Couloirs

Inscription
Connexion
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une année qui commence bien  Libre 

L'arrivée à Poudlard n'avait pas été sans embûches pour le jeune Aetius. Tout d'abord, ses parents l'avaient à peine emmenés à la gare avant de l'abandonner sur place et d'aller vâquer à leurs recherches sur les animaux magiques. Il avait eu énormément de mal à trouver la fameuse voie 9 3/4 et avait failli rater le départ du Poudlard Express, qu'il n'avait réussi à attraper qu'à la dernière seconde ! Le seul point positif est qu'il quittait Londres sans hésitations ni remords, très impatient de découvrir enfin la célèbre école de Poudlard.

Une fois arrivé dans l'école, il avait été émerveillé par le bâtiment qu'il devinait regorger de mystères. Tout était exactement comme il l'avait imaginé. Après être passé sous le Choixpeau magique, il avait été envoyé à la maison Serdaigle. Cela ne l'avait aucunement étonné puisque toute sa famille était passée par Serdaigle et que c'était de loin la maison qui convenait le plus à son caractère. Il était donc très heureux de porter fièrement les couleurs bleu et bronze. Il n'avait malheureusement pas encore eu l'occasion de faire connaissance avec ses camarades, mais il espérait bien pouvoir se rattraper une fois arrivé dans les quartiers de sa maison.

Dans l'immédiat, il avait décidé de profiter un peu du temps libre qui lui restait pour visiter le châteai. C'était donc après une journée particulièrement chargé en émotion qu'il s'était trouvé à chercher tout seul son chemin dans les couloirs de l'école. Il espérait tomber sur la bibliothèque, ou il devait bien y avoir quelques livres intéressants, mais ce qui devait arriver arriva : il devait se rendre à l'évidence, il était bel et bien perdu ! Lui qui n'avait jamais été plus loin que son quartier, ça n'avait rien d'étonnant. Dire qu'il allait devoir passer toutes ses études dans cet immense château avec tous ces couloirs !


Il s'arrêta de marcher et s'assit par terre, grommelant :

« Pffff, je ne trouverai jamais mon chemin, c'est trop grand... »

Il commença à nettoyer lentement ses lunettes, puis chercha ensuite du regard s'il pouvait trouver quelqu'un dans les alentours qui puisse l'aider à se repérer.

Une année qui commence bien  Libre 

Elina sortait tout juste de la salle commune des Poufsouffle. Les cours ne tarderaient plus à reprendre maintenant. Elle avait monté les escaliers avec l'idée de passer un peu de temps à la bibliothèque. Il y avait encore un ou deux livre qu'elle voulait avoir la chance de lire avant qu'il ne faille se mettre sur liste d'attente. La jaune marchais d'un pas décidé, toute a ses pensées.
Tandis qu'elle longeait le couloir, elle croisa quelques nouvelles têtes. Quelques-uns des premières années fraîchement arrivés à Poudlard s'étaient lancés dans une visite des lieux. Les cours des premières années ne commenceraient que le lendemain mais il faudrait certainement lancer une équipe de sauvetage pour tout ces nouveaux qui se perdaient dans les coins les plus perdus du château. Elle avait déjà vu quelques Gryffondors qui partaient en direction des sous-sols sans se douter que Rusard y montait la garde.

A la prochaine intersection elle serait pratiquement arrivée à destination. Elle tourna... Et faillit trébucher sur quelque chose. Quelqu'un plutôt. En y regardant à deux fois, c'était un jeune première année, assis par terre dans un coin du couloir. Sans ses réflexes, Elina lui serait certainement tombé dessus. Mais tout de même, qu'elle idée de s'assoir à cet endroit! Aprés avoir repris son équilibre,elle posa la question qui lui brûlait les lèvres:


"Qu'est-ce que tu fais ici?"


Se rendant compte aprés coup de l'impolitesse de sa question, elle tentât de rattraper le coup.

"Hum, tout d'abord désolée pour la collision. Je me présente: Elina Montmort, Poufsouffle de deuxième année. Tu as besoin d'aide?"


Tout en parlant, Elina lui tendis la main pour l'aider à se relever. En espérant qu'il n'ai pas mal pris la collision et sa question, sans quoi il l'enverrait probablement paître. Avisant l'écusson cousu sur sa cape de sorcier, elle constatât qu'il était chez les Serdaigle. Il s'était probablement perdu, comme tant d'autres. Mais on pouvais lui reconnaitre la qualité d'avoir choisit un endroit passant pour se perdre. Même si, pour quelques temps encore, les couloirs étaient relativement déserts.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une année qui commence bien  Libre 

Alors que le jeune "première année" terminait de nettoyer ses lunettes, il entama l'inspection des alentours à la recherche d'une personne pouvant le renseigner. Tout à son étude des environs, il n'avait pas remarqué qu'un couloir se dessinait juste à l'angle de l'endroit où il avait décidé de prendre momentanément place et que la personne qu'il cherchait allait justement arriver par là. C'est ainsi qu'une jeune fille vêtue de jaune et noir arriva et faillit lui tomber dessus. Il sursauta et manqua de faire un bon jusqu'au plafond.

Quand elle lui demanda abruptement ce qu'il faisait là, il commença à suer à grosses gouttes. Etait-ce une professeur de Poudlard, ou pire encore la sous-directrice Erin Grayce en personne ? De quelle punition allait-il écoper ? Est-ce qu'il allait se faire torturer dans un des cachots du château ?

Mal à l'aise, il réajusta ses lunettes, puis inspecta la personne qui lui faisait face. A la réflexion, elle ne ressemblait pas du tout à Erin Grayce. Il l'avait aperçu lors de l'accueil des premières années, elle était beaucoup plus âgée et portait une tenue différente. La fille qui lui faisait face semblait de toute façon bien trop jeune pour être une enseignante.


Il s'aperçut ensuite que sa tenue était celle d'une élève, comme lui, même si elle semblait légèrement plus âgée.*La couleur noire et jaune, qu'est ce que cela représente déjà ? Griffondor ? Non...Pouffsoufle !* Tout à sa réflexion, il mit un certain temps à réagir et à saisir la main qui lui était tendue pour se relever. Dans le même temps, Elina se présentait avec un ton tout à fait amical, ce qui dissipa ses craintes.

Il épousseta alors un peu sa tenue. Il n'étais pas du genre timide, mais il n'était pas très à l'aise lorsqu'il s'agissait de faire connaissance avec de nouveaux camarades. Il était plus habitué à la solitude qu'aux rencontres, surtout aussi surprenante, même s'il brûlait intérieurement de se faire des amis. Passer ses sept années d'étude seul serait un véritable enfer !

« Bonjour ! C'est moi qui suis désolé de m'être mis à cet endroit, je n'avais pas vu qu'il y avait un couloir juste ici...

Je vient d'arriver à l'école, je suis Aetius, Aetius Astrevent, élève à Serdaigle. »


Il finit par sourire un peu. Il était finalement content de faire enfin la rencontre de quelqu'un d'une autre maison et d'une autre année que lui, qui pourrait certainement le renseigner et lui apprendre un tas de choses. Il se gratta l'arrière de la tête et finit par dire :

« A vrai dire... je crois que je suis complétement perdu ! Je cherchais la bibliothèque, on m'a dit qu'elle était immense et pourtant je n'ai trouvé aucun couloir pour y aller. Est-ce que tu sais où elle se trouve ? »

Une année qui commence bien  Libre 

Le jeune Serdaigle avait l'air dans ses petits souliers. A tel point qu'Elina commençait à culpabiliser de s'être montrée aussi rude. A son grand soulagement, Aetius, car tel était son nom, acceptât la main qu'elle lui avait tendue. Signe qu'il ne lui en voulait pas. Une fois sur ses deux pieds, celui-ci lui fit part de son embarras tout en réajustant ses lunettes sur son nez.

« A vrai dire... je crois que je suis complétement perdu ! Je cherchais la bibliothèque, on m'a dit qu'elle était immense et pourtant je n'ai trouvé aucun couloir pour y aller. Est-ce que tu sais où elle se trouve ? »

La situation était tellement cocasse qu'Elina fallit se mettre à rire mais se retint de justesse. Dire qu'il était resté assis là à attendre alors que la bibliothèque était au bout du couloir. Il est vrai que la porte de la bibliothèque, hormis le fait qu'elle soit à double battant, était sensiblement de la même taille que toutes celles que l'on pouvais voir tout au long de ce couloir. Et si l'on prenait en compte que le nombre d'étudiants allant à la bibliothèque pendant les vacance se comptaient sur les doigts d'une main, il était compréhensible qu'un nouveau venu soit passé à côté.

Reprenant son sérieux, elle dévisagea son interlocuteur en essayant de ne pas se montrer trop insistante. Le Serdaigle était d'allure plutôt frêle et avait l'air un peu déstabilisé. Elina le comprenait parfaitement. Sa première année n'était pas si loin que ça et elle aussi était passée pas la case départ. Mais contrairement à bon nombre de ses collègues, elle avait l'avantage d'avoir une boussole intégrée dans le cerveau. Elle finissait toujours par retrouver son chemin mais elle était quand même capable d'envisager que ce ne soit pas le cas de tout le monde. Elle fit donc une proposition au Serdaigle.


"J'allais à la bibliothèque de toute façon. Tu veux m'accompagner? C'est juste au fond du couloir."

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une année qui commence bien  Libre 

Aetius commença a rougir de honte lorsque Elina lui affirma que la bibliothèque qu'il cherchait sans succès se situait en réalité à quelques mètres de lui. Il se sentait complètement ridicule. Il avait certes l'excuse d'être un nouveau, mais avec son sens de l'orientation inexistant et sa faculté à se perdre n'importe où, ce ne serait surement pas la dernière fois.

Il regarda un instant ses pieds, sans savoir quoi ajouter. Il se contenta de marmonner un :

« Oui, avec plaisir... Dans ce cas je te suis. »

Il regarda sa montre. Oui, il avait encore un peu de temps devant lui avant le dîner. Relevant la tête, il remarqua ensuite que la jeune fille avait l'air parfaitement détendue et qu'elle se dirigeait sans hésiter vers la bibliothèque. Il se demandait s'il pourrait en faire autant un jour dans cette immense bâtisse.

Puis, tout en accompagnant Elina, il se décida à rapidement changer de sujet. Puisque Elina s'était présentée comme étant une deuxième année, c'était l'occasion pour Aetius de lui poser quelques questions. S'il n'avait guère de sens de l'orientation, il était en revanche d'une nature curieuse.

«Tu as l'air de parfaitement bien connaître le château, j'espère que je pourrai en dire autant lors de ma deuxième année. Au fait, comment s'est passé ta première année, tu n'as pas eu de problèmes ? »

Une année qui commence bien  Libre 

Aetius rougit. Visiblement gêné de s'être auto-déclaré perdu alors qu'il était aussi proche de son but. Elina fit comme si de rien n'était. Inutile de perturber davantage le première année. C'était déjà assez difficile de quitter sa famille pour toute une année et de se trouver parachuté dans un endroit comme Poudlard avec des gens que l'on ne connais pas pour la plupart. Certains avaient la chance de connaître d'autres élèves avant de commencer leur scolarité à Poudlard. Ça n'avait pas été le cas d'Elina. Fraîchement débarquée en Angleterre, elle ne connaissait absolument personne en arrivant.
Heureusement pour elle, la maison dans laquelle l'avait envoyé le choixpeau était accueillante et elle n'avait eu aucun mal à s'y intégrer. Maintenant qu'elle était en deuxième année, il était temps pour elle de voir plus loin et de se rapprocher des autres maisons.


«Tu as l'air de parfaitement bien connaître le château, j'espère que je pourrai en dire autant lors de ma deuxième année. Au fait, comment s'est passé ta première année, tu n'as pas eu de problèmes ? »

La question du Serdaigle la ramena sur terre.


"Ça viendras ne t'en fais pas. A force de courir de droite à gauche pour passer d'une salle de classe à l'autre ça deviendras automatique."

Sa réponse ne l'aiderait probablement pas beaucoup mais il y avait toujours quelqu'un qui se chargeait de conduire les premières année à leur salle de classe pour leur premier cours.

"Des problèmes? Tout dépend de ce que tu entends par là. Si affronter un saule cogneur et se faire à moitié digéré par un sphinx est un problème, alors oui j'en ai rencontré quelques uns..."

Elina avait dit ça en toute sincérité mais elle craignait maintenant d'avoir fait peur au nouvel arrivé.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une année qui commence bien  Libre 

Aetius sourit alors qu'Elina lui expliquait qu'il finirait par ne plus se perdre. Il en doutait, mais il était quelque peu rassuré par l'attitude de la jeune fille qui semblait être passée par les même problèmes que lui, même s'il était certain qu'elle devait avoir un meilleur sens de l'orientation. En tout cas, on disait les Poufsouffle accueillant et cela semblait être le cas d'Elina.

Aetius était en train de se dire qu'il avait eu de la chance de la rencontrer, quand soudainement son sourire se figea sur son visage et il leva un sourcil. Il n'était pas sûr de ce qu'il venait d'entendre. Un saule cogneur et un sphinx ? Il avait vaguement entendu parler de ces créatures dans les livres de la bibliothèque de ses parents, mais il ne s'était jamais attendu à en trouver à Poudlard.

Il interrompit alors d'un seul coup sa marche puis dévisagea Elina, se demandant si elle se moquait de lui ou elle était sérieuse. Elle semblait en tout cas être parfaitement sincère, ce qui poussa Aetius à la croire.

Il ne put s'empêcher de demander :


« Un saule cogneur et un sphinx ? Ici à Poudlard ? »

Il tenta de se remémorer ce qu'il avait lu à ce sujet. Il regarda autour de lui, comme s'il s'attendait à voir les créatures surgir au détour d'un couloir. Il commença à se demander ce qu'il ferait s'il tombait par hasard nez à nez avec ces créatures et il en vint à la conclusion que ce serait plutôt mauvais pour sa santé, puisque pour le moment il ne savait même pas encore utiliser sa baguette.

Une année qui commence bien  Libre 

Elina eu un sourire face a l'air ahuri que le jeune Serdaigle avait pris. Elle fit un arrêt à son tour pour ne pas le laisser en arrière. Il est vrai qu'elle avait un peu manqué de tact en lui parlant de ces créatures mais ses mots étaient sortis avant qu'elle n'ai eu le temps de les retenir. Elle fut néanmoins surprise qu'Aetius n'ai pas encore entendu parler du saule cogneur. Cela dit, elle savait parfaitement que rare étaient les élèves qui restaient attentifs assez longtemps pour retenir tout les interdits du règlement. En général, Rusard suffisait à les leur rappeler de manière assez régulière.

« Tu n'as jamais entendu parler du saule cogneur ? Il est cité pourtant dans le règlement qui est lu chaque année à la répartition. Il est interdit de s'en approcher en général et ça vaut mieux tu peux me croire. Il est en plein centre du parc. Tu ne peux pas le manquer ! »


Elina en avait fait l'expérience. La différence c'est qu'elle avait eu une autorisation spéciale, ainsi que trois autres Poufsouffle, de s'en approcher dans le cadre d'une mission. Ça ne les avait pas empêché d'en voir de toutes les couleurs. Cet arbre était une vrai teigne.

« Le sphinx, c'était exceptionnel. Il était là dans le cadre du concours d'été organisé par les préfets. Les duels et les concours à Poudlard c'est quelque chose mais si tu n'es pas volontaire tu ne seras pas mis en danger. Enfin, ce sera moins drôle aussi ! »


C'est vrai. Si Elina avait déjà eu a faire face à ce genre de créature, c'était son choix. Personne ne l'y avait poussé. En fait, si on restait tranquillement le nez dans ses devoirs, on pouvait passer sa scolarité dans le calme. Mais quand on avait la chance d'étudier à Poudlard, ça aurait été dommage de ne pas saisir l'occasion de s'exercer un peu en condition réelle. Et puis, cela mettais un peu de piquant à l'histoire. Au mois, cela donnais quelque chose à raconter.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une année qui commence bien  Libre 

Aetius se mit à réfléchir. Effectivement, il lui semblait bien qu'il avait été fait mention du saule cogneur lors de la lecture du règlement, juste avant la répartition. Il faut dire qu'à ce moment là, il était trop préoccupé par l'arrivée tant attendue du Choixpeau magique pour y avoir prêté vraiment attention. Il se promit intérieurement d'être plus attentif à l'avenir, si mention lui était faite de ce genre de choses.

Jetant un un coup d'oeil à Elina, il se rendit compte que celle-ci avait l'air d'avoir plutôt bien pris le fait de se retrouver dans de telles situations. Il se mit à se demander s'il pourrait en dire autant dans à sa place. Il avait toujours rêvé de vivre de folles aventures, mais il n'était pas certain d'avoir très envie de se retrouver face à un saule cogneur.

Même si le mal était fait, il tenta ensuite de masquer son étonnement. Après tout, a quoi s'était-il attendu ? Il était assez normal qu'il se produise des choses extraordinaires dans un endroit aussi extraordinaire que Poudlard.


« Ah oui, ce doit être le grand saule que j'ai aperçu dans le parc. Je crois que je vais suivre ton conseil et que je vais éviter de trop m'en approcher. Je vois qu'il va falloir que je sois prêt à tout dans cette école ! »

Il réfléchit un instant, puis ajouta :

« Je crois que ça ne déplairait pas trop, finalement. Enfin, avant de vouloir affronter des créatures, il va déjà falloir que j'apprenne à me repérer... »

Il ne put s'empêcher de rire de lui-même. Il reprit ensuite le chemin de la bibliothèque dont la porte ne se trouvait plus qu'à quelques mètres, tout en continuant à discuter avec Elina sur un ton plus détendu. Il était bien curieux de continuer à connaître le sentiment de la jeune Pouffsoufle sur son année écoulée afin de savoir ce qui pouvait bien l'attendre.

« Au niveau des cours, comment s'est passée ta première année ? J'ai entendu dire que le cour de potion était particulièrement difficile, est-ce que c'est vrai ? »

Une année qui commence bien  Libre 

Tout en continuant a marcher vers la bibliothèque, Elina et le jeune Serdaigle continuèrent à discuter de tout et de rien à propos de Poudlard. Le courant passait plutôt bien et ils abordaient les sujets les plus divers les uns après les autres. En passant, bien entendu, par les cours.

« Au niveau des cours, comment s'est passée ta première année ? J'ai entendu dire que le cours de potion était particulièrement difficile, est-ce que c'est vrai ? »

Elina se demanda où il avait pu entendre ça. Elle était un peu surprise qu'il sache déjà ce genre de chose alors qu'il n'était pas au courant pour le saule cogneur ni ne savait où trouver la bibliothèque. Elle haussa les sourcils mais répondit néanmoins.

« Personnellement ma première année c'est très bien passée. Il faut juste répondre aux attentes des professeurs. Mais c'est vrai que les potions sont une matière assez difficile. Elle demande beaucoup de concentration et madame Grayce est un professeur sévère mais elle est juste. »

Rien de plus normal se dit elle. Si elle ne l'était pas avec une matière comme les potions, cela pourrait devenir dangereux. D'un certain côté, c'était une chance que la salle de classe des potions se trouve au sous-sol. Même en cas d'explosion, le son parvenait étouffé et les explosions avait peu de chance d'avoir d'autres répercussions. A moins que les explosions répétés n'ébranlent les fondations du château mais envisager cette hypothèse serait la preuve d'un pessimisme maladif. En tout cas Poudlard n'avait jamais connu ce genre de problème alors il n'y avait aucune raison de s'inquiéter.
A vrai dire, ce qui l'inquiétait davantage c'était le manque total de sens de l'orientation de son interlocuteur. Elle espérait qu'il ne se retrouverais pas dans la réserve en croyant être entre des rayonnages normaux. Car, oui, à Poudlard même les livres pouvaient s'avérer dangereux. A condition bien sûr que Aetius survive déjà à la fureur de la bibliothécaire. A côté de madame Pince, un Cerbère n'était pas plus dangereux qu'un hamster apprivoisé.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une année qui commence bien  Libre 

Beaucoup de rumeurs circulaient parmi les élèves de première année. Certains avaient des frères et soeurs parmi les élèves d'années supérieures, d'autres avaient simplement entendus parler de certaines choses par le bouche à oreille. C'est ainsi qu'Aetius avait entendu parler de certains cours. Il nota intérieurement d'être très attentif au cour de potion, puisque la jeune Pouffsoufle venait de confirmer ce qu'il avait entendu plus tôt.

Tandis qu'Elina et Aetius bavardaient tranquillement, ce dernier ne vit pas arriver la porte de la bibliothèque et ne s'aperçu qu'il venait de prendre celle-ci en pleine face que lorsque son nez s'écrasa contre le bois.


« Aïe !!! »

Il manqua de trébucher et se massa longuement son nez endolori qui venait certainement de perdre un bon centimètre. Il ne put s'empêcher de sourire en regardant Elina.

« Je crois que nous sommes arrivés à la bibliothèque. Du moins, si c'est bien ici ?» demanda-t-il en désignant la porte qui lui faisait face.

« En tout cas, je te remercie vraiment de ton aide et je suis très heureux d'avoir fait la connaissance d'une Pouffsoufle. Est-ce que toutes les personnes de ta maison sont comme toi ? »

Il demanda également, sur le ton de la confidence :

« ..et est-ce que les serpentards sont aussi mauvais que certains le disent ? ou est-ce une légende ? »

Une année qui commence bien  Libre 

Elina sursauta au son que fit le nez d'Aetius en s'écrasant sur le battant de la porte de la bibliothèque. Le regardant se masser le nez avec un air ahurie, elle ne pu s'empêcher de trouver sa maladresse touchante. Quand il lui demanda s'il s'agissait la de la porte de la bibliothèque, elle éclata de rire. Si le jeune Serdaigle oubliait de regarder devant lui quand il marchait, il n'y avais rien d'étonnant à ce qu'il se perde ! Reprenant son sérieux, elle s'assura néanmoins qu'il ne s'était pas fait trop mal. Mais elle s'était inquiétée pour rien car sa rencontre avec le bois de la porte ne lui avait laissée qu'une simple marque rouge. Dans le pire des cas, il écoperait d'un bleu. Chose plutôt appropriée si l'on prenais en compte la maison dans laquelle il avait été envoyé.

« En tout cas, je te remercie vraiment de ton aide et je suis très heureux d'avoir fait la connaissance d'une Poufsouffle. Est-ce que toutes les personnes de ta maison sont comme toi ?»

La jaune fut un peu désarçonnée par la question. Elle sentit ses joues rosir légèrement mais choisit de ne pas y prêter attention et répondit à la question qui lui était posée pour se donner contenance.

« Comme moi, non... Il n'y a pas deux personnes identiques. Mais ils sont tous accueillants si c'est ce que tu veux dire. C'est le propre de notre maison. Cela dit, il faut se méfier d'Ambre quand elle à une batte à la mains... Enfin ça n'arrivera pas à moins que tu entre dans l'équipe de Quidditch de Serdaigle. »

Elina se souvenait encore de son arrivée à Poudlard. Alors qu'elle mettait les pieds pour la première fois dans la salle commune, elle avait eu droit au spectacle d'une Ambre en furie pourchassant une autre Poufsouffle en faisant tournoyer sa batte au dessus de sa tête. Aetius regarda par dessus son épaule et, penchant la tête vers Elina, lui demanda dans un chuchotement.

« ..et est-ce que les serpentards sont aussi mauvais que certains le disent ? ou est-ce une légende ? »

Que répondre à ça ? Où commence le mythe et où s'arrête la réalité? Elina fit la moue et déclara avec circonspection :

« On ne peut pas dire que ce soit une légende... Mais plutôt que mauvais, je dirais plutôt qu'il sont sournois. Ils aiment faire des farces qu'ils sont les seuls à apprécier la plupart du temps. Cela n'implique pas qu'ils soient foncièrement mauvais. »

Enfin, c'est ce qu'elle espérait étant donné qu'elle avait rarement eu affaire à eux si ce n'est pour endurer leurs provocations et leur blagues d'un goût plus que douteux, il faut le dire. Et malheureusement, ils aimaient s'en prendre aux plus jeunes et plus faibles qu'eux, ce qui faisait du jeune Serdaigle une proie de choix. Sa maladresse n'arrangeait rien. Avec eux, même si l'on se savait en position de faiblesse, il ne fallait rien montrer. C'est ce qu'avait constaté Elina et l'une des raisons pour laquelle elle n'avait eu aucun problème sérieux. Mais c'était une raison de plus la faisait s'inquiéter pour le petit Serdaigle. Elle doutait un peu de sa capacité à cacher ses faiblesse et elle se promis de garder un œil sur lui.

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Une année qui commence bien  Libre 

Aetius acquiessa doucement, se promettant intérieurement de ne pas oublier les mises en garde de la jeune Poufsouffle. Il réajusta ensuite lentement ses lunettes, ce qui semblait être chez lui un signe de réflexion. C'est ainsi qu'il passa quelques secondes avant qu'il ajoute :

« J'espère que nous nous reverrons. Merci pour tes bons conseils, je suis très content d'être tombé sur toi pour ma journée de rentrée. Pour la bibliothèque et pour le reste ! Même si nous ne sommes pas de la même maison, mais ça ne me pose aucun soucis...

... et est-ce que tu accepterais d'être ma marraine à Poudlard ? »


Voila, il l'avait demandé ! Cette idée avait germée dans sa tête depuis quelques minutes, mais jusqu'à présent il n'avait pas osé le demander directement à Elina. Il redoutait toujours qu'elle refuse de s'encombrer d'un élève de première année au sens de l'orientation douteux et qui en plus n'est même pas de sa maison.

Ceci dit, Aetius partait du raisonnement que "qui ne tente rien n'a rien" et que puisqu'ils étaient désormais arrivés devant la porte de la bibliothèque et qu'ils s'apprêtaient logiquement à se séparer là, c'était la dernière occasion pour lui de formuler cette demande.

Aetius fit donc son plus beau sourire, attendant la réponse d'Elina, même s'il se disait qu'il y avait bien peu de chances qu'elle accepte.

Une année qui commence bien  Libre 

Aetius réajusta ses lunettes. Comme devais l'apprendre Elina par la suite, c'est ce qu'il faisait quand il était gêné. Chacun à sa propre méthode dans ce genre de cas. Elina quand à elle cachait sa gêne ou sa nervosité en parlant. Raison pour laquelle, au premier abord, elle pouvais paraître bavarde. D'un commun accords, ils s'était arrêtés un instant dans l'entrée de la bibliothèque. Maintenant qu'ils étaient arrivés à destination, chacun allais retourner à ses occupations. Quand on y pensait, la bibliothèque était un lieu idéal pour une première visite quand l'on appartient à la maison Serdaigle. Aetius sembla se décider à quelque chose et pris la parole :

« J'espère que nous nous reverrons. Merci pour tes bons conseils, je suis très content d'être tombé sur toi pour ma journée de rentrée. Pour la bibliothèque et pour le reste ! Même si nous ne sommes pas de la même maison, mais ça ne me pose aucun soucis...

... et est-ce que tu accepterais d'être ma marraine à Poudlard ? »


Elina s'attendait à quelque chose dans ce goût là en guise d'au-revoir mais la dernière partie la pris un peu par surprise. *Après tout pourquoi pas* se dit elle. *Ma propre marraine était une Serdaigle, et ça n'a jamais été un problème.* Elina eu un sourire pour le première année et répondit :

« Bien sûr ! Si tu as besoin de quelque chose tu pourras toujours me trouver dans la grande salle à la table des Poufsouffle ! Mais si c'est urgent utilise plutôt un des hibou de l'école, il saura où me trouver. »

Comme ils s'apprêtaient à se séparer, une de ses inquiétudes lui revint en mémoire. Préférant ne pas prendre de risque, elle retint un instant le Serdaigle pour une petite mise en garde.

« Au fait, ne passe pas la grille au fond de la bibliothèque. C'est la limite de la réserve et madame Pince veille au grain ! »

Sur ce, Elina commença à s'avancer dans les rayons à la recherche du livre qui ferait son bonheur, laissant au jeune Serdaigle la joie de découvrir la bibliothèque par lui-même. Étant donné les dimensions de la bibliothèque, Elina craignait qu'Aetius trouve un moyen de se perdre mais il devrait bien apprendre à s'y retrouver tout seul un jour ou l'autre !

¤ Finisseuse des Frelons ¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤ Sixième année RPG ¤ Rédactrice ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~