Couloirs

Inscription
Connexion

Perdu dans les couloirs  privé - ft. William B. 

Ema appréciait ces soirées comme celle-ci. Après un bon diner dans la grande salle, rien de mieux que remonter rapidement faire un petit tours à la bibliothèque. Il n'y avait que là-bas qu'elle se sentait à l'aise, au milieu de ces grimoires. L'atmosphère y était douce, confortable, rassurante presque. Là-bas, elle savait qu'elle allait trouver réponses à ses innombrables questions. Et elle en avait un paquet. Il faut dire qu'ici tout était tellement perturbant, tellement différent de tout ce dont elle avait l'habitude.

La bibliothèque fermait un plus tard que d'habitude ce soir et de nombreux camarades de maison étaient venus avec elle. Ils avaient un devoir à finir de rédiger pour le lendemain. Comme à son habitude, Ema, elle, l'avait terminé depuis plusieurs jours déjà. Elle n'aimait pas attendre la dernière minute pour faire ses devoirs. Le petit groupe de première année qui l'accompagnait, ou plutôt auquel elle s'était greffé, elle les connaissait peu au final. Mais elle apprenait doucement à les apprécier. Cela ne faisait que quelques semaines qu'elle vivait avec eux après tout, il fallait du temps. Finalement, du groupe il ne resta plus qu'elle et William. La bibliothécaire finit par venir interrompre leur lecture pour leur signaler que la fermeture était imminente. Ce n'était pas grave, elle allait emprunter cet ouvrage traitant des Gobelins pour le lire ce soir dans son lit. Les deux Poufsouffle rassemblèrent leurs affaires et sortirent de la bibliothèque. 

Tout en discutant, ils prirent le chemin de la salle commune, le couvre-feu était pour bientôt, valait mieux ne pas trainer en route. Ema sortit de sa poche une choco-grenouille. Elle n'avait pas réellement faim, le diner avait été copieux, mais elle adorait tellement ce chocolat. Et puis, elle voulait faire la collection des cartes, comme ses camarades. Elle commença à déballer la confiserie et se tournant vers William lui proposa en souriant : « On partage ? »

Mais le garçon n'eut pas le temps de lui répondre que le chocolat s'anima et bondit d'un seul coup hors de sa main. « Vite, rattrapons-la !! » s'écria la jeune fille à son camarade en riant et se mettant à courir derrière le chocolat qui s'éloignait dans de grand bond.

Première année Devoirs | Deuxième année RP
Je cherche des liens & RPs -- n'hésitez pas à m'envoyer des hiboux !

Perdu dans les couloirs  privé - ft. William B. 

Par cette belle soirée de septembre William avait d’autres projets que d’aller faire un petit tour dans le parc après manger. Il avait prévu d’aller étudier à la bibliothèque pour trouver des informations supplémentaires sur les sorts pour son prochain devoir.

En effet il était difficile pour le jeune Poufsouffle qui n’était pas issu du monde la magie de comprendre tout ce qui concerne les différentes matières qu’il commençait à étudier. Il avait eu du mal les premiers jours suivant la rentrée à assimiler des choses qu’il n’imaginait pas exister il y a peu, cela le changeait beaucoup de l’anglais, des mathématiques ou encore de l’histoire vue de la façon des moldus. Le jeune garçon voulait en connaitre plus et faire sorte de pouvoir avoir de bonnes notes, cela nécessitait de passer des soirs à étudier dans la salle commune et d’autres à consulter des ouvrages et demander s’il était possible d’emprunter certains livres. Ce soir il souhaitait emprunter un exemplaire du guide d’herbologie. Il avait lu tous les livres de chez ses parents sur les plantes et il avait envie de connaitre la façon des sorciers comparé aux moldus de lister des plantes utiles pour les personnes qui ont la magie, de dire à quoi elles servent, si ce sont aussi des plantes connues des moldus ou pas.

D’autres élèves de sa maison avaient prévus aussi d’aller passer la soirée à la bibliothèque et arpentaient le même chemin.
Will était content d’être dans cette école, c’était un peu bouleversant toute cette nouvelle vie mais néanmoins quand il s’accordait ces instants et n’était pas le nez dans ses cours, il nouait des liens avec des personnes de son année principalement et c’était à chaque fois de bonnes rencontres et de nouveaux amis. Dans la bibliothèque le temps de chercher des ouvrages sur les sortilèges, de les consulter en prenant quelques notes et de demander un exemplaire du livre qu’il voulait emprunter, la personne gérant la salle indiquait qu’il était très tard et que cela allait fermer. Le jeune élève comprit en balayant la salle du regard qu’il n’y avait plus personne à étudier hormis lui ainsi qu’une autre élève de sa maison en première année aussi, il l’avait déjà vue mais ils ne s’étaient jamais présentés.

Leur matériel une fois rangé ils prirent donc ensemble la route de leur salle tout en échangeant pour faire connaissance. Il était tard et il restait peu de temps pour être encore autorisé un circuler dans les couloirs, il fallait donc se dépêcher de rentrer à la salle commune. Ema sorti une chocogrenouille de sa poche et commença à la déballer. Elle proposa avec un très joli sourire de la partager avec William, celui-ci aimait beaucoup le chocolat et encore plus celui des sorciers et voulu lui dire qu’il acceptait en lui retournant un sourire espiègle qui tourna instantanément à la surprise quand la grenouille sauta des mains d’Ema. La nouvelle amie du garçon parti en courant à sa poursuite en criant « Vite, rattrapons-la !! » tout en éclatant de rire. Will trouvait qu’elle avait un rire charmant, il se mit de même à courir à la poursuite de la grenouille en chocolat qui partait à grands bons.

Les deux camarades courraient pour essayer de rattraper la friandise qui s’échappait et esquivait ses futurs prédateurs. La proie n’était pas facile à bloquer et à chaque fois qu’elle était acculée dans un recoin elle faisait un bon qui la mettait hors de portée. Chacun des deux élèves s’essayait à l’attraper, un qui bloquait la bête et l’autre qui se rapprochait pour la capturer mais s’était en vain il fallait trouver un autre moyen. Will proposa à Emma : « On devrait peut-être essayer de l’attraper en même temps ? On se rapproche toux doucement chacun d’un côté et à trois on lui saute dessus ? ».

Perdu dans les couloirs  privé - ft. William B. 

Par Merlin ! L'enchantement du chocolat durait longtemps ! Les deux élèves courraient comme des dératés dans les couloirs pour suivre ses bonds. C'était bien dommage qu'Ema ne connaissait pas le contre sort par excellence, un petit coup de finite incantatem et hop, c'était réglé. Mais là, si elle sortait sa baguette, tout ce qu'elle obtiendrait c'était de la charpie de chocolat en poudre tellement la magie et elle, ce n'était pas ça. Ce n'était pas la première fois qu'elle voyait le petit chocolat s'animer, mais d'habitude, la grenouille faisait 1 ou 2 bonds maximum avant de s'arrêter d'elle-même.

William proposa alors à Ema d'essayer une autre technique, n'ayant rien à perdre, elle acquiesçât en hochant de la tête. Se trouvant à la droite du garçon elle lui dit : « Je prends par là » tout en montrant du doigt le côté droit de la friandise. Se décalant tout doucement pour ne pas que la chocogrenouille repère le mouvement, elle approcha ses mains, collant ses poignets pour préparer un petit creux pour l'attraper plus facilement.

Elle tourna la tête pour regarder son camarade et commença le décompte pas trop fort en faisant un pas un avant « trois ... deux ... » Elle cessa de regarder son camarade, ne se fiant qu'au décompte, pour fixer le chocolat enchanté avant de bondir en avant alors qu'ils disaient un en coeur. BOOM. Un bruit sourd résonna dans le couloir alors que leurs deux têtes s'entrechoquaient. Rapidement, Ema réagit en criant : « Aie !! » tout en levant sa main pour se frotter la tempe là où le choc avait eu lieu. 

« Mince, on y était presque !! Pas trop mal ? » s'enquit la jeune fille en se redressant, laissant filer la chocogrenouille un peu plus loin. 

Première année Devoirs | Deuxième année RP
Je cherche des liens & RPs -- n'hésitez pas à m'envoyer des hiboux !

Perdu dans les couloirs  privé - ft. William B. 

« Outch! » Le garçon se releva en titubant un peu pendant que la chocogrenouille, définitivement défectueuse, bondissait un peu plus loin et tournait dans un autre couloir.

William s'enquit de savoir comment allait sa nouvelle amie : «Non ça va Ema merci, ça m'a un peu secoué sur le moment héhé.
Et toi ça va??? Je suis désolé mon idée n'était pas terrible... On va tous les deux avoir une jolie bosse à la tête demain je crois!  »

Le jeune garçon proposa alors « En fait on ferait mieux de la suivre jusqu'à ce que le sort prenne fin, j'ai peur qu'on finisse par terminer à l'infirmerie à s'acharner à l'attraper tu ne crois pas? »

C'est ainsi que les deux jeunes Poufsouffles continuèrent à avancer de couloir en couloir jusqu'à ne plus savoir où ils étaient... En effet étant tous les deux nouveaux ils ne connaissaient pas encore bien le château, de plus dans la zone du château où ils étaient arrivés seuls quelques rares bougies les éclairaient et dans cette semi-obscurité ils avaient du mal à voir à plus de trois mètre devant eux.

Aucun bruit ne venait déranger leur traque acharnée, tout était silencieux. Les deux jeunes enfants n'entendaient que leur pas, leur respiration, ils entendaient même presque le coeur de l'autre battre, d'ailleur assez rapidement tellement tout était silence...
Au son tout de même perceptible des petits bons de la friandise tant convoitée plus qu'à la vue de celle-ci, ils finirent par rattraper la chocogrenouille.
Le batracien en chocolat finit par s'immobiliser devant eux, le sort avait finalement pris fin!

Le jeune sorcier ramassa le chocolat sur pattes et dit à son amie tout en la lui tendant : « Eh bien! Ce n'est pas trop tôt, qu'est-ce que l'on ne ferait pas pour une chocogrenouille!!!
Je te laisse croquer dedans Ema et je mange la moitié restante ensuite si tu veux bien, tiens! »