Couloirs

Inscription
Connexion

flemmard, Tableau et Strangulots

N'importe quel élève normalement constitué, aurait quitté les couloirs du château pour passer l'après-midi au bord du lac afin de profiter du soleil. Mais pour Solon, impossible de se prélasser au bord du lac avant d'avoir fini sa recherche sur les Strangulots. Ne sachant pas quel chemin prendre, étant nouveau à Poudlard, il s'élança au hasard dans les couloirs du 2ème étage dans l'espoir de trouver la bibliothèque. Empruntant au hasard des escaliers qui montaient vers le hauts et alternaient entre déboucher vers la gauche ou la droite, Solon regarda sa montre: plus qu'une demie heure avant le cour de défense contre les forces du mal et il n'avait toujours pas fini son devoir! Gagné par la panique, Solon se mit à interroger les tableaux qui ornaient les murs du couloir, sur la classification et les caractéristiques du Strangulot: il n'aurait pas le temps de rejoindre la bibliothèque avant le début du cour; peut-être que certains tableaux pouvaient le renseigner sur le sujet de son devoir. Après tout, ils devaient sûrement savoir une grande quantité de choses sur la magie à force de surprendre les conversations des élèves dans les couloirs. Il ne trouva que le vieux portrait d'un homme agé à moustache blanche possédant une longue canne noueuse. Plus qu'un quart d'heure avant les cours; Solon n'avait plus le temps d'hésiter. Il se lanca:

-Bonjour monsieur! Désolé de vous déranger mais je cherche des informations sur les Strangulots. Pouvez vous m'aider? Heu...C'est urgent!

Le tableau le considéra un instant, surpris de cette demande.

-Tu en a sûrement besoin pour un de tes devoirs hein? Petit feignant va! Tu ne pouvais pas te mettre à travailler avant?! Enfin tu a de la chance: je peut te renseigner là dessus mais je ne sait pas grands choses et l'âge ne m'aide pas! Aussi, il va falloir que tu m'aide un peut! Et de toute façon je n'ai pas l'intention de tout faire à ta plaçe! Bon; montre moi ton devoir...

Sans aucun doute, le tableau n'avait plus une très bonne mémoire et ses connaissances sur les Strangulots n'étaient pas exeptionnelles, mais pour Solon, c'était le seul espoir qu'il avait de ne pas se retrouver avec un T sur son bulletin. Il s'installa alors près du tableau et commenca so devoir; priant pour que quelqu'un de plus savant que le tableau lui viennent en aide.

flemmard, Tableau et Strangulots

Il faisait encore beau dehors malgré l'automne… mais Amaëlle n'avait pas envie de sortir.
Il fallait qu'elle écrive à ses parents et avec les cours elle n'en avait pas encore eut le temps… Vous me direz qu'elle aurait très bien pu aller écrire à ses parents dans le parc, profitant des derniers rayon de soleil de la saison… Seulement elle préférait être seule, au calme.

Aussi avait-elle investi les couloirs du deuxième étage. À force de s'y perdre elle avait fini par dénicher des petits coins sympathiques dans les couloirs. Celui ci en faisait parti. C'était une petite niche au bord d'une fenêtre qui donnait sur un très grand chêne. Ce n'était pas très grand, voire même très petit, mais étant donné sa taille c'était parfait… au moins personne ne lui piquerait.
L'arbre avait prit sa parure d'automne et les feuilles rouges et or se balançaient au gré du vent. Quelques oiseaux y avaient aussi trouvé refuge et chantonnaient de bon cœur. C'était son petit coin à elle et elle y était bien.
Un cahier sur ses genoux, un parchemin sur le cahier, elle écrivait.
On entendait plus que sa respiration régulière, le grattement de sa plume et les oiseaux qui chantonnaient. Et puis soudain elle entendit des pas qui se rapprochaient.
Levant les yeux vers la sources du dérangement elle aperçut un élève, sans doute un premier année comme elle, s'arrêter devant un des rares tableaux de l'aile et lui demander les réponses pour un devoir qu'ils devaient rendre… dans quelques minutes !
*Non mais je rêve...*

En temps normal elle aurait fait comme si de rien n'était et serait partie plus loin pour avoir la paix… mais la voix du jeune garçon lui avait parue familière…
Serrant ses affaires contre son cœur elle se leva et s'approcha discrètement du nouveau venu.
Elle finit par le reconnaître : il s'appelait Solon et était de sa maison… ils ne s'étaient encore jamais parlé mais, puisqu'elle n'avait pas d'amis, elle avait tendance à observer tout ce qu'il se passait autour d'elle.
Il n'avait pas l'air méchant en fait… et pas si arrogant que ça... mais plutôt angoissé à l'idée de ne pas rendre son devoir… comme s'il avait cherché à le faire mais qu'il n'avait pas réussi (la jeune sorcière avait en effet tendance à penser que ceux qui ne faisaient pas leurs devoirs en temps et heure étaient des jeunes arrogants qui se croyaient au dessus de ça).
Aussi décida t-elle de lui venir en aide. D'une voix légèrement moqueuse elle dit :

« Ça n'est pas bien tu sais de faire tes devoirs au dernier moment Solon... »

Elle s'accroupi près de lui et se mit à fouiller dans son sac. Elle en sortit un livre.

« Tient… page 32. Je l'ai emprunté l'autre jour à la bibliothèque pour faire le devoir… tout est dedans.
… Au fait pourquoi n'y es tu pas, à la bibliothèque ? Ce serait, sans vouloir offenser ton tableau, sans doute plus efficace... »


Ouf… c'était une chose de faite…
Adresser la parole à quelqu'un pour la première fois à quelqu'un n'était pas une chose qu'elle aimait particulièrement faire… c'était assez stressant quand on ne savait pas si la personne en face allait, ou non, bien réagir.
Observant le garçon elle attendait désormais sa réaction.

Même le plus petit serpent a du venin (si si)

flemmard, Tableau et Strangulots

Solon était aux anges! Pour quelqu'un qui venait de passer dix minutes à essayer de faire son devoir en s'aidant des connaissances d'un vieux tableau qui savait à peine que les strangulots vivaient dans l'eau, il était facile de voir comme un cadeau du ciel le fait qu'une élève de sa maison et de la même année que lui, arrrive avec un livre sur les strangulots et lui propose de l'aider! Un véritable miracle pour Solon qui avait tant stressé à l'idée de rendre les connaissances du tableau sur sa copie! Entre choisir entre le tableau et l'élève de Serpentard (qui devait répondre au nom d'Amaelle si ses souvenir son bon) le choix était vite fait:

-Oh merci beaucoup Amaelle! Tu me sauve la vie! Je voulais aller à la bibliothèque pour chercher des information sur les strangulots mais je me suis (encore) perdu!

Le tableau n'était pas content du tout de se faire congédier de la sorte:

[b]-Pfffff!!!! Petit filoux! Tu préfère réviser avec une gamine de première année qui n'en sait presque pas plus que toi sur le sujet au lieu de réviser avec un sorcier expérimenté comme moi![/b]

Par respect pour le tableau qui l'avais quand même aidé, Solon se força à ajouter quelque chose avant de se plonger dans son devoir.

-Sans vouloir vous offenser m'sieur, au moins Amaelle sait déja que les strangulots sont des créatures marines! Mais merci quand même pour votre aide! finit-il de dire en s'efforcant d'être poli.

Laissant le tableau ruminer sur l'ingratitude des jeunes, Solon et Amaelle se plongèrent dans le livre de la bibliothèque et commençèrent leurs recherche. *Dorénavant, se promit Solon, je ferait mes devoirs à l'avance!* Malgrès les cours qui menaçaient de commencer, il était plutôt content de sa journée.

flemmard, Tableau et Strangulots

Le petit garçon avait l'air content de la voir... ou bien était-ce son livre qu'il était content de voir... néanmoins en l'absence de preuves Amaëlle préférait rester optimiste.

Il fallait s'y attendre, le tableau n'était pas très heureux de se voir remplacer ainsi. Elle le comprenait un petit peu : il faut dire qu'avant qu'elle n'arrive il privilégiait d'un moment d'attention de la part d'un élève. Cela ne devait pas être drôle tous les jours d'être un tableau. Surtout lorsque l'on était comme lui un tableau un peu usé, perdu dans une des ailes des couloirs du deuxième étage. Le petit fainéant qui était venu lui demander de l'aide avait du lui paraitre, dans des conditions comme celles ci, un sauveur venant le délivrer un instant de la solitude et de l'ennui.
Elle serait bien restée à le consoler mais elle ne désirait pas vraiment faire ce genre de chose lorsqu'elle avait des témoins... et Solon avait beau rester la tête plongée dans son livre, il était un témoin.
D'ailleurs il ne lui avait plus adressé ni la moindre parole, ni le moindre regard depuis qu'elle lui avait donné son livre... c'était à croire qu'elle n'existait pas...
Bien sûr il devait finir son devoir et ne pouvait donc pas entamer une grande conversation avec elle... néanmoins il n'était pas obligé de se comporter ainsi ! Elle avait presque l'impression d'être... de trop. Et maintenant elle regrettait de s'être assise auprès de lui. Mal à l'aise elle se mit à gigoter, fit semblant de chercher quelque chose dans son sac et se racla la gorge. Aucune réaction ne se faisant percevoir elle décida de se lever... elle n'allait tout de même pas le regarder toute la journée faire son devoir !
Aussi se mit-elle debout, réajusta son sac sur son épaule, et dit à Solon en guise d'au revoir, prenant un ton joyeux pour cacher sa déception de s'être en quelque sorte fait rejetée :

« Bon et bien moi je vais y aller ! Je te laisse le livre puisqu'il a l'air te te passionner... il faudra juste que tu penses à le ramener à la bibliothèque ! »
Elle fit quelque pas vers les escaliers les plus proches et se détourna :
« Au fait... Essaye de ne pas être en retard en cours... j'aurais un peu de mal à expliquer à Miss Loewy que tu es dans un coin des couloirs en train de faire tes devoirs sous un tableau... »
Et sans s'attarder davantage elle s'en fut vers sa salle de cours... si elle arrivait en avance elle pourrait toujours réviser ses cours...

Même le plus petit serpent a du venin (si si)