Couloirs

Inscription
Connexion

Un voyage à deux pas  terminé 

Réservé Tayana Saorsa et Aliénor Delphillia


Aliénor avait pris l’habitude de se balader dans le château lorsqu’elle n’avait pas classe. Elle était désireuse de voir de nouvelles choses et rêvait d’aventure en tout genre. Mais la vie à Poudlard n’était pas aussi amusante que ce qu’imaginait la jeune fille. Depuis le début de sa scolarité, elle c’était rendue compte que le niveau demandé en cours était élevé et qu’il fallait travailler pour réussir. Ce qui prenait du temps et de l’énergie… Et même lorsqu’elle disposait de temps, il y avait énormément d’endroits ou la jeune fille ne pouvait pas se rendre, ce qui réduisait nettement les possibilités d’aventure de la jeune fille. Non pas que sa vie à Poudlard était ennuyeuse, bien au contraire. Elle c’était fait de nouveaux amis, apprenait un tas de nouvelles choses et voyait les effets de la magie absolument partout ! Il y en avait jusque sur les murs, dans ces tableaux mouvants.

Aliénor les regarda. Ils étaient tous plus beau les uns que les autres, offrant un réel voyage pour les yeux. Ils étaient de toutes formes, représentant toute sorte de choses. Des gens la plus part du temps, mais aussi des animaux, des paysages que jamais Aliénor n’aurait l’occasion de voir en vrai même si elle l’espérait.

Voir de nouveaux endroit, visiter des pays lointains, découvrir des cultures différentes, c’était un des plus grand rêve de la Poufsouffle. Mais elle devait rester ici, au château, pour sa scolarité et ne pouvait pas partir à l’aventure. Mais c’était ce qu’elle voulait faire et de suite !

Elle se posta devant un tableau. Il représentait un beau paysage, une grande cascade qui s’écrasait dans un lac d’eau bleu clair. Il y avait des cerfs et des biches qui venaient boire ou qui broutaient dans la praire en premier plan. On pouvait voir la forêt juste à côté. Une belle forêt, pas comme la forêt interdite qui fait un peu froid dans le dos. Non une forêt calme et accueillante.

-Qu’es ce que j’aimerais pouvoir parcourir un paysage comme celui-ci… dit-elle en soupirant.

Elle se voyait déjà courir dans l’herbe, galoper à dos de biche, ça galope une biche ? Certainement, patauger dans l’eau pure et respirer l’air frais. Mais tout ça ne pouvait pas arriver, on ne peut pas aller dans un tableau non ?
Dernière modification par Alienor Delphillia le 28 juillet 2018, 15 h 05, modifié 1 fois.

Un voyage à deux pas  terminé 

Cela faisait un moment que j'avais fait ma rentrée à Poudlard. J'avais découvert, à mes dépens, que le travail à fournir pour "se maintenir au niveau" était beaucoup plus conséquent que je ne le pensais. Et, même si j'apprenais un paquet de trucs et que j'en étais heureuse, j'étais aussi un peu déçue de ce monde magique. Moi qui avais vécu en petite fille Moldu avec ma mère depuis... depuis toujours en faite, j'avais très envie d'explorer un monde nouveau et force de constater que je n’en avais pas trop eu l'occasion depuis le début de l'année : si on retirait les cours et les devoirs, les premières années avaient un "champ d'exploration" bien limité.

En plus, depuis le début de l'année, et sans avoir découvert pourquoi, je n'arrêtais pas de me perdre dans cet immense château. C'était... c'est encore très surprenant pour moi qui avais pourtant l'habitude d'explorer des "endroits inconnus" sans pour autant me perdre lorsque j'étais à Londres. Mais mon arrivée dans ce Nouveau Monde avait perturbé mes habitudes et visiblement, mes sens aussi.

Malgré ça, mon envie d'explorer et de découvrir mont et merveille ne s'était pas envolée. Aussi, bien que je me retrouvais parfois à des endroits complètement improbables et que je n'arrêtais pas de me perdre, je passais quand même la plupart de mon temps, en dehors de cours évidemment, à vagabonder dans les couloirs. Je me disais que ça me permettrait, à force, de m'habituer à ce château et de me perdre un peu moins.

J'étais donc en train de descendre des escaliers, sortant d'un cours de sortilège... quand d'un coup je me retrouve au beau milieu d'un couloir dont les murs sont ornés tableaux. Je me suis arrêtée net, un peu étonnée... J'avais surement eu une absence... ou alors j'avais surement marché sans m'en rendre vraiment compte en étant perdue dans mes pensées... je ne sais vraiment pas comment je me suis retrouvé là. Je n'ai pu que supposer des réponses. C'est une voix féminine qui m'a fait sortir de ma réflexion :

-Qu’est-ce que j’aimerais pouvoir parcourir un paysage comme celui-ci…

J'ai été très surprise, puisque je m'attendais à être seule et je me suis donc retournée brusquement. Elle avait soupiré ces mots et avait l'air d'avoir envie d'aventure. C'était une Poufsouffle. Je l'avais déjà vu auparavant dans la salle commune sans pour autant lui avoir déjà réellement adressé la parole. Et après avoir cherché dans ma mémoire son prénom en vain - je n’ai pas du tout la mémoire des prénoms...- je me suis rapprochée d'elle pour regarder le tableau qu'elle était en train d'admirer.

- C'est vrai que c'est très joli. Ça pourrait être sympa d'explorer une forêt comme celle-là...


J'ai sorti ces mots sans réfléchir, sans signaler ma présence et sans me demander si j'allais la déranger ou pas. J'avais mes yeux perdus dans ce tableau après m'être perdue tout court.

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Membre du PATA-P

Un voyage à deux pas  terminé 

Alors qu’Aliénor était toujours plantée devant ce tableau qui la fascinait, elle fût sortie de ses pensées de manière quelque peu brutale.

- C'est vrai que c'est très joli. Ça pourrait être sympa d'explorer une forêt comme celle-là...

Aliénor se retourna brusquement prêt à se défendre en cas d‘agression. Elle ne s’attendait pas du tout à ce que quelqu’un soit dans ce couloir humide à cette heure de la journée. Habituellement, les élèves sont au parc ou dans leur salle commune et pas en train d’errer dans les couloirs du château. Du moins c’était ce qu’elle avait constaté jusqu’à présent.

Elle observa la brune qui se tenait à côté d’elle en train d’observer le même tableau qu’elle. Ce visage lui était familier, et elle comprit pourquoi en observant le blason de sa robe. La couleur jaune et noir, une Poufsouffle. Elle avait dû l’apercevoir dans la salle commune ou dans les dortoirs, mais elle ne connaissait pas grand-chose d’elle. Aliénor remarqua qu’elles avaient un physique assez similaire, toutes les deux étaient brunes, les cheveux ondulés jusqu’à la base du cou et ces grand yeux bleu matchait avec l’œil gauche d’Aliénor. Cela la fit sourire, à quelque chose prêt on pourrait croire à deux sœurs.

Elle détourna de nouveau son attention vers le tableau. Visiblement sa camarade aussi aimait explorer de nouveaux lieux.

-Tu pense qu’on peut rentrer dans un tableau magique ? Après tout il bouge comme nous…

C’était vraiment une question qui intéressait la jeune fille. Ce serait exceptionnel de pouvoir traverser la toile et déambuler dans un univers sans limite. Elle s’imaginait alors si elle pouvait rendre ses dessins magiques et ensuite se balader dans les mondes qu’elle a créés. Une excitation soudaine vint traverser le corps de la jeune fille. Elle veut en découvrir plus.

Elle se tourna vers sa camarade. Peut-être qu’elle avait la réponse à sa question. Mais reprenant ses esprits elle se rendit compte qu’elle ne faisait pas les choses dans l’ordre et qu’elle ne c’était même pas présentée.

-Au fait moi c’est Aliénor, je suis à Poufsouffle aussi.

Elle tendit la main à sa camarade en souriant.

Un voyage à deux pas  terminé 

J'étais plongé dans le tableau, et j'avais même cru voir une biche ou quelques choses dans le genre bouger dans l'arrière-plan.

-Tu pense qu’on peut rentrer dans un tableau magique ? Après tout il bouge comme nous…

Cette idée est juste magnifique ! Génial ! Pourquoi je n'y ai pas pensé avant ? Je m'imaginais déjà en train de plonger dans le tableau et des milliers de questions me vinrent à l'esprit : est-ce qu'on aurait l'air d'être peint nous lorsque nous serions dans le tableau ? Est-ce qu'on pourrait aller de tableau en tableau ou est-ce que le paysage s'étendrait à l'infini ? Est-ce qu'on peut manger des fruits qui ont été peints dans un tableau ? Et le temps que je me pose toutes ces questions, la jeune Poufsouffle avait eu le temps de se présenter et de me tendre la main.

Je la saisis avec enthousiasme. Et je pris quelques secondes pour l'observer plus attentivement avant de me présenter à mon tour. Elle avait les cheveux bruns et ondulés descendant jusqu'à la base du coup et des yeux vairons, un bleu et un marron. C'est marrant... elle me rappelle quelqu'un... mais qui ?

- Moi c'est Tayana ! Ravie de faire ta connaissance.

J'avais volontairement laissé un petit blanc pour ne pas étouffer ma camarade de remarques et de questions. Puis, avec des étoiles plein les yeux, je finis par lui dire :

- Ce serait génial si on pouvait rentrer dedans ! Et avec la magie, ça doit être possible, non ? Je ne connais pas trop les limites de la magie, vu que j'ai toujours vécu chez ma mère qui est une Moldue... mais ça doit être une aventure intéressante ! Ça te dirait qu'on cherche comment faire ? Après tout, on ne pourra jamais entrer dans ces tableaux si on n’essaye pas !


J'attendais sa réponse avec beaucoup d'impatience. Une nouvelle aventure, avec une camarade Poufsouffle en plus ! Je suis contente et je le suis d'autant plus en pensant à ce qu'on pourrait faire si jamais on réussissait.

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Membre du PATA-P

Un voyage à deux pas  terminé 

Lorsqu’Aliénor parla de passer dans un tableau, elle aperçut quelque chose passer dans les yeux de sa camarade, comme de l’excitation ou simplement de la joie ? Elle ne savait pas réellement. Elle attendait la réaction verbale de celle-ci, Savoir ce qui a bien pu se passer dans sa tête.

Elle n’eut pas beaucoup de temps à attendre, après s’être présentée à son tour et avoir laissé planer un moment de silence et se retourna d‘un coup vers Aliénor. Elle avait des étoiles dans les yeux, et un sourire accroché au visage ce qui laissait apparaitre de petites fossettes.

- Ce serait génial si on pouvait rentrer dedans ! Et avec la magie, ça doit être possible, non ? Je ne connais pas trop les limites de la magie, vu que j'ai toujours vécu chez ma mère qui est une Moldue... mais ça doit être une aventure intéressante ! Ça te dirait qu'on cherche comment faire ? Après tout, on ne pourra jamais entrer dans ces tableaux si on n’essaye pas !

Tayana parlait très vite ce qui amusa Aliénor. Elle sourit à sa camarade qui semblait très curieuse et totalement déterminée à rentrer dans un tableau et à effectuer un voyage mystérieux dans cet univers de peinture. Mais est-ce que c’était possible ? Personne n’avait jamais essayé, on ne pouvait pas vraiment savoir…

Aliénor s’assit par terre, à force de vagabonder dans le château elle avait décidé d’emprunter un livre sur l’histoire du château et ce qui le compose. Il est mieux d’en savoir plus sur ce qu’on peut croiser ici, tout est tellement surprenant. Elle ouvrit le livre et regarda le sommaire rapidement à la recherche du chapitre sur les différentes œuvres présentes dans le château. On ne sait jamais, il y a peut-être, avec un de chance, des infos.

Alors, des tableaux représentant des personnes décédés, qui n’ont pas tellement de discussion… Rien de très concluant. Quelque chose attira l’œil d’Aliénor. Une note manuscrite sur le côté d’une page. Il y avait des passages secrets dans le château, derrière des statues ou des tableaux… Mais il n’y avait rien d’indiqué sur où il était et ce n’était que des suppositions et puis qui se fierait à des inscriptions dans un coin de manuel ?

Mais ça intriguait Aliénor… Mais là n’était pas la question ! Aliénor releva la tête vers le tableau. Elle n’avait pas d’idée pour savoir comment rentrer dans un tableau. Elle soupira désespérant de trouver un sortilège qui permettrait de faire ça. Peut-être faudrait-il simplement demander à quelqu’un ? Mais qui ? Pas un professeur, il nous dirait forcément d’arrêter d’essayer ce genre de choses, d’imaginer des plan farfelus pour rentrer dans un tableau, quelle idée. Les épaules de la jeune fille s’affaissèrent déprimée.

-J’ai peur que ce ne soit pas possible…

Aliénor laissa tomber le bouquin au sol. Non elle ne doit pas désepérer, elle va bien trouver une solution. Aliénor se redressa.

-Mais après tout, la magie rend possible l’impossible, on va trouver une solution !

Un voyage à deux pas  terminé 

Je suis tout excité, j'attends sa réponse avec impatience. Je la vois alors s'assoir par terre et sortir un livre qu'elle se met à feuilleter. Surement pour ne pas avoir l'air idiote à être la seule debout, je me suis assise à côté d'elle en jetant un œil discret sur son bouquin : c'était un livre sur l'histoire de Poudlard. Je ne me suis pas vraiment attardé sur le contenu sur livre : comme elle tournait les pages assez rapidement, je n'avais pas vraiment le temps de lire.

Je me suis alors concentrée sur son expression pour essayer de comprendre à quoi elle pouvait bien penser. Alors qu'au début je la vis concentrée dans sa recherche... Aliénor finit par avoir une expression déprimée. Visiblement, elle n'avait pas trouvé de qu'elle cherchait.

-J’ai peur que ce ne soit pas possible…


Pas possible ?! Comment ça "Pas possible" ?! Avec la magie on peut se téléporter, faire voler des objets, prendre l'apparence de quelqu'un d'autre, j'avais même entendu qu'il était possible de rentrer dans l'esprit de quelqu'un, mais on ne pourrait pas rentrer dans un tableau ?! J'étais outrée et alors que je m'apprêtais à faire un discours dont j'avais le secret - le secret c'est qu'il n’y en a pas -, je la vis se redresser.

-Mais après tout, la magie rend possible l’impossible, on va trouver une solution !

- Pour de vrai ? Tu es d'accord pour qu'on cherche ensemble comment entrer dans un tableau ?

Ah, je préfère ça ! J'étais contente, comme une enfant à qui on vient de promettre des bonbons. Je n'ai pas attendu sa réponse pour passer en monde "recherche pour une nouvelle aventure" ! N'empêche, j'entends souvent dire "La curiosité est un vilain défaut"... les gens qui disent ça doivent être bien tristes ! Je me suis tournée vers elle.

- On pourrait commencer par essayer de demander au professeur de sortilège... Bon, même s’il y a de grandes chances qu'elle nous dise qu'on ferait mieux de dépenser notre énergie dans nos études, si on ne tente pas, ce serait dommage... Après il y a la bibliothèque ! Même si on ne trouve pas de sortilège pour ça, on peut trouver des sortilèges dont les effets ressemblent un peu et faire des tests... Tu crois qu'on peut inventer un sortilège ?

En lui posant cette dernière question, j'ai levée les yeux au ciel. Si on peut inventer nos propres sortilèges, quel genre de sortilège j'aimerais pouvoir inventer ? Hum, une question à méditer plus tard ! Pour le moment, concentrons nous sur les tableaux !

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Membre du PATA-P

Un voyage à deux pas  terminé 

- Pour de vrai ? Tu es d'accord pour qu'on cherche ensemble comment entrer dans un tableau ?

Elle avait l’air tellement soulagée, que cela remotiva Aliénor. Surtout si cette recherche s’avérait concluante, ce serait exceptionnel ! La curiosité puis le dessus sur toute sorte de sentiment, elle voulait en savoir plus, et elle voulait principalement réussir cet exploit de rentrer dans un tableau.
Tayana commença à exposer le déroulement des recherches. Demander au professeur de sortilège ? Aliénor y avait pensé oui, mais en avait conclu que ce n’était pas forcément la meilleure solution. Mais après tout ce ne sont que des renseignements, nous ne sommes pas obligées de lui dire que nous comptons essayer.

La bibliothèque, on peut essayer. La lecture n’est pas forcément au goût de la jeune Poufsouffle, mais quand il s’agit de recherches pour rentrer dans un tableau, l’idée ne lui déplaisait pas. Puis tester des sortilèges, Aliénor se demanda si les tableaux seraient collaboratifs pour qu’on test des sorts sur eux, déjà nous sommes en première année, réussir un sort simple est déjà une bonne chose… Elle avait du mal à imaginer un tableau collaborer si facilement avec elles.

-On pourrait aussi demander aux tableaux, ils ont peut-être des infos !

Après tous les tableaux parlent alors pourquoi ne pas leur poser la question directement ? Aliénor leva la tête vers certains portraits mouvant et ceux-ci n’affichaient pas un air très enthousiaste. Mais commencer par notre cher professeur de sortilège n’était pas une mauvaise idée.

Aliénor détourna son regard des tableaux pour le poser sur sa camarade, elle semblait réfléchir à quelque chose… Aliénor se leva déterminée et tendit la main à sa camarade pour l’aider à se relever.

-Allons à la pêche aux infos, et trouvons le moyen pour partir en voyage dans un tableau !

Aliénor s’imaginait déjà l’immensité des possibilités qui s’offraient à elles si ça s’avérait être possibles. Un sourire illumina le visage de la jeune fille.

Un voyage à deux pas  terminé 

-On pourrait aussi demander aux tableaux, ils ont peut-être des infos !

J'ai alors dirigé mon regard vers les tableaux : les personnages qui y "vivaient" n'avaient pas l'air très enthousiastes à l'idée qu'on veuille pénétrer dans leur territoire. Cela dit, parmi les millions de tableaux qui ornaient les murs de Poudlard, il doit bien en exister un qui aimera notre projet !

-Allons à la pêche aux infos, et trouvons le moyen pour partir en voyage dans un tableau !


Mon regard se redirigea vers Aliénor qui s'était levée et qui m'avait tendu la main pour m'aider à me relever. Je la saisis, toujours avec enthousiasme. Je suis super contente d'avoir trouvé une camarade d'exploration et de tests en tout genre. Et en plus, si on arrive à entrer dans un tableau, comme on est des premières années, ce sera un exploit.

- On commence par quoi ? La bibliothèque ? Ou demander au professeur de sortilège ? Où chercher un tableau qui accepterait de nous répondre ? Ceci dit j'y pense, mais même le professeur d'histoire de la magie pourrait éventuellement nous donner une piste. Un sorcier qui veut entrer dans un tableau, on est pas sûr d'être les premières à avoir eu l'idée...


Je souris. Si jamais on réussit, je pourrais éventuellement essayer aussi de rentrer dans mes dessins après ! C'est une expérience à tenter ... Mais en fait... je m'étais perdue à la base moi ! J'ai regardé Aliénor, perplexe.

- En fait, on est où là ? Tu pourras m'aider à retrouver mon chemin ? Je crois que je me suis encore perdue...

J'étais un peu gênée de lui demander et en même temps tellement contente de l'avoir rencontrée ! Peut-être qu'avec le temps on formera un duo de choc ! Cette idée me plaisait beaucoup. L'idée de cette aventure me plaisait encore plus : j'étais tout simplement excitée à l'idée du nombre de choses que je pourrais découvrir et tester avec elle ! Comme quoi, parfois, c'est cool de se perdre !

Ce sera mon dernier post sur ce RP, merci Aliénor ! Je t'adore !

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Membre du PATA-P

Un voyage à deux pas  terminé 

Tayana semblait assimiler les informations que lui fournissait Aliénor, elle prenait donc réellement ça au sérieux, je qui rendait Aliénor toute excitée. Au bout de quelques secondes perdues dans son esprit, l’autre Poufsouffle s’empara de la main tendue devant elle avec détermination.

Elle questionna Aliénor sur la marche à suivre, de toute façon, où qu’on cherche, on trouvera de nouvelles choses, que ce soit pour rentrer dans un tableau, ou juste sur l’histoire de Poudlard ou de la sorcellerie. Elle ne risquait pas grand-chose à en parler autour d’elle, que ce soit à d’autres élèves ou même à des professeurs de l’école.

-On a qu’à demander aux profs en premier, Sortilèges ou Histoire de la Magie. On ne risque rien !

Elle s’imaginait déjà dans le bureau d’un professeur lui demandant comment rentrer dans un tableau, qu’elle drôle de tableau ! Mais plus rien ne pouvait ébranler l’enthousiasme de la fillette.

Sortant de ses rêveries en tout genre, la voix de sa camarade l’interpela.

- En fait, on est où là ? Tu pourras m'aider à retrouver mon chemin ? Je crois que je me suis encore perdue...

Perdue ? Cela faisait pourtant quelque temps que la rentrée était passée. Mais le château était si grand ! Et puis, Aliénor ne s’arrêta pas réellement sur la question, trop heureuse de pouvoir aider sa camarade à se repérer. Elle commençait à bien le connaitre à force de se balader dedans.

-Oui bien-sûr, on peut aller ensemble à la grande salle pour manger, c’est bientôt l’heure !

Aliénor souri de plus belle et entraina à sa suite sa camarade, sans même attendre sa réponse, après tout, pourquoi dirait-elle non ?