Couloirs

Inscription
Connexion

Entre Boursouflet  PV Lou 

Juliette avait cherché, à la rentrée, un compagnon, ou une compagnonne pour son animal de compagnie. En effet, pendant les cours, les animaux restaient dans la Salle Commune, entre eux, et s'amusaient certainement. Mais, quand leur maîtres faisaient leurs devoirs, ceux-ci ne prenaient pas la peine de les laisser entre animaux, et ils s'ennuyaient. Ensuite, la fillette était trop fatiguée pour s'occuper de sa boule de poils.

Un week-end, alors, la jeune fille commença ses recherches, pour trouver un propriétaire de Boursouflet. Elle en rencontra plusieurs qui lui parurent imprudents, ou qui étaient trop âgés pour que la jeune Gryffondor ne s'entendent avec elle. 

Alors, un jour qu'elle traînait dans un couloir, elle croisa une jeune fille, qui avait un petit animal poilu sur l'épaule. 

Celle-ci avait à peu près l'âge de Juliette, et les deux propriétaires d'animaux s'étaient déjà rencontrées, soit dans des cours, dans le parc, ou à d'autre occasions. La jeune fille avait une insigne Serdaigle, et avait l'air gentille. 

« Heu... Salut ! J'ai un Boursouflet et toi aussi, aparement. Ça e dirais que nos deux Boursouflets se rencontrent et peut-être... Je ne sais pas, moi, deviennent amis ? D'ailleurs, comment s'appelle ta boule de poils ? », demanda la jeune fille en caressant l'animal.

Alors, doucement, Juliette fit glisser son Boursouflet dans sa main et la tendit devant elle, prêt de l'épaule de la jeune fille. Là, Ioloda renifla son camarade rosé, et émit un petit son. Ça signifiait que la créature aimait bien l'autre. 

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Entre Boursouflet  PV Lou 

Yuki s'ennuyait... et il s'ennuyait ferme! De toute la mâtiné, il n'avait pu sortir du dortoir de sa jeune maitresse et s'était principalement occupé en essayant de monter sur un rebord de fenêtre pour observer le paysage depuis la haute tour ouest... en vain. Il avait fini lové sur un pouf devant le poêle du dortoir. Elles étaient loin les longues balades quotidiennes sur l'épaule de son amie!!
Le petit Boursouflet avait beau le savoir, son amie Lou ne pouvais l'emporter en cours, il s'accrochait de toute ses forces (minimes soient-elles) aux épaules de son amie dès que celle ci tentait de l'en décrocher pour partir. Le combat durait alors 10 secondes avant que sa maîtresse ne le soulève de son épaule pour le dépose sur le tapis et parte, un regard peiné en guise d'au revoir.

Quand enfin la porte du dortoir s'ouvrir sur les bottines si familières de son amie, Yuki se précipita à ses pieds pour lui sauter autour en couinant joyeusement. Un doux sourire se dessina là haut avant que deux petites mains pâles viennent le porter jusqu'à son visage. Les yeux bleu verts de son amie lui apparurent alors tendit que Lou le couvait d'un regard tendre. Yuki sautilla alors vers le bord de ses mains et posa son museau humide entre les deux yeux de sa jeune maitresse. C'était un rituel qu'ils s'étaient inventé et ne manquait pas de reproduire lors de chaque retrouvailles. Les traditions faites, Lou le guide vers son épaule gauche et ils partirent vers la fraîcheur des couloirs..

Le pas de sa compagne résonnait dans les couloirs, étouffé par tous les autres échos des élèves environnant. Soudain, un pas se fit plus fort, se rapprochant d'eux par derrière. Tandis que Lou se tournait pour voir, Yuki, lui, se prenait les cheveux de celle-ci en plein museau. D'un frisson énervé, il s'en débarrassant avant de reporter son attention vers le nouveau venu. Les nouvelles venues plutôt, d'après ce qu'il voyait! Une jeune fille et son Boursouflet qui parlait avec sa maîtresse.

Heu... Salut ! J'ai un Boursouflet et toi aussi, aparement. Ça e dirais que nos deux Boursouflets se rencontrent et peut-être... Je ne sais pas, moi, deviennent amis ? D'ailleurs, comment s'appelle ta boule de poils ? 

Alors que son amie répondait par l'affirmatif, lui se rapprochait timidement du coup de celle-ci. Il était un peu comme elle de ce côté ci: réticent au niveau social. Yuki vit alors la main de la fillette se rapprocher, le Boursouflet au creux de celle-ci pour la porter au plus prêt de l'épaule sur laquelle il était perché. En la voyant de plus prêt, les doutes de Yuki se confirmèrent: c'était bel et bien une femelle. Son pelage rosé vacilla quand elle se rapprocha de lui pour le renifler et le petit animal sentit ses petits muscles se crisper. Et puis, il vit ses yeux. Deux petits yeux qui clignaient, surpris de sa réaction. Yuki se détendit un peu puis s'approcha à son tour de la boule de poils. Elle ne semblait pas vraiment méchante après tout! Son petit museau tramblota, montrant sa curiosité et celle qui se tenait devant lui poussa un petit couinement. Sautillant sur place comme pour jouer, Yuki entendit à peine la voix de sa maîtresse un peu plus haut.

- Ils ont l'air de bien s'entendre dit donc! Le mien se nomme Yuki. Comment s'appelle ton Boursouflet à toi?

Les prochains post se feront par la vision de Lou ^^

« Leur nom, elles le signent de la pointe de la baguette, d'un Z qui veut dire Zorras! »

Entre Boursouflet  PV Lou 

Le Boursouflet de Lou s'était montré réticent face à Ioloda, qui ne se désespérait pas de réussir à s'amuser avec l'autre animal. Quand celui-ci montra de l'intérêt à la petite boule de poils, Lou présenta son animal en riant. 

Juliette était contente que les deux créatures s'entendent bien. Peut-être qu'ils trouveraient quoi faire durant les longues heures de cours de leurs maîtresses ? Elle l'espérait du plus profond de son cœur. Quoi de mieux qu'un compagnon proche de soi ? 

« Elle, c'est Ioloda. Moi, c'est Juliette - au cas où tu ne le savais pas -, et toi, c'est Lou, c'est ça ? Enchantée de faire ta connaissance - du moins, mieux -, et contente de te rencontrer, Yuki ! », dit la jeune fille en souriant. 

La jeune Gryffondor se dirigea vers une fenêtre dans le couloiret déposa l'animal orangé sur le rebord. Ioloda s'approcha de la vitre, posa ses petites pattes dessus, et jeta un regard à sa maîtresse, l'air de dire "quand arrive mon ami ?". 

« Viens, dit-elle à Lou. Toi aussi, ton Boursouflet adore regarder le paysage ? Moi, dès que je la laisse seule, je la retrouve à regarder dehors ! C'est vrai que c'est beau... », dit Juliette en murmurant la dernière phrase, les yeux dans le vague. 

Ce jour-là, le ciel était d'un bleu pâle, un peu gris et blanc par endroit. À l'horizon, la cîme des arbres faisaient comme des dents pointues, et les nuages, aux formes arrondies, donnaient à l'ensemble un aspect rêveur. 

2ème année RP * fiche dans mon profil
Je suis une Renaudette, parce que je suis Morgane de toi, et qu’You are belle and I are beau !
Jo’family :cute:

Entre Boursouflet  PV Lou 

- Elle, c'est Ioloda. Moi, c'est Juliette - au cas où tu ne le savais pas -, et toi, c'est Lou, c'est ça ? Enchantée de faire ta connaissance - du moins, mieux -, et contente de te rencontrer, Yuki !

Lou se décolla de la contemplation des deux petites créatures qui faisaient connaissances sur son épaule pour mieux regarder celle qui lui faisait face. Cravate rouge et or, aucun doute, une fière Gryffondor. Elle avait l'air si lumineuse et joyeuse comparé à la pâleur triste de l'aiglonne. Seulement, cette pâleur fut très vite recouverte d'un voile rosé qui lui chauffa les joues aussitôt qu'elle eut entendu le nom de la Gryffondor. Si elle connaissait son nom, elle ne semblait pas vraiment se rappeler de l'attaque du concert de l'année précédente... Lou lui avait pourtant lancé une vieille tomate en plein visage... Enfin, le rictus qu'elle avait arboré ce soir ci n'était pas de ses habitudes et, d'ailleurs, il était dur de l'imaginer, un méchant sourire au visage. Juliette, elle l'espérait, ne la démasquerait pas. Lou acquiesça dont timidement quand son nom fut prononcé et s’abstint de commentaire. Dans sa concentration pour effacer le rouge dévastateur de ses joues, la fillette n'avait pas vu que la rouge et or s'était déplacée et pris presque peur qu'elle ne lui eut faussé compagnie quand, d'un petit regard, elle releva les yeux face à elle pour rencontrer... un vide. Ce fut bien assez suffisant pour empourprer ses joues bien plus qu'au paravent.

- Viens


Lou tourna vivement la tête vers sa gauche, d'où provenant la voix familière. Oh, elle n'était pas partie alors. L'aiglonne se rendit soudain compte du pincement qui la lançait presque imperceptiblement dans le coup. Yuki s'accrochait à son épaule pour tenter de la pousser en avant en appuyant sur son coup... Tandis qu'un sourire venait effacer les rougeurs, Lou tandis sa main à hauteur d'épaule pour y placer son petit Boursoufflet et s'avança vers Juliette et sa petite Ioloda qui les attendaient toujours devant une fenêtre.

- Toi aussi, ton Boursouflet adore regarder le paysage ? Moi, dès que je la laisse seule, je la retrouve à regarder dehors ! C'est vrai que c'est beau...


Ça, Lou ne pouvait le nier. Son Yuki ne se lassait pas de coller son museau contre la vitre du dortoir quand il pouvait l'atteindre, mais pour son boursoufflet, le paysage importait peu... Ce qui comptait pour lui, c'était l'espérance de pouvoir sortir jouer dans le parc mais surtout de pouvoir, un jour, voir le gigantesque Boursoucalmar du Lac dont sa maitresse lui avait parlé! Mais bien sûr, ça, il choisit de le tenir hors de son petit dialogue de couinement avec sa camarade orangée...
Lou elle, hocha lentement la tête. Il était vrai qu'elle avait rarement vu aussi beau paysage. Aujourd'hui surtout, l’atmosphère qui régnait sur le château était légère et sucrée, accompagnée d'un doux vent frais qui faisait tanguer la cime des pins de la forêt interdite. Et puis soudain, alors que son silence alourdissait dangereusement l'air, Lou eut une idée. Pas une immense idée qui vous allume des ampoules au dessus de la tête mais une assez bonne idée pour lui redonner le sourire.

- Yuki n'est pas sortit dehors depuis quelques temps... et je comptais l'emmener au bord du Lac... Vous nous accompagneriez? Et puis... ils pourraient faire plus ample connaissance. Yuki n'a jamais vraiment rencontré d'autres créatures comme lui, ce pourrait être sympa!

Elle ne savait pas comment c'était sortit mais... c'était sortit! Le rouge, qui semblait avoir abandonné le visage pâle de Lou s'était plutôt intéressé aux pattes de Yuki. Un après-midi au bord du Lac avec cette charmante boursoufflette? C'était sûrement la meilleure idée de la semaine!

« Leur nom, elles le signent de la pointe de la baguette, d'un Z qui veut dire Zorras! »