Couloirs

Inscription
Connexion

Décembre rime avec dispute

PV @Elwing Silvewand

15 Décembre 2043

Anabelle s'assit sur un des bancs en bois présents dans les couloirs de Poudlard. Elle venait de sortir de son dernier cours de la journée un cours de métamorphose avec les Serdaigle et était crevée, elle avait encore fait une insomnie cette nuit et de grands cernes noirs se dessinaient sous ses yeux bleus. La jeune fille se reposa donc quelques minutes observant d'un oeil fatigué les élèves se promener dans les couloirs avant de retourner dans sa salle commune faire ses devoirs.
La petite Gryffondor rassembla son courage et se leva, tenant son sac dans une main le faisant traîner par terre. Elle se demandait comment elle allait faire pour monter les nombreux escaliers.
Anabelle marchait dans les couloirs et arriva dans un complétement vide et plutôt sombre avec seulement quelques torches ici et là. Cela l'étonna un peu mais elle continua sa route et tourna à gauche après un coin. C'est alors que quelqu'un lui rentra dedans ou l'inversa peut importe. *Décidément, je ne fait que ça en ce moment, percuter des gens*, ça lui rappellait ces courses au chemin de Traverse cette été.
Le choc fut assez violent et les deux filles se retrouvèrent à terre avec leurs sacs tombés à côté d'elle.
Anabelle se confondit en excuses tout en ramassant son sac ne sachant pas si la Poufsouffle qu'elle venait de bousculer c'était fait mal.

Excuse moi de t'avoir fait tomber. Ça va?

Je suis un corbeau diagnostiqué accro aux sucreries et aux smileys
Deuxième année rp & devoirs
J'ai beaucoup de retard dans mes rps en ce moment, encore plus que d'habitude

Décembre rime avec dispute

  Juliette...

  Papa...

  Rien...  Non, je veux pas non...  Laissez-moi tranquille, je ne veux plus vous voir non !  Arrêtez !
  
  Sa voix hurlait dans sa tête, les images la hantaient.  Elle errait sans but dans les couloirs depuis le matin à chercher un endroit calme loin du froid glaçant de l'extérieur et loin de la chaleur des autres si joyeux.  Elwing aurait pu être heureuse mais ils étaient là et ils ne partaient pas, ils l'empêchaient de réfléchir, d'aider les autres, de lui rendre son bonheur en résumé !  

  Elwing n'allait pas en cours, elle ne pouvait pas rester immobile, elle devait marcher pour masquer les hurlements dans sa tête.  Plus elle marchait vite, plus ils s'atténuaient, alors elle marchait.  Tout lui semblait hostile, elle évitait toute personne capable de faire sortir les hurlements de sa boîte crânienne.

  Alors que la Poufsouffle déambulait au milieu d'un couloir d'un pas extrêmement rapide, elle ne comprit pas le choc qu'elle se prit mais se retrouva au sol, immobile, laissant libre place aux cris, la porte était ouverte, plus rien ne pouvait les contrôler.  Cette jeune fille lui demanda si tout allait bien, gentiment.  Elwing répliqua par un ton des plus agressifs, sentant son corps envahi par les pulsions que lui lançaient les flashs.

- Tu pouvais pas regarder où t'allais ?!  Tu les as laissé prendre toute la place maintenant !  Non ça va pas !  Ça irait bien mieux si je ne t'avais jamais rencontrée !

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir

Décembre rime avec dispute

Anabelle s'excusa auprès de la Poufsouffle qu'elle avait renversée. Elle se releva et s'apprêta à remonter dans la tour de Gryffondor mais elle n'eut pas le temps de continuer sa route que l'autre l'agressa verbalement, littéralement.

- Tu pouvais pas regarder où t'allais ?!  Tu les as laissé prendre toute la place maintenant !  Non ça va pas !  Ça irait bien mieux si je ne t'avais jamais rencontrée !

*Ce n'est vraiment pas le moment de faire des caprices*  se dit la jeune fille. Déja, la rouge et or avait extrêmement mal dormi et elle lui avait gentiment demandé si elle allait bien mais elle aurait mieux fait de la laisser là toute seule.

Non mais t'es pas gênée dis? Déja c'est toi qui me rentre dedans. T'étais presque en train de courir! Je t'ai rien fait, j'allais juste me coucher et toi tu m'insulte presque! Et il n'y a personne dans le couloir à part nous. Donc tu délires sûrement mais je n'ai laissé personne "prendre toute la place"!

Ça l'énervait que des gens se comportent ainsi. Non mais c'est vrai quoi. Elle se permet tout cette fille. En faisant ça, elle donnait l'impression d'être une fille pourri gâtée par ses parents. Ce n'était peut être même pas vrai mais  ça n'intêressait pas Anabelle de savoir si c'était vrai où non. 
Elle n'était pas souvent en colère ou à se disputer et était plutôt pacifiste mais la Poufsouffle l'avait vraiment fait sortir de seq gonds à lui avoir parlé comme ça. Elle l'airait giflé mais là, elle aurait dépassé les limites et visiter le bureau de la directrice ne lui disait rien du tout.

Je suis un corbeau diagnostiqué accro aux sucreries et aux smileys
Deuxième année rp & devoirs
J'ai beaucoup de retard dans mes rps en ce moment, encore plus que d'habitude

Décembre rime avec dispute

  La Gryffondor n'était pas du tout ravie de la réponse d'Elwing visiblement, et une petite voix lui criait de s'excuser, qu'elle allait le regretter.  La Poufsouffle n'était plus elle-même et ce qu'il restait d'elle tentait de la sauver, de lui rendre ce qu'elle était.  Mais cela, Elwing ne pouvait pas le faire, elle devait d'abord régler son problème, ses flashs, sa vie.  La jeune fille devait se retrouver et cela ne pourrait arriver qu'au calme, loin de Poudlard et de ses couloirs vides qui ne donnait aucun but.

  - Bien sûr que si !  Ils prennent toute la place, ils me donnent mal à la tête alors je cours !  Je me suis arrêtée alors ils sont revenus, c'est trop tard !

  La petite voix espérait pouvoir sortir un peu, pour expliquer à cette élève la situation mais la tête d'Elwing ne semblait pas ouverte à laisser passer quoi que ce soit.

- Je...  C'est pas moi, n'écoute pas...

  Ca y est, le message était passé, fallait-il encore que son interlocutrice le comprenne.

- Je suis fichue à cause de toi !  Tu as tout gâché !  Je suis finie...  Ca y est, ils crient !  Arrêtez de crier !  STOP !

  La Poufsouffle se jeta par terre contre un mur, la tête entre les mains.  Le mal qu'elle ressentait était indescriptible.

- Arrête-les !  Pitié !  Pourquoi tu as fait ça !  Tu savais pas m'éviter ?!, lança-t-elle à la Gryffonne.

Elwing Silvewand - 2ème année devoir - 2ème année RP
Si je suis encore debout, c'est grâce à l'espoir