Couloirs

Inscription
Connexion

Un trésor au sol  Julie Correard 

Privé avec Julie Correard

Il était dix-sept heures tapantes. Et Daisy était en retard. Les cheveux dans le vent, la sorcière ne pouvait même plus compter le nombre de marches qu’elle dévalait. Pourquoi fallait-il que la salle commune des Verts et Argents se trouve dans les cachots ? Elle n’avait même pas le temps de se le demander. Elle était attendue à la bibliothèque pour y faire ses devoirs avec une amie qu’elle s’était faite dans un cours, mais qui malheureusement pour elle, était dans une autre maison. C’était la première fois que les deux petites sorcières prévoyaient de travailler ensemble et la brune ne voulait absolument pas faire mauvaise impression en arrivant en retard. Elle n’avait jamais réellement eu l’occasion de se faire des amis, les enfants moldus lui reprochant d’être un peu trop bizarre, mais à Poudlard les choses étaient différentes. Tout le monde était si différent et proche en même temps, que même Daisy avait dû mal à l’imaginer, elle qui pourtant, a plus souvent la tête dans les nuages que sur les épaules. Mais aujourd’hui, ces nuages lui firent défauts. Elle avait monté les dernières marches du quatrième étage le plus paisiblement possible, se demandant si elle avait correctement attaché sa lettre au hibou, avant de se rendre compte qu’elle avait laissé son devoir sur l’une des tables des Serpentard.

Haletante. Ce devait être le bon mot. Jamais elle n’avait couru aussi vite, et elle manquait de peu de louper ses virages. Elle était en train de remonter les petits escaliers, ses affaires dans les bras et longeait ensuite les longs couloirs de pierre. Ses pas étaient lourds et beaucoup d’élèves se retournaient pour voir un peu quel gros troll était en train de courir dans leur école. Certains étaient d’ailleurs déçus quand ils virent que le troll était en vérité une petite gringalette aux longs cheveux bruns qui faisait tout ce bruit. Mais si elle courait aussi vite, c’est parce qu’elle connaissait ce qui l’attendait. Les grands escaliers. Elle ne savait jamais où ils allaient la ramener et souvent, elle s’était retrouvée obligée de faire un petit détour entre les couloirs pour se rendre à destination.
Daisy n’était plus qu’à quelques petits virages de ces maudits escaliers capricieux et à son grand désarroi, des petits groupements de personnes discutaient là. Elle ne savait plus combien elle en avait croisé exactement, mais elle en avait séparé plusieurs, courrant droit sur eux en criant de se pousser par pitié. Elle avait aussi bousculé un petit couple collé ensemble comme des ventouses et a même écrasé les pieds de la fille qui s'était presque aussitôt jetée dans les bras de son chevalier d'un mètre vingt.

La petite Oddley avait ralenti un peu le pas, déviant les autres jeunes sorciers et se remit à prendre de la vitesse une fois les obstacles passés. Il ne restait devant elle plus que quelques personnes seules dont une petite blondinette qui lui tournait le dos.
Dernière modification par Daisy Oddley le 19 août 2018, 13 h 07, modifié 1 fois.

« AH ! » - Denis Brogniart
Deuxième année RP
Pas d’avatar
Julie Correard  

Un trésor au sol  Julie Correard 

Julie marchait lentement dans les coulaoirs, elle n’avait rien à faire, donc, elle se baladait au hasard dans le château. Elle arriva a un tournant, si on peu appeler ça comme ça pour un couloir. 

Elle allait tournait quand elle entendit de bruits de pas rapides et réguliers. La blondinette se retourna et eu le juste le temps de remarquer les magnifiques cheveux de la jeune fille avant de se faire percuter et de tomber à la renverse. 

La première chose que Julie fit en reprenant ses esprits, c’est toucher son cou pour voir si son collier si précieux était encore là. Elle avait beau toucher tout son cou, elle ne sentait rien. 

« OÙ EST-IL ?! OÙ EST MON COLLIER ?! »

Elle remit ses lunettes et elle se mit à chercher son collier. 

« Toi ! Elle pointe la fille qui la bousculait, aide moi à le chercher ! C’est ta faute si il est tombé ! »

Julie ne s’énervait pas souvent, mais la, la rage bouillonait en elle. Elle avança dans le couloir, et, arrivait à un certain point, elle tomba en sanglot. Son collier était brisé, par terre. 

Son colier représentait une sorte d’étoile mauve et blanche avec de sorte de petites flammes bleu-vert turquoise. 

« MON COLLIER ! TU L’AS CASSÉ ! IL ÉTAIT SI IMPORTANT POUR MOI ! »

Elle criait en pleurant. La colère et la tristesse se mélangeait, la haine et les pleures. Aucune joie n’arrivait dans le cœur de Julie. Sa vision était flou à cause des larmes. Elle enleva ses lunettes pour essuyer ses larmes, et elle fit quelques pas en titubant, à cause de la douleur causée par la chute et la douleur causée par le chute de son collier. Elle s’avança de plus en plus de la personne qui l’avait fait tomber. 

Arriver devant elle, elle serra le poing, et, donna un grand coup dans la joue de la personne devant elle. 

« Tu as cassé mon collier, tu ne mérites que de la douleur et de la tristesse, tu ne sais pas ce qu’il représentait pour moi. »



L’image du collier :
Reducio
Image

 

Un trésor au sol  Julie Correard 

Avant même de percuter ce qu’il se passait, Daisy s’était retrouvée au sol. Sa tête lui cogna un peu, et se frottant le front elle vit que la petite blondinette était elle aussi à terre et qu’elle était en train de se remettre sur ses pieds. Elle tourna la tête, cherchant ses affaires - ses petits livres chéris - qui s’étaient éparpillés sur le sol, et même sa baguette - Mon dieu, ma baguette ! Son cœur eut un raté et elle avança rapidement à quatre pattes pour aller la ramasser et vérifier son état. 

« OÙ EST-IL ?! OÙ EST MON COLLIER ?!  Toi ! Aide moi à le chercher ! C’est ta faute si il est tombé ! »
Daisy n’avait même pas pensé à s’excuser sur le coup, et ne prêtait quasiment pas d’attention à ce que l’autre pouvait dire. La seule chose qui lui important à ce moment précis était de savoir dans quel état se trouvait sa baguette et elle se voyait déjà ramener les débris sous un mouchoir blanc à Ollivander’s. Heureusement pour elle, elle n'était pas cassée. Mais ses pensées furent coupées lorsque la petite blonde se mit à sangloter bruyamment en lui criant dessus. C’est à ce moment-là que la brune vit les morceaux de ce qui devait être un collier par terre. 

« MON COLLIER ! TU L’AS CASSÉ ! IL ÉTAIT SI IMPORTANT POUR MOI ! »

Elle venait de comprendre et se sentit désolée. Daisy aussi avait des petites choses qui lui tenaient énormément à cœur et elle se rapprocha un peu pour tenter de calmer la fille qui commençait à tituber. La petite brune se mit à regarder par terre, voulant lui aider à ramasser les morceaux. Il devait forcément y avoir un sortilège pouvant le réparer.

« Écoute, je suis vraiment déso- »

La petite Oddley cria de surprise. Elle venait de se prendre un coup de poing en pleine poire ! La blonde continua de crier, la maudissant et lui souhaitant les pires choses au monde pour la perte de son collier qui lui était tellement précieux. Mais ce n’était pas une raison de lui parler de la sorte ! Fronçant les sourcils et posant sa main sur sa joue endolorie, Daisy se redressa rapidement en prenant appui sur l’un de ses genoux et avant qu’un autre point ne lui écrase le visage. Elle recula vivement de quelques pas avant de viser la blonde de sa baguette et de l’agiter devant elle.

« Locomotor Mortis ! »

La jeune sorcière avait crié cela, alors que l’autre, qui était visiblement une Poufsouffle à la vue de son blason jaune et noir, venait de retirer ses lunettes. Ses jambes se collèrent alors ensemble instantanément. Daisy aurait pu rigoler si sa joue ne lui faisait pas aussi mal. Elle n’aimait pas rire du malheur des autres, mais supposant que cette dernière soit myope et avec le maléfice du Bloque-jambes qui les lui collerait ensemble, elle est destinée à tomber par terre et se ramasserait alors la figure sur les dalles froides du couloir. « Ca lui apprendra ! Et puis de toute façon, j’avais crié pour que les gens se poussent ! » pensa alors la toute jeune sorcière.

« AH ! » - Denis Brogniart
Deuxième année RP
Pas d’avatar
Julie Correard  

Un trésor au sol  Julie Correard 

Daisy lanca un sort sur la blondinette ce qui la fait tomber par terre, les jambes liées entre elles. Julie, au sol, attrapa sa baguette magique et elle cria :

"STUPEFIX"

Julie, ne savant pas lancer ce sortilège, le rata, et, au lieu de prétrifier son adversaire, le sort eu l'effet d'un coup de poing dans le nez.

Julie, voyant qu'elle avait rater son sort, elle relaca un sort.

" FLIPENDO"

Julie encore un peu désorientée à cause du sort, elle rata sa cible et le sort alla sur le pied de son ennemie Serpentard.

Julie était de plus en plus énervée contre la jeune Serpentard. Elle était tellement en colère, et, sa colère contre la Serpentard se transforma en colère contre le monde entier. A part à son père, elle l'aimait trop pour s'énervait contre lui.

Ce collier, d'ailleurs, était un cadeau de son père. Vu qu'avant d'arriver à Poudlard elle était en dépression, c'est la seule chose qu'elle avait reçu récemment de la part de son père. Son père lui avait donné juste avant que Julie monte dans le train allant à Poudlard. Depuis ce moment, elle a toujours le collier sur elle. Mais, il venait d'être brisé.

En pensant à ça, la colère remonta encore plus et, Julie rampa vers la Serpentard, et, elle lui mis un coup de poing dans le ventre de Daisy.

Un trésor au sol  Julie Correard 

La Poufsouffle avait essayé de jeter plusieurs sorts contre elle, mais la plupart étaient ratés. Stupéfix, Flipendo... Daisy sentit quelques effets notamment contre son nez et son pied ce qui lui passa l’idée de rire. Les sortilèges lancés contre elle n’étaient même pas étudiés en première année ! Et ce n’était pas des sortilèges de rigolade comme celui qu’elle lui avait jeté. La brune se souvint alors avoir lu que Flipendo servait à détruire des objets ou des êtres, un peu comme les gnomes. Cette pensée l’a mis en colère et lui donna des frissons. C’était là un maléfice qu’elle trouvait barbare. Elle se retourna pour regarder à nouveau la blonde - ça ne pouvait pas être une septième année, c’est pas possible ! Elle était trop petite et pu-

- Aïe ! Mais arrête !

La jaune et noire avait rampé jusqu’à elle pour lui donner un coup de poing en direction de son ventre. Daisy se débatta mais Julie était pire qu’une sangsue. Elle prit à nouveau sa baguette et se concentra sur sa cible.
- Lashlabask !
Des jets d’étincelles brûlantes jaillirent aussitôt entre elles pour les séparer. Heureusement qu’elle s’était entraînée en cours ! Daisy courut derrière son agresseuse et pointa à nouveau sa baguette vers elle. Oh ce qu’elle s’en fichait du qu’en-dira-t-on. Une frappe par derrière et alors ? Elle n’avait pas à lui grimper dessus comme une limace pour essayer de la rouer de coups, elle s’était excusée mais l’autre ne cherchait même pas à écouter ce qu’elle pouvait bien dire. Elle ne voulait qu’une seule chose : la taper ! Un tas de sorts lui vinrent à l’esprit, mais ils étaient soit trop compliqués pour elles soit trop bas. Celui du Crache-limace la tentait fortement mais ça ne l’empêchera pas de riposter. Alors elle s’en essaya à un autre, avant que sa cible ne se relève.
- Petrificus Totalus !

Aïe, Daisy avait pensé trop vite. Seul son bras semblait avoir été touché. Ou était-ce une feinte, elle n’en savait rien. Elle repensa à son amie qui devait l’attendre encore à la bibliothèque et à elle-même qui se retrouve bloquée ici avec ce pot-de-colle qui pleure.

- Je voulais t'aider pour le réparer ! Mais tu.. Pff. 

« AH ! » - Denis Brogniart
Deuxième année RP