Couloirs

Inscription
Connexion

Au detour des couloirs un secret  PV 

Le jour s'était levé avec les oiseaux et leur chant mélodieux ; une belle journée s'annonçait. C'était un dimanche chaleureux et rayonnant. Bien qu'il y ait quelques nuages blanc dans le ciel, la clarté de cette matinée rendait Charlotte de très bonne humeur. Elle marchait dans les couloirs en sifflotant un air qu'elle avait entendu dans un jeu vidéo, une berceuse pour être exact qui refusait de quitter son esprit depuis quelques jours. Elle revenait du parc où elle s'était prélassée seule au soleil, le dos contre un arbre qui à mesure que le temps passait était devenu assez désagréable. 

La jeune fille tourna à gauche. Contrairement aux cages d'escaliers magiques où il y avait une quantité innombrable de tableaux enchantés, le couloir dans lequel elle se trouvait ne devait en avoir que cinq, tout au plus. Charlotte aimait l'art, alors à chaque fois qu'elle passait devant une oeuvre elle la regardait et si elle lui plaisait elle s'arrêtait même devant pour l'observer longuement jusqu'à percer son secret. Pour autant elle ne s'était jamais arrêté devant l'un d'entre eux. Jamais trop en retard mais toujours légèrement pressée, elle remarqua que ceux-là n'avaient pas était l'objet de ses contemplation, jusqu'à maintenant. 

Aujourd'hui elle n'avait rien à faire. Avancée dans ses devoirs depuis quelques jours, Charlotte pouvait profiter de son week-end pleinement. Alors, plutôt qu'aller s'enfermer dans la bibliothèque où elle passait déjà beaucoup de temps, aujourd'hui elle ferait le tour des tableaux jusqu'à trouver une nouvelle occupation. Soudainement elle s'arrêta et pivota. Quoi de mieux que de commencer par ce tableau là ? 

- Voyons voir... Quel secret renfermes-tu ? murmura Charlotte pour elle même. 

Certes, à première vue il semblait ne représenter qu'une simple nature morte, un unique panier en osier rempli de fruits d'hiver tel que des oranges et des litchis. Cependant, en s'approchant un détail dans l'ombre du panier montrait la présence de petites fées. Petites, presque insignifiantes, mais belles et scintillantes à quiconque remarquerait leur existence. 

2ème année RP ; 1ère année devoir.
Ce n'est que du bonheur !

Au detour des couloirs un secret  PV 

Isaac dormait encore, en ce dimanche matin. Dix heures aller sonné, mais il s'en fichait quelque peu. Hier, il avait travaillé tard dans la nuit pour peaufiner quelques devoirs, il avait donc bien mérité un peu plus de sommeil ! Ce dernier était bercé par un doux rêve, qui le faisait légèrement sourire, il était si bien, blotti dans ses couvertures chaudes ! Mais le brun savait qu'il ne pouvait éterniser son sommeil.

Son corps s'éveilla lentement, il commençait à bouger doucement, faisant craquer quelques os par la même occasion. Isaac s'étira tout en baillant, ouvrant difficilement ses yeux qui souhaitaient encore rester fermés. Mais il n'avait pas le choix, il devait se lever. Ainsi, difficilement, Isaac se redressait pour ensuite se lever, titubant vers la salle de bain pour ce faire une rapide toilette de chat. Une fois ceci fait, il s'empressa de s'habiller pour sortir du dortoir.

Il eut un sourire fatigué en saluant quelques personnes de sa maison se trouvant la salle commune. Les autres devaient sans doute se baladait et profiter de ce dernier jour du week-end. Isaac s'étire à nouveau, sortant de la salle et descendant rapidement la tour. Le garçon avait une faim de loup ! Son ventre commençait déjà à réclamer de la nourriture.

Rapidement, il prit les escaliers pour se diriger vers le réfectoire, là ou il pourrait boire un thé bien chaud et manger à sa faim ! Enfin, dans sa tête, cela se devait se passait ainsi. Mais l'escalier qu'il descendait actuellement en avait décidé autrement... Ce n'était pas son jour, semblerait-il, car l'escalier partait soudainement, dans une toute autre direction. Isaac grognait et prit alors l'autre chemin proposé... Mais ce dernier décida lui aussi d'en faire qu'à sa tête !

Se laissant ainsi malmener par les escaliers, Isaac ne pouvait que jurer et s'énerver contre eux. Par chance, il avait réussi à s'en sortir, se jetant littéralement dans un couloir. *Maudit escaliers* pensait-il en se relevant. Le Serdaigle tapotait sa robe de sorcier avant de se mettre en route, se disant qu'il allait trouver un autre moyen pour descendre. Il ne voulait aucunement y retourner tout de suite ! Tant pis, son estomac va devoir patienter.

Ainsi, il marchait pendant de longues minutes, espérant trouver un escalier beaucoup moins décidant et plus apte à l’emmener au réfectoire. Mais il n'y avait rien ! À croire qu'il allait devoir retourner sur ses pas... L'idée ne l'enchantait tellement pas.

Il allait donc faire demi-tour, quand il vit une silhouette au loin. Curieux, il s'approcha alors et crut la reconnaître. Cette fille était dans sa maison et l'avait croiser dans le train... Quel est son nom déjà ?

- Euh... Charlotte, c'est ça ?

Image

Au detour des couloirs un secret  PV 

Pffiou, cette journée était réellement fatigante pour un dimanche, Elisabeth c'était levé a huit heures afin de pouvoir aller tôt à la bibliothèque où elle devait faire des recherches. Malgré le temps passé là bas, elle n'avait absolument rien trouver d'intéressant.Si elle avait su, elle serait rester dans son dortoir, confortablement installée a jouer de la guitare ou a lire un bon livre avec ses amies. 
La petite Serdy marchait sans trop savoir où elle était, de toute façon, elle n'avait envie d'aller nul part de particulier. Alors,elle laissait ses pieds la guider. Après quelques minutes à marcher au hasard, elle arriva dans un long couloir, elle aperçu tout au bout deux serdaigle qu'elle avait déjà vu en salle commune, Une fille qu'elle reconnaissait comme Charlotte Haas semblait en pleine comtemplation d'un tableau, et l'autre qu'elle reconnaissait comme Isaac Lloyd semblait tenter d'engager la conversation.
Elle se dirigea vers eux et leurs sourit:
-Coucou, qu'est ce que vous faites?
Puis a l'adresse de Charlotte,elle dit:
-C'est un beau tableau, n'est pas?
Elisabeth appréciait les tableaux, sans eux, Poudlard  ne serait pas pareil. Ils rajoutaient de la couleur et de la joie. Sa mère lui avait même racontée que lorsqu'elle était a Poudlard,elle s'amusait a reproduire les tableau. Elisabeth avait donc essayée de faire la même chose... Mais elle c'était vite rendue compte que c'était très compliqué...

Fondatrice de la TGBGTLB (TeamGirlBruneGénialeTropLesBest)
Dédicace à ma super blonde, que je reste à jamais sa super brune....(Siam Vostra)
"Harpie un jour, harpie toujours" (Cole & Hestia)

Au detour des couloirs un secret  PV 

Charlotte admirait sous toutes les coutures le tableau accroché au mur devant elle. Ses couleurs, ses formes et même certains reliefs à certains endroit que le peintre avait su mettre en valeur. Les petites fées l'intriguaient tant. Comme tout bon tableau magique qui se respecte, les éléments peints sur la toile bougeaient comme bon leur semblaient. Alors, depuis que la jeune fille les avait remarqué dans cet ensemble, les petites créatures ne cessaient de s'affoler et gesticuler dans tous les sens comme si Charlotte risquait de leur faire du mal ou représentait un réel danger, voire pire, malheur. Aussi, si on tendait un peu l'oreille on pouvait les entendre crier et ces sons aiguës ressemblaient affreusement aux acouphènes.

– Euh... Charlotte c'est ça ? 

La jeune fille fit volte-face. Elle se rendit compte qu'elle avait été vraiment proche -même trop proche- du tableau si bien que son nez aurait pu effleurer la peinture si la voix ne l'avais pas sorti de sa torpeur. Devant elle un garçon, presque de son âge et de sa maison. Sa bouille lui était familière tout comme ses yeux d'un bleu ardoise plutôt clair. Il avait sa taille, quoi qu'à peine plus petit. Elle le détailla aussitôt et le trouva... poussiéreux. Où donc avait-il été ? Soudain ça lui revint. Le train et la salle commune, ce qu'elle pouvait être bête ! Elle l'avait croisé dans le train, ils s'étaient adressés un "bonjour" et elle l'avait vu se faire répartir dans sa maison. Elle n'avait que quelque seconde pour retrouver son nom sinon son silence allait devenir gênant. 

– Oui, c'est ça ! Et tu dois être, euh... Isaac ! dit-elle tandis que sa voix montée dans les aiguës avec sa trouvaille. 

Toutefois, avant de continuer la conversation et de s'enquérir de la raison de sa venue dans le couloir ou même de l'état de sa tenue une voix l'interrompit. De toute évidence on s'adressait à Isaac et elle-même, c'est pourquoi Charlotte se décala et et pivota légèrement pour observer qui s'était joint à eux. C'était Elisabeth. 

– Oui, magnifique. Surtout les petites fées juste là, précisa-t-elle en montrant de petits détails. Mais, au fait, qu'est-ce que vous faites ici ?

2ème année RP ; 1ère année devoir.
Ce n'est que du bonheur !

Au detour des couloirs un secret  PV 

Isaac s'était rapproché d'elle, curieux de savoir ce qu'elle pouvait tant regarder. À son tour, le jeune Serdaigle fixait le tableau, voyant petit à petit, chaque détail bien caché qu'on ne pouvait pas voir avec un simple coup d’œil.

Le garçon sourit doucement, penchant la tête sur le côté, le tableau en soit était simple, mais il restait néanmoins bien jolie. Il ouvrit la bouche, s'apprêtant d'ailleurs à faire savoir son avis sur la toile. Mais une voix le coupa, venant de l'autre bout du couloir. Se retournant, il vit une autre Serdaigle qu'il n'avait pas encore croisé, ou bien peut-être que si, mais Isaac en avait plus souvenir. Elle s'approcha à son tour, toute souriante, demandant ce qu'ils faisaient ici et commentant à son tour le tableau qui leur faisaient face.

Isaac hocha doucement la tête, ses yeux se retournant vers le tableau qui était vivant.

- Oui, même si je le trouve plutôt simple, il reste néanmoins beau et très bien fait. Approuvait-il. Je me souviens que mes parents, m'avais emmené un jour dans un musé d'Art moldu et bien que leurs tableaux en soient sublimes, ils ne sont guère imprégnait de vie, les rendant fades.

Il croisa les bras, se souvenant de ce jour. Il s'était quand même bien amusé à ce moment-là.

- Sinon pour ma part, j'essayais de me rendre à la grande salle pour manger. Et vous ? C'est drôle qu'on puisse tous se retrouver là.

HRP : Désolée pour mon temps de réponse, je fut pas mal occupée xnx Mais je suis de retour xD

Image