Couloirs

Inscription
Connexion

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Meilla s'était perdue. Oui, vous avez bien entendu, la préfète de Serdaigle, préfète en chef qui plus est s'était perdue. Elle était dans ce château depuis 6 ans pourtant! Lors de ses rondes de nuit, elle avait exploré divers endroits du château. Lors de diverses aventures aussi. Mais il n'empêchait qu'elle s'était perdue et qu'elle n'avait aucune idée de là où elle se trouvait. Elle ne savait même pas à quel étage elle était, rien. Ce qui était sûr c'est que c'était la première fois qu'elle venait dans cette partie du château. Mais revenons un peu en arrière pour comprendre comment cela avait pu arriver!

C'était un matin comme les autres, ou presque. La jeune fille s'était levée en retard, à 7h50 très précisément. Elle s'était habillée en vitesse (ce n'était pas vraiment un problème pour elle. En effet, elle avait l'habitude d'aller vite pour cette partie de sa vie) mais était quand même en retard. En même temps même en allant vite, 10 minutes pour se préparer et descendre au deuxième étage, c'était très court. Même sans passer par la Grande Salle pour grignoter quelque chose. Du coup évidemment, la rouquine était arrivée en retard au cours de miss May d'une dizaine de minutes. Elle n'écopa pas d'une retenue, même si elle la manqua de peu. Par la suite du cours elle se fit discrète pensant tout de même qu'elle aurait mieux fait d'aller à l'infirmerie... Quoique elle aurait dû rattraper le cours ce qui n'aurait pas forcément été très simple.

Mais passons, la seule chose à retenir de cette aventure était que c'était une journée de malchance pour la sixième année. En tout cas, elle avait très mal commencé! A la fin du cours, elle passa rapidement par les toilettes du premier étage puisque celles du deuxième étage étaient hantées par Mimi Geignarde, avant de filer au quatrième pour son cours de sortilège. Et c'était là que les ennuis avaient vraiment commencé. En remontant du premier étage, elle avait vu deux élèves se battrent à l'autre bout du couloir. En tant que préfète, et puisqu'il n'y avait visiblement personne pour les empêcher de s'entre-tuer, elle les sépara. Elle arriva alors aux escaliers qui encore une fois avaient décidé de n'en faire qu'à leur tête. Ils tournèrent, tournèrent sans s'arrêter pendant quelques minutes. Meilla perdit la notion de l'espace et quand enfin l'escalier sur lequel elle était s'arrêta eh bien, elle ne savait plus très bien où elle était... Même pas du tout. Elle avait la tête qui tournait, mais eut la présence d'esprit de descendre de l'escalier sur la terre ferme. Il ne valait mieux pas pour elle qu'il tourne à nouveau, sinon elle risquait d'être encore plus perdue.

La sixième année s'assit par terre pendant quelques minutes, le temps que le couloir arrête de tourner dans tous les sens. Quand il arrêta enfin, elle se releva et entreprit d'explorer le couloir. Il ressemblait à n'importe quel couloir, mais en même temps elle était certaine de ne jamais être passée par là. Regardant sa montre, la rouquine vit qu'elle était déjà en retard de 25 minutes à son cours de sortilèges. Elle allait vraiment se faire trucider cette fois-ci. Mais encore fallait-il qu'elle retrouve son chemin! Comment avait-elle pu se perdre de la sorte? Si on lui avait dit qu'elle pouvait encore se perdre dans ce château, elle aurait rigoler. Mais comme quoi, c'était encore possible, la preuve!

Avançant encore un peu, la Serdaigle remarqua une silhouette un légèrement devant elle. Peut-être que la personne saurait où elles étaient? En espérant qu'elle aussi ne soit pas perdue...


"Hé ho!"


Bon d'accord, il y avait mieux comme appel, mais en même temps, elle ne savait pas à qui elle avait affaire...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Tessa ouvrit vaguement un œil lorsqu'elle entendit des pas résonner dans les escaliers. Son lit ressemblait à un champ de bataille : comme toutes les nuits, on aurait pu croire que la fillette de 11 ans avait livré une bataille sans merci dans les draps. Sa tête sortait du matelas et penchait dangereusement en direction du sol. Elle semblait être en train de faire une prise de catch à sa propre couette (qui ne lui avait rien fait!). Elle serrait la couverture verte avec ses deux jambes, comme un étau. Les joues rouges et ses cheveux en désordre terminaient le tableau.

"Elie? C'est toi?" baragouina la fille aux cheveux noirs

Cela faisait un mois déjà qu'elle était rentrée à Poudlard, mais elle se croyait toujours dans sa propre chambre avec sa sœur qui sortait avant elle sans faire de bruit.
Elle se leva doucement, reprenant peut à peut contact avec la réalité. Elle regarda sans le voir le lac au plafond de sa chambre. Et puis elle s'étira, ramassa ses affaires qui étaient un peu éparpillées partout et se traina vers la salle de bain.


Une fois prête, Tessa prit son sac, regarda vaguement qu'elle avait tout prit et se rua comme une furie dans les escaliers. Elle grimpa quatre à quatre les marches qui menaient du sous-sol au hall d'entrée et, sans ralentir l'allure, se jeta sur les portes de la grande salle. Certaines personnes regardèrent passer cette mini-tempête verte et argenté, mais ils ne dirent pas un mot. Ils étaient habitués à présents au allés et venues des première années, et ils commençaient à connaitre cette fille si vive dès le matin. Comme à son habitude, elle salua joyeusement ses camarades serpentard en prenant de la nourriture devant eux au fur et à mesure qu'elle avançait vers une place libre. Avant de s'asseoir elle jeta un œil à la table des serdaigle mais elle n'y vit pas sa jumelle. Tant pis! La nourriture elle, ne manquait pas à l'appel.

Après un copieux repas, la jeune fille prit les escaliers pour se rendra au cours d'histoire de la magie. Tessa avait hâte d'y être, elle adorait en savoir plus sur le passé, cela la fascinait. C'était tellement passionnant pour elle, qu'elle ne vit pas le temps passer. Le cours passa à une vitesse folle, et l'adolescente ne le comprit que lorsque ses camarades sortirent de la classe. Elle rangea ses affaires en catastrophes, ayant peur de perdre les personnes de sa classe, sachant très bien qu'elle n'avait aucun sens de l'orientation. Malheureusement, en sortant de la salle elle trébucha sur son propre sac dont la lanière venait de lâcher. Ne se laissant pas abattre pour si peu, Tessa se redressa d'un bon et fit rapidement un nœud avec les deux bouts de lanières qui pendaient lamentablement. Elle accrocha son sac sur une épaule en le tenant néanmoins sous son bras et suivit le troupeau d'élèves.

Sauf que... sauf que les élèves qu'elle suivait n'étaient pas ceux de sa classe! C'était un groupe de serpentard oui, mais ils étaient plus âgés qu'elle. Tessa leva les yeux au ciel. Comment avait-elle fait pour ne pas s'en apercevoir? Elle s'arrêta au milieu du couloir et se mit à réfléchir intensément. Le prochain cours était celui de défense contre les force du mal et pour y accéder il fallait... Bon sang fallait-il monter ou descendre? Et bien sûr, il n'y avait plus personne dans les couloirs. Elle avait déjà vu dans certains bâtiments moldus où l'avait emmenée sa mère, que parfois il y avait des plan sur les murs. La jeune sorcière se mit donc à chercher partout. En vain bien sûr. Elle se mit en tête de demander son chemin à l'un des tableaux magiques, mais comme par hasard il n'y en avait aucun dans ces couloirs. Elle eût alors une idée : grimper d'abord tous les étages et chercher méthodiquement sa salle en redescendant vers les cachots.

Ce n'était pas sa meilleure idée, mais sur le moment cela lui semblait le cas. Elle ne se moquait pas d'être en retard, mais cela ne l'angoissait pas pour autant. Elle prit alors un escalier, puis un autre, et sursauta quand le troisième se mit à bouger d'un coup, sans préambule.


*Ah mais oui les préfets avaient dit que les escaliers n'en faisaient qu'à leur tête. Mais où il m’emmène celui-là?*

Tessa ne chercha pas à en s'avoir plus. Dès que l'escalier s'arrêta à un palier, elle sauta lestement sur la terre ferme. Elle regarda le vide, essayant de trouver un repère... En soupirant, la jeune fille haussa les épaules. Bah! Perdue pour perdue, autant en profiter. La fillette déambula dans les couloirs, tournant tantôt à gauche, tantôt à droite, se prenant pour une aventurière égarée dans un château enchanté (ce qui était le cas au final) à la recherche de la salle au trésor.
Ici, en l’occurrence le trésors était sa propre salle de cours. Avec un peu d'imagination, la pire des situations ressemble à une aventure!

Soudain, alors qu'elle décidait de suivre le même couloir et de ne pas tourner à gauche dans un autre, elle entendit quelque chose. N'était-ce pas une voix?


"Hé ho!"

Tessa tourna la tête vers une silhouette. Il y avait donc quelqu'un dans cet endroit désert? Alors que l'inconnu approchait, la jeune fille prit soudain conscience de sa situation. Elle était en retard, et se trouvait à un endroit où elle ne devait pas être. Et si c'était un couloir interdit? Une jeune femme avançait dans la lumière d'une petite fenêtre pleine de poussière. Il s'agissait d'une serdaigle, vu la couleur de sa robe. A sa taille, Tessa devina qu'il s'agissait d'une sixième ou septième année. Et en plus, une préfète vu son insigne.


*Eh zut, je vais déjà faire enlever des points à ma maison! Je pensais pouvoir tenir encore au moins une semaine!*

Mais la serdaigle ne semblait pas énervée. Au contraire Tessa cru voir une étincelle de panique dans ses yeux. La fillette la dévisagea rapidement. Si elle n'avait aucun sens de l'orientation, elle avait la mémoire des visages. Et cette personne était parfois assise proche d'Elena, sa jumelle. En revanche, elle ne connaissait pas son prénom.


"Salut!" sourit finalement la plus jeune. "Est-ce que tu peux me guider? J'ai perdu mon chemin!"

Normalement, quand on rencontrait quelqu'un le code voulait qu'on lui demande son prénom, ou au moins qu'on se présente. Mais cela ne traversa pas l'esprit de Tessa qui entra directement dans le vif du sujet.

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Meilla s'était approchée et pouvait désormais se faire une idée de la personne qui pourrait peut-être l'aider... La fillette devait être en première ou deuxième année, elle était assez grande en taille, mais en même temps elle paraissait plutôt jeune. Elle avait de longs cheveux noir et des yeux gris ce qui rappela quelqu'un à la sixième année. Soit elle l'avait déjà vue soit...*Mais oui! Elle ressemble à une Serdaigle de première année! Elena je crois, et il me semble qu'elle avait dit qu'elle avait une jumelle, c'est sûrement elle, ce n'est pas possible autrement.*Bon elle n'était pas complètement sûre, mais à priori, elle avait en face d'elle la jumelle d'une première année à Serdaigle. Elle ne lui avait jamais vraiment parlé en "privée" on va dire, mais en tant que préfète, elle essayait de mettre un prénom sur tous les petits nouveaux, ça pouvait toujours servir. Par contre, elle ne connaissait pas le prénom de la première année en face d'elle.

"Salut! Est-ce que tu peux me guider? J'ai perdu mon chemin!"

*Quoi?!*Meilla avait perdu son petit sourire d'espoir. Elle espérait pourtant que la fillette allait pouvoir la guider, mais à priori elle était autant perdue qu'elle. En même temps c'était assez logique qu'elle lui demande. Elle était en première année, et la rouquine en sixième année. Logiquement elle devrait savoir où elle était, mais non. Elle était vraiment trop négligente ces dernières semaines. Etait-ce à cause de sa situation familiale ou d'autre chose? Bonne question. Mais en temps normal, elle aurait dû voir que les escaliers avaient bougé, c'était une des premières choses que l'on apprenait quand on arrivait au château. Enfin disons que c'était quelque chose que l'on apprenait dans sa première année si on voulait le savoir. Soit on le découvrait par nous même, soit un élève plus vieux nous transmettait son savoir (ce qui se faisait en général plutôt en fin d'année les plus vieux aimaient torturer les plus jeunes niark niark niark). Bref, la Serdaigle avait découvert la sorte de code couleur, un point à chaque extrémité des escaliers qui montrait quand ils allaient tourner ou non, un peu comme les feux tricolores chez les Moldus. A priori, il y avait même d'autres indicateurs pour savoir si les escaliers allaient tourner, mais ils étaient moins fiables.

*Comment j'ai pu me mettre dans un pétrin pareil? En plus maintenant la fille va se demander pourquoi je ne lui réponds pas, et puis si je ne lui dit pas où est le chemin, ce serait dur de faire l"inverse de toute manière, elle va se demander comment ça se fait. Je suis quand même préfète, comment ai-je pu me perdre mais c'est pas possible!*Oui, Meilla s'énervait intérieurement sur elle-même. Quoique, sa colère avait peut-être un peu débordée et son interlocutrice devait se dire qu'elle était en colère après elle. Il fallait qu'elle fasse quelque chose. S'énerver ne l'aiderait sûrement pas à retrouver son chemin. Aussi détendit-elle un peu ses muscles (ou du moins elle essaya de les détendre) et tenta un pâle sourire avant de se raviser. Elle ne pouvait tout de même pas annoncer qu'elle aussi était perdue dans un sourire si? Non. Elle inspira profondément en pensant que la première année devait vraiment la prendre pour une folle!

"Salut! Meilla Primard, sixième année."

Tant qu'à faire autant se présenter un minimum. Elle n'avait pas dit qu'elle était préfète en chef n'aimant pas trop donner tous ses titres quand elle se présentait. Et puis dans la situation actuelle des choses, il ne valait peut-être mieux pas insister sur le fait qu'elle était préfète. Enfin elle avait quand même son insigne mais bon. De plus, la plupart des élèves reconnaissaient les deux préfètes de Serdaigle. Deux chevelures rousses qui contrastaient avec leurs yeux bleus de la même couleur que la couleur de leur maison. Et puis de toute manière avec l'insigne, il n'y avait aucun doute... Bon il n'empêche que la sixième année n'avait toujours pas prévenu la fillette du fait qu'elle se trouvait plus ou moins dans le même cas. Elle essaya tout d'abord de gagner du temps.

"Heu... Oui, je peux sûrement te guider enfin ça dépend tu vas où?"

*Bon d'accord, je sais il faudrait peut-être lui dire que moi aussi je suis perdue... En même temps je peux toujours essayer de faire comme si je savais où il fallait aller selon ce qu'elle cherche à faire. Et si c'est un endroit un peu bizarre, je pourrais toujours dire que non je ne sais pas et partir...* Ce raisonnement ne ressemblait pas, mais alors pas du tout à la préfète. Il fallait qu'elle lui dise la vérité qu'elle soit honnête, en plus à deux elles avaient plus de chance de retrouver leur chemin. Et puis tant pis pour sa réputation, de toute manière ce n'était pas quelque chose qui l’intéressait grandement sa population, elle s'en fichait un peu, même carrément. Et puis ce week-end, elle irait faire un tour du château pour essayer d'en connaître un peu plus. Ca faisait longtemps qu'elle n'avait pas fait ce genre d'excursions et il était grand temps qu'elle recommence. Elle n'avait pas d'entraînement de quidditch ce week-end, elle allait bien trouver le temps de le faire. Et ainsi, elle ne se perdrait plus jamais dans le château. Ou du moins si elle arrivait à un endroit non désiré pour faute d’inattention, elle pourrait toujours savoir où elle était. Parce que là elle ne savait même pas à quel étage elle était! C'était pathétique!

En attendant, elle ne dit rien à son interlocutrice préférant voir ce qu'elle allait répondre avant de la prévenir du petit problème. Et puis ce serait bien si elle pouvait penser à se présenter en même temps. Au moins elle pourrait mettre un nom sur cette petite tête!

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Tessa regardait la jeune fille devant elle. La serdaigle la dévisageait depuis presque qu'une minute sans rien dire, et la fillette commença à se demander pourquoi. Est-ce qu'elle préparait en son fort intérieur une longue et ennuyeuse réprimande dont les aînés avaient le secret? Les rêgles et Tessa n'avaient jamais été de grandes amies, mais elle avait fait des efforts depuis son arrivée pour éviter d'attirer des ennuis à sa maison. Elle avait donc l'habitude de se faire gronder, ce n'était qu'un mauvais moment à passer mais l'adolescente espérait que ce moment passe... VITE!
Un pâle sourire naquit sur le visage de la préfète avant de disparaitre aussitôt. La fillette de onze se mit à pâlir d'un coup.


*Ouh la la! ça ne sent pas bon. Pas bon du tout!*

"Salut! Meilla Primard, sixième année."

C'était une présentation si formelle que Tessa (pour la première fois de sa vie) ne savait plus quoi dire. Devait-elle répondre sous la même forme? Serait-ce malpoli de répondre comme d'habitude, de façon moins formelle? Ou bien était-ce le préambule du monologue que la préfète n'allait pas tarder à déclamer, accusant l'adolescente de tous ses crimes?

*Note à moi-même : faire disparaître tout mon coffre de farces et attrapes avant qu'on inspecte mes affaires!*

"Heu... Oui, je peux sûrement te guider enfin ça dépend tu vas où?"


Si la préfète avait pu lire dans les pensées de la serpentarde, elle y aurait vu une fanfare jouer à tu-tête la musique de la délivrance (si une telle musique existait). Elle soupira de soulagement intérieurement, sans penser une seule seconde que ce n'était pas fini. La fillette joua avec une mèche de ses longs cheveux noirs avant de répondre.

"Je suis Tessa. Tessa Bonsorm. En première année. Je cherche la salle aux trésor"

Tessa ferma sa bouche en se maudissant intérieurement. Mais qu'elle idiote! Ce n'était peut-être pas vraiment le bon moment pour faire de l'humour. Surtout à une préfète de 5 ans son aînée qui pouvait très bien la punir pour moins que cela. Elle se racla la gorge et prit un air sérieux. Exactement le même air que sa sœur avait depuis quelques années, depuis le jour où elle avait décidé qu'avoir une jumelle c'était énervant.

"Non, je voulais dire : je cherche la salle de défense contre les forces du mal. Elle est à cet étage? J'ai vu des murs bouger un peu plus loin alors je me suis dis que la salle ce promenait dans les couloirs"

Tessa ne pût s'empêcher de sourire en s'entendant parler. Cela paraissait faux, mais elle avait réellement l'impression que la salle pouvait se promener à sa guise dans les couloirs. *Un peu comme moi maintenant* En vérité, s'il n'y avait pas eu la préfète, Tessa aurait envoyer le cours au diable et aurait continuer à fouiner (pardon : à se promener) dans les couloirs du château. Elle se demanda si elle ne pourrait pas sortir en cachette une nuit, sans rien dire à personne afin de visiter un peu plus l'école. Un lieu si vieux avait sûrement un tas de secret cachés qui ne demandaient qu'à être vus. Et Tessa mourrait d'envie de les découvrir.

Elle attendit que la préfète lui réponde, en espérant qu'elle ne la prenne pas pour une idiote irrécupérable. Plus vite elle reprenait son train-train quotidien (et le chemin de la salle de cours), et plus vite elle pourrait mettre au point son expédition nocturne.

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Meilla ne comprenait pas trop... La fillette paraissait heureuse de sa réponse un peu hasardeuse... C'était assez étrange de se réjouir pour ce genre de choses, mais pourquoi pas après tout?

"Je suis Tessa. Tessa Bonsorm. En première année. Je cherche la salle aux trésor"

Très bien elle s'appelait Tessa, au moins la rouquine pouvait désormais mettre un nom sur son interlocutrice, tant mieux. Et elle était bien en première année, c'était donc forcément la soeur jumelle d'Elena. Il n'y avait pas d'autre explication, et si elle se souvenait bien, elles avaient le même nom de famille, une preuve en plus!*Heu... 2 secondes là, elle vient bien de dire qu'elle cherchait la salle au trésor? What??? Mais il n'y a pas de salle au trésor à Poudlard... Enfin ça dépend de ce qu'on appelle la salle au trésor en même temps, mais c'est bizarre quand même.*Tessa se racla alors la gorge et changea d'émotion faciale. Auparavant, elle avait plutôt la tête de quelqu'un qui venait de faire une bêtise, ou plutôt qui allait en faire une. Et en deux secondes top chrono elle s'était constituée une façade des plus sérieuses, la Serdaigle ne comprenait pas très bien comment elle avait fait, c'était un peu comme un mystère! Pourtant elle-même ayant fait du théâtre n'y arrivait pas!

"Non, je voulais dire : je cherche la salle de défense contre les forces du mal. Elle est à cet étage? J'ai vu des murs bouger un peu plus loin alors je me suis dis que la salle ce promenait dans les couloirs"

La rouquine ne pensait pas vraiment que la salle de DCFM était réellement une salle au trésor. Elle n'aimait pas cette matière, raison pour laquelle elle l'avait arrêtée dès qu'elle en avait eu l'occasion. Et non, ça n'avait aucun rapport avec le fait qu'elle avait plus souvent des mauvaises notes dans cette matière... Bon d'accord, il y avait un peu de ça. En même temps, elle préférait les sortilèges, bien qu'elle sache que les sortilèges appris en DCFM pouvait se révéler utiles. En même temps, faire des dissertations sur ces même sorts était quelque chose que la jeune fille trouvait sans intérêt. Mais bon, chacun son opinion! Elle aimait les potions par exemple alors que beaucoup de gens détestaient.

En tout cas, Tessa avait des pensées bizarres en ce qui concernaient les salles. Une salle qui se promène dans les couloirs? Et puis quoi encore, c'était déjà assez compliqué de ne pas se perdre dans le château, alors si les salle bougeaient! Déjà qu'il y avait les escaliers qui n'aidaient pas vraiment à ne pas se perdre donc bon. Mais peut-être était-ce une croyance chez les Serpentards? Possible, ils faisaient tellement de choses étranges et en faisaient croire d'encore plus étranges, alors pourquoi pas?


"Ah tu cherches la salle de DCFM... Bon alors en réalité, les salles ne bougent pas, seulement les escaliers c'est déjà bien assez compliqué comme ça de ne pas se perdre hahaha"

La sixième année avait essayé de rire un peu, mais de ce qu'elle avait pu en entendre, il sonnait faux et un peu (beaucoup) nerveusement. Tessa allait sûrement le remarquer... Il fallait qu'elle lui explique la situation. De ce qu'elle avait pu voir de son comportement et de son caractère, ça n'allait pas la faire paniquer, tant mieux, parce que retrouver son chemin alors qu'on a une fillette qui pleurniche à côté ça n'aide pas à se concentrer.

"D'accord, alors je vais t'avouer quelque chose qui va te paraître vraiment bizarre, vu mon âge... Mais moi aussi je suis perdue malheureusement. Disons que j'ai eu un moment inattention sur les escaliers et me voilà. Mais bon, à deux on devrait bien trouver notre salle respective de cours. Je ne sais pas d'où tu viens, mais moi je viens de la salle de Métamorphose et je me dirigeais vers la salle de sortilèges, soit seulement 2 étages plus haut normalement... Et là, je ne sais absolument pas à quel étage on est..."

La préfète avait dit cela un peu nerveusement. Et comme à chaque fois qu'elle était nerveuse, elle avait parlé pendant assez longtemps. Enfin, elle ne faisait pas ça que quand elle était nerveuse, mais particulièrement quand elle était dans cet état...

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Tessa regarda vaguement autour d'elle en attendant la réponse de Meilla. Elle essayait de trouver un point de repère qui permettrait de lui expliquer comment ses aînés et ses camarades faisaient pour se retrouver dans ces couloirs qui se ressemblaient tous les uns les autres.

"Ah tu cherches la salle de DCFM... Bon alors en réalité, les salles ne bougent pas, seulement les escaliers c'est déjà bien assez compliqué comme ça de ne pas se perdre hahaha"


La fillette ne répondit pas tout de suite, car elle réfléchissait. Elle avait pourtant bien vu les murs bouger un peu avant, non? Enfin, ce n'était peut-être pas une salle complète (finalement, à force d'y réfléchir l'idée d'une salle de classe se promenant librement dans les couloirs lui paraissait ridicule. Mais pour quelqu'un comme elle qui n'a aucun sens de l'orientation, cela pourrait être une explication à l'éternelle question : mais pourquoi je ne trouve pas mon chemin bon sang?).

Le rire de la préfète sonnait faux, elle semblait nerveuse. Cette fois, Tessa en était sûr : elle allait lui dire quelque chose d'important. Mais quoi? Quelque chose de grave, une bêtise qu'elle avait faite (ou qu'elle allait faire)? La serpentarde se prépara à tout entendre : elle avait une capacité d'adaptation incroyable.

"D'accord, alors je vais t'avouer quelque chose qui va te paraître vraiment bizarre, vu mon âge... Mais moi aussi je suis perdue malheureusement. Disons que j'ai eu un moment inattention sur les escaliers et me voilà. Mais bon, à deux on devrait bien trouver notre salle respective de cours. Je ne sais pas d'où tu viens, mais moi je viens de la salle de Métamorphose et je me dirigeais vers la salle de sortilèges, soit seulement 2 étages plus haut normalement... Et là, je ne sais absolument pas à quel étage on est..."


La serdaigle semblait vraiment embêtée et on entendait la nervosité dans sa voix. Elle ne devait pas avoir l'habitude de se perdre, au contraire de Tessa pour qui c'était une chose courante. Elle nota aussi que la serdaigle parla d'inattention dans les escaliers
. *Pourquoi? Il y a un moyen de s'y retrouver sur ces maudites marches? Le seul truc à savoir dessus c'est de descendre dès qu'ils s'arrêtent, non?* Et puis, si elle savait de qu'elle salle elle sortait, elle ignorait l'étage exact.

"Bah! Tout le monde peut se perdre un jour ou un autre, quelque soit son âge" éluda la fillette en haussant les épaules. "Qui te dit que les adultes ne se perdent pas eux? Moi je sors d'un cours d'histoire de la magie, mais j'ai suivit les mauvaises personnes alors j'ai essayé de m'y retrouver toute seule mais..."

Tessa soupira. Si au moins elle avait regardé les élèves qu'elle suivait et non la couleur de leur robe! Elle aurait pu voir qu'ils étaient tous plus vieux qu'elle.

" Mais je me suis perdue. Je n'ai aucun sens de l'orientation, pour moi tous les couloirs se ressemblent. J'ai pris les escaliers pour monter au dernier étage, mais je ne sais pas si je l'ai atteint. Depuis que je suis ici je n'ai pas retrouvé les escaliers."

La serpentarde changea son sac de bras. Ce n'était pas qu'il était lourd, mais son bras commençait à s'engourdir.

" Comme tu l'as dit, à deux on va arriver à retrouver notre chemin. Commençons par là : tu n'en viens pas, n'est ce pas? Moi non plus. Nous trouverons peut-être la sortie"

Tessa désigna du doigt le couloir perpendiculaire à celui d'où venait Meilla, en face de celui où elle-même venait. Et, sans attendre la réponse de la serdaigle, elle commença à avancer joyeusement : c'était repartit pour l'aventure. Néanmoins au bout de quelques pas elle s'arrêta et se retourna pour voir la réaction de la jeune fille, et écouter tout de même ce qu'elle lui répondit.

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

"Bah! Tout le monde peut se perdre un jour ou un autre, quelque soit son âge. Qui te dit que les adultes ne se perdent pas eux? Moi je sors d'un cours d'histoire de la magie, mais j'ai suivit les mauvaises personnes alors j'ai essayé de m'y retrouver toute seule mais..."

Donc sa technique pour ne pas paraître trop nerveuse devait avoir échouée lamentablement. Soit Tessa était vraiment très très observatrice, soit on pouvait lire dans Meilla comme dans un livre. Mais dans les deux cas, ça revenait au même; Tessa s'était bien rendue compte de son petit jeu. Elle paraissait plutôt soulagée de se rendre compte de cela, mais ce n'était sûrement qu'une illusion. Qui serait soulagé de se savoir vraiment perdu? Et là, la rouquine se dit qu'il fallait peut-être qu'elle voit cela comme une opportunité pour s'amuser. Après tout, ce n'était pas si grave! De toute manière elles étaient perdues, elles ne pouvaient pas le nier, alors maintenant autant en profiter et au diable la retenue qu'elle allait avoir. Après tout ce ne serait pas sa première, et sûrement pas sa dernière! Fière d'elle même, la jeune fille se résolu à écouter un peu ce que disait la première année. Après tout ça pourrait peut-être leur donner un indice?

" Mais je me suis perdue. Je n'ai aucun sens de l'orientation, pour moi tous les couloirs se ressemblent. J'ai pris les escaliers pour monter au dernier étage, mais je ne sais pas si je l'ai atteint. Depuis que je suis ici je n'ai pas retrouvé les escaliers."

Bon d'accord. Meilla venait à la base du deuxième étage, et la petite Serpentard du sixième étage. Elle avait voulu monter tout en haut pour voir où elle était vraiment? Bizarre comme stratégie, mais soit, chacun sa stratégie! La sixième année voulait quant à elle aller au quatrième étage. Et c'est à ce moment là que ça fit "tilt" dans sa tête. En général, les escaliers ne faisait pas bouger de trop d'étages, ou disons plutôt que pour perdre les élèves et habitants de Poudlard, il procédait plutôt en les amenant à un endroit d'un étage qu'ils ne connaissaient pas. bien sûr, c'était souvent un étage qui n'était pas celui où ils voulaient aller sinon ce serait bien trop facile! Considérant les positions dont chacune venait, la préfète savait où elles étaient. Elle ne pouvait être totalement sûre, mais disons que c'était quelque chose de fort probable que toutes les deux se trouvent au cinquième étage.

" Comme tu l'as dit, à deux on va arriver à retrouver notre chemin. Commençons par là : tu n'en viens pas, n'est ce pas? Moi non plus. Nous trouverons peut-être la sortie"

Mais pourquoi la Serdaigle n'avait pas reconnu cet étage? Parce qu'elle ne connaissait pas grand chose de l'étage. Il y avait la salle des préfets, la salle de bain des préfets, le bureau du directeur et une salle d'étude. Mais c'était un étage encore assez vaste et elle ne pouvait pas tout connaître. De nombreuses salles étaient inexplorées. De plus, les professeurs n'aimaient pas trop que les élèves se perdent dans ce couloir. Meilla soupçonnait la salle des professeurs de se trouver à cet étage, ce n'était peut-être pas vrai mais bon, il y avait de grandes chances. La jeune fille aurait donc pu retourner en arrière. Il y avait toujours les escaliers par où elle était arrivée, et en faisant cette fois-ci attention au moment où elle passait, elle pourrait peut-être éviter de se perdre une nouvelle fois. Elle pourrait même amener la première année à sa salle avant de rejoindre la sienne, mais elle avait envie de s'amuser un peu avant d'aller en cours. Et puis de toute manière vu l'heure qu'il était, il valait mieux qu'elles aillent au prochain cours, la préfète en tout cas avait un cours différent de celui où elle devrait être c'était donc mieux pour elle. Et puis Tessa avait une vraie excuse, c'était courant de se perdre en première année, plus qu'en sixième. Oui, la rouquine faisait une fixation sur le fait de s'être perdue mais en même temps que pouvait-elle faire d'autre? Elle se rendit compte que la première année attendait une réponse de sa part...

" Ah oui il vaut mieux éviter de suivre les gens en général. Quand c'est de notre année et notre maison ça va mais sinon c'est mieux d'éviter " dit-elle avec un petit sourire" Sinon je pense savoir à peu près où on se situe dans le château, mais je ne connais pas très bien pour ne pas dire pas du tout cet endroit. Mais partir par là me semble être plutôt une bonne idée. De toute manière il faudrait rejoindre l'artère principale de ce couloir pour pouvoir réellement se repérer. "

Soudain Meilla pensa à quelque chose, il fallait qu'elles arrivent chacune à leur prochaine salle ni avant que ça sonne ni trop tard. Le timing n'allait pas être facile à respecter. C'était un défi, arriver comme il faut. Au pire si elle-même était en retard, ce ne serait pas trop grave, de toute manière c'était le cas depuis le début de la journée et en plus elle venait de sécher un cours... Pas super pour une préfète mais bon tant pis!

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

" Ah oui il vaut mieux éviter de suivre les gens en général. Quand c'est de notre année et notre maison ça va mais sinon c'est mieux d'éviter. Sinon je pense savoir à peu près où on se situe dans le château, mais je ne connais pas très bien pour ne pas dire pas du tout cet endroit. Mais partir par là me semble être plutôt une bonne idée. De toute manière il faudrait rejoindre l'artère principale de ce couloir pour pouvoir réellement se repérer. "


Tessa acquiesça poliment, comme si elle avait comprit ce que disait la serdaigle. L'artère principale du couloir... qu'est ce que ça pouvait bien être? La partie la plus importante de ce maudit couloir, ou bien un point de repère? Mais bon Meilla avait dit qu'elle commençait à se repérer, alors tout allait bien.

De toute façon, tout allait toujours bien. De peur de paraître arrogante, la fillette ne fourra pas ses mains dans ses poches comme elle le faisait d'habitude. La plus jeune des deux adolescente suivit donc l'autre jeune fille qui avait approuvé son idée. C'était bien la première fois de sa vie qu'une personne acceptait de la suivre juste après qu'elle ce soit perdue. Comme quoi, tout peut arriver un jour ou l'autre.

Chemin faisant, Tessa chercha quelque chose à dire. C'était un peu comme si elles partaient à l'aventure toutes les deux, et pour que cela soit plus gai rien ne vaux une bonne discussion. Oui mais voilà : que dire à une fille plus âgée que soit? Elle ne pouvait pas dire n'importe quoi non plus... Mais un événement imprévu l'empêcha de dire quoi que ce soit. Pour la deuxième fois de la journée, son sac lâcha et tomba à ses pieds. Elle n'eût pas le temps de réagir et trébucha dessus, l'éventrant en même temps.

Le contenu de son sac roula alors sur le sol du couloir, et Tessa put voir en même temps que Meilla ce qu'elle avait fourrer dans son sac le matin même sans regarder. Il y avait quelques livres de cours (elle n'était pas sûr d'avoir toutes ces matières aujourd'hui, mais bon!), des parchemins plus ou moins bien roulés, deux plumes dont une de rechange, sa bouteille d'encre (qui, oh miracle! était toujours intacte), un cadre photo (ah tiens il étais là?), un livre qu'elle avait... hum "emprunté" à sa sœur, et un petit cahier où elle écrivait toutes les choses interessantes (les rumeurs de passages secrets, il parait qu'untel avait peur de telle chose, et que machine avait donné rendez-vous à machin).


"Oh zut!" grogna Tessa "Encore? Tu ne pouvais pas tenir jusqu'à ce soir? Comme si c'était le moment!"

Elle se jetta au sol pour fourer rapidement ses affaires dans ce qu'il restait de son sac, sans regarder Meilla qui devait la prendre pour une folle à présent. Voilà qu'elle parlait à ses affaires!

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Tessa n'avait pas l'air d'avoir tout compris, mais c'était un peu normal en même temps. Au bout de quelques années passées à Poudlard, chaque élève avait ses repères, qui n'étaient pas forcément les mêmes de l'un à l'autre, ça dépendait de la vision de chacun. Bref, en gros l'explication qu'avait donné la rouquine ne devait pas être très clair pour la première année. La préfète résonnait en géométrie pour ainsi dire. Elle avait remarqué que chaque étage se ressemblait, il y avait un couloir principal avec quelques petits couloirs pas toujours dans le même sens d'un étage à l'autre mais bon, normalement on a vite fait le tour. A chaque nouvelle année on en découvrait de nouveaux et normalement à la fin on les connaissait à peu près tous du moment qu'on avait un minimum d'âme aventurier.

Ainsi partirent les deux jeunes filles dans le dédale des couloirs de ce qui semblait être le cinquième étage. Meilla ne savait pas trop quoi dire, et Tessa non plus à priori. Etait-elle dans ses pensées ou était-ce par manque de savoir quoi dire? Ce qui était difficile c'est qu'elles ne se connaissaient pas vraiment. Ainsi, elles pouvaient aussi bien parler de leur vie que de leur famille, mais par quoi commencer? Un silence gêné s'installa, silence que la sixième année détestait! D'habitude, elle trouvait toujours quelque chose à dire pour le pallier, souvent un peu n'importe quoi d'ailleurs. Sauf que là elle ne voulait pas dire n'importe quoi. Alors, elle pensait à toutes les situations où elle avait dû parler à quelqu'un qui était muet. Il y avait eu ce garçon de Poufsouffle qu'elle avait percuté il y a très longtemps. Par la suite alors qu'ils étaient tous les deux collègues, elle s'était excusée pour quelque chose qui c'était passé au moins un an plus tôt. Et puis il y avait Madeleine aussi, alors qu'elle était encore sa supérieure hiérarchique. Les deux jeunes préfètes s'étaient croisées à l'infirmerie, la Gryffondor ne pouvant plus parler et la Serdaigle à cause d'un entraînement de quidditch. Elles avaient appris à un peu mieux se connaître grâce à un carnet pour Madeleine.

Tout à coup, un énorme bruit fit sursauter Meilla. Le sac de Tessa était cassé et tout son contenu s'était répandu par terre. C'est-à-dire plumes, livres, parchemins, un petit cahier, de l'encre et...
*Un cadre photo?!* Oui, il y avait bien aussi un cadre photo qui était à terre... Etrange, très étrange même mais bon pourquoi pas, après tout la rouquine avait bien un drapeau dans son sac (une longue histoire à raconter qui datait d'une dizaine d'années déjà!)

"Oh zut! Encore? Tu ne pouvais pas tenir jusqu'à ce soir? Comme si c'était le moment!"

Et la première année se dépêcha de ranger toutes ses affaires dans son sac. La préfète se dit que puisqu'elle était là autant l'aider. Grâce à un "réparo", elle répara le sac de Tessa. Au moins cette fois-ci, il tiendrait au moins jusqu'au soir, sûrement plus (enfin si le sortilège avait été bien effectué ce qui paraissait être le cas.)

"Voilà, c'est réparé! Ca devrait tenir... Normalement." Après un petit coup d'oeil, Meilla reprit,"Ca va bientôt sonner. Enfin bientôt, tout est relatif, on a encore 15 minutes. Je ne sais pas quel cours tu as maintenant? Mais je peux t'y emmener si tu veux, je sais exactement où on est!"

En effet, tout en marchant, les deux jeunes filles étaient arrivées juste devant la salle des préfets. L'intuition de la Serdaigle était la bonne. Finalement, elle ne s'était pas tant perdu que cela, enfin si mais avec un peu de réflexion elle avait su se retrouver. Heureusement, parce que ne pas connaître tout en étage aurait été un peu grave! Bon sauf s'il y avait un couloir interdit, mais après tout qui n'avait jamais bravé les interdits?
Dernière modification par Meilla Primard le 7 mars 2015, 10 h 55, modifié 1 fois.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

La serdaigle lança un sortilège de Réparo sur le sac de Tessa : la lanière se répara par magie, rendant le sourire à la fillette. Si elle n'avait pas eût peur de se faire repousser par la rousse, elle l''aurait serré dans ses bras. Elle n'était pas encore capable de lancer ce sortilège (mais en toute honnêteté elle n'avait pas fait beaucoup d'effort pour réussir la dernière fois, trop absorbée par un fantôme qui rodait non loin d'elle).

"Voilà, c'est réparé! Ça devrait tenir... Normalement."

" Merci beaucoup!" s'écria la fille au cheveux noirs joyeusement.

"Ça va bientôt sonner. Enfin bientôt, tout est relatif, on a encore 15 minutes. Je ne sais pas quel cours tu as maintenant? Mais je peux t'y emmener si tu veux, je sais exactement où on est!"

*Déjà? J'aurais aimé que cette expédition dure des heures!* Une lueur de déception passa rapidement dans les yeux couleur orage de la jeune sorcière. Elle tenta de le cacher en fourrant ses mains dans ses poches en fronçant le bout du nez (ça, c'était le signe qu'elle commençait à s'ennuyer). Encore 15 minutes avait dit Meilla... elle aurait peut-être le temps avant son cours de noter quelques indices lui permettant de revenir à cet étage pendant la nuit... Déjà la malice revenait, chassant rapidement l'ennui.

"Hum... Si je me souviens bien après défense contre les forces du mal... Je crois que c'est deux heures de potions en commun avec les Poufsouffle." Elle regarda son interlocutrice droit dans les yeux avant d'ajouter "Je veux bien être guidée. Enfin si ça ne te fais pas un gros détour pour aller en cours"

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Tessa semblait un peu déçue, en même temps quoi de plus normal alors que Meilla lui proposait de l’amener en cours... En même temps pour devenir une sorcière accomplie, il allait bien falloir qu'elle aille en cours. Pour améliorer sa magie, il fallait s'exercer avec sa baguette. La plupart des sorciers qui passaient par Poudlard accomplissaient quelque chose dans leur vie, la plupart avait un métier intéressant, comme briseur de sorts, vendeur de sucreries telles que les chocogrenouilles, patacitrouilles, Fondants du Chaudron ou encore les dragées surprises de Bertie Crochue. D'autres encore travaillaient dans des élevages de dragon, ou étaient joueurs de quidditch. En bref, il y avait tout un panel de métiers à la sortie de Poudlard, et chaque sorcier y trouvait son bonheur si il étudiait correctement! Et pour cela, il fallait ne pas se faire expulser.

En effet, Meilla savait d'un tableau qu'un jour une jeune fille de Gryffondor avait dit
"Maintenant si ça ne vous dérange pas, je vais me coucher... Avant que l'un de vous ai encore une brillante idée pour nous faire tuer... Ou pire, nous faire expulser. "
Cette phrase avait une partie intéressante, elle préférait mourir plutôt que de ne pas accéder à l'éducation du château.

Bref, tout cela pour dire qu'il fallait absolument que ce qui c'était passé ne se reproduise plus, pour l'une comme pour l'autre. Evidemment sécher une heure n'allait pas vraiment les gêner mais bon si ça se produisait trop souvent...

"Hum... Si je me souviens bien après défense contre les forces du mal... Je crois que c'est deux heures de potions en commun avec les Poufsouffle. Je veux bien être guidée. Enfin si ça ne te fais pas un gros détour pour aller en cours"

Ca risquait d'être juste... Aller aux sous-sols pour ensuite courir en SACM... Mais bon elle avait dit qu'elle la guiderait, alors elle le ferait jusqu'au bout. Au pire si elle était trop juste, elle pourrait toujours la laisser au début du couloir menant au cours de potion, elle gagnerait bien deux minutes! Parce que ce couloir tordu était très long. Et puis les élèves de sa classe risquait d'être un peu en retard, parce que aller du quatrième étage au bout du parc ce n'était pas forcément le plus proche!

"Ca va me faire un détour, mais c'est pas grave je t'y emmène quand même. Si on court, je devrai arriver à peu près à l'heure. D'ailleurs avant de partir, je vais te donner un truc pour te repérer. "Elle s'approcha des escaliers et lui montra le truc avec les couleurs, pour savoir quand passer n'était pas dangereux."En espérant que ça puisse t'aider! Et maintenant on court! "La rouquine ne vérifia même pas que sa petite protégée la suivait, il fallait qu'elle se dépêche! Courir lui rappelait sa première année et sa deuxième aussi. Les deux années, en courant elle avait foncé dans quelqu'un. Depuis, elle n'avait plus jamais couru dans le château. Mais elle faisait régulièrement un footing dans le parc, pour le quidditch, il fallait bien qu'elle garde la forme! Parce que voler sans avoir de l'endurance, il n'y paraissait pas mais c'était plus compliqué, on était moins agile, et pour tous les postes cela pouvait poser un problème.

La sixième année se demanda ce qu'elle allait se récolter pour ne pas être allée en sortilèges. Qu'avait-elle rater comme sort? Peut-être pourrait-elle rattraper le cours? Et puis il y en a qui allaient se moquer d'elle à s'être perdue, mais elle n'était peut-être pas obligée de leur dire, après tout.

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

"Ça va me faire un détour, mais c'est pas grave je t'y emmène quand même. Si on court, je devrai arriver à peu près à l'heure. D'ailleurs avant de partir, je vais te donner un truc pour te repérer. "

La serdaigle lui montra et lui expliqua comment fonctionnait le code couleur. Tessa songea à celui qu'utilisaient les moldus pour traverser les routes. "En espérant que ça puisse t'aider! Et maintenant on court! "

Sans l'attendre, Meilla se mit à courir, comme elle l'avait annoncé. Tessa la suivit en riant, sautant les marches et courant dans les couloirs (c'était la première fois de sa vie _ et certainement la dernière_ qu'une préfète l'incitait à courir dans le château). Elle descendait les marches quatre à quatre, elle avait l'impression de voler, et elle adorait ça. A cette instant, elle aurait aimer pouvoir sortir du château et courir sans s'arrêter dans le parc.

Quand elles arrivèrent dans le hall, Tessa vit des gens de sa classe passer, se dirigeant vers les sous-sols. Elle leur fit un signe et se tourna vers la préfète.


" Voilà ma classe. Merci pour tout! J'ai un autre service à te demander, si ça ne te dérange pas..."

Elle sortit de son sac le livre de sa soeur et le tendit à la serdaigle.

" Tiens, tu veux bien donner ce livre à une fille de ta maison? Elle s'appelle Elena, si tu ne vois pas qui c'est, elle me ressemble comme deux gouttes d'eau. Merci d'avance. Oh et tiens ça c'est pour toi! A plus Meilla et merci de m'avoir aider. A bientôt!"

Tessa fourra un sachet de dragées surprise de Bertie crochu dans les mains de Meilla et s'enfuit en courant vers ses camarades de classes qui lui demandèrent où elle était passée cette fois. Elle leur expliqua comment elle s'était perdue, mais garda pour elle le code des escaliers que Meilla lui avait appris. Ils n'avaient qu'à l'attendre la prochaine fois!

Se perdre, chance ou malchance?  PV Tessa 

Tessa avait l'air de s'être amusée à courir comme une folle dans les escaliers et cela faisait bien rire la rouquine. La joie de vivre de la première année était communicative. Meilla avait un peu l'impression de se voir quand elle avait son âge, c'était avant certains événements bouleversants de sa vie qui avaient commencé lors de sa troisième année. Mais revenons à la Serpentard. Elle semblait avoir trouvé les gens de sa classe et la préfète fut surprise de voir qu'elle en connaissait peu. C'était sûrement cela de grandir, ceux qui étaient jusqu'en troisième année, elle les connaissait, pas tous, mais certains. Quatrième, cinquième, sixième année, ça allait. Mais alors les premières années, elle ne savait pas grand chose sur eux, à part les Serdaigles, elle pouvait normalement attribuer un prénom à chaque tête. C'était quand même plus facile quand ils vous demandaient quelque chose, ou quand ils vous parlaient d'un tel ou d'une telle qui avait fait ça. Sinon vous avez l'air bien malin à devoir lui demander qui c'est! Et puis retenir les prénoms des Serdaigles ce n'était pas si dur que cela, chaque année il y en a de nouveaux mais les anciens restent donc au final... Bref, Tessa avait l'air de vouloir dire encore quelque chose à la jeune fille avant d'aller rejoindre ses camarades...

" Voilà ma classe. Merci pour tout! J'ai un autre service à te demander, si ça ne te dérange pas... Tiens, tu veux bien donner ce livre à une fille de ta maison? Elle s'appelle Elena, si tu ne vois pas qui c'est, elle me ressemble comme deux gouttes d'eau. Merci d'avance. Oh et tiens ça c'est pour toi! A plus Meilla et merci de m'avoir aider. A bientôt!"

Donc en conclusion, la sixième année devait donner un livre à Elena à priori, la jumelle de Tessa, elle venait de recevoir un paquet de dragées surprises de Bertie Crochue pour avoir aider la première année à retrouver son chemin. Mais elle se baladait souvent avec un paquet dans la poche? Bizarre mais bon. Il fallait peut-être qu'elle dise quelque chose avant que la Serpentard ne soit trop loin pour l'entendre non? Ce n'était pas de très bon goût de ne pas la remercier pour le paquet, et puis pour la compagnie aussi! L'énergie de la première année était communicative, elle donnait de l'énergie aux gens autour. Enfin ça c'était selon la Serdaigle, parce que pour d'autres personnes ça devait être sûrement fatiguant!

" Eh Tessa! Merci pour le paquet! Et puis pour ta compagnie aussi, c'était sympa cette petite balade !" finit la rouquine avec un grand sourire, par petite balade, c'était plutôt se perdre dans le château, mais bon ça tout le monde n'avait pas besoin de le savoir. En tout cas, Meilla espérait qu'elle avait appris quelques petits trucs à la première année pour qu'elle ne se perde pas la prochaine fois! Et maintenant, c'était à son tour de retourner en cours. Elle se mit à courir le plus vite possible pensant que tout le monde devait déjà être là-bas en SACM avant de se rappeler qu'il n'avait pas cours de SACM aujourd'hui. A la place ils avaient une session pour leur orientation. Et où cette session se passait? En salle de sortilèges au quatrième étage. Mais qu'elle était une tête de linotte aujourd'hui! Ce n'était pas possible!

C'est ainsi que la préfète ne put pas faire une entrée discrète, puisque tous les autres étaient déjà là depuis plus d'une heure dans cette même salle et qu'en plus elle avait un bon quart d'heure de retard le temps de remonter tous les escaliers. Elle aurait des comptes à rendre à miss Tourmaline pour le cours raté. Mais pour le moment, elle tâcha d'écouter ce qui se passait, il fallait qu'elle commence à y penser à son orientation!




//Fin du RPG//

~En voyage autour du monde et en couple avec la fille la plus extraordinaire du monde ~
Attention, apparition de carottes hallucinogènes dans le secteur des ornithorynques.