Couloirs

Inscription
Connexion

Des confessions d'escalier  PV 

L'escalier glissa lentement vers la droite, et s'arrêta dans un chuintement, laissant Kaeyann face au tableau de l'homme à la barbe. La jeune fille ne savait pas trop qui il était, et elle ne voulait pas le réveiller pour le lui demander. Elle attendrait simplement que l'escalier la ramène vers l'autre couloir, celui ou était suspendu le tableau de la gentille dame à la robe pourpre, et elles pourraient continuer leur conversation...

Assise au beau milieu de l'escalier, la jeune fille soupira faiblement. Elle était installée dans cette cage d'escalier depuis bientôt trois heures, et sa seule distraction avait été de regarder les escaliers changer de direction, et de discuter avec un tableau pendant quelques minutes, chaque fois que celui ou elle avait pris place lui en donnait l'occasion. C'était le temps des fêtes, bientôt Noël! Et pourtant, le château était loin d'être festif. En tout cas, pas sur les étages. La Grande Salle avait été décorée d'un bout à l'autre, et du plancher jusqu'au plafond. Les fantômes chantaient des cantiques en arpentant les couloirs du premier étage, mais dès qu'on s'éloignait du hall et qu'on montait vers les coins les plus reculés de l'école, le silence se faisait, et la solitude devenait omniprésente. Kaeyann n'avait rien contre un peu de tranquillité, de temps à autre, mais elle devait avouer que le fait qu'elle n'ait croisé personne en trois heures, alors qu'elle se trouvait dans l'une des cages d'escaliers les plus importantes et les plus empruntées de toute l'école la déprimait franchement.

La jeune fille baissa les yeux vers la lettre qu'elle avait toujours à la main. Elle avait eut amplement le temps de la lire et de la relire, elle en connaissait pratiquement chaque mot par coeur à présent. Ses parents lui souhaitaient un joyeux Noël, lui demandaient si elle mangeait à sa faim, si tout allait bien avec ses cours, et avec ses amis... Ils lui racontaient que sa soeur Janaella et son mari étaient venus de Serbie pour leur rendre visite, qu'aux dernières nouvelles, la collection de robes à col de fourrure de Laeticiaa avait fait fureur à Milan, et que ses trois autres soeurs, Valaeriann et les jumelles Maella et Faewenn se portaient à merveille, et qu'elles lui envoyaient tout leur amour, et les meilleurs souhaits de la part de leurs cousins au Canada. La lettre avait fait très plaisir à Kaeyann, elle aimait savoir que sa famille était heureuse et que tout allait pour le mieux de leur côté, mais comme chaque année, elle se demandait si elle n'aurait pas mieux fait de quitter Poudlard pour les vacances et aller les rejoindre. Cela faisait pas mal de préparatifs, bien sur, et puis il fallait refaire des valises, ce que Kaeyann n'aimait pas particulièrement faire...Et puis elle savait que sa mère trouverait toujours quelque chose à redire à son apparence, insistant sur le fait qu'elle était trop maigre, qu'elle devait manger davantage (et Kaeyann avait beau lui rappeler que les Elfes de Poudlard ne laissaient jamais personne mourir de faim, et que bien entendu elle mangeait trois bons repas par jour, rien n'y faisait), et que si elle le voulait, elle pourrait lui couper les cheveux rapidement, pour faire un peu d'ordre dans sa tignasse échevelée... C'était agaçant, mais c'était sa famille, et même si la jeune fille était toujours soulagée de les quitter en septembre et d'échapper à la protection exagérée de sa mère, elle avait tout de même très hâte de les revoir après quelques temps... En tout cas, quand elle lui avait lu la lettre, Kaeyann avait demandé son opinion à la dame en pourpre, et cette dernière lui avait répondu qu'elle avait sans aucun doute prit la bonne décision.


«Les longs voyages m'éreintent» avait-elle expliqué «il est bien plus commode de rester à Poudlard. Et puis, à en juger par cette lettre, toute votre famille a vos intérêts à coeur, ils comprennent que vous préfériez passer vos vacances ici, avec vos amis. Ne vous en faites pas, jeun...»

L'escalier mouvant avait interrompu cette conversation, et maintenant Kaeyann fixait l'homme endormi, se demandant si elle ne ferait pas mieux de redescendre à la Grande Salle, ou encore d'aller rejoindre les gryffons restés dans la Salle Commune, pour s'amuser, rire, et faire comme si elle n'était pas attristée de voir que sa famille se portait comme un charme sans elle...

Reducio
Ce RPG a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponse depuis plus de 6 mois. Pour demander sa ré-ouverture, vous pouvez contacter vos préfets ou professeurs.

.oOo.Kaeyann Hirondella.oOo.C'est dans le brouillard qu'une rencontre est belle.oOo.
Capitaine des Red Lights ~ Préfète ~ Tutrice ~ Gryffon d'Argent
♦ Élève du mois de Février 2014♦