Couloirs

Inscription
Connexion

Un blaireau en liberté

Ce matin là, Elina avait enfilé une tenue peu habituelle. Pourquoi me direz-vous ? Probablement à cause de cette lettre portée par un hibou qui avait manqué de peu le carreaux de la salle commune des Poufsouffle. En réalité, elle n'attendait aucune lettre ce soir là. Pourtant elle était arrivée. Disons que ce n'était là qu'un élément déclencheur, elle était la seule à avoir décidée de la suite des événements. Elle avait décidé de relever un défis qu'elle s'était elle même lancé et probablement pas de la manière la plus discrète. Elle avait une forte tendance à la timidité et elle le savait. Comme c'était sa mère qui lui faisait les cours, elle n'était jamais allée à l'école avant Poudlard, ce qui n'arrangeait rien. Mais, même si après cette journée les professeurs songeraient sans doute à l'envoyer faire un séjour à Sainte Mangouste, elle avait l'intention d'aller au bout de son projet. Il n'était pas question pour elle de prouver quoique ce soit à une tierce personne, même si ç'avait été le cas dans un premier temps, mais de se prouver à elle même qu'elle était capable de faire quelque chose d'un peu fou.

La rentrée des nouveaux premiers années lui avait offert une occasion en or. Elle passait à présent le portrait qui cachait l'entrée de sa salle commune pour s'engouffrer dans les couloirs du château. Elle fit ses premiers pas accompagné par les suffocations de l'habitante du portrait qui n'aurait sans doute jamais imaginé voir un jour cette grosse bestiole poilue sortir des dortoirs. Elina continua son chemin en étouffant tant bien que mal le fou rire que la réaction peinture avait déclenché chez elle. Elle avait balancé sur ses épaule un sac de toile volumineux mais étrangement léger.

Elina s'arrêta enfin une fois arrivée devant la porte de la grande salle. Une fois à son poste, la jaune attendis que les élèves les plus matinaux se dirigent vers la grande salle. Pas tout les élèves attention ! Seulement ceux de première année en fait. Ce fut avec joie qu'elle vit apparaître quelques uns de ces jeunes spécimens, amassés en petit groupe de peur de se perdre. Il était temps d'entrer en action ! Plongeant les mains dans le sac de toile qu'elle avait amené avec elle, elle pris de pleines poignées de son contenu et se fondit sur ses proies en hurlant :


« Les Poufsouffle vous souhaitent la bienvenue à Poudlard !!! »


Ses cibles, effarées pour certaines, terrorisées pour d'autres, hilares pour les dernières s'éparpillèrent comme des volailles dans une basse-cours pour échapper à la pluie de confettis jaune et noire qui s'abattaient sur eux. Elina s'amusait comme une petite folle. Tout les « malheureux » premières années qui passèrent dans ce couloir ce matin là eurent droit au même accueil en fanfare. Et si vous voulez savoir qu'elle était cette chose poilue que vous avez vu passez dans les couloirs de votre école bien aimée, regardez donc par ici!
Reducio
Image

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000

Un blaireau en liberté

Ce matin, Oswald s'était levé très tôt. Clara, son subconscient lui avait dit en rêve qu'il était temps de le faire et qu'il allait s'amuser durant cette merveilleuse nouvelle journée à Poudlard. C'était quand même la deuxième; et à part des élèves de sa maison et sa marraine de Serpentard. Sa grand-mère qui y était avant lui a dit du bien de cette Maison, beaucoup.

"Tu veut vraiment pas me laisser tranquille, hein?"

Il se leva donc de son lit, il mit son vêtement habituel du weekend : le long manteau bariolé avec l'aigle doré. Il mit sa chemise blanche à carreau et son pantalon jaune à carreau lui aussi. Il fait le moins de bruit possible pour laisser ses camarades dormir mais il fit crauqer une planche qui l'arrêta net. Il entendit juste un petit grognement et il continua de marcher a tatons cette fois. On pousse LEGEREMENT la porte, voila, comme ça et on sort. Un petit salut au Chevalier du Catogan en passant puis aux fantômes des Maisons

"Vous n'oublirez pas ma recette Monsieur le Moine"dit Oswald en interpellant ce dernier

Il continua sa descente jusqu'à croiser une jeune fille qui avait les yeux ecarquillés. Cette dernière s'approcha de lui et lui serra très fort les mains tout en lui disant ce mots :

"Les Poufsouffle vous souhiate la bienvenue à Poudlard !!!"

Il se senti secouer et se demanda qui était cette fille

Bon...jour. Je m'appelle Oswin Oswald -je commence ma presentation toujours par mon nom de famille-. Et toi, tu es?

Un blaireau en liberté

Elina bondissait de première année en première année. C'était l'heure de pointe dans la grande salle et elle ne savait plus ou donner de la tête. S'agitant dans un coin, souhaitant la bienvenue a deux ou trois élèves, lançant une poignée de confettis sur d'autres... Mais elle s'amusait comme une folle ! C'est alors qu'elle virevoltait de droite à gauche qu'elle fut interrompue par la voix hésitante d'un première année dont elle venait de faire son énième victime.

Bon...jour. Je m'appelle Oswin Oswald. Et toi, tu es?

Visiblement, la jaune l'avait un peu trop secouée car il bégayait légèrement. Ayant subitement trop chaud dans son déguisement de blaireau géant, elle retira rapidement son masque pour le moins encombrant. Ses longues mèches blondes en profitèrent pour retomber en bataille sur ses épaules et elle eu un mouvement sec de tête pour les remettre en place. Elina n'était jamais contre l'idée de faire la connaissance d'autres élèves de Poudlard. A plus forte raison parmi les autres maisons qu'elle avait moins l'occasion de cotoyer. Dans l'idée de lui serrer la main, elle tendit vers lui une main encore entourée par la patte velue de son costume.

« Bonjour ! Moi c'est Elina Montmort, deuxième année chez Poufsouffle. Mais ça tu as déjà dû le remarquer. »

Préciser son appartenance à la maison des jaunes était loin d'être indispensable au vu de son actuel accoutrement mais quitte à se présenter, autant faire une présentation complète. Cela aurait été drôle de savoir quel genre de personne le bleu avait imaginé sous cet encombrant costume. Il faut dire que ce costume ne laissait pas paraître le moindre centimètre de peau de son porteur. Une chance que la rentrée se fasse à cette période de l'année, elle ne l'aurait pas supporté en période de canicule. Délaissant son sac de confettis maintenant vide, elle concentra son regard actuellement bleu sur le jeune Serdaigle. Actuellement seulement, le temps semblait sur le point de changer et elle s'attendait à les voir passer au marrons dés les premières pluies. En effet, l'une des particularités d'Elina, et probablement la seule notable, était que ses yeux changeaient de couleurs en fonction du temps. Chose qui pouvait s'avérer utile si vous vouliez organiser un pique-nique sans finir trempés.

¤ Responsable de la Cabane de Cristal ¤
~Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce~
ma couleur : #7F6000