Couloirs

Inscription
Connexion

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

Depuis qu'elle était arrivée, Dakota semblait débordée : la répartition, la rencontre avec ses camarades vipères, ses premiers cours, la prise de repères, les hiboux aux parents... Elle n'avait pas encore eu une minute à elle ! Même dans la Grande Salle, pendant le déjeuner, elle devait faire la connaissance des tartes à la citrouille, de la purée et autres puddings et spécialités anglaises. Certes, elle remerciait les elfes de maison pour leurs petits plats tous plus savoureux les uns que les autres, mais quand même ! Il fallait qu'elle prenne cinq minutes à elle, et vite, sinon elle allait vite exploser !

Ces cinq minutes, elle les trouva un peu avant l'heure du déjeuner. En effet, après un cours de Métamorphoses, elle avait une heure pour elle avant d'aller manger avec ses autres camarades : une aubaine ! La fillette aurait bien employé son temps libre pour faire un tour dehors, mais malheureusement, il pleuvait. Quel pays, vraiment...

Dakota dut donc se résoudre à visiter les lieux. Ce n'était pas si mal en soi, parce que la jeune sorcière se perdait une fois sur deux en se rendant en cours. Parfois même, pour retourner dans sa salle commune, la fillette avait du mal : les cachots lui faisaient peur, et la plupart du temps, elle tournait dans le mauvais couloir sombre et humide. Alors, une petite visite du château ne lui ferait pas tant de mal que ça !

Après la Bibliothèque, Cody traversa le château et les escaliers mouvants pour se retrouver dans un couloir où, manifestement, un cours venait de se finir. Une foule d'étudiants déboulait de tous les sens, et Dakota se retrouva vite prise entre plusieurs élèves. Petite comme elle était, elle n'essaya pas de se débattre, et attendit que la cohue s'atténue un peu. Les rires et les cris étaient forts, mais au moins, Dakota commençait à s'habituer à cette facette du château : sa façon d'être toujours mouvementé, même la nuit. On avait l'impression que le château était toujours vivant.

Le brouhaha ne semblait pas finir, et Dakota se demanda si elle allait pouvoir finir sa petite visite improvisée ou non. Mais le destin semblait ne pas vouloir que la fillette continue de se balader dans les couloirs... En effet, malgré la foule de petits sorciers qui se dirigeait maintenant vers la Grande Salle avec leurs estomacs grouillant, Dakota sentit néanmoins une force la bousculer, si fort que la jeune fille eut du mal à rester sur ses pieds en équilibre, et surtout sans tomber.

Reprenant ses esprits après cette bousculade, un peu sonnée, Dakota fut soudain tirée par derrière, comme si une ombre lui aggripait les vêtements et la tirait en arrière. Atterrissant sur ses fesses, la Serpentard marmonna dans ses dents, se questionnant sur ce qui venait de se passer. Dans sa bouche, cela se traduit par un :
« Koikesskipass ?! »

A coté d'elle, une ombre bougeait, mais impossible pour Dakota de savoir qui était l'individu qui venait de la bousculer de la sorte. Remettant ses idées en place, la jeune fille souffla un grand coup, espèrant que la personne à côté d'elle n'était pas une créature prête à la manger tout cru.

Journaliste aux Chroniques du Sale Hasard ❋ Proud to be a Slytherin.
« On ne se méfie jamais trop de qui sait lire et écrire. »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

Les couloirs pendant les heures de cours étaient silencieux. Parfois un ou deux élèves y passaient sans faire de bruit, respectant le calme de l'endroit. Calme qui serait troublé dès que les cours seront terminés, et que tous les adolescents partiraient pour la grande salle avec cet air affamé comme s'ils n'avaient pas manger depuis une semaine. En attendant, ce couloirs-ci n'était pas si calme qu'on pouvait le croire : si on tendait l'oreille on pouvait entendre au loin des pas. Mais les personnes qui causaient ce bruit ne marchaient pas, ils courraient.
Tessa faisait partit de ce groupe. Enfin, plus ou moins... Elle courrait à perdre haleine, décidant de tourner dans un couloirs plutôt qu'un autre au dernier moment. Ses longs cheveux noirs flottaient derrière elle, légèrement ondulés et encore mouillés. La pluie qui battait au dehors n'avait pas effrayée la fillette, au contraire de ce qu'il se passait dans son dos. Trois garçons, légèrement mouillés eux aussi, la poursuivaient en la montrant du doigt. Même si elle n'arrivait pas à les distancer, la petite tenait le rythme sans s'arrêter. Il fallait qu'elle les sème, qu'elle s'arrête un instant juste pour souffler un peu et penser à un moyen de se débarrasser d'eux.

Comme par hasard, c'est ce moment que choisirent les professeurs pour lâcher les élèves en cours. Un flot d'étudiants se déversa dans les couloirs, ralentissant la progression de Tessa. Grâce à sa grande taille, elle réussit à voir par-dessus les épaules et les têtes de certaines personnes, trouvant le chemin le plus facile d'accès pour sortir de cet endroit. Elle se glissa avec aisance entre ses camarades, au contraire de ses poursuivants qui furent stoppés un instant.
En ricanant, la fillette tourna à droite au carrefour suivant toujours en regardant les trois garçons piégés par les adolescents affamés. Et comme toujours quand on court sans regarder devant soit, on se prends un mur. Enfin cette fois c'était une élève que la fillette percuta de plein fouet. Sous le choc Tessa tomba en arrière, glissant légèrement sur les fesses.

Elle se reprit bien vite et se remit sur ses pieds et ses yeux gris balayèrent le couloir avec fureur.
*Vite vite vite* Sur le côté, elle avisa une porte ouverte qui donnait sur une salle de cours déserte. *Vite vite vite!* Sans réfléchir elle attrapa par derrière la fillette qu'elle avait percuté et la tira dans la salle. *Vite vite, VITE!* Elle ne fit même pas attention à sa camarade qui se retrouva sur les fesses à son tour. Elle l'entendit juste marmonner quelque chose d'incompréhensible, et elle lui tourna le dos.
La fillette aux longs cheveux noirs ferma rapidement la porte, la laissant juste assez ouverte pour pouvoir jeter un œil dans le couloirs. Quelques secondes plus tard, elle vit les trois garçons passer en la cherchant du regard.

" Ben... par où elle est partie?" grogna l'un d'eux.

" Je l'ai vu partir par là, elle a du profiter du fait qu'on était coincés." grommela un deuxième.

"Continuons, on va bien finir par lui tomber dessus" suggéra le troisième

Aussitôt dit, aussitôt fait. En entendant ses poursuivants s'éloignés, Tessa soupira de soulagement et se laissa glisser contre la porte après s'être assurée de bien l'avoir fermée cette fois. Elle se retrouva face à la fillette qu'elle avait bousculée quelques secondes auparavant, et qu'elle avait déjà totalement oubliée. En la regardant attentivement, elle s’aperçut que l'inconnue ne l'était pas tant que ça d'ailleurs : c'était une serpentarde. Mais son nom échappait à Tessa. Elle se souvenait seulement qu'il y avait le son "ko" dedans
. *Je suis bien avancée tiens*

"Hey salut! Désolée de t'avoir bousculée, et aussi de t'avoir poussée ici. Je ... joue à cache-cache!"


Ce n'était pas l'entière vérité... mais on en était pas loin malgré tout. Tessa ramena ses jambes contre elle pour laisser plus de place à sa camarade. Qu'elle le veuille ou non, elles allaient rester un petit moment là, juste le temps que la petite vipère trouve une solution pour que ces trois garçons cessent de la poursuivre. Si plus personne ne comprenait les farces, où allait le monde?


"Je m'excuse mais... j'ai oublié ton prénom. Moi c'est Tessa. Tessa Bonsorm"
ajouta-t-elle en souriant. Sa camarade semblait un peu effrayée, comme si la fillette aux cheveux noirs était un mostre déguisé en petite fille. A moins que ce ne soit autre chose?

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

Les fesses encore endolories, Dakota essaya de remettre ses idées en place. Elle ne savait pas trop où elle se trouvait avant sa bousculade, et elle ne saurait dire où elle se trouvait maintenant. En tout cas elle n'était pas dans un couloir, mais dans un endroit sombre et mal éclairé, et il n'y avait pas un bruit à l'intérieur. En revanche, à l'extérieur de cette pièce, il y avait des chuchotis, même des bavardages ou des grognements. Les voix étaient encore enfantines, c'était donc des élèves qui se trouvaient dehors. Qui étaient-ils ? Que faisaient-ils dans les couloirs à cette heure ? Ca, Dakota n'en savait rien.

Ses yeux commençaient à s'habituer au noir, surtout grâce aux rayons qui passaient par l'ouverture de la porte de la pièce. Soudain, prise d'un moment de panique, Dakota se rappela qu'elle n'était pas arrivée toute seule par hasard. Il y avait quelqu'un avec elle dans cette pièce ! Et, pire que tout, elle ne savait pas qui était cette personne, si c'était réellement une personne. La verte en frissonna de peur : elle ne voulait pas se retrouver à côté d'une grosse bestiole aux yeux rouges. Et la bestiole aux yeux rouges parla, enfin :

« 
Hey salut ! Désolée de t'avoir bousculée, et aussi de t'avoir poussée ici. Je ... joue à cache-cache ! Je m'excuse mais... j'ai oublié ton prénom. Moi c'est Tessa. Tessa Bonsorm. »

Ouf, la bestiole était en réalité une vipère. Une vipère du nom de Tessa, qui était essouflée et qui semblait se cacher des voix qui étaient derrière la porte. Sa soi-disant partie de cache-cache la rendait apparemment amnésique, ce qui n'étonna pas Dakota : sa camarade semblait exténuée, et, bizarrement, un peu apeurée. On ne devait pas avoir peur pendant un jeu, seulement ressentir de l'excitation, de la joie...

La fillette, massant un peu ses fesses, regarda un peu la personne qui l'avait envoyé là : Tessa avait de longs cheveux noirs, tellement longs que Dakota avait peur de marcher dessus et de lui faire mal. Bon, en même temps, elle venait de la bousculer deux fois, lui faisant perdre du temps en prime : elle lui devait bien ça.

Prenant son courage à deux mains, Dakota fit face à son ennemi du jour :

« 
Moi, c'est Dakota. Dis-moi, tu joues à cache-cache avec ceux qui sont dans le couloir ? »

Cette question était innocente et un peu naïve, Dakota s'en rendit compte au moment où les mots lui sortirent de la bouche. Regardant par l'entrabâillement de la porte, Dakota aperçut l'ombre de deux, voire trois personnes. Bon. Soit, cette Tessa faisait un cache-cache un peu douteux avec les personnes derrière la porte, et tant mieux pour elle. Mais Cody ne pouvait pas rester là à attendre qu'ils s'en aillent : elle avait à faire ailleurs ! En fait non, mais son instinct de petite fille rangée et sage lui disait de ne pas rester ici, car cette posture était dangereuse. Et les jeunes filles ne devaient jamais se mettre en danger !

Elle se leva, doucement pour ne pas faire de bruit, et déclara à sa camarade pour lui faire comprendre que ce petit jeu ne fonctionnait pas sur elle :

« 
J'espère que tu vas gagner cette partie, moi en tout cas je dois y aller. »

Mais, bizarrement, Dakota espérait de tout son coeur que sa camarade la retienne : elle avait aussi envie de jouer !

Journaliste aux Chroniques du Sale Hasard ❋ Proud to be a Slytherin.
« On ne se méfie jamais trop de qui sait lire et écrire. »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

Tessa ferma les yeux un court instant et se concentra sur sa respiration. Il fallait qu'elle reprenne son souffle d'abord, ensuite elle pourrait réfléchir. La salle était plongée dans la pénombre, mais Tessa pouvait voir la silhouette de sa camarade bouger légèrement.

« Moi, c'est Dakota. Dis-moi, tu joues à cache-cache avec ceux qui sont dans le couloir ? »


"Oui, on peut dire ça" souffla la fillette aux cheveux noirs en se frottant nerveusement le bras, faisant bouger par la même occasion les bracelets colorés qu'elle portait à son poignet. En réalité elle avait commencé avec une partie de "farces et attrapes" mais ses victimes avaient tentées de l’attraper en vrai. Puis cela s'était transformé en course-poursuite, avant de déraper en cache-cache.
D'ordinaire, cela ne la dérangeait pas que ses victimes se révoltent, au contraire cela rendait la farce plus comique encore. Elle réussissait toujours à les semer, ou au pire à éviter qu'ils ne s'en prennent à elle : elle s'en sortait généralement avec des remontrances et des regards noirs.

Mais ces trois garçons là n'étaient pas comme ses victimes habituelles. D'abord parce qu'ils étaient aussi coupable qu'elle, ensuite parce qu'ils ne lâcheraient pas le morceau tant qu'ils ne lui auraient pas fait payer au centuple l'affront qu'elle leur avait fait subir.
Toute à ses réflexions, elle n'avait pas vu l'autre serpentarde se lever doucement, semblant avoir décidé de ne pas rester une minute de plus dans cette salle de classe sombre, enfermée par ce qui semblait être une furie aux cheveux noirs.


« J'espère que tu vas gagner cette partie, moi en tout cas je dois y aller. »


Un éclair de panique passa dans les yeux gris de Tessa. Il en fallait beaucoup pour qu'elle en arrive à cet état d'ordinaire, mais là elle avait déjà vu ce dont ces trois garçons étaient capable. Craignant être leur prochaine victime, la fillette préférait passer son tour quitte à rester cachée dans ce sombre endroit jusqu'aux vacances s'il le fallait (enfin, tant qu'elle n'aurait pas trouver comment les convaincre de la laisser tranquille).
Sans réfléchir, elle attrapa Dakota par le bras. Elle devait avoir l'air un peut idiote ainsi, à genoux à retenir une fille à qui elle n'avait encore jamais parlé, le visage caché par quelque mèches noires folles.


"Attends! Tu es vraiment obligée de partir? Tu comprends... tu risques de leur indiquer où je suis en sortant de là."


Doucement, Tessa relâcha le bras de sa camarade et se rassit par terre. Tout en faisant cela, elle prit ses cheveux en main et les replaça sur une épaule pour ne pas être gênée. Elle soupira un instant, les yeux fermés, essayant de réfléchir à tout allure. Mais la course-poursuite qu'elle venait de faire dans le parc et dans les couloirs l'avait fatiguée plus qu'elle ne le croyait. Son petit cerveau commençait à être en manque de sucre, mais surtout à court d'idées.

"En fait, s'ils me trouvent je vais passer un sale quart d'heures. D'habitude j'arrive à m'en débarrasser rapidement, mais ils sont tenaces aujourd'hui ils n'en démordent pas. Tu veux bien rester un peu le temps que je trouves quelque chose? S'il te plait?"


Quelle que soit la réponse de Dakota, elle ne pouvait pas partir de toute façon. Tessa bloquait la porte, et resterait ainsi tant qu'elle n'en aurait pas terminé avec cette sale histoire.

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

Les espérances de Dakota étaient devenues réalité. Alors qu'elle était debout, dans cette pièce noire, sombre, stressante et dérangeante, prête à partir et laisser Tessa, sa camarade verte, seule face à son jeu et ses adversaires, la fillette fut interrompue dans son élan. En effet, les paroles de Dakota avaient eu un effet spectaculaire sur la vipère aux cheveux noirs. Ses yeux, auparavant plutôt enjoués et fatigués, avaient repris de la vigueur et étaient même paniqués, dans un sens.

Dakota ne comprenait pas pourquoi le fait de sortir discrètement de cette pièce et de filer en douce rendait Tessa aussi terrifiée. C'était tout à fait logique, pourtant. Mais Tessa semblait prendre cela comme une menace, comme un danger... Et ce danger, elle lui fit ressentir en la prenant par le bras, comme pour l'arrêter dans son mouvement. Tessa lui faisai presque mal, elle exerçait une pression forte sur le petit bras de Dakota.

« 
Attends ! Tu es vraiment obligée de partir ? Tu comprends... tu risques de leur indiquer où je suis en sortant de là. »

Oui, Dakota comprenait tout à fait. Mais même si elle partait, Dakota pouvait inventer un mensonge pour que les garçons aillent sur une autre piste et décident de ne pas fouiller cette pièce. Elle comprenait de moins en moins le comportement de Tessa. Elle prenait un peu trop à coeur ce jeu, et c'était vraiment bizarre maintenant aux yeux de la fillette. Heureusement, l'autre Serpentard relâcha peu à peu son étreinte sur le bras de Dakota et se rassit, tout en expliquant réellement ce pourquoi elles étaient ici, planquées :

« 
En fait, s'ils me trouvent je vais passer un sale quart d'heure. D'habitude j'arrive à m'en débarrasser rapidement, mais ils sont tenaces aujourd'hui ils n'en démordent pas. Tu veux bien rester un peu le temps que je trouve quelque chose ? S'il te plait ? »

Tessa avait maintenant l'air las, et Dakota la comprenait. Elle était dans un sale pétrin. Mais la vipère se mit néanmoins en barrage devant la porte, comme pour faire comprendre à Dakota qu'elles étaient maintenant à deux dans cette galère. Cody décida alors, en soufflant légèrement, de se rassoir et elle fixa doucement Tessa. Elle détendit son corps, elle respira faiblement pour ne pas faire trop de bruit. Grâce au silence, elle essaya de savoir si les assaillants de Tessa étaient encore là, mais c'était compliqué à savoir. Alors, Dakota fit un clin d'oeil à sa camarade et lui souffla :

« 
Ils sont encore là, tu penses ? Il va falloir élaborer un plan pour nous sortir de là... »

Dakota termina sa phrase en souriant, pour signifier à Tessa qu'elle était prête à l'aider dans cette nouvelle aventure.

Journaliste aux Chroniques du Sale Hasard ❋ Proud to be a Slytherin.
« On ne se méfie jamais trop de qui sait lire et écrire. »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

Tessa soupira de soulagement en voyant sa camarade se rasseoir doucement en s'appliquant à faire le moins de bruit possible. Si elle ne dit rien, ses yeux et sont sourirent remercièrent la jeune fille à sa place.

« Ils sont encore là, tu penses ? Il va falloir élaborer un plan pour nous sortir de là... »

La fillette aux cheveux noirs tandis l'oreille, mais aucun son ne lui parvint du couloirs. Malgré tout, elle savait que ce n'était pas gagné, ces garçons là étaient des professionnels. Elle les avait déjà vu suivre une fille de Poufsouffle pendant tout une journée juste pour pouvoir lui glisser une chenille dans les cheveux. C'était ce jour-là qu'elle les avait rencontrés, et qu'ils l'avaient prise pour cible.
Quoi qu'il en soit, elle était ravie d'avoir rencontré Dakota (même si c'était un pur accident et qu'elle l'avait presque kidnappée). Sa camarade Serpentard semblait prendre très à cœur son problème, et la fillette se promis de l'en remercier plus tard.


"Non je crois qu'ils sont vraiment partis, mais ils vont revenir c'est sûr. Merci de m'aider. Je sais comment les faire enrager, mais pas vraiment comment les arrêter. Peut-être en leur faisant peur, mais vraiment peur..."


Ils aimaient bien s'en prendre aux autres avec ce dont leurs victimes avaient le plus peur. Heureusement pour elle, ils n'avaient pas encore découverts les siennes. Les yeux gris de la petite fille se mirent à fixer le plafond pendant qu'elle essayait de se souvenir de tout ce qu'elle savait des ses trois poursuivants. L'un était d'origine moldue et n'était toujours pas à l'aise avec les fantômes (ce qui n'avait pas vraiment de rapport, avouons-le, car même des sorciers de purs avaient peurs des fantômes...). Un deuxième avait peur des serpents (ce qui tombait très bien justement) et le dernier...


"Tout d'abord, on devrais sortir discrètement, ensuite on va s'arranger pour qu'ils se séparent et les prendre un à un à leur propre piège. Ces trois-là ont la particularité de cibler leurs victimes et de les attaquer avec leur plus grande peur. On peut faire pareil, je penses que c'est faisable. Il faudra juste trouver un fantôme, un serpent et... des noix!"

La peur du troisième garçon peut sembler étrange, mais elle était en fait assez normale. Le jeune homme y était allergique, et avait donc développé une véritable phobie des noix. Heureusement pour Tessa et malgré le fait qu'ils recherchaient ses peurs depuis des semaines, les trois complices n'avaient jamais trouvé. Depuis toute petite, la fillette avait trois grandes peurs. Elle vivait à présent l'une d'elle au quotidien, la seconde n'était connue que par ses proches et quelques Serpentards. Pour la troisième en revanche seule sa sœur et ses parents étaient au courant.
La petite aux cheveux noirs se redressa lentement, un plan d'action commençait à se former dans son esprit. Elle avisa Dakota, attendant son approbation (ou son refus catégorique) pour cette idée qui lui semblait la meilleure. Se félicitant toute seule (vive modestie!), Tessa ouvrit son sac et en ressortit un paquet de caramels mou. Elle en enfourna trois dans sa bouche avant d'en proposer à sa camarade.

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

Tessa, tout comme Dakota, tendit l'oreille vers le couloir. Il n'y avait pas de bruit dans le couloir, apparemment. Sa camarade verte semblait aussi être de cet avis quand elle reprit sa place habituelle. Ses muscles s'étaient détendus quand elle avait compris que Dakota allait rester pour l'aider à se sortir de cette galère, et rien que pour ça, la fillette était contente d'être restée. Tessa prit soudain la parole, prête à trouver un plan béton :

« 
Non je crois qu'ils sont vraiment partis, mais ils vont revenir c'est sûr. Merci de m'aider. Je sais comment les faire enrager, mais pas vraiment comment les arrêter. Peut-être en leur faisant peur, mais vraiment peur... »

Hmm, l'idée n'était pas bête. Elle était même géniale ! Quoi de mieux pour faire fuir une personne qui s'en prend à nous que de la mettre face à sa pire peur, et ainsi lui montrer que ses menaces sont vaines, car nous savons faire face à sa brutalité. Dakota regarda sa camarade d'un air admiratif, déjà parce qu'elle devait faire face à une sacrée menace et qu'elle était incroyablement calme ; et surtout parce qu'elle arrivait, malgré la peur, à trouver un plan extraordinaire.

Pour la première fois depuis que Tessa l'avait kidnappé, Dakota était contente d'être là, parce qu'elle sentait qu'elle allait passer un bon moment, et une belle aventure avec sa camarade. Celle-ci avait un air pensif quand Dakota sortit elle-même de ses pensées. Elle devait sûrement réfléchir aux peurs de ses poursuivants. Et ça, ça n'était pasune mince affaire, malheureusement... Mais Tessa devait avoir trouvé, car, rayonnante, elle déclara à sa camarade :

« 
Tout d'abord, on devrait sortir discrètement, ensuite on va s'arranger pour qu'ils se séparent et les prendre un à un à leur propre piège. Ces trois-là ont la particularité de cibler leurs victimes et de les attaquer avec leur plus grande peur. On peut faire pareil, je penses que c'est faisable. Il faudra juste trouver un fantôme, un serpent et... des noix ! »

Le plan se mettait en place, et Dakota était de plus en plus excitée par la tournure des événements. Bon, certes, à l'écoute du discours de Tessa, elle avait buter sur les peurs des mécréants : fantôme ; serpent et noix. Pour le fantôme, ça pouvait le faire : l'une d'elle pouvait lancer un sort à un drap ; le serpent était d'une simplicité enfantine à trouver, surtout pour des Serpentard ! Mais les noix... Direction les cuisines, non ?

Dakota n'eut pas le temps d'y penser davantage, que déjà Tessa se dressait sur ses pieds, prête à mettre à l'oeuvre son plan démoniaque, niark. Ouvrant son sac, elle en sortit des bonbons qu'elle goba avant d'en proposer à sa camarade. Dakota prit doucement les bonbons (pour ne pas avoir l'air d'une morfale) et les engloutit, tout en répondant à la question silencieuse de sa camarade :

« 
Bon, on y va ? Par quoi commençons-nous, chef ? »

La bataille allait être amusante...

Journaliste aux Chroniques du Sale Hasard ❋ Proud to be a Slytherin.
« On ne se méfie jamais trop de qui sait lire et écrire. »
Pas d’avatar
Ancien sorcier  

Dangereux sont les couloirs...  PV Tessa 

« Bon, on y va ? Par quoi commençons-nous, chef ? »

Le sourire de Tessa s'élargit en entendant sa camarade l'appeler "chef". Etant la cadette de la famille, elle n'avait jamais été la chef pour quoi que ce soit, et elle trouvait que c'était un titre qu'elle méritait. Elle essaya de ne rien faire paraître de la fierté qui l'envahissait à cet instant. Elle prit donc la tête des opérations et lista les choses qu'il leur faudrait. Pour le serpent, elle avait dans sa valise un faux serpent en plastique dont elle se servait pour ses blagues dans son école de moldu. Pour le fantôme, il y avait des tas de moyens : en convaincre un était serait vraiment top, mais il valait mieux prévoir un plan de secours. Pour les noix en revanches... La saison était passée, mais il serait certainement possible d'en trouver à la cuisine.


"Très bien, on va déjà récupérer tout ce dont on aura besoin, et ensuite on avisera pour les séparer. On va essayer de descendre discrètement dans la cuisine pour demander des noix aux elfes de maisons, ensuite on trouvera un fantôme pour lui demander de nous rendre un service. Si il ne veux pas on trouvera bien une autre solution... Et enfin, nous pourrons aller dans nos dortoirs : j'ai un serpent en plastique dans ma valise. Il suffira de lui lancer un sort pour qu'il bouge."


Contente de ce programme, Tessa entre-ouvrit la porte de la salle de classe et jeta un œil dans le couloirs. Il semblait désert, tout était calme. Elle sortit en marchant lentement, faisant attention à ne pas produire le moindre son avec ses chaussures. Les bras à mi-hauteur entre ses épaules et son nombril, l'oreille tendue et la langue tirée signe d’extrême concentration, la fillette aux cheveux noirs avait vraiment l'air idiote à défaut d'être crédible...
Au bout de quelques pas, elle fit un signe à Dakota pour lui dire qu'elle pouvait sortir de leur cachette. La fillette aux cheveux noirs passa devant et prit la direction des escaliers. A chaque croisement, elle s'arrêtait et penchait sa tête derrière un mur pour s'assurer que les trois garçons ne venaient pas dans cette direction. Quelques élèves qui déambulaient tranquillement s’aperçurent avec stupeur de son manège, mais aucun d'eux ne réagit vraiment et continuèrent leur route en se demandant simplement qu'elle mouche l'avait piquée.

En descendant les escaliers, la serpentarde prit rapidement le temps de s'attacher les cheveux. Sans s'arrêter, elle fit deux tresses d'ébènes plus ou moins bien faites (mais bon sans brosse c'est moins facile) pour ne pas être gênée et être tranquille par la suite. Trouver les cuisines ne fut pas difficile, au contraire de trouver un elfe libre et à même d'écouter les deux fillettes.
Tessa avait oublier un détail dans son super plan : c'était l'heure du repas, et les elfes de maisons étaient tous très occupés. Elle se demanda un instant s'il ne valait pas mieux rejoindre les autres dans la grande salle avant de commencer sa farce avec Dakota. Se priver de manger, ce serait dur mais elle tiendrait (à coup de bonbons on peut tout faire) mais sa camarade ne serait pas forcément du même avis.


"On devrais peut-être aller manger rapidement et revenir quand les elfes seront libre, qu'en penses-tu?"
Elles avaient du temps à tuer cet après-midi, et grâce à la pluie qui ne s'arrêtait pas personne ne pourrait aller dans le parc. Démarcher un fantôme et récupérer le serpent dans le dortoir ne devrait pas prendre beaucoup de temps...
Reducio

Ce RPG a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponse depuis plus de 6 mois. Pour demander sa ré-ouverture, vous pouvez contacter vos préfets ou professeurs.