Couloirs

Inscription
Connexion

Petite dispute entre Maisons (Solo)

Trois Gryffondor étaient en train de parler dans les couloirs. Cachée dans un angle, Anabelle les observait. De sa poche, elle sortit une bombabouse du magasin de Farces et Attrapes du chemin de traverse.

Et de la conversation des trois lions, elle en entendit un :

- Vous vous rendez compte la chance que nous avons eu de ne pas aller à Serpentard ?

- Oh oui ! répondit un autre.

- Moi aussi ! fit le troisième. Je n'aurais pas survécu de vivre avec des serpents pareils ! Leur égoïsme me donne la chair de poule !

Par l'expression, Anabelle put en déduire que la troisième (qui n'était autre qu'une fille) était une née-moldue. Finalement, la Serpentard remit la bombabouse dans sa poche, et s'approcha des trois victimes.

- Oh ! dit-elle, toute souriante. Quelle bonne surprise ! Je ne m'attendait pas à croisé trois débiles comme vous !

Elle leur tendit une main.

- Enchantée ! Je suis Anabelle Martinet ! se reprit-elle. Tu devrais sûrement savoir se que signifie mon nom de famille, Sang-de-Bourbe, non ? continua-t-elle à l'adresse de la pauvre née-moldue.

Cette dernière ne répondit pas, honteuse.

Anabelle montra un sourire satisfait et mit tranquillement ses mains dans ses poches.

- Vas-t'en, serpent ! la défendit alors un de ses deux amis. Tu ne sais même pas se que vaut trois Gryffondor contre une Serpentard, qui plus est : une première année.

- Wouaw, dit la verte et argent en riant de toutes ses dents. Ce n'est pas équitable, tu as raison.

Le garçon leva la tête, fier, avant de reprendre une grimace quand Anabelle annonça :

- Ce n'est pas équitable pour vous. Pour moi, ça serait de la triche, puisque vous aussi vous êtes en première année -mais vous n'aviez pas remarqués- et que moi, j'ai en plus de ça l'intelligence, alors que vous, vous n'avez... rien.

Les Gryffondor devinrent rouge pivoines, et ils sortirent chacun leur baguette.

- Si, dit alors la née-moldue, nous, on a le courage.

Anabelle sortit aussi sa baguette.

- Montrez-le, alors !

Le Gryffondor qui s'était mit en retrait depuis le début lui lança :

- Crocus Malis !

Mais la Serpentard ne se fit pas toucher en esquivant le sort par un autre.

- C'est tout ce que vous avez ? Locomotor Mortis !

La Gryffondor tomba alors sur le sol, les jambes collées entres elles.
Ses deux amis abandonnèrent alors la bataille pour l'emmener à l'infirmerie, ne sachant pas comment annuler un sort. Mais Anabelle eu juste le temps pour lâcher la bombabouse dans la poche d'un des deux lions, et se recula plus loin.

La bombe explosa, ainsi que le rire du serpent.

Les rouges et ors s'en allèrent alors, sous le regard moqueur de la brune.

- J'pense que t'as exagéré, là... fit alors une voix dans son dos.

La jeune fille se retourna, toujours en riant, et vit son meilleur ami.

- J'pouvais pas abandonnée ma pauvre bombabouse sans m'amuser, Jason ! dit-elle, un sourire malicieux aux lèvres.

Ils partirent alors en direction de la Grande Salle en s'amusant et en rigolant du malheur des Gryffondor sur leur chemin.

A.M
Serpentard dans le sang,
et méchanceté dans la peau.