Couloirs

Inscription
Connexion

! Ange et Démon !  Privé 

un Samedi en Février 2043, un Matin pluvieux.
Avec Maël Chassin 

Athalée courait. Elle avait un jours de repos, sans cours et voulait en profiter un maximum. Elle s'était levée tôt, avait mange rapidement, s'était préparée en cinq minutes et était partit d'un seul coup en dehors de son dortoir et de la salle commune des serpents. Elle avait enfilée rapidement une simple robe blanche au style patineuse avec de la dentelle sur le haut, des chaussettes longues également blanches et des petites bottines noires contrastants ainsi avec sa tenue. Elle avait dans son dos, son sac à dos noir contenant sa robe de sorcier, elle ne savait si elle devait la porter sans aller en cours, sa baguette et un livre. Avec sa tenue blanche, sa peau pâle habituelle, et son maigre corps, on pouvait la prendre pour un ange. 
Ainsi elle courait, elle voulait pour profiter un maximum de cette journée, se rendre le plus rapidement possible dans la bibliothèque. Certe, elle aurait préféré le parc, et même la pluie qui tombait dehors ne la dérangeait pas. Mais elle ne voulait pas tomber malade une seconde fois. En effet, elle avait attrapé une petite fièvre la semaine dernière donc devait faire attention. C'est pour cela, qu'elle courait toujours en direction de la bibliothèque. Elle voulait arriver tôt pour avoir sa place au fond de la salle, dans un coin discret et éloigné, à terre.

Elle courait toujours, ses pas retentissants et résonnant un à un dans les couloirs vide et sombre. Le faible soleil reflétait à travers les trous dans les murs servant de fenêtres, laissant au passage des rayons de lumière dans les couloirs. Ses pas résonnèrent aussi quand elle monta une à une les marches des escaliers pour arriver enfin au deuxième étage. Il lui en restait plus que deux pour arriver à la bibliothèque. 
Elle continua de courir, essouflée, sa robe volant dans le vent qu'elle créait par sa course, son sac fouettant son dos, ses pieds brisant le lourd silence du couloir. Elle ne savait pas pourquoi, mais aujourd'hui, elle voulait aller à la bibliothèque. Elle ne voulait aller nulle part ailleurs, c'était la bibliothèque. Elle s'était levée avec cette envie et sentait qu'il allait se passer quelque chose de bien. Puis elle avait reçu une lettre de ses grands parents et ses parents. Elle voulait aller dans cet endroit pour les lire tranquillement. Celles ci étaient posées doucement dans son sac à dos. 

Alors elle courut, encore et encore.......

Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

! Ange et Démon !  Privé 

Maël s'était réveillé se matin là de plutôt mauvaise humeur, en voyant le ciel. En espérant que ça chasserai le gris et blanc des nuages, il s'habilla de couleurs vives. Un pantalon rouge,  et une veste rouge. Ses cheveux blonds ébouriffés parce qu'il ne les avait pas encore coiffés faisaient deux petites crêtes sur les côtés, il ressemblait un peu à un diable (couleurs rouges, et épis de cheveux faisant comme des cornes). 
Poufsouffle qu'il était,  il descendit dans la grande salle pour manger. Les croissants étaient froids - Ben Oui Maël les préférait chauds - , les chocolats chauds étaient tièdes, et la confiture presque pourrie. Rien de tout cela ne pouvait faire un bon repas. Il eut alors l'idée de descendre aux cuisines. C'était facile d' y accéder, tout les poufsouffles savaient ça, il fallait aller au seul tableau des sous sols dans lequel il y avait une coupe de fruit, il suffisait de chatouiller la poire, elle se mettait à rigoler, et... Enfin bref, ce n'est pas le sujet. Il alla vers les escaliers qui descendait au sous sols, passa devant la grande porte, des tableaux dont les personnages jouaient aux cartes. Puis il passa devant un tableau vide - son occupant devait vagabonder dans le chateau - et tourna enfin à un tournant. Après celui- ci, il y vait les escaliers des sous sols, les cchots, les serpantard, et, les cuisines, enfin.  A ce tournant là, il se cogna dans quelqu'un habillé en blanc - une jeune serpentard qui venait de Sortir de sa salle commune, visiblement. Il se releva et épousseta ses vêtements. Il voulu repartir, mais elle l'arrêta.

! Ange et Démon !  Privé 

Athalée continuait de courir sans cesse. Cette journée était l'occasion pour elle de lire les lettres de sa famille et de leur en écrire d'autres. Même ses grands parents lui avaient écrit. 

Mais, au moment de tourner et changer de direction pour prendre un autre couloir, elle ne vit pas le garçon.
BOUM ! 
Elle fonça droit sur lui et il fonça droit sur elle. Elle fut projeté au sol à quelques pas. Elle en perdit ses lettres au passage qui avaient volé hors de son sac à dos. 
Quand elle leva les yeux pour découvrir sur qui elle avait foncé par mégarde, elle vit un beau garçon aux cheveux blonds et roux tout habillé de rouge. Comme elle, il avait la peau très pâle et semblait presse. 
Sa tête lui faisant encore un peu mal, elle prit tout de même le temps de se lever. Le garçon s'apprêtait déjà à partir ! Mais Athalee vit dernière lui un collier au sol avec un pendentif. Elle le ramassa et rattrapa le garçon, elle l'arrêta en lui tenant le bras de sa main droite. 
"Eh attends ! Je crois que c'est à toi. Tiens. 
Tu t'es fais mal en tombant toi ? 
Je ne te connais pas ? Tu t'appelles comment ?"

Elle ne le lâcha pas. Elle ne voulait pas qu'il parte de si tôt. Alors elle tenait sa main fermement fermée sur le bras du garçon. 
Se rendant compte qu'elle n'avait plus ses lettres, elle chercha du regard si elles n'étaient pas tombés sur le sol. Son regard variait hâtivement entre le sol et le garçon. 

Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

! Ange et Démon !  Privé 

"Eh attends ! Je crois que c'est à toi. Tiens.
Tu t'es fais mal en tombant toi ?
Je ne te connais pas ? Tu t'appelles comment ?"


Maël se releva. Il regarda la fille et il vit le pendentif de son oncle qui pendait au bout de son bras. Il le prit, le remis à son cou et il observa la fille plus attentivement. Elle semblait chercher quelque chose par terre car elle s'était penchée et regardait le sol avec attention. De temps en temps, elle regardait Mael, mais elle remettait aussitôt les yeux par terre.

Pour te répondre, Je ne me suis pas fait mal - enfin si, mais ça passe déjà... Ensuite, non, tu ne me connaîs pas, car je ne vais pas souvent par ce coin là, je ne t'ai jamais vu... Et, pour terminer, mon nom est Maël Chassin, en deuxième année à Poufsouffle. Maintenant, à moi de te poser des questions. Je vais te poser les mêmes questions que toi: est-ce que tu t'est fait mal en tombant? Je ne te connais pas? Et qui est tu?

Maël se tortilla, gêné par la non originalité de ses paroles, car il avait repris les questions de son interlocutrice.

Et je vais te poser une question supplémentaire: Tu as perdu quelque chose??

Maël regarda la jeune fille, toujours en train de chercher par terre, et elle s'était éloignée un peu plus loin. Voyant qu'elle ne répondait pas, il repos ses questions, et devant la non-réaction de la fille, il se dit qu'il pourrait tout autant parler à un mur tellement elle était concentrée dans sa recherche. Il se décida à l'aider dans sa recherche et se baissa, ses yeux se mobilisant.