Couloirs

Inscription
Connexion

Détermination

Ilyana Taylor avec Celo Venesi

Aujourd'hui , Poudlard était calme . Ce dimanche de noël en 2043 les élèves étaient tous partis en vacances chez eux . Ilyana Taylor , jeune serpentarde et orpheline n'avait aucune envie de retourner chez sa famille adoptive pas très sympa avec elle furieuse d'avoir hérité d'un fardeau pour leur famille . Arpentant les couloirs de Poudlard chaque jour , elle avait fini par apprendre des choses . Mais aujourd'hui lorsqu'elle se réveilla ce n'était pas l'immense désire de marcher dans la vaste école de Poudlard qui était et se réveillait en elle mais un curieux pressentiment . Réfléchissant elle se rappela qu'il était Noël . Elle n'avait pas eu de cadeau de noël depuis l'âge de 8 ans et ne comptait pas sur sa famille adoptive pour lui en envoyer . Elle ne fût donc pas surprise de ne trouver aucun cadeau de Noël au pied de son lit à baldaquin vert , couleur de Serpentard . Bien décidée à garder ses habitudes , surtout un jour aussi peu signifiant à ses yeux , elle s'en alla marcher dans le château .

Son dortoir était vide , et vu la lumière qui pénétrait à travers sa fenêtre elle en déduit qu'il était 10 h 30 environ . Décidant qu'elle avait le droit à un déjeuner le jour de noël . Elle s'en alla du dortoir , traversa la salle commune et prit la direction de la grande salle .
Une fois sortie des cachots elle s'en alla vers la Grande Salle .
La Grande Salle était vide hormis les rares élèves qui avait décidés de rester pour les vacances à Poudlard.

Elle déjeuna. Puis ,une fois terminé, s'en alla se promener dans les couloirs de Poudlard .

Elle marcha ,marcha ,marcha . Puis en empruntant un couloir elle vit un autre élève . Elle s'étonna n'était elle donc pas seule à se promener dans l'école un dimanche , matin de Noël ? Cet élève couvert de pansements semblait être allé plus à l'infirmerie qu'en cours . Il portait l'écusson de Serdaigle sur sa robe noire .

- Salut !! Moi c'est Ilyana Taylor , de Serpentard !!

Elle lui adressa un vague signe de main puis montra son écusson. Le garçon ne répondit pas tout de suite , comme plongé dans ses pensées . Il avait l'air mal réveillé . Ilyana lui adressa un autre signe de main puis elle ne put s'empêcher de remarquer qu'il avait un certain charme sous ses pansements .
Dernière modification par Ilyana Taylor le 16 septembre 2018, 17 h 19, modifié 1 fois.

Au fond de lui même chacun est jeune ... Suffit de chercher la source où s'abreuver et ne pas vivre dans le passé .

La blessure qui fait le plus mal n'est point celle visible , mais celle qui frappe à l'intérieur ...

Détermination

Noël. Fête illuminée et lumineuse au coeur de la saison du froid et de l'obscurité. Journée de joie, radieuse dans les sombres néants de l'hiver. C'est la bouée de sauvetage des gens comme moi. Un moyen de reprendre son souffle en période d'assombrissement... Le solstice d'hiver était passé depuis quatre jours. Bon débarras ! Dès lors, le Soleil reprendrait ses droits et le jour triomphera face à la nuit. L'équilibre estivale me rendra mes forces, je serai de nouveau fort et rayonnant. Mais en attendant... j'étais pas vraiment réveillé... À vrai dire, je dormais encore à moitié.

C'étais une super idée de faire une veillée de Noël avec les autres gars du dortoir, une idée sensas ! Cependant, le retour de bâton fait toujours mal. Qui avait eu l'idée de faire une nuit blanche déjà ? Ah oui... c'était moi... Bravo Celo ! Tu ressembles à un zombi qui n'aurait pas fermé l'oeil depuis dix ans ! Une larve toute ratatinée qui se traîne sur le carrelage froid du château. Je n'ose même pas imaginer la tête que j'avais au petit-déjeuner... Cependant, les autres garçon devaient être dans le même état que moi ! Sauf Paul. Lui il est toujours raisonnable et raisonné. Je devrais l'écouter plus souvent... mais ça serait moins drôle si j'étais aussi sérieux que lui. Parfois, un peu d'hardiesse, de passion et de folie ne fait pas de mal ! Pourtant... ce matin je manquais de détermination.

Après avoir ingurgité le copieux repas matinal, qui avait revêtu pour l'occasion les couleurs de Noël et des parfums de gui, je décide de remonter vers les dortoirs de Serdaigle dans l'espoir d'y retrouver les méandres douillets de mes couvertures. Je prends la direction des escaliers qui eux était au sommet de leur forme, tournoyant dans tous les sens, changeant sans cesse de direction, tellement que cela m'en donnait presque le tournis. Cette agitation alors que j'étais si peu en forme commençait à me contrarier au plus haut point... Finalement, après cinq minutes de débats avec les marches, je décide d'emprunter le premier couloir qui se présentait à moi. Mon sauveur ! Je devrais sans doute faire un petit détour pour retrouver mon lit mais au moins ce chemin là ne bougeait pas. Qu'est ce que j'avais hâte de...


Salut !! Moi c'est Ilyana Taylor, de Serpentard !

À cet instant, mon cerveau bug comme un ordinateur dans un cybercafé (merci à mes amis moldu pour tout ce vocabulaire !). J'eus d'abord du mal à réaliser que la jeune fille qui se tenait face à moi m'avait adressé la parole. Lorsque je la vis me faire un léger signe de main, je répondit machinalement sans être pleinement conscient de ce que je disais :

- Bonjour Ilyana... Je baille de fatigue. Il est tard, il faut aller se coucher maintenant...

Cosa ? Qu'est ce que tu racontes, Celo ? Il est 11h passé ! Réveille-toi, bonhomme !!

Ah euh, salut ! Excuse-moi, je suis pas super bien réveillé... On se connait ? Ah non, évidemment vu que... tu viens de me dire ton nom... Je baille encore. Moi c'est Celo Venesi. De Serdaigle, apparemment. Qu'est-ce que tu fais ici un matin de Noël ? Toi aussi tu as fait nuit blanche ?

2ème année RP - Ma Fiche
"Un Noël sans Rose, c'est comme un sapin sans étoile !"

Détermination

Le garçon n'avait pas trop l'air réveillé ... mais Ilyana attendit elle n'aimait pas qu'on lui mette un vent ... c'était une sale manie car les gens n'avait pas forcément envie de parler . En l'observant de près Ilyana remarqua des cernes sous ses yeux . Il avait dût faire une nuit blanche . Le garçon sursauta et parla enfin :

Bonjour Ilyana...

Il bailla .

Il est tard, il faut aller se coucher maintenant...


Ilyana planta son regard bleu dans le sien pour voir s'il se moquait d'elle . Non . Il avait l'air déboussolé .

Ah euh, salut ! Excuse-moi, je suis pas super bien réveillé... On se connait ? Ah non, évidemment vu que... tu viens de me dire ton nom...

Il bailla de nouveau

. Moi c'est Celo Venesi. De Serdaigle, apparemment. Qu'est-ce que tu fais ici un matin de Noël ? Toi aussi tu as fait nuit blanche ?

Ilyana décrocha son regard du sien et répondit:
-Je me promène ... je n'ai rien à faire . Pour moi Noël n'a plus d'importance , je n'ai pas de cadeaux ...

Ilyana replanta son regard bleu ciel dans celui du garçon

- Et non , je n'ai pas fait de nuit blanche . Pourquoi tu me demandes ça ? Et puis j'imagine que si j'en avait fait une je serai en train de dormir ... elle dit cela d'un ton appuyé Toi de toute évidence , tu en a fait une ...

Elle observa le garçon ... c'était limite s'il se traînait par terre ... Elle essaya de se rappeler les paroles du garçon ... il avait dit qu'il s'appelait Celo ? Étrange prénom ...

-Tu es un sang pur ? Venesi c'est ça ton nom ? Ça fait italien ... tu es italien ??

Elle attendit patiemment sa réponse ... De toute évidence il lui fallait du temps pour se réveiller

Au fond de lui même chacun est jeune ... Suffit de chercher la source où s'abreuver et ne pas vivre dans le passé .

La blessure qui fait le plus mal n'est point celle visible , mais celle qui frappe à l'intérieur ...

Détermination

Caspita ! Comment savait-elle que j'étais un sang-pur ? Connaissait-elle l'histoire de ma famille ? Nous tentions pourtant de mener une vie discrète en Irlande, loin du faste des autres maisons sorcières du Royaume-uni voisin. À Kilkenny, une ville sans histoire et sans problème, loin des sorciers et des mages, oubliée de tous pour nous offrir l'anonymat que mon arrière-arrière-grand-père voulait tant... Se pourrait-il qu'elle ait lu mon nom dans un livre ? Impossible. Notre nom se perd dans les méandres de l'histoire italienne. Il n'y a plus aucune mention des Venesi depuis plus de cent ans... Cette pique maladroite de la part de la jeune Serpentard m'avait réveillé instantanément. Je la regardais fixement, désormais. Je cherchais à savoir d'où elle savait tout ça et pourquoi elle le savait. Je reste sur mes gardes et tente d'esquiver sa question. On ne connait jamais vraiment les gens, surtout lorsqu'on vient de les rencontrer ! (Bah oui, c'est logique.)

- Je suis Irlandais. J'avais des ancêtres italiens il y a longtemps... Mais je connais pas trop les détails de ma généalogie...

Mon sang n'avait aucune importance pour moi. Il n'était pas à l'origine de notre bonne fortune, c'était même tout le contraire à vrai dire. J'étais quasiment sûr que si j'avais été né-moldu, voir moldu tout court, ma vie aurait été plus simple. J'aurais été un jeune collégien comme les autres, heureux et insouciant. J'habiterais en Italie avec le reste de ma famille, une grande famille. J'aurais eu des frères et soeurs, un chien et un vélo. J'aurais eu le Soleil comme protecteur et ce tous les jours de l'année... Mais non. Je suis un Venesi. Un sang-pur comme elle dit. Me voilà ici, à Poudlard le jour de Noël au lieu d'être chez moi avec les gens que j'aime. C'était tellement... injuste.

- Moi j'ai reçu des cadeaux, mais j'en voulais pas. J'aurais préféré rentrer chez moi mais mes parents travaillent. Mon père est en...Chine et ma mère à Londres. Du coup je suis ici cette année et c'est nul... Mais si tu veux un cadeau, je peux t'offrir un des miens.

2ème année RP - Ma Fiche
"Un Noël sans Rose, c'est comme un sapin sans étoile !"

Détermination

Le garçon paraissait un peu choqué par la fait qu'elle ait pût deviner son sang . Elle ne savait pas pourquoi elle devinait toujours tout et était surprise que les autres élèves ne puissent pas en faire autant . Mais ce n'était pas de sa faute ...

- Je suis Irlandais. J'avais des ancêtres italiens il y a longtemps... Mais je connais pas trop les détails de ma généalogie...

Il fit une pause.

-Moi j'ai reçu des cadeaux. Mais j'en voulais pas. J'aurais préféré rentrer chez moi mais mes parents travaillent . Mon père est en .... Chine et ma mère à Londres .Du coup je suis ici cette année et c'est nul... Mais si tu veux un cadeau . Je peux t'offrir les miens .


Lui offrir des cadeaux ??? Wow ça faisait longtemps qu'elle n'en avait pas eu . Mais succombant à son bon sens et sa politesse elle lui répondit ;

- Non , c'est bon merci ... Garde tes cadeaux tu ne te rends pas comptes de la chance que tu as d'en avoir... et puis ils te serviront peut être .... On ne sait jamais ... Et tu ne veux pas être ici ??? Tu rigoles ??? Pour rien au monde je retournerai "chez moi" alors qu'il y a Poudlard . Après chacun peut avoir une opinion et des envies différentes ... Peut être car tu as des parents vivants toi ... Rends toi compte de ta chance et ne rechigne pas ... il y en a qui donneraient tout pour être à ta place ...


En disant cela elle pensait plutôt à elle . Elle s'imagina avec ses parents et la petite Claire Taylor devant la cheminée de leur belle maison .

Elle pensa au terrible accident et à la chance qu'elle avait eu de s'en tirer indemne alors que sa famille avait dût payer le prix de leur vie. Au jour où on lui avait annoncé la mort de sa famille elle était alors tombée par terre, à quatre pattes, succombant à la tristesse , sanglotant, à ce moment son coeur s'était brisé en mille morceaux , irréparable . Elle pensa au jour où elle avait reçu la lettre de Poudlard .À quand elle était sortie de l'hôpital laissant son ancienne vie le reste de sa famille défunte derrière elle .Où elle avait rencontrée la méchante famille qui allait l'adopter , les ongles de sa méchante mère adoptive lui ayants fait une vilaine blessure à l'épaule, et les sarcasmes de sa "soeur" ainée lui avaient brisé le coeur un peu plus . Le jour de l'enterrement , habillée en noir, tenant des fleurs blanches aux pétales dressés, pleurant sa famille défunte alors qu'elle avait que 8 ans . La vie avait été injuste avec elle ... Mais c'était ainsi ...Plus moyen de faire revenir son autre vie paisible et tranquille qui était passée . Mais elle était déterminée ... Ce qui faisait tout dans sa vie c'était son bouclier . Avec affolement elle vit qu'elle pleurait. Les larmes coulaient sur ses joues blanches et fades . Elle s'empressa de les essuyer avec sa manche .

Au fond de lui même chacun est jeune ... Suffit de chercher la source où s'abreuver et ne pas vivre dans le passé .

La blessure qui fait le plus mal n'est point celle visible , mais celle qui frappe à l'intérieur ...