Couloirs

Inscription
Connexion

Une invitation spéciale

Ayant pleuré durant plusieurs jours suite à l'annonce de la mort de sa mère, Alice n'avait pu se résoudre à aller pendant les vacances chez elle. Elle ne voulait pas et ne pouvait pas. Affronter le regard de son père mais aussi son mensonge qui venait de la détruire et qui la rendait encore plus malheureuse. Malgré sa rencontre avec Tara quelque jours plus tôt, elle n'arrivait pas à oublier le fait qu'elle n'ait pas pu lui dire au revoir. Sa colère envers son père venait de la. 


Elle aurait voulu lui dire au revoir et lui dire qu'elle aimait. Meme si sa maman avait pensé les choses les plus belles avec elle, Alice ne pouvait s'empêcher de culpabilisé. De plus, aller chez sa tante pendant les grandes vacances signifierait recevoir des critiques sur le moindre détail, manger à ne plus rien avaler et surtout supporter sa tante et sa mauvaise humeur et c'était impossible pour elle. Alice aurait été capable de s'enfuir mais serait revenu au bout d'un moment, puisqu'elle ne connaissait personne et qu'elle avait peur la nuit toute  seule. 

En cet belle matinée, Alice avait passée toute la nuit à pleuré et à réfléchir chez qui aller. Cependant, elle ne parvenait pas à définir son choix. Elle marchait dans le couloir en espérant trouver une solution' à son problème et surtout en espérant que personne ne remarquerait ses yeux rougit par le fait d'avoir beaucoup pleuré. 

Cupidon des Serdaigle !

Il fait toujours faire l'impossible pour réaliser ses rêves et ne pas avoir de regrets. #PACES

Une invitation spéciale

Aujourd’hui était une belle matinée : il y avait une odeur de vacances qui planait dans l’école et j’étais très contente parce que j’avais plutôt été une bonne élève… du moins de mon point de vue ! Il ne restait plus que quelques jours avant de rentrer à la maison et je sentais déjà l’odeur du pain perdu que ferait ma maman quand je rentrerai et surtout, je n’avais qu’une hâte : la soirée glace ! Depuis que je suis à Poudlard, je n’ai pas eu l’occasion de faire une soirée glace et je dois avouer que ma glace beurre de cacahuète-cookie-brownie commençait à me manquer un peu.

Cependant, même si j’avais hâte de rentrer à la maison, cela signifiait aussi que pendant quelques semaines, je n’allais rien découvrir sur la magie. Cette idée me rendait un peu triste et c’est pourquoi mon objectif du jour était de lire le plus de livres possibles sur la magie pour, éventuellement, faire des recherches pendant les vacances… Même si je ne pensais pas pratiquer au vu du règlement.

C’est donc avec cet objectif en tête que je me suis dirigée vers la bibliothèque ! Enfin je crois… durant l’année, mon sens de l’orientation ne s’est pas bien amélioré… J’étais en train de me rappeler de tout ce que j’avais fait durant l’année : les cours que j’ai eu, les expériences que j’ai faites… les ennuis que j’ai eus… Quand PAF je suis rentrée dans quelqu’un.

C’était Alice. Elle avait les yeux rouges… Mince, mais quelle idiote je suis ! J’ai dû lui faire mal ! La première fois qu’on s’est rencontré, c’est elle qui m’était tombé dessus, et maintenant, c’est mon tour, visiblement…

- Pardon, je suis désolée, je t’ai fait mal ?

Mais il y avait un truc bizarre. Dans mon souvenir, Alice était quelqu’un de très gentil… On ne s’est pas trop croisé durant l’année. Elle avait l’air timide, mais là… elle avait juste l’air pas bien. Est-ce que c’était ma faute ? Je lui ai marché dessus ? Je lui ai cassé le nez ? Est-ce qu’elle m’en veut ?

- Ça va ? Non… bien sûr que ça ne va pas… tu as mal où ?
Dernière modification par Tayana Saorsa le 20 décembre 2018, 12 h 36, modifié 1 fois.

“Le temps n’est jamais perdu quand on est perdu tout le temps.” - Surement quelqu'un...
Membre du PATA-P

Une invitation spéciale

Je te prie de vouloir m'excusez pour cet énorme retard !

Soudain, la petite bleue se prit quelqu'un. Alice releva la tête et regarda la personne qui était devant elle. La Serdaigle reconnût tout de suite la personne en face d'elle. C'était Tayana Saorsa, une Poufsouffle qu'elle avait rencontré dans le parc en début d'année. Celle-ci s'excusa auprès de la fillette mais Alice ne lui en voulait pas de ne pas avoir fait attention. 

- Non t'inquiètes pas....tu ne m'as pas fait mal..... Tu vas bien ? Ma blessure est invisible.... mais ça va t'inquiètes pas. 

La fillette essuya rapidement ses larmes et sourit pour essayer de faire bonne impression devant la poufsouffle. Déjà suite aux rivalités entre les deux maisons mais aussi elle ne voulait pas que toute l'école soit au courant de la mort de sa maman.  En observant de nouveau Tayana, Alice se rendit  compte que Tayana s'inquiétait vraiment pour elle. Alice la regarda et malgré elle, son regard exprimait une tristesse profonde. Mais, la bleue essayait tant de bien que de mal d'oublier cette triste nouvelle et en parlé ne ferait sûrement qu'empirer les choses mais peut être que ça lui ferait du bien ? Elle n'en n'était pas sûr. 


Ce qui était sûr c'est que entre elle et son père ça allait être compliqué. Elle ne voulait pas retourner chez elle ni l'affronter. Elle avait beau essayé de dédramatiser, elle voulait pas le revoir, ni l'entendre s'excuser. C'était trop tôt et trop facile. 

Cupidon des Serdaigle !

Il fait toujours faire l'impossible pour réaliser ses rêves et ne pas avoir de regrets. #PACES