Couloirs

Inscription
Connexion

Me vois-tu ?  Privé 

Privé avec Audric Hitwards 
Novembre 2042
Suite de: M'entends-tu ?  


Athalée était tranquillement dans les couloirs avec sa jumelle, Cassildeys. Cela faisait longtemps qu'elles n'avaient pas eu l'occasion de se retrouver pour parler ou partager un moment ensemble à Poudlard. Étant dans deux maisons différentes, elles ne se voyaient réellement que peu. Il arrivait qu'elles se voient dans des cours, dans la grande salle ou même encore le parc mais c'était bref et elles ne pouvaient se parler. Athalée était un peu triste de cette distance nouvelle. Elle était très proche de sa famille et avait un lien fort avec son grand frère et sa jumelle. Mais le fait qu'ils ne se voient que rarement maintenant l'attristait. 
Alors, un dimanche, jour où elles n'avaient pas cours et rien de prévues, elles s'étaient réunis devant la salle commune des serpentard et avaient entamées leur marche dans les couloirs. Leur conversation changeait toutes les cinq minutes de sujet. On pouvait voir sur leurs deux visages, un sourire éclatant. Elles étaient heureuse d'a nouveau partager un moment ensemble. Elles parlaient de tout et de rien, rattrapaient le temps perdus, se racontaient leurs dernières aventures dans cette école peu ordinaire, se livraient des petits secrets. 
Mais alors qu'elles parlaient d'un élève qui avait brulé sa robe lors d'un cours de potion et que ce dernier devrait alors retourner chez madame guipure en racheter une, Athalée se souvint soudainement de la discussion qu'elle avait eu avec un garçon dans les cabines de ce magasin, avant sa rentrée ici. 
Il fallait avouer qu'Athalee avait continué de le chercher en vain. En sortant de la boutique, en marchant le long du chemin de traverse, dans le Poudlard Express, a l'ecole, de partout ! Elle voulait savoir qui était cet inconnu. Mais toutes ces recherches n'avaient aboutis à rien. Comment pouvait trouver quelqu'un qu'elle ne connaissait ni de nom, ni de vue....
Alors profitant de ce moment complice avec sa soeur elle en profita pour se confier.

"Cassildeys, tu te souviens quand nous avons essayes nos robes chez madame guipure pour notre rentrée ?
Et bien, c'est bizarre mais j'avais parle à un garçon a travers ma cabine. Et j'avait beau essayer de le trouver après dans la boutique pour savoir qui il était, rien. 
Tu crois que ça peut être un élève d'ici ?"

Ne sachant même pas pourquoi elle avait dit cela a sa sœur, Athalée joignable ses mains ensemble et s'amusa avec par simple réflexe. Elle doutait que sa sœur puisse l'aider avec si peu d'informations, puis à quoi bon chercher une ombre. Athalée devait oublier ce moment et passer à autre chose. Elle avait déjà des amis qu'elle trouvait supers, alors pourquoi chercher en vain un garçon qu'elle ne verrait sans doute jamais.



Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Me vois-tu ?  Privé 

 Audric se dépêcha de sortir de la salle de potions, Adrian avait une légère avance sur lui. Le blond le regarda d'ailleurs en ricanant et accéléra le pas. *Si tu crois que tu vas me battre...* C'était le dernier cours de la journée pour les deux garçons, et ils entamaient comme à leur habitude quand ils n'étaient que tous les deux, leur course jusqu'à la salle commune de Gryffondor. Comme il était interdit de courir dans les couloirs et après l'avoir entendu presque une centaine de fois par les professeurs ou les préfets qu'ils croisaient, les deux adolescents s'étaient lancés le défi de simplement marcher vite. Interdiction de courir donc, sinon ils avaient un gage. Le chemin était également tracé, interdit d'en sortir sinon : un gage. Et le perdant récoltait également un gage.
 Le garçon aux yeux vairons adorait tellement les défis de ce genre qu'il était capable de faire cette course tous les jours, même plusieurs fois par jour si possible même s'il perdait à chaque fois. Audric se moquait bien de perdre, il s'amusait aussi à relever les gages un peu farfelus de son ami américain, mais il ne crachait pas non plus sur la victoire. C'était l'occasion de se venger sur Adrian qui avait prit la fâcheuse habitude de le réveiller en le pinçant tous les matins.

 Arrivés au deuxième étage toujours sous ce rythme soutenu, les deux garçons étaient coude à coude. Le blond se retourna vaguement, puis se pencha rapidement sur son ami pour lui chuchoter : « Eh t'as vu? Il y a la naine et l'amoureux là-bas. On dirait qu'ils te cherchent. »

 Audric s'arrêta immédiatement et se retourna. Adrian avait de gros soucis pour retenir les prénoms des gens, alors il leur donnait chacun des petits surnoms afin de les distinguer, et c'était aux autres de comprendre de qui il parlait. Le brun avait reconnu qu'il parlait d'Esmée et Jonathan, tout en espérant qu'aucun des deux n'aient entendu le blond. Déjà que le courant ne passait pas beaucoup avec lui apparemment... 
 Mais derrière eux il n'y avait personne. Pas de petite brunette ou de brun cherchant sa blonde. Surprit, il se retourna vers son camarade pour lui montrer qu'il s'était trompé, mais Adrian n'était déjà plus là. *Oh! Le fourbe.* Le brun rageait intérieurement et voulu reprendre sa course -enfin sa marche rapide- lorsque quelques mots retinrent son attention. Il se tourna vers deux fillettes en tout point identiques physiquement qui taillaient la bavette au milieu du couloir. 

 Ses oreilles accrochèrent sur quelques mots, notamment l'une des deux fillettes qui racontait qu'elle avait parlé à un garçon à travers le rideau d'une cabine d'essayage chez madame Guipure. C'était assez drôle, parce qu'il lui était arrivé exactement la même chose avec une fille cet été. Alors qu'elle demandait à son double -qui n'avait de différent que sa couleur de cheveux- si elle pensait que c'était un élève d'ici, le garçon se planta prêt d'elle sans faire attention au fait que cela ne se faisait pas d'écouter les conversations des gens. Il repensa à la fillette à qui il avait passé une robe de sorcier à travers le rideau. Il était persuadé qu'il ne la reverrait pas, mais par curiosité il lui aurait bien demandé si les dames du magasin avaient pu retoucher les vêtements qui lui plaisaient comme il lui avait suggéré.
 Audric resta donc au milieu du couloir à son tour, observant les deux fillettes identiques.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Me vois-tu ?  Privé 

Pendant qu'Athalée continuait d'expliquer à sa jumelle le moment de la rencontre avec l'inconnu, elle vit un garçon approché d'elles. Il fallait dire qu'il n'était pas discret et n'essayait pas de se cacher. Athalée pouvait voir facilement que le garçon les observaient. Est ce parce que nous sommes identiques sans l'être, après tout nous sommes des jumelles mais sans la même couleur de cheveux et d'yeux. ? Pourquoi nous observe-t-il de cette façon ? 
Athalée voulut en avoir le cœur net, alors elle interrompit sa sœur pour lui répondre rapidement car elle lui demandait encore des choses sur ce garçon inconnu.
"Cassildeys, je t'ai déjà dit que je ne connaissais pas son prénom et son âge. Donc je peut toujours pas te répondre. On a juste parler à travers nos cabines d'essayage, il m'a passe une robe qui ne lui plaisait pas et après avoir encore parlé il est partit car il avait temrinée surement. Je sais rien de plus.
Mais attends deux secondes."

Athalée tendit la main à sa jumelle pour la stopper et lui faire comprendre de ne pas bouger, meme si elle le ferait certainement. La rousse s'approcha du garçon qui ne cessait de les observer et dit d'une voix à moitié assurée:
"Tu as besoin de quelque chose ? Pourquoi tu nous observe ?"

Elle regarda le garcon, son regard émeraude et chocolat plongé dans celui de ce dernier. C'était un jeune garçon, surement de son age environ, brun et elle remarqua ses beaux yeux vairons, bleu et marron. 
En attendant une réponse, elle entendit les pas de sa jumelle qui la rejoignait et se mit derrière elle, attendant de voir ce que faisait Athalée.


Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Me vois-tu ?  Privé 

 En serrant la lanière de son sac, Audric ne manquait pas une miette de la conversation entre les deux adolescentes. Il ne fit même pas attention à l'une d'elle lorsque son regard s'arrêta sur lui. C'était un peu comme si la fillette racontait un film ou un roman qu'elle avait lu, le brun voulait savoir si oui ou non elle pourrait retrouver cette personne qu'elle avait rencontrer sans l'avoir vue. Pas pour le côté romantique de la chose, cela le dépassait tellement qu'il n'y pensa même pas, mais plutôt pour le côté quête de cette histoire. Après tout, s'il lui était arrivé la même chose qu'à lui cet été, elle partait sans un seul indice hormis la voix de l'inconnu. Et encore, pour sa part ce son c'était évanoui depuis longtemps et il aurait été incapable de la reconnaître.

 La fillette qui avait commencé cette histoire la continua, donnant plus de détails. Cette fois Audric tiqua, notamment sur un certain passage avec une passation de robe. En réalité ce n'était pas que la robe ne lui plaisait pas, c'était juste qu'à ses yeux elle avait été taillée pour une fille et non pour un garçon. Mais au final elle n'avait pas plus à sa voisine de cabine non plus...
 La fille aux cheveux auburn se tourna vers lui et lui adressa finalement la parole. Elle n'avait pas l'air ravie d'être observée ainsi, et c'était compréhensible. Elle s'approcha de lui, suivie peu de temps après par sa jumelle. Le brun leva une main comme pour s'excuser et sourit doucement. 

 « Désolé je ne voulais pas écouter mais euh... cette robe qu'on t'a passée chez madame Guipure, elle était comment? » Alors qu'il achevait de parler, il prit conscience à quel point sa phrase était étrange et que, d'un point de vue extérieur, il n'avait aucune raison de demander cela. Le garçon replaça machinalement ses cheveux devant ses yeux en détournant le regard avant de reporter finalement son attention sur les deux fillettes. 
« En fait, il m'est arrivé à peu près la même chose au même endroit. J'ai passé une robe à la fille dans la cabine à côté de moi, mais c'est parce que c'était un habit de fille, tu vois... »

 Elle devait surtout voir qu'il n'avait rien à voir dans l'histoire et qu'il ferait mieux de s'occuper de ses affaires. Il tira une nouvelle fois sur la lanière de son sac pour la remettre sur son épaule et jeta un rapide coup d’œil à l'autre bout du couloir. 
 Adrian devait être arrivé à la salle commune de Gryffondor à présent, mais le brun trouverait bien un moyen de se venger plus tard.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Me vois-tu ?  Privé 

Athalée vit le jeune garçon réagir rapidement a ses interrogations. Il leva la main et sourit. Athalée ne put s'empêcher de sourire également en retour. Mais elle ne comprit pas pourquoi, elle le dit sans savoir pourquoi, sans comprendre pourquoi. Mais elle le fit.
Ensuite elle écouta la réponse hésitante e du garçon. Ce qui suprit le plus Athalée était que sa première question portait sur la robe en question qu'on lui avait passé, c'est tout. Pourquoi s'intéressait il a la robe ? 
Athalée le comprit seulement après. Après avpir replace quelques mèches de cheveux, le garçon reparla a nouveau pour s'expliquer. Lui aussi avait vécu la même scène que Athalée. Alors elle comprit finalement que lui aussi s'interrogeait peut être puisqu'il avait entendu sa conversation avec Cassildeys. 
Athalée s'avança de plus près pour qu'il l'entende bien et répondit finalement a sa question: 
"Heu.. c'est pas grave. 
Heu, elle était pas a mon gout. Je sais plus comment on appelle ça mais elle avait pleins de franfrechules... Non des franchises... Non des franluches... Ah je sais plus !"

Sa sœur s'avança et l'aida:
"Des franfreluches ? "

Oui c'est ça Cassildeys ! Merci. 
Donc voilà elle avait pleins de ça et j'aimais pas."

Elle regarda autour d'elle. C'est sur que pour les personnes qui n'avait pas vécu ça, ça devait être bizarre de les entendre en parler. Elle réfléchit longuement puis dit:
"Mais toi, tu connais la fille a qui tu as passe la robe ?"

Qu'elle curieuse. Athalée ne pouvait s'empêcher de fouiner de partout. Sa curiosité l'emportait souvent sur le reste. 

Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Me vois-tu ?  Privé 

 Pendant qu'Audric se demandait si son ami allait revenir en voyant que le brun n'arrivait pas du tout, il repensa à cette fameuse journée où il avait échanger une robe avec sa voisine de cabine. Enfin il s'était plutôt débarrassé de la-dite robe pour être exacte. Au final, la fillette ne l'avait pas trouvée à son goût non plus, à cause des fanfreluches qui la parcourait. Et Audric n'avait pu qu'acquiescer. Il se demandait toujours où sa mère avait pu dénicher un vêtement qui avait du passer plusieurs années dans la boutique, si ce n'était pas un siècle ou deux... 

 C'est d'ailleurs exactement ce que décrivit la fillette en face de lui. Un garçon qui lui avait passé une robe étrangement similaire à celle dont Audric parlait... C'était beaucoup trop de coïncidences pour être seulement une histoire identique. Un autre souvenir de ce moment lui revint soudainement : le prénom de la fillette. Une autre fillette présente dans le magasin, peut-être celle qui se tenait derrière celle qu'il observait, était venue parler avec sa voisine. Elle avait alors appelée celle qui était en plein essayage par son prénom, et le garçon aux yeux vairons l'avait sur le bout de la langue...
 Il n'avait que des phrases qui lui revenait, dont la sonorité devait se rapprocher du prénom en question, du genre "A ta santé" ou encore "A table eh". Audric se trouvait ridicule avec ces souvenirs inutiles, et il était hors de question qu'il sorte cela devant les deux jeunes filles. 

"Mais toi, tu connais la fille a qui tu as passe la robe ?"

  Le brun sourit timidement en se passant une main derrière la tête. De l'autre il resserra sa prise sur la lanière de son sac. « Et bien en fait... je commence à croire qu'elle se trouve devant moi. Enfin... la robe que tu décris ressemble beaucoup à celle que j'ai donnée à l'inconnue à côté de moi. De quelle couleur était-elle la tienne? »

 Malgré sa question il restait persuadé que la jeune fille qu'il avait surprise en train de parler de son voisin de cabine chez madame Guipure, était sa propre voisine inconnue jusque-là. Il voulut finalement tenter sa chance avec son prénom, et ajouta alors : « Il y a quelqu'un qui est venu lui parler... une fille. » Il fixa le plafond, plongé dans son souvenir. « Je ne me souviens plus de son prénom, juste qu'il commençait par "Ata" quelque chose et finissait en "é". Enfin je ne suis plus trop sûr pour la fin... »
 Il y avait bien entendu de grandes chances qu'il se trompe, mais pour lui c'était évident et il ne pouvait pas en être autrement. De toute façon il ne partirait pas sans avoir fini de mettre toute cette histoire au clair.

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Me vois-tu ?  Privé 

A sa question, la fillette vit rapidement le garçon se passer une main derriere la tête avec un sourire timide, peut être était il gêne ? Il parla ensuite en gardant ce léger sourire. Athalée fut surprise quand il avoua penser que la fille avec qui il avait échangé se trouvait devant lui, donc elle ! Elle ne put empêcher ses lèvres de s'écarter en un léger sourire de surprise. Elle ne s'y attendait pas mais plus elle y réfléchissait et plus cela était probable. Après tout, ce qu'ils avaient vécu, pas grand monde pouvia y en dire autant. Elle écouta ce qu'il dit ensuite. Il lui demanda simplement la couleur de la robe. Athalée plissa les yeux, s'efforçant de réfléchir. Elle ne s'en souvenait plus ! Quelle idiote, c'était un des seuls souvenirs de cet échange dont elle n'arrivait pas à se rappeler. De quelle couleur était cette fichue robe ? Cette question tournait en boucle dans sa tete. Impossible pour la fillette aux longs cheveux châtains de s'en souvenir. Comment avait elle pu oublier ce simple détail. 
Mais alors qu'elle reflechissait, le garcon en avait fait de même et reprit la parole. Elle se souvint que sa sœur était venue lui parler pendant ses essayages. Pendant qu'il parlait, Athalée faisait de plus en plus le liens entre leurs deux événements. Il dicta ensuite les seuls sons dont il se souvenait du prénom de la fille. C'était comme le sien ! La, c'était presque impossible que l'hypothèse du garçon soit fausse. Trop de coïncidences. 
Un sourire étira les lèvres de la rousse. Cassildeys, toujours à ses côtés, la regardait d'un air surpris comme si ce qu'il se passait était inimaginable. Athalée parla a son tour, voulant mettre au clair.
"J'avoue ne pas me souvenir de la couleur de la robe. Dommage. 
Mais attends ! En fait, Cassildeys est venu me parler pendant que j'essayais mes robes, et elle m'a effectivmeent appelé par mon prénom. Je m'appelle Athalée."

Elle laissa le temps au garçon de voir si ce prénom lui disait quelque chose avant de rajouter: 
"Trop de points communs. Tu crois qu'en fait,le garçon que j'avais rencontre c'est toi ? Et ta fille c'est moi ? Ça se pourrait ? Est ce que c'est possible ?"


Sa mémoire lui montra un autre moment de ce jour là, le moment qui avait tout déclenche. Pour être sûre de ce qu'elle venait de dire, elle le précisa: 
"Je me souviens d'un truc ! Le garçon, j'ai commencé a lui parler car en entendant mes pas, il avait cru que c'était sa maman. Il devait être avec elle ce jour là. Il t'est arrivé la même chose ?  Enfin tu as confondu cette fille avec ta maman ?"


Elle s'arrêta la. Sachant qu'elle avait trop parlé. Elle voulait laisser le temps au garçon de réagir et s'exprimer sur la question. 
Ses mains étaient posés sur les lanières de son sac a dos qu'elle portait toujous sur elle. Elle s'amusa avec ses doigts. Ne sachant que faire en attendant. Le silence qui se fit devint pesant. Même Cassildeys devint tendue a cote, alors que ce n'était pas a son habitude. Quant a la rousse,elle continuait toujours de fixer le garçon des yeux. Essayant de déchiffrer toutes expressions visibles sur son visage. 

Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Me vois-tu ?  Privé 

 Audric se creusait toujours la tête à propos du prénom. Ce qui était idiot, puisque avec les indications qu'il avait données la fillette en face de lui pouvait très bien lui dire si oui ou non c'était d'elle dont il s'agissait. Mais il aurait tout de même voulu retrouver de lui-même ce mot qu'il avait sur le bout de langue à présent. 
 Au sourire que fit la fille, il en conclut qu'il devait avoir eût juste. Elle lui donna d'ailleurs son vrai prénom, après avoir mentioné le fait qu'elle ne se souvenait plus de la couleur de la robe. Le brun haussa les épaules à ce sujet : qu'importe, il avait la confirmation qu'il souhaitait.Il hocha la tête en souriant à l’énonciation du prénom. Quand elle nomma sa sœur, le garçon aux yeux vairons se tourna vers la fillette qui lui ressemblait tant, l'interrogeant du regard. Ce devait être elle Cassildeys. Au pire cela n'avait pas beaucoup d'importance de savoir qui était venu à présent.

 Du mois c'était l'avis du garçon, car Athalée désirait d'autres renseignements pour être convaincue. Audric ne comprit pas pourquoi elle en voulait tant, sans se rendre compte qu'il n'avait pas confirmé depuis le début que ce qu'ils pensaient était la réalité. Il l'écouta donc poser ses questions avant de commencer à répondre le plus possible dans l'ordre.

 « Oui, je penses que c'était moi. En tout cas si ce n'était pas toi ce jour-là c'est une drôle de coïncidence. Mais c'est trop gros pour l'être à mon avis. » Il fourra ses mains dans ses poches après avoir tiré sur une mèche de cheveux. « Oui, en général maman vient voir toutes les cinq minutes si j'avance, alors je pensais que c'était elle qui revenait. Mais c'était toi. »

 Finalement, peut-être qu'il devrait remercier Adrian de lui avoir joué un tour, sinon il n'aurait jamais su la vérité. Au final cela n'aurait pas changé grand chose, mais c'était plus sympa de pouvoir mettre un nom sur un visage. Enfin... cette fois c'était plutôt de mettre un visage sur un nom. Et en parlant de cela...

 « Ah! Je m'appelle Audric au fait. Ravi de faire ta connaissance Athalée. Et... Cassildeys c'est ça? » fit-il en se tournant vers la première des fillettes puis vers l'autre qui semblait moins bavarde que sa sœur. 

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Me vois-tu ?  Privé 

Le garçon confirma sans hésiter que c'était lui. Après tout, il y avait trop de ressemblances entre les deux moments. Et le garçon et Athalée étaient bien d'accord que ce point la. Il acquiesça même pour le moment où le garçon l'avait confondue avec sa maman. La, la jeune rousse était sur d'avoir en face d'elle l'inconnu de la cabine. 
Athalée se sentait soulagée. Il est vrai qu'elle avait recherche le garçon pour savoir qui il était depuis leur conversation. Alors savoir maintenant son identité, c'était quelque peu rassurant. De plus, il était lui aussi a Poudlard. Quelle chance car ils pourraient donc se voir souvent. 
Il reparla a nouveau et se présenta a son tour. Audric. Athalée décida de répondre aussitôt enthousiaste. 
"Ravie aussi Audric ! De te rencontrer a nouveau."

Et sa sœur répondit a l'interrogation de celui ci. Elle s'avança aux côtés de sa sœur car jusqu'a maintenant, elle était en retrait, la conversation ne la concernait pas. Alors elle n'avait même pas parlé, ne voulant pas interrompre les deux enfants pendant leur conversation quelque peu inhabituelle. Une fois rapprochée d'Athalée elle parla au garçon. Elle le reconnut, il était a Gryffondor lui aussi.
"Oui c'est tout a fait ça. Je t'ai déjà vu en salle commune plusieurs fois. Audric. Où est ton ami Adrian ? Ahah"

Cassildeys sembla a nouveau intéressé par la conversation. 
Athalée s'exprima quelques instants, avant de laisser surement répondre le garçon a sa sœur. 
"Bah du coup, comme je sais qui tu es maintenant, je peux te le dire. Merci ! Je connaissais pas la boutique alors grâce a toi j'ai pu demander a la femme de la boutique de m'aider, je savais pas."


Son regard se posa dans celui de sa sœur. Elles se regardaient mutuellement. Dans leurs yeux, on pouvait constater qu'elles étaient amusées de cette rencontre. 

Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"

Me vois-tu ?  Privé 

 La fillette qu'il avait rencontré dans cette cabine d'essayage le salua en réponse à sa présentation. Sa jumelle s’inséra dans la conversation après qu'il lui ai adressé la parole. Il pouvait comprendre qu'elle n'ait pas parlé jusque-là, mais ne comprenait en revanche pas pourquoi elle s'était mise de côté par rapport à sa sœur. Quand la jumelle de cette dernière confia à Audric qu'elle l'avait déjà vu en salle commune, il eût un petit sourit désolé à son encontre. Il ne l'avait pas du tout reconnue, et même à présent il n'aurait pas pu mettre un nom sur son visage si Athalée ne l'avait pas déjà révélé. 
 En tirant nerveusement sur ses mèches de cheveux devant ses yeux, le brun répondit en grommelant à moitié, le sourire aux lèvres : « Il doit certainement être en train de fanfaronner en salle commune parce qu'il a gagné notre course. Mais j'me vengerais, il a triché... »
 Puis il fourra ses mains dans ses poches comme pour masquer sa mauvaise foi. Elle semblait bien connaître le blond, mais après tout ce n'était pas comme si c'était un garçon discret et calme de nature... c'était donc plutôt compréhensible. Le garçon aux yeux vairons espéra qu'il ne lui avait jamais fait de crasse, et il lui souhaita que cela n'arrive jamais.

« C'est rien. » répondit-il aux remerciements de la première fillette. « Je savais pas non plus l'année dernière. C'est pratique la magie pour ça comme dirais maman. » Il haussa les épaules, n'ayant rien d'autre à ajouter.
 Les deux sœurs se regardaient avec amusement. Ne sachant quoi faire, le brun décida de prendre congé. Il était content d'avoir mit cette affaire au clair, mais n'avait rien de plus à dire. Et puis il aurait tout le loisir de parler avec Cassildeys dans leur salle commune. Grâce à elle il pourrait toujours retrouver l'inconnue de la cabine qui n'était plus vraiment inconnue.

 « Je suis désolé mais je vais rentrer dans mon dortoir. Vu qu'Adrian est rentré avant moi il va surement retourner mon lit... Salut! J'espère qu'on pourra se reparler plus tard. »

 Et après les avoir saluées de la main il reprit sa marche rapide à travers les couloirs. Il tomba nez à nez sur son ami alors qu'il allait passer le tableau de la grosse dame. Ce dernier ce moqua de son retard et le brun lui rappela qu'il était interdit de tricher. Jouant de mauvaise fois jusqu'au bout, il ne laissa pas d'autre choix à Adrian que d'annuler son gage. Mais comme il l'avait craint, son ami avait déjà fait des siennes dans leur dortoir en défaisant le lit du brun.
Comme il l'avait dit à Cassildeys, le garçon aux yeux vairons prépara doucement sa vengeance.


Reducio
Fin du Rp pour moi.
Merci pour cette suite ^^ Au plaisir de croiser à nouveau Athalée et/ou Cassildeys!

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse.
Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira.
3ème année RP
Mister Gryffondor 2042 (avec Esmée :3 )

Me vois-tu ?  Privé 

Athalée était ravie d'avoir pu rencontrer l'inconnu de la cabine. Enfin elle pouvait mettre un nom et un visage sur cette voix qu'elle n'avait jamais oublié depuis cette rencontre mystérieuse. En plus, sa soeur le connaissait, ils étaient dans la même maison. C'était encore plus fabuleux.
Ses pensées se stoppèrent quand Audric annonça son départ pour retourner dans sa salle. Après un léger signe de la main il disparut dans le couloir suite au salut de la jeune rousse. Athalée se retourna vers sa jumelle, leur rire s'élevèrent en échos dans le long couloir.
"Alors si je m'attendais à ça ! Ton fameux inconnu, c'est finalement Audric ! Si sa se trouve tu l'as croisé tous les jours à l'école, dans le train le jour de la rentrée etc... Tu me fais rire Athalée avec tes histoires toutes mystérieuses !"

Et sa soeur se mit à rire de plus belle. Athalée, le rire étant contagieux, se torda de rire en s'entourant son ventre de ses bras. Elle commençait à avoir mal à force.

"C'est pas ma faute Cassi ! J'y peux rien, les mystères et les histoires surprenantes m'attirent. J'ai pas choisis de rencontrer ce garçon dans le magasin. Je voulais juste essayer des robes ahah ! Mais j'avoue que c'est plutôt chouette d'enfin savoir qui il est.

Bon sinon, je vais rejoindre mes amis serpents ! Je te laisse, on se voit ce soir Cassi !"

Et c'est sur ces mots qu'elle serra sa soeur dans ses bras et repartit vers son dortoir.

Reducio
Désolé pour cet énorme retard !! Je m'excuse énormément !!

Mais voici enfin que je conclue enfin le rp à mon tour ;)


Vive les cours... Enfin presque ! Cela me cause du retard dans les rp ! Je m'excuse énormément!!
.JE SUIS UN SERPENT ET UN DRAGON ET UN LOUP.
"Lire c'est échapper à la réalité un instant pour vivre dans le rêve!"