveux d'un noir intense dont l'aspect peu coloré était cassé par des magnifiques yeux verts. Ariana le reconnu tout de suite, car elle avait déjà entendu quelques fois son nom dans la cours, il était nouveau et s'appelait William Baker. Elle le voyait souvent mais ne savait pas si lui la connaissait.
Elle essaya de se relever mais échoua, ses jambes l'avait totalement laché. Et reessaya encore et encore mais son mal de tête et les douleurs tuantes qu'elle ressentait à chaque fois qu'elle bougeait un membre l'en empêchait ;

«Bonjour, moi c’est William, Qu’est-ce qu’il se passe ? Vous avez besoin d’aide ? Qu’est ce qu’elle a ? Tu n’as pas l’air bien du tout…»

Ariana n'en pouvait plus et abandonna sa tentative de se relever, se laissant tomber en arrière en lançant un regard à Zoé pour lui dire « expliques-lui toi, je n'en peux plus ». Sa tête cogna brutalement le mur en pierre brute mais elle était beaucoup trop épuisée pour crier. Un filet de cheveux se déposa devant ses yeux, ce qui lui cacha la vue de quoi que ce soit et d'un coup, elle se sentit perdue, sa tête lui fesait encore plus mal et elle avait envie de pleurer, mais pour de vrai cette fois-ci. Elle avait l'esprit confondu et sentit son corp se figer, comme si on l'avait stupéfié, une sensation horrible, une impression d'être enfermée dans une pièce étroite, avec des murs plein d'épines tranchantes.

«Je ne suis pas certain de savoir ce que tu as mais il faudrait je pense que l’on t’emmène à l’infirmerie ???»

L'infirmerie... Oui, c'est làba qu'on devait l'amener, mais comment ?

Ariana Lucie Anailys, Deuxième année, Poufsouffle.
Team Tarte aux citrons meringuée * Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède *
_______________________________________________________

 RP   PV  Besoin d'aide.

Zoé attendait la réponse de sa camarade. Elle n'aurait vraiment pas du poser toutes ces questions. Elle commençait à croire que celle-ci ne pourrait pas répondre, qu'elle était trop faible, quand elle se mit à dire quelques mots.

- Je … Ariana... Non... Non, je ne sais pas ce que j'ai, je ne me sens pas bien...

Zoé avait du mal à comprendre ce qu'elle disait. Arana ? Non ce n'était pas un prénom que Zoé connaissait. Elle réfléchit et comprit ensuite. Ariana... C'est un joli prénom pour Zoé. La jeune Gryffondor respira longtemps pour essayer de se calmer, ce qu'elle, d'ailleurs, n'arrivait pas à faire. Zoé devait faire quelque chose. Elle regarda sa camarade, et celle-ci pleurait. Zoé ne comprenait pas si ces larmes étaient des larmes de douleurs, de tristesse, d'épuisement. Il ne fallait pas se décourager. Elle se dit qu'il fallait qu'Ariana se lève pour aller voir un adulte, une personne pour les aider. Cependant, cela semblait impossible aux yeux de Zoé, et cela l'inquiétait encore plus.

- Ariana, ce que je vais te demander est surement compliqué, je le sais et j'en suis désolée, mais je ne vois vraiment pas d'autres solutions ! Il faut que tu te lèves, nous devons aller voir quelqu'un et je ne veux absolument pas te laisser seule. Tu peux t'appuyer sur moi, d'accord ?

Ariana et Zoé commencèrent à se lever. Elles essayèrent de nombreuses fois, mais c'était dur.
Alors qu'elles essayaient encore une fois, des bruits de pas se firent entendre, loin, très loin. Ils se rapprochaient cependant et accéléraient. Zoé regardait la personne arriver, laissant Ariana se lever seule. C'était un jeune homme aux cheveux noirs, surement du même âge qu'elle.

- Bonjour, moi c’est William, Qu’est-ce qu’il se passe ? Vous avez besoin d’aide ? Qu’est ce qu’elle a ? Tu n’as pas l’air bien du tout…

Alors que Zoé se retournait vers Ariana, elle vit celle-ci tomber, en lui lançant un regard... Sa tête avait cogné le mur, quand avait essayé de se lever. Zoé fut choquée, elle n'aurait pas du lâcher la jeune Poufsouffle. Elle fut encore plus inquiète, affolée. Ce n'était pas grave, le dommage était, maleheurseument, fait, et il fallait maintenant voir sa tête. Zoé se rapprocha alors d'Ariana, s'assit à côté d'elle et prit sa tête entre ses mains, pour l'examiner. Elle n'était pas sûre d'avoir bien compris le sens du regard lancée quelques instants avant par Ariana, mais elle se retourna vers William, il fallait bien lui répondre pour qu'il puisse aider.

- Bonjour ! Je suis Zoé, et voici Ariana. Je suis arrivée il y a quelques minutes maintenant et elle ne se sentait pas bien. Elle arrivait à peine à parler. Elle m'a dit qu'elle ne sait pas ce qu'elle a. Aide-moi, je ne sais pas trop quoi faire !

Zoé avait un regard insistant sur le jeune garçon, et espérait qu'il sache quoi faire.

- Je ne suis pas certain de savoir ce que tu as mais il faudrait je pense que l’on t’emmène à l’infirmerie ???

William avait effectivement une très bonne idée. Zoé s'énervait de ne pas y avoir pensé, mais le problème restait entier. Ils savaient certes quoi faire, mais comment... Il pouvaient peut-être porter Ariana... Zoé se calma un peu, rassurée. Il fallait maintenant agir. Ariana semblait endormie, et ça, contrairement à l'idée de William, c'était peu rassurant.

Zoé Morgan, troisième année devoir, deuxième année RP.
Gryffondor, heureuse de l'être !

 RP   PV  Besoin d'aide.

C’est ainsi que le choix se fit pour le jeune Pouffsouffle d’être en retard à son premier cour, de surcroit un de ses préféré. Ce qui lui vaudrait assurément une réprimande du professeur même si le motif était justifiable, voir pire encore une retenue avec monsieur Rusard à nettoyer les toilettes…

Mais tout cela n’était pas important, William y penserait plus tard quand il aurait fini d’aider Ariana et qu’elle serait en sécurité à l’infirmerie.

« Ne tardons pas, on parlera après Zoé si tu veux mais là vu la teinte de son visage on la soulève chacun sous un bras et on la porte jusqu’à l’infirmerie le plus vite possible ! J’ai peur pour elle on dirait qu’elle vient de s’évanouir… »

Zoé acquiesça aux paroles de William et ils commencèrent à soulever la jeune élève à la chevelure châtain clair. Elle n’était pas lourde mais comme elle semblait inconsciente il fallait soulever tout son poids, Zoé paraissait arriver à tenir bon et William n’avait pas de problème pour la soutenir délicatement tout en commençant à avancer dans la direction de l’infirmerie. Il la tenait comme Zoé un bras passé par dessus sa tête tandis qu’il la tenait fermement de l’autre bras passé dans son dos au niveau de sa taille.

Il restait deux étages à gravir pour arriver à l’infirmerie, William se demandait si ils allaient y arriver et surtout s’ils le feraient assez vite dans le cas où quelque chose de grave serait en train d’arriver à Ariana. Le garçon espérait vraiment que ce n’était rien de grave. Il ne connaissait pas il y a quelques minutes cette jeune fille mais il éprouvait beaucoup d’empathie pour elle qui semblait tant souffrir.

Il fallait se dépêcher, il sortit de ses pensés et se concentra sur l’effort pour monter les marches tout en faisant attention à ne pas lâcher Ariana, prendre un maximum de son poids sur lui pour ne pas fatiguer de trop Zoé qui commençait à devenir un peu rouge à cause de l’effort prolongé.

Les dernières marches franchies, ils se atterrent de s’engouffrer dans le couloir menant à l’infirmerie.

 RP   PV  Besoin d'aide.

Ariana avait la tête qui tourne et regardait sans vraiment voir la jeune fille de Gryffondor expliquer la situation au garçon. Ils avaient l’air plutôt paniqué vue le ton sur lequel ils parlaient. Elle entendait mais ne comprenait pas, tout était confus dans sa tête. Elle voyait floue, comme dans un rêve… Ou plutôt un cauchemar. Elle réussit tout de même à saisir quelques mots de la discussion, Zoé et l'autre garçon dont elle n’avait pas réussit à comprendre le prénom avaient pris la décision de la lever tout les deux.
Ariana se sentait faible et lointaine, comme si elle regardait cette scène depuis un siège où elle était ligotée, attendant que l’anesthésie fasse effet… Un sentiment très désagréable. Elle était partagée entre l’envie de dormir et l’envie de vomir, ses paupières tombaient sans qu’elle ne puisse les retenir, elle avait maintenant les yeux fermés, elle sentit qu’on la soulevait, elle avait les deux bras appuyé aux épaules des deux élèves. Maintenant venait le plus dur : elle devait essayer de marcher. Décidée, elle tenta un pas, mais ses jambes refusaient de lui obéir, on aurait dit qu'elle avait été victime du maléfice de Jambencoton. Elle se sentait trembler et avait froid et chaud en même temps. Elle voulait lâcher prise mais les deux élèves semblaient décidé à l'emmener à l’infirmerie, si seulement ils pouvaient transplaner…
Faire un pas lui demandait tout l’effort du monde, alors pour arriver à destination, il va devoir faire plus d’une vingtaine de pas, elle ne pouvait juste pas, c'était impossible, ça lui demanderait beaucoup trop de force « Je mourrais » pensa-t-elle, c'était certainement exagéré pour vous mais si vous étiez à sa place, vous ressentirez la même chose. Le temps qu’elle eût pensé à tout cela, elle se rendit compte qu’ils avaient déjà avancé : en effet, les deux élèves l'ont complètement soulevé, cependant, ces pieds traînaient au sol et marchait sans vraiment marché. Pendant tout cette instant, Ariana avait l’impression d'être un fantôme ou un esprit dans le genre. Elle ne se sentait plus vivante mais en même temps oui, elle tremblait de tout ses membres et lorsqu’ils arrivèrent devant l’infirmerie, elle fut soulagée.

Puis ils entrairent à l’intérieur,

Ariana Lucie Anailys, Deuxième année, Poufsouffle.
Team Tarte aux citrons meringuée * Le bonheur, c'est de continuer à désirer ce qu'on possède *
_______________________________________________________

 RP   PV  Besoin d'aide.

Qu'avait Ariana? Était-ce grave? Beaucoup de questions affluaient dans la tête de William qui se faisait vraiment du souci pour sa jeune camarade qui tremblait de tout son corps...
Il chassa ces pensées qui n'aidaient pas dans la situation, il n'avait pas de toute manière l'expérience nécessaire pour l'expliquer, pour trouver une solution et ils étaient enfin arrivés devant la porte de l'infirmerie...

Zoé et lui allaient enfin pouvoir savoir ce qu'il en était, la personne qui allait prendre Ariana en charge pourrait l'examiner, la soigner et ils seraient ainsi vite rassurés. L'infirmière leur expliquerait sans doute sans problème ce que leur amie avait, Will espérait vraiment que ce ne serait rien de grave et qu'elle s'en remettrait vite.
Il se faisait beaucoup de souci tout de même pour elle, il ne la connaissait pas réellement mais il éprouvait tout de même une certaine affection pour Ariana. Ce qu'il ressentait n'était pas le fait d'être tombé amoureux se dit-il bien que sa jeune camarade soit très jolie et semblait être une jeune sorcière très intéressante, c'était plutôt le fait de la voir être ainsi malmenée par son corps, inconsciente et se dit-il quelque part sur le point mourir. Le jeune garçon espérait de tout son cœur qu'elle allait vivre, il le fallait!

« Ouf ! Ca y est on est arrivés!
Tiens bon Ariana! allez on entre, je la tiens Zoé pendant que tu ouvres la porte si tu veux bien.»

Ils entrèrent tous les trois dans l'infirmerie...

Suite du RP dans l'infirmerie :) , espérons qu'Ariana n'ai rien de grave! :S