Couloirs

Inscription
Connexion

Un détour qui vaut le détour   PV : Diana MIRENA  

La journée de Dylan touchait à sa fin, et assez tôt à dire vrai. Il devait être quelque chose comme quatre heure de l'après-midi mais la journée de cours de Dylan touchait à sa fin. Et sur une bonne note en plus - c'est le cas de le dire - puisque ce dernier avait récolté un Optimal bien mérité à la suite d'un devoir qui lui avait pris beaucoup de temps. Il n'était pas peu fier d'avoir enfin pu obtenir une bonne note en Métamorphose, car depuis peu, son objectif était de pouvoir devenir Animagus. Mais pour cela, il lui faudrait énormément de persévérance et de travail pour pouvoir s'en sortir. Aussi il avait travaillé très dur et avait pu récolter une bonne note, une très bonne note diras-t-on, pour son bulletin scolaire. Ainsi, le jeune Dylan arpentait les couloirs en direction de sa salle commune alors même qu'il avait le sourire jusqu'aux lèvres et qu'il n'espérait pas mieux pour sa scolarité à Poudlard. Il commençait à vraiment être habitué aux règlement intérieur du château et commençait même à se faire plusieurs amis sur lesquels il pouvait compter. Vraiment, il n’aurait pas pu mieux rêver. Depuis le jour où sa lettre d'admission à Poudlard était arrivée, il vivait un véritable rêve éveillé. En plus, il rapportait des points à sa maison avec ses bonnes notes, aussi tout allait bien pour lui. Malgré tout, il avait bien envie de se reposer un petit peu avant le dîner dans sa salle commune, et il avait donc pris le chemin de cette dernière, au dernier étage de l'école. * C'est vrai qu'il faut toujours monter tous les étages ... * soupira le jeune homme, tout en jouant avec sa baguette qu'il lançait et rattrapait avec élégance et style. Pour un enfant de douze ans, bien entendu.

Dylan connaissait le château certes, mais ce n'est pas pour autant que les escaliers décidaient d'être cléments avec lui. Au contraire, aujourd'hui encore, ils avaient fait faire un détour au jeune Gryffon en se déplaçant comme bon leur semblaient. Grommelant quelques mots injurieux envers ces maudits escaliers, Dylan avait donc dû se résigner à faire un détour avant de pouvoir poser ses petites fesses sur un bon fauteuil de sa salle commune. Bien qu'il ne soit pas d'une nature feignante, le jeune homme n'aimait pas vraiment non plus les détours inutiles qui fatiguait ses petites jambes. Parce qu'il est aussi intéressant de constater de Dylan n'était pas vraiment grand pour son âge. Mais il avait encore le temps de grandir donc pas de panique à ce niveau-là. Il était arrivé dans un long couloirs un peu sombre, pas vraiment éclairé par la lumière du soleil, bien que certains chandeliers servent d'éclairage. * Chaque couloir, chaque pièce de cet endroit est merveilleux ... * s'amusa à penser Dylan. Depuis qu'il était ici, il trouvait toujours quelque chose de nouveau qui venait satisfaire sa curiosité et également l'enchanter et l'émerveiller comme jamais. Et, allez savoir pourquoi, ce couloir avait quelque chose de mystique avec ces chandeliers qui projetaient des ombres sur les murs et les quelques armures et tapisseries qui ornaient les murs. Même si cet endroit était un peu glauque, Dylan appréciait le décor. Il continuait de faire joujou avec sa baguette, il ne loupait jamais un lancer et arrivait toujours à la rattraper. Cela le maintenait occupé pendant son long voyage jusqu'à la salle commune des Gryffons et en plus, il avait bien gagné le droit de frimer un peu avec sa baguette, même s'il n'avait que douze ans. Bien qu'il était absorbé par le charme de l’endroit - si l'on peut dire - Dylan finit par apercevoir une silhouette non loin. Distrait, il ne rattrapa pas sa baguette qui lui tomba d'abord sur la tête, le laissant échapper un AIE qui résonna dans le couloir, au même moment ou sa baguette roulait en direction d'on ne sait trop où.

Courant pour la récupérer tout en se frottant la tête, il finit par arriver à la récupérer. Au pied d'une personne. Il la ramassa, se releva un peu précipitamment et fit tomber son sac. * Décidément * maugréa-t-il. Ramassant également ce dernier, il prit le temps ensuite de regarder qui il avait en face de lui. Une jeune fille apparemment, qui semblait surprise mais qui ne disait rien, pour le moment. Prenant les devants, Dylan s'excusa auprès de la jeune fille alors qu'il rangeait son sac, maintenant en désordre :

« Oups, désolé, elle m'a échappé, je n'ai pas fait exprès ! Heureusement qu'elle s'est arrêtée près de toi, sinon, qui sait où elle serait allée, hein ? »

Gryffondor du mois d'octobre 2015

Un détour qui vaut le détour   PV : Diana MIRENA  

Dylan attendait une réponse de la part de cette mystérieuse inconnue. Il lui arrivait bien souvent, pour ne pas dire toujours, de faire des rencontres dans bien d'étranges situations. Et cette fois-ci, c'est sa baguette qui lui avait permis de rencontrer une jeune fille. Ceci étant, Dylan ne s'en plaignait jamais, il était tellement gentil, il voulait toujours se faire des amis, alors pourquoi pas aujourd'hui ? En plus, elle avait l'air bien gentille, cette jeune demoiselle. Dylan rangeait l'intérieur de son sac qui avait été un peu dérangé il y a quelques minutes - il ne supportait pas le désordre - avant de se dire qu'il devrait quand même faire attention à la réponse de la jeune fille. Bah oui, la politesse, tout de même. D'ailleurs, cette dernière lui répondit sur un ton très doux et amical :

"« Oh ce n'est pas grave tu sais j'en ai vu d'autre. J'imagine qu'elle aurait fini tout en bas de l'escalier ou par chance peut-être qu'elle se serait arrêtée contre un des murs . Au fait, tu t'appelles comment ? Moi c'est Diana enchantée »

Bon au moins il n'avait pas dérangé cette jeune fille qui semblait appartenir à la maison Poufsouffle. Et puis Dylan pouvait maintenant mettre un nom sur ce visage : Diana. * Joli prénom * se dit-il alors qu'il terminait de ranger son sac et sa baguette. Par contre, Dylan n'est pas un expert en relations amicales mais il ne me semble pas qu'on expose le pire scénario de ce qui aurait pu se passer comme ça d'un coup. Quel était l'intérêt de dire que sa baguette serait descendue tout en bas sans s'arrêter, jusqu'à un mur ? Enfin, le jeune Gryffon n'y prêta pas plus d'attention que cela et il se concentra sur quelque chose d'autre, pas la peine de faire attention aux petits détails. Il venait tout juste de la rencontrer cette Diana en plus, alors pas la peine de jouer les enfants grossiers et mal élevés. Dylan prit un petit instant pour observer qui se tenait devant lui : une jeune fille, brune, d'apparence sympathique et amicale, toute douce, presque on pouvait dire qu'elle ne ferait pas de mal à une mouche. Dylan sourit, parce qu'il trouvait cela vraiment adorable. En tous les cas, elle n'était pas méchante, comme certains que Dylan avait pu rencontrer, puisqu'elle lui avait gentiment demandé son prénom, histoire de faire les présentations. D'ailleurs, le jeune Gryffon ne perdit pas un instant pour répondre à sa question, en se grattant la tête, comme dans les vieux dessins animés moldus ou quelqu'un est gêné.

« Salut Diana ! Moi c'est Dylan ! Dylan Swanson, deuxième année, Gryffondor ! Je ne t'avais jamais vu encore, mais je vois que tu es une Poufsouffle ? C'est bien, vous êtes tous gentils là-bas, il paraît ! »

Le pauvre jeune garçon ne savait pas trop quoi dire. En fait, il se sentait un peu débile d'avoir fait joujou avec sa baguette et de l'avoir fait tomber de la sorte, surtout qu'en plus, il avait probablement dérangé la jeune Diana. Elle ne semblait pas pourtant plus gênée ou exaspérée que ça, ce qui soulagea un tantinet Dylan. Et puis au moins, il pouvait se faire de nouveaux amis. Par contre, une question lui vînt soudainement à l'esprit : pourquoi ne connaissait-il encore que des filles ? A part quelques garçons de sa maison et un de chez Serdaigle, il n'avait que des amies au féminin pour le moment. Pas que ça déplaise le jeune Gryffon, non, mais il se demandait tout de même s'il faisait peur aux autre garçons. Il sourit à cette pensée, mais perdit son sourire immédiatement en se rendant compte qu'il venait de balancer un cliché en pleine figure à Diana. Ceci étant, le cliché n'est pas quelque chose de méchant, mais tout de même, ce n'est pas convenable de se baser sur des clichés de la sorte. Même si Dylan ne savait pas grand-chose sur les autres maisons, il trouvait cela un peu rude de sa part d'entamer une conversation de la sorte. Mais comme c'était maquillé en compliment, il se dit qu'elle n'y verrait que du feu. * F'rait mieux de réfléchir avant de parler moi * comprit Dylan, après sa réflexion personnelle. Ne voulant pas en rester là, il entreprit une nouvelle question pour la jeune Diana :

« Et alors ? Tu allais où comme ça ? Moi j'ai déjà terminé ma journée en fait .... » [i] Il sourit un peu niaisement à cette phrase, histoire de montrer qu'il ne travaillait pas beaucoup, ces derniers temps.[/i] « Si tu veux, on peut marcher ensemble jusqu'à ... Bah ... Jusqu'à là où tu iras ! »

La proposition était gentille, Dylan ne voulait pas non plus passer pour un mal élevé et simplement repartir après avoir ramassé ses affaires. Non, décemment pas. En plus, il sentait en Diana quelque chose de gentil et de fragile qu'il aimait bien, il aurait beaucoup aimé faire plus ample connaissance. Poliment, il attendit la réponse de sa nouvelle rencontre alors qu'il farfouillait dans son sac à la recherche d'une petite friandise à se mettre sous la dent. Il était l'heure de grignoter quelque chose, selon l'estomac de Dylan. Il trouva finalement son bonheur et croqua dans une plume en sucre, en attendant la réponse de Diana.

Reducio

Ce RPG a été bloqué car n'ayant pas reçu de réponse depuis plus de 6 mois. Pour demander sa ré-ouverture, vous pouvez contacter vos préfets ou professeurs.

Gryffondor du mois d'octobre 2015