Couloirs

Inscription
Connexion

Perdue dans les couloirs...  Libre 

Le couloir était long et étroit et les murs étaient noirs. Le sol étaient blanc , avec dessus un tapis rouge à franges jaunes et bronzes. Il faisait très sombre. De plus, il y avait des bosses et des creux au sol.
Honey avançait dans l'obscurité. Elle était perdue. Et elle n'arrivait pas à allumer sa baguette. Il est vraie que après seulement un cours de sortilèges, même ce simple sort lui paraissait difficile *j'aurai du demander à Betty de m'accompagner!* pensa t-elle. Car si sa cousine éloignée était venue avec elle, elle lui aurait montré le chemin et Honey ne se serait pas perdue en allant aux toilettes! Tout de même, elle devait être la seule personne capable de se perdre en se rendant aux toilettes. Elle arriva alors à un carrefour *il faut que je réfléchisse... Je ne peux pas rester éternellement coincée dans les couloirs... J'ai tourné déjà une fois à gauche, peut être que si je continu par la gauche j'arriverai devant un dortoir ou une salle de classe* après ce court instant de réflexion, Honey partit donc vers la gauche mais au bout de quelques mètres à peines, elle trébucha et tomba. Un gémissement s'échappa de sa bouche. Elle s'était tordue la cheville, elle en était sur. La tête commença a lui tourner. Elle était au bord de l'evanouissement et elle avait peur. Alors, elle cria le plus fort qu'elle pu:
- AU SECOURS!
Et elle tomba dans les pommes, se cognant violemment la tête contre le sol...

Perdue dans les couloirs...  Libre 


Arcatrix avait tant de devoirs à faire et elle en avait assez de les remettre éternellement au lendemain, mais n'avait aucune envie de les faire en cette heure de temps libre qui s'offrait à elle, c'est avec le sentiment de l'obligation qu'elle se résigna à aller à la bibliothèque, qu'elle avait choisie pour éviter de se laisser distraire, et elle y allait en trainant des pieds, têtes baissée, bougonnante, quand un cri dans le couloir la fit sursauter.

"AU SECOURS !" crait une voix de fille.

"Lumos !" murmura la rouquine pour allumer sa baguette afin d'éclairer le corridor plongé dans l'obscurité et éviter de trébucher dans les plis du tapis. C'est avec horreur qu'elle vit une fille, visiblement en première année, se tenant la cheville en grimaçant, étalée par terre. Elle se précipita vers elle pour s'agenouiller à son côté.

"ça va ?" demanda l'aiglonne anxieuse d'une voix chevrotante. *Suis-je bête ! On ne demande pas ça à quelqu'un qui crie de douleur et ne peut pas se relever, ça paraît évident...* pensa Arcatrix.

"Je... Je vais chercher de l'aide ! Non... Je t'emmène à l'infirmerie !" s'exclama-t-elle.

Arcatrix aida la blessée à se relever, et lui offrit son bras pour appui. La fille ayant manifestement le même âge qu'elle, elle n'avait aucun mal à la soutenir et même la soulever. Elles parcouraient prudemment d'un pas lent et mesuré couloirs sur couloirs, escaliers sur escaliers (ce qui fut une rude étape autant pour la blessée que pour celle qui la soutenait), Arcatrix menant la marche, baguette allumée.

En remarquant le blason de Poufsouffle sur la cape de la fille, Arcatrix enchaîna :

"Tu es à Poufsouffle à ce que je vois ! Je sais que le moment est mal choisi pour les présentation, mais je suis Arcatrix, Arcatrix Woodley, en première année à Serdaigle. Où as-tu mal ?"


Quand elles arrivèrent enfin à l'infirmerie, Arcatrix décida de rester avec la blessée, contente au fond d'elle d'abandonner l'idée de travailler.

*Tant-pis, je ferais ces devoirs demain...* pensa l'aiglonne, affichant un sourire malicieux.

~Quand ils déploient leurs ailes, les aigles vous ensorcellent !~
"La logique est le dernier refuge des gens sans imagination." Oscar Wilde
~Celui qui réfléchit mûrement avant de faire un pas passera toute sa vie avec une jambe en l'air.~

Perdue dans les couloirs...  Libre 

Ambre adorait déambuler dans les couloirs sombres toute seule, non plus sérieusement elle mourrait d'envie de tester sur le terrain la nouvelle formule qu'elle avait apprise au cours de sortilège ou plutôt piocher au pif dans un des bouquins de la bibliothèque. Elle c'était entrainer sans relâche dans sa chambre jusqu'à obtenir un résultat plutôt correct. Une fois suffisamment entrer dans les couloirs tout noir (hi hi sa rime) elle sortit sa baguette et prit une grande inspiration. Le fait de se retrouver dans une situation ou elle avait réellement besoin de lumière changeais la donne, et elle avait vraiment peur de ne pas réussir. D'autant plus qu'elle avait choisit le couloir le plus impraticable. Le sol était pleins de bosses et le manque de lumière n'arrangeais rien. Les murs étaient noirs comme si l'ambiance n'était déjà pas assez glauque. En fait elle aimais bien se mettre dans des situations bizarre toute seule !

-Lumos maxima !

Une intense lumière jaillit du bout de sa baguette, c'était magique ! En même elle était à Poudlard, dans une école ou l'on étudie la magie...donc oui c'est forcément magique. Elle était tellement fière d'elle qu'elle faillit faire tomber sa baguette en sautillant comme une petite folle. Du calme Ambre, pensa telle. Reprend tes esprits, et concentre toi. Elle voulait voir combien de temps elle pouvait tenir comme ça, ou jusqu'à quand elle allais commencer à s'ennuyer ferme. Mais elle était vraiment très fière d'elle !

-AU SECOURS !

Ambre sursauta en entendant cet appel à l'aide et se rua vers sa provenance, baguette allumé à la main. Elle trébucha plusieurs fois mais ne s'arrêta pas en chemin. Heureusement elle avait une bonne ouïe et ne tarda pas à en retrouver l'origine. Il s'agissait d'une jeune fille, une poufsouffle comme elle apparemment. Elle gisait sur le sol. Quelqu'un était déjà à coter d'elle et essayait de l'aider mais trop inquiète Ambre s'approcha quand même.

-Bonjour, je suis Ambre première année Poufsouffle. Je peux aider ?
Reducio

Ce RPG a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponse depuis plus de 6 mois. Pour demander sa ré-ouverture, vous pouvez contacter vos préfets ou professeurs.