Couloirs

Inscription
Connexion

Par une journée tranquille  PV Alice 

Il existe des dizaines de raisons pour lesquelles Olivia se retrouve ce jour-là à errer dans les couloirs. D'une part, s'étant perdue, elle ne sait pas vraiment comment rejoindre la destination qu'elle s'est fixée ce jour-là entre deux cours. Elle sait très bien comment retourner dans sa salle commune puisqu'elle a mémorisé le chemin. Elle sait aussi comment rejoindre la plupart de ses salles de cours puisqu'elle a souvent demandé aux autres élèves. Mais sur le coup, elle n'a pas pensé à demander comment rejoindre la bibliothèque. Elle aurait dû, elle s'en mord les doigts, maintenant, mais elle a tout simplement oublié de le faire en sortant de cours quelques minutes auparavant, marchant le plus vite possible dans les couloirs dès que le cours s'est terminé et qu'elle a ramassé toutes ses affaires.

Il faut dire aussi qu'elle est particulièrement excitée de pouvoir enfin accéder à des livres magiques, surtout sur des sujets qui l'intéressent tout particulièrement, notamment les ouvrages sur les créatures magiques et surtout ceux qui concernent les dragons. Et les licornes, car il ne manquerait plus qu'elle fasse honte à son père. C'est donc armée d'une profonde détermination et d'une impatience sans nom qu'elle s'est presque jetée en dehors de la salle, parvenant à peine à ne pas lâcher tous ses livres au passage. Et la voilà maintenant à errer dans les couloirs sans savoir où aller.

Une autre raison qui aurait pu la pousser à se promener ainsi est sa personnalité curieuse et exploratrice. Assoiffée de découverte, comme dirait son père et Olivia peut presque entendre sa voix pleine de remontrance alors qu'elle foule les couloirs du deuxième étage. Elle est d'ailleurs étonnée de n'avoir croisé personne jusque-là. Peut-être que les autres ne sont pas encore sortis de cours. Mais c'est au moment où cette pensée lui passe par la tête, qu'au détour d'un couloir elle bouscule quelqu'un. Tout y passe : ses livres, sa plume et Olivia elle-même se retrouve par terre, sur les fesses en train de cligner des yeux et de se demander qu'est-ce qui vient de se passer. Mais au lieu de se préoccuper de ses propres livres qui sont dorénavant étalés sur le sol, elle se relève précipitamment et s'approche de la personne qu'elle vient de cogner en s'exclamant :

- Pardon ! Je t'avais pas vu !

Code couleur : #990033
Absente du 29/06 au 09/07 et ralentissement du 23/07 au 19/08 pour causes professionnelles IRL.

Par une journée tranquille  PV Alice 

Alice avait passé une très mauvaise nuit comme toutes les autres nuits. Que faisait-elle a Poudlard ? Elle même ne le savait pas. Non pas qu'elle regrettait mais ça ne devais pas être elle. Son esprit se battait tout les jours entre tristesse et culpabilité. Alice ne savait que faire. Que de penser à ça, elle pouvait sentir ses larmes rouler sur ses joues. Elle aurait été prête à tout pour pouvoir retourner en arrière et effacer le passé. Mais Alice ne pouvait rien faire, elle laissait son esprit se charger de son corps sans n'y opposer aucune résistance. Elle ne se contrôlait pas, son esprit la contrôlait. Combien de fois avait - elle penser à inverser les rôles ? Personne ne peut le dire. Ce vide qu'elle ressentait au plus profond d'elle la dévorait petit à petit. Elle le savait mais ne voulait rien changer. Alice vit qu'elle était en retard pour les cours et vérifia que dans sa poche il y avait toujours cette photo. Pour les autres, c'était une simple photo. Pour elle, c'était encore plus important que la prunelle de ces yeux. C'était leur dernière photo. Le dernier souvenir, la seule chose qui l'empêchait de sombrer dans un profond désespoir.


Alice marchait tranquillement dans les couloirs. C'était la première fois que ça lui arriverait d'arriver en retard. Mais au fond d'elle, elle pensait "Autant être en retard, autant l'être de longtemps." A quand remontait la derniere fois qu'elle avait sourit, elle même ne saurait le dire. Chaque jour était une souffrance, une étape a franchir. Seule. Oui, voila ce qu'elle était seule.

Elle se decida de sécher et de se rendre à la bibliothèque. Alice connaissait le chemin, elle s'y était déjà rendu. Arrivant au détour d'un couloir, elle se sentit tomber. Elle vit ses affaires s'éparpiller sur le sol avant de tomber. Alice ne comprenait pas ce qu'il s'était passé. Elle était complètement perdue.
Elle entend quelqu'un se lever et dire:

- Pardon ! Je t'avais pas vu !

Alice regarda cette personne. C'était une fille. Elle reconnut l'uniforme serpentard. Alice devint toute rouge et balbutia:
- c...est pas grave...

Elle avait compris que cette fille lui était rentré dedans mais elle ne savait pas quoi faire ni quoi dire.

Azalice is coming from Wonderland, beware !

Il fait toujours faire l'impossible pour réaliser ses rêves et ne pas avoir de regrets. #PACES