Couloirs

Inscription
Connexion

 PV  Un besoin vital

Ton cœur palpitait à tout rompre depuis quelques instants et tu te sentais légèrement nauséeuse. Ce n'était que le début de la soirée et pourtant tu t'étais assoupie quelques instants sans parvenir à oublier ce qui te tracassait. Inlassablement, tu revoyais ses lèvres, son visage, ses cheveux d'une douce et délicate couleur rougeoyante.

L'odeur du chocolat emplissait encore ta bouche lorsque tu fermas les yeux pour presque immédiatement après, te réveiller en sursaut, le cœur au bord des lèvres et toujours ses palpitations si dérangeantes.

Tu te redressas, légèrement nauséeuse, avant de rejoindre la salle de bain des filles pour te passer un coup d'eau sur le visage. Ton cœur palpitait de plus en plus vite et tu avais du mal à te soustraire à cette image. Qu'elle heure était-il déjà ? Tu n'en savais rien, mais il fallait que tu le retrouves. C'était comme un besoin vital pour toi.

Tu gagnas la salle commune et observa un moment l'horloge qui ornait l'un des murs couverts de tentures jaune et noire. Il était à peine dix neuf heure trente et la salle était vide. Tous les élèves devaient être en train de manger.

Sans savoir pourquoi, tu te précipitas vers la sortie et au lieu de gagner le rez-de-chaussée et la grande salle, tu montas vers les étages. Il n'y avait qu'un seul endroit ou tu pouvais espérer le retrouver sans trop te faire remarquer. Les Gryffondor descendait toujours du même endroit du château au moment des repas. Leur salle commune devait se trouver vers la bas. Tes pas te guidèrent au travers des étages et soudain, alors que tu passais sous une tapisserie, tu sentie un souffle dans ton dos, puis des bruits de pas. Tu te retournas et ton regard croisa le sien. Ton cœur se serra plus douloureusement encore alors que tu l'observais sans trop savoir quoi faire. Tentant de contenir les pulsions sauvages qui étreignaient ton corps tu lui adressas alors la parole :

"Je … Je pensais que je n'allais pas arriver à te trouver …"

Tu soupiras et tes mains se mirent à trembler, mais tu parvenais à te contrôler :

"Pourquoi … Pourquoi je ressens ça ?"

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

 PV  Un besoin vital

Il se souviendras toujours de ce fameux jour où vos regards c'étaient entrecroisés, ce jour là c'était le paradis pour lui, cette fille, ses yeux, sa chevelure et sa parfaite posture, ce besoin que Redose avait, un besoin irrésistible, il ne voulait pas, il ne pouvais pas et pourtant il la fait, il a aimé et il continuera de l'aimer, le jeune gryffon dans ses pensées monta les marches une à une, se dirigeant vers sa salle commune le ventre vide, il s'arrêta devant la salle commune, pensa à la fille et son âme pure lui manquait. Il se retourna et se mit à courir vers la salle à manger pour la revoir.

Il emprunta son chemin pour la rejoindre quand il vu une fille de dos, elle se retourna et s'était elle, celle que le gryffon attendait, celle qu'il souhaitait la rencontre, la belle fille, il s'en rappelait, le réel, le fictif, devant lui, il rougissait à vu d’œil, il se frotta les yeux pour être sûr qu'elle était là et oui, devant lui, elle était présente, son doux parfum chatouillait l'odorat du Gryffondor, ses yeux dans les siens, comment était-ce possible, comment Redose pouvait avoir ce sentiment connu et pourtant jamais exploré, toujours son regard dans le sien, elle ouvrit la parole pour dire:

"Je … Je pensais que je n'allais pas arriver à te trouver …"

*Elle me cherchais, moi aussi, com...Comment...Quel hasard ? Pourquoi ?*

"Pourquoi...Pourquoi je ressens ça ?"

*Elle pense la même chose que moi c'est comme ça donc...* Redose répondit avec une douce voix:

"Moi non plus...Tu pense la même chose que moi alors...Je pense que...Que je ressens, qu'on ressent ce fameux sentiment...Est-ce l'amour ?"

Red ou Redose ou Reda ou Silly Rabbit
Première année rp.
Bisous :)

 PV  Un besoin vital

L'instant qui suivit fut douloureux et terriblement long. Tu tremblais encore de tous tes membres et lorsqu'il parla, tu te sentis défaillir, si bien que tu t'appuyas sur le mur le plus proche afin de pouvoir te soutenir. Ta main se posa sur ta poitrine puis finalement, tu te redressas et tu t'approchas de lui. Vous étiez proche des escaliers et lentement, ta main se porta à son visage et glissa le long de son menton encore juvénile. Tu ressentais ce besoin de le toucher. Pourquoi …

"Je … Je ne sais pas ce qu'est l'amour …"

Ta main glissa sur sa poitrine et se posa juste à l'emplacement de son cœur. C'était étrange. Tu n'avais pas l'habitude d'être aussi proche d'un garçon, n'y même de ressentir tout ce que tu ressentais à l'instant présent. Pourquoi avais-tu cette envie de le toucher ? Ton regard se perdit dans le sien :

"Mon cœur bat aussi vite que le tiens …"

Tu rougis légèrement à cette simple pensée et ta main se retira pudiquement de sa poitrine alors que tu t'éloignais un petit peu, même si l'envie était tout autre.

"Je n'arrive pas à comprendre pourquoi m'éloigner de toi est aussi douloureux… J'ai l'impression d'avoir le souffle coupé !"

Et outre ce souffle coupé, c'est un bruit qui attira soudainement ton attention. Les autres remontaient à présent dans la salle commune des rouge et or. Il ne fallait pas qu'il te trouve ici … Qu'ils vous trouvent ici … Ensemble. Tu te rapprochas immédiatement du jeune homme, comme pour être sous sa protection :

"Il ne faut pas que l'on nous voit ensemble…"

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs

 PV  Un besoin vital

La fille ne semblait pas savoir de quoi Redose parlait, elle touchait Redose tendrement sur son visage, son corps, pourquoi Redose se sentait aussi bien quand elle était avec lui, l'amour, il ne savait pas vraiment c'était quoi, elle mit sa main sur la poitrine de Redose comme pour ressentir les pulsations, les battements du cœur de Redose et lui dit:

"Je … Je ne sais pas ce qu'est l'amour …" La réponse était la même que celle de Redose mais comment ? Pourquoi ? Qu'est-ce que c'est que 'amour ? A quoi ça sert ?  La réponse n'était pourtant pas évidente, on parle d'amour sans vraiment savoir ce que c'est, elle reprit.

"Mon cœur bat aussi vite que le tiens …" Le jeune gryffon et la poufsouffle ressentait la même chose, ils rougirent tout deux, elle retira sa main de la poitrine de Redose, elle demanda.

"Je n'arrive pas à comprendre pourquoi m'éloigner de toi est aussi douloureux… J'ai l'impression d'avoir le souffle coupé !" *C'est exactement ça  que je ressens, quand je ne suis pas avec elle, j'ai l'impression qu'on m'a enfoncé un poignard, ça fait mal, je ne voudrait plus jamais la quittée...*Les élèves commençait à rejoindre leur salle commune et la fille se rapprocha de Redose, elle continua.

"Il ne faut pas que l'on nous voit ensemble…" *Pourquoi je ne veux pas la quitter, je ne peux pas la quitter* Il répondit.

"Je ne veux pas que l'on se sépare, toi aussi tu le souhaite pas vrai, je ne pourrais pas te quitter, reste avec moi..." Redose se rapprocha plus de la fille et une larme s'échappa de son œil droit...

Red ou Redose ou Reda ou Silly Rabbit
Première année rp.
Bisous :)

 PV  Un besoin vital

Les bruits de pas se rapprochaient de plus en plus et sous réaction d'instinct, tu poussas brutalement la jeune homme vers une porte proche, l'ouvrant à la volée et la refermant tout aussi vite avant de te lover, sans même t'en rendre compte au creux de sa poitrine.

Les élèves étaient bel et bien en train de remonté dans leur dortoir et tu ne souhaitais pas qu'ils te voient … Mais pourquoi ? Soudain, sentant la présence vibrante du jeune garçon, tu tournas enfin le visage vers lui et rougis immédiatement de la position dans laquelle tu te trouvais, là, contre son torse.

Les pulsions de ton cœur s'accéléraient et ton visage devenait petit à petit écarlate sans que tu ne parviennes un seul instant à détacher ton regard du sien.

Sans pouvoir te contrôler, tes mains remontèrent une nouvelle fois vers son visage et tu le caressas tendrement tout en remontant vers ses cheveux ...

*Quel étrange sortilège …* Ne pouvais-tu t'empêcher de penser.

Tu fermas les yeux et doucement, ton visage vint se positionner contre son cou, la ou tu te sentais en sécurité. La ou tu pouvais te saouler de son odeur sans qu'il ne te soit enlevés. Tes mains se resserrèrent doucement autour de ses vêtements et tu les serras comme pour le maintenir le plus proche possible de toi.

"Je … J'ai froid …"

Le Poufsouffle est Méchant, Le Poufsouffle est Sournois ! Le Poufsouffle Mord, griffe ! Il a les crocs !
2eme Année RP - 5ème Année Devoirs